www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Bouloc, les origines


jeudi 8 septembre 2011, par Michel Carcenac

Répondre à cet article

Résumé : Michel Carcenac nous emmène dans le Rouergue, à la fin de la guerre de Cent ans, alors que le pays, dévasté par des décennies de combats et de pillages, continue de subir les attaques des routiers.

Après la mort tragique de son père, Jean Bouloc passe sa jeunesse au château de Combret. Sa débrouillardise, et sa résistance physique, font qu´il est envoyé en Languedoc pour une mission d´importance.

Les aventures sont décrites avec truculence, le lecteur s´identifie allégrement avec le héros et plonge dans les affres de l´époque. On se réfugie dans une ferme qui abrite un sabbat de sorcières, on échappe de justesse à l´Inquisition, on s´embarque pour le pèlerinage de Compostelle. On rencontre les lépreux dans la vallée du Tarn, on trouve l´amour et le soutien d´une jeune fille, on découvre la richesse que peut produire la culture du safran... Nos héros se font aussi chasseurs et attaquent à leur tour les routiers.

Ce roman initiatique est magistralement écrit par Michel Carcenac, auteur de nombreux ouvrages, qui base ses fictions sur une documentation historique irréprochable. Ses lecteurs se réjouiront de retrouver Bouloc, son héros récurrent, déjà présent dans « Les Chemins de Jean Bouloc  » et « Le Roman du Suaire ».

L’auteur : Médecin de campagne à la retraite, Michel Carcenac est aujourd’hui romancier et éditeur, " livreur de livres " comme il se qualifie lui-même. Passionné d’histoire, il est aussi " fouineur d’archives " et auteur de nombreux ouvrages tous présentés sur www.histoire-genealogie.com. Il participe régulièrement à l’aventure de ce magazine-web.

Un avis : Michel Carcenac n’est pas seulement un merveilleux conteur, un romancier doué, c’est aussi un homme du terroir... et ce terroir du Sud-Ouest fleure bon dans tous ces ouvrages (on pense évidemment à
Eugène Le Roy, le père de Jacquou le Croquant). On sent qu’il a une connaissance intime de la langue locale, des lieux et des personnages et qu’il aime avec passion les paysages et l’histoire de sa belle région. C’est beau, c’est simple, on en redemande ! Vite !

__ornement.png__

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP