www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Dossiers > Les noms de famille > Rue Ferrachat

Rue Ferrachat

Essai de toponymie

Le lundi 1er septembre 2008, par Bernard Michel

L’article est la conclusion d’un article plus complet figurant sur le site Bonvol à la page Histoire d’Ambierle . Une monographie avec les plans des rues ou sites portant le toponyme Ferrachat existe mais est trop« lourde » pour être insérée dans un site internet.

Notons, pour la petite histoire, qu’en Afrique du Nord le ferracha est un marchand ambulant ou marchand à la criée. Il serait étonnant que ce mot d’origine arabe, utilisé en particulier dans les mégapoles que sont Casablanca ou Marrakech, convienne à une rue de village médiévale où, par essence, on est sédentarisé.

  • On émettra l’hypothèse que le mot Ferrachat, très ancien, se situe, au Moyen-Age, dans le contexte du corporatisme regroupant les différents métiers en un même lieu comme ce fut le cas, par exemple, pour les bouchers, les cordeliers, etc. ; Ferrachat pouvait alors servir à nommer en langue d’oc la concentration des forgerons présents dans un quartier, une rue ou une impasse de village , à moins qu’on ait désigné ainsi le lieu où habitait le chef (patron) de ce corps de métier ; on peut penser aussi que Ferrachat signale la maison (le chas ancien) ou l’atelier (le chapit forézien) de l’un de ces artisans.
  • Autre hypothèse : le lieu ainsi dénommé comportait plusieurs parcelles de terrain réservées à la culture de fourrage ou terres fertiles, alors que l’urbanisation était réduite dans le centre des villes et villages. A Ambierle cela semble peu plausible dans la mesure où la rue Ferrachat est construite sur le granite qui affleure le sol à plusieurs endroits.
  • Enfin, on ne pourra jamais exclure que le toponyme vienne du patronyme Ferrachat, une famille originaire d’Aquitaine (ou une famille romaine Ferracum) ayant donné son nom à un lieu. Si un juge s’est posé la question d’une insulte quant à l’utilisation de l’appellation de ferrechat, on est en droit de se demander s’il ne s’agit pas de l’héritage d’un sobriquet disant à peu près de quelqu’un qu’il est « éveillé comme chat qu’on fouette », c’est-à-dire fort rusé.

Comme souvent en toponymie, on ne peut affirmer avec certitude que telle ou telle hypothèse est sûre à cent pour cent. Contentons-nous donc d’imaginer l’origine du nom de cette rue, en nous appuyant sur les lexiques, les dictionnaires anciens et spécialisés qui nous permettent d’approcher la vérité.


Voir en ligne : Bonvol


Si quelqu’un est en mesure de me donner des informations sur ce toponyme, qu’il n’hésite pas ! Merci beaucoup.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

8 Messages

  • Rue Ferrachat 7 septembre 2008 08:21

    Bonjour,

    Il y a dans le vieux Lyon, une rue Ferrachat. C’est l’une des rues les plus anciennes du quartier, qui remonte très loin dans le moyen âge. L’origine de ce nom ne semble pas mieux connue.

    En tout cas bravo pour votre travail.

    Avec mes salutations.

    André VESSOT

    Répondre à ce message

    • Rue Ferrachat 12 septembre 2008 16:25, par Bernard Michel

      Bonjour,
      Je suis au courant de cette rue qui, à l’origine, n’était pas à cet emplacement et s’appelait « Ferrechat » au 16e siècle ; il est dit qu’alors, « c’est le nord de la rue perpendiculaire Saint Georges qui possède le nom de Ferrechat. Ce nom se perd dans la nuit des temps. » St Peray (Ardèche) parle aussi de cette rue et de l’incertitude sur l’étymologie.
      Bien cordialement
      Bernard Michel

      Répondre à ce message

    • La rue Ferrachat de Lyon 14 mai 2009 13:49, par Bernard Michel

      Si vous avez encore des interrogations sur l’origine de la rue Ferrachat de Lyon j’ai un élément sérieux tiré des archives de la ville de Lyon. Contactez-moi pour que je vous transmette la pièce à conviction !
      Pour moi il n’y a plus de mystère !

      Voir en ligne : http://bonvol.chez-alice.fr/loire/h...

      Répondre à ce message

  • Rue Ferrachat 23 septembre 2008 17:13, par G Ferrachat

    le mot Ferrachat signifie également en arabe littéraire « marchand de matelas » ou « papillon »....mais l’énigme reste donc entière ;o)

    G.Ferrachat

    Répondre à ce message

    • Rue Ferrachat 22 novembre 2008 08:24, par Michel Bernard

      Bonjour,
      Je n’ai pas la même explication, donnée par un ami marocain à qui j’ai demandé de faire une recherche dans les encyclopédies arabes. Il m’écrit :

      " Farracha (comme ça se prononce) veut dire papillon (en arabe classique).

       Firache (arabe classique) ou frache (en arabe dialectale) veut dire tout ce qu’on peut mettre par terre pour s’assoir ou se coucher ; exemple tapi ; natte...etc,il veut dire aussi chez soi (maison) ; épouse ; nid d’oiseau.

      D’où f(e)rracha (en dialecte) qui veut dire vendeur ambulant et pas crieur même si ces derniers crient. On les appelle ainsi car en general ils étendent un petit qq chose comme un tapi (firache ou frache) sur lequel ils étendent leurs marchandises."

      Je poursuis mes recherches. Du côté de Valencia , en catalan, j’ai trouvé un écrit avec le mot ferracha qu’un ami linguiste traduit par aire de battage et me dit que le mot en espagnol est lié à l’idée d’orge.

      A suivre !

      Répondre à ce message

  • Rue Ferrachat 8 mars 2009 19:02, par Jean belu Lyonnais

    Eh bin,mon gone c’est qu’elle est en pente la rue Ferrachat alors y ferraient les chats pour pas qu’y glissent.
    Voir en haute savoie qu’y a des endroits ou y ferraient les poules pour la même raison.
    Et voilà y a pas de quoi se marcourer le menillon quoi ?
    Dites y aux pipoles quoi ?
    En fait c’est pas bien compliqué en fait quoi ?

    Répondre à ce message

    • Rue Ferrachat 9 mars 2009 13:33, par Bernard Michel

      J’ai beaucoup apprécié votre note humoristique et en lyonnais à propos de Ferrachat. Pour la petite histoire je suis en train de boucler une monographie sur ce nom pour le moins original et dont on est loin de se douter des origines possibles. Et, cré vingt Dieux , comme aurait dit mon arrière grand’père, c’est vrai qu’elle a toujours été raide la rue Ferrachat de Lyon, comme d’autres d’ailleurs ; et s’il y a un rapport avec le fer on pourrait être surpis sur l’explication finale ! En tout cas un article du Progrès Illustré de Lyon nous en apprend un peu plus sur l’histoire de votre rue et donne un aperçu en début de 20e siècle... Enfin, dans mes notes actualisées sur l’origine du nom j’ai revu mes tablettes pour aller voir plus loin ! Je ferai fin avril prochain, au musée Alice Taverne d’Ambierle (Loire), une causerie sur ce toponyme/patronyme avant de diffuser le résultat de recherches qui ont pris tout de même dix mois et dont le document sur mon site n’est qu’un des éléments !
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Rue Ferrachat 12 février 2013 15:40, par Bernard Michel

        Bonjour après des années de silence ...

        Je pense avoir trouvé d’où vient Ferrachat :
        Le patronyme serait étroitement lié à la famille Balsac dont un des frères, Robert, était Sénéchal d’Agenais.

        Je m’emploie à le démontrer dans une seconde édition et en fin de mon ouvrage « Raconte-moi Ambierle » qui traite longuement de la famille de Balsac.

        CQFD

        Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP