www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Dossiers > Atlas historique et généalogique > Les douanes et les gabelles en 1789

Les douanes et les gabelles en 1789

Le vendredi 1er juin 2001, par Thierry Sabot

Notes :
L’impôt de la gabelle n’est pas uniforme dans le royaume.

On distingue :

  • Les pays de grande gabelle : le sel, qui provient essentiellement des marais salants de l’Atlantique, est entreposé dans des greniers à sel pour une longue période de séchage avant la vente.
  • Les pays de petite gabelle : le sel provient des marais salants de la Méditerranée. La demande est inférieure à la production.
  • Les pays rédimés : en 1553, contre une légère redevance, ils se sont rachetés du quart (quart de la valeur du sel) ou du quint (cinquième partie de cette valeur). La consommation y est très importante.
  • Les pays de salines : ils produisent le sel gemme de Franche-Comté et de Lorraine.
  • Les pays de quart-bouillon : Le sel mélangé de sable est recueilli sur les côtes puis traité par ébullition. Ces pays versent un quart au trésor royal.
  • Les pays exempts : le commerce et les prix sont totalement libres.

D’après Guy Cabourdin et Georges Viard, 1990, Lexique historique de la France d’Ancien Régime, Armand Colin, Paris.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP