www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Dossiers » Initiation à la généalogie pratique » Les tables de l’état civil

Les tables de l’état civil


lundi 1er janvier 2001, par Thierry Sabot

Répondre à cet article

La consultation des registres d’état civil est facilitée par l’existence de tables annuelles ou décennales. Celles-ci permettent de retrouver rapidement un acte à partir du nom de la personne concernée par l’acte.

Présentation :

Les tables de l’état civil ont été instaurées par un décret en date du 20 septembre 1792.

Elles sont de deux types :

  • Les tables annuelles : elles recensent tous les noms de personnes pour lesquelles il a été rédigé un acte de naissance, mariage ou décès dans la commune concernée au cours de l’année civile. Les patronymes sont rangés selon l’ordre alphabétique.
  • Ces tables annuelles sont reprises dans des tables décennales : elles regroupent les mêmes renseignements que les tables annuelles mais par périodes de dix ans.
    Pour chaque type (annuelle ou décennale), il existe trois tables : une pour les naissances, une pour les mariages et une pour les décès. Ces trois tables sont réunies en un seul volume par commune.
    Ces tables, qui permettent de travailler sur plusieurs communes à la fois, sont fort utiles pour la recherche d’un acte :
  • Lorsque l’on ne connaît pas avec précision l’année de rédaction d’un acte, on utilise en priorité les tables décennales. 
  • Si l’année est connue, on consulte alors les tables annuelles.
  • Elles indiquent, pour chaque individu, son nom, son prénom, la date de l’événement (naissance, mariage, décès) et le numéro de l’acte dans le registre.
*****

Où les trouver ?

  • A la mairie où elles ont été rédigées.
  • Aux Archives départementales.
*****

Problèmes particuliers :

  • Les tables ne vous donneront que la référence d’un acte mais pas l’acte lui-même : une recherche dans les registres d’état civil s’impose donc pour retrouver l’acte en question.
  • Pour certaines tables annuelles, et parfois décennales, l’ordre alphabétique n’est pas toujours respecté car les noms sont parfois classés selon la date d’enregistrement des actes. Dans ce cas, le cadre de classement est donc d’abord chronologique avant d’être alphabétique.
  • Parfois, l’ordre de classement est abécédaire. Dans ce cas, les noms sont rangés en fonction de l’initiale sans tenir compte de l’ordre alphabétique (exemple : Compar, Claustre, Crespet, Carrier...), ce qui oblige à lire toute la liste de patronymes.
  • Souvent, les noms à particule doivent être recherchés à l’article ou à la particule : Le, La, Les, D’, Du, Des... et non à la première lettre du patronyme. Ne pas oublier qu’à partir de 1789, la particule n’est pas toujours déclarée à l’état civil. De même, sous la Restauration, certaines personnes s’ajoutent une particule.
  • Pour les noms composés, le classement alphabétique est toujours fait au nom patronymique complet et jamais au second nom (ex. : Toussaint-Louverture est à rechercher à Toussaint et non à Louverture).
  • L’orthographe des noms a longtemps été fantaisiste. Aussi, pour les patronymes du type Lefebvre ou Desroches, il convient de toujours faire une recherche aux lettres L ou D, et aussi aux lettres F et R.
  • Certains patronymes, au fil du temps, peuvent avoir connu des modifications (exemple : Hémard devient Aymard, Harpin devient Arpin, Lacoste devient coste...).
  • Ne pas négliger le fait que le nom peut avoir été mal recopié par le rédacteur de l’acte ou celui de la table.
  • Un nom peut avoir été oublié dans une table.
  • Il peut y avoir plusieurs noms identiques dans une table : il faut alors tous les relever soigneusement afin d’éviter de partir sur une fausse piste.
  • Pour les mariages, il est prudent de faire une recherche à la fois au nom du mari et à celui de l’épouse (le nom de jeune fille).
  • Les tables de registres de catholicité d’Ancien Régime sont très rares et toujours dues à l’initiative personnelle de leur rédacteur.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

7 Messages

  • Les tables de l’état civil 10 février 2009 18:41, par souad

    bonsoir, je suis trés intéressée par votre site seulement je voudrai savoir comment accéder aux tables de l’état civil de l’algerie française et faire une recherche. Merçi

    NB:S.V.P j’attends avec impatience une réponse

    Répondre à ce message

  • Les tables de l’état civil 3 juillet 2011 14:32, par ESTHER

    bonjour pensez vous que l’âge de la mère inscrit sur l’acte de naissance de l’enfant est toujours juste ?
    Devait- on apporter l’acte de naissance de la mère pour mentionner son âge ou faisait-on confiance a ce que disait le père ?

    Répondre à ce message

  • actes de cécès 15 janvier 2014 08:57, par tissot

    bonjour
    Je suis à la recherche de l’acte de décès de ma grand mère maternelle marie MAGE ,née à iller laramade ariège en 1878
    j’ai son acte de naissance et de mariage ’épouse tissot)mais il n’y a pas de mention marginales,donc je dois chercher ailleurs,de plus elle s’est mariée et a résidé à marseille,en 1913,date de naissance de mon père.
    elle est dcd dans les années 14 ,15 ,16
    comment puis je retrouver cet acte ?
    merci

    Répondre à ce message

    • actes de décès 15 janvier 2014 10:20, par André Vessot

      Bonjour,

      Avez-vous recherché sur l’acte de mariage de votre père (ou celui de ses frère et soeur s’il en avait), il devrait normalement y avoir la date et le lieu du décès de sa mère ?

      Sinon je ne sais pas si les archives en ligne de Marseille vont jusqu’à 1916 pour les décès.

      Je vous souhaite d’aboutir dans cette recherche. Bien cordialement.

      André Vessot

      Répondre à ce message

      • actes de décès 15 janvier 2014 12:54, par tissot

        merci de votre réponse ,l’acte de mariage ne comporte pas cette mention ,je vais consulter les tables mais que faire si les archives numérisées s’arretent avant la date du décès ?
        faut il aller directement consulter les microfilms comme je l’ai fait pour d’autre recherches
        à moins que la commune de mariage ait des documents plus complets ,non repris dans l’acte de mariage
        merci encore
        bien cordialemnt
        F TISSOT

        Répondre à ce message

        • actes de décès 15 janvier 2014 18:49, par André Vessot

          Je suppose que vous avez un extrait de l’acte de mariage ; si c’est le cas il faut effectivement demander la copie de l’acte intégral à la commune du lieu de mariage. Si l’acte a plus de 75 ans il ne devrait pas y avoir de problème.

          Quant aux décès sur Marseille aux AD des Bouches du Rhône ils s’arrêtent en 1904. A défaut vous pouvez consulter les déclarations de succession, celle de votre grand-mère indiquera automatiquement la date du décès.

          Bien cordialement.

          André Vessot

          Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP