www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Album photo > Galerie d’ancêtres > Un dimanche en famille ou le départ d’une course d’obstacles vers 1909

Un dimanche en famille ou le départ d’une course d’obstacles vers 1909

Le jeudi 21 février 2008, par Colette Wacheux, Thierry Sabot

« Vu à la loupe, le cachet de La Poste indique Versailles et l’année 1909. Le lieu d’arrivée de la carte postale est à Paris. Le garçon au premier rang est mon grand-père, Maurice Job...

C’est tout ce que je sais sur cette photographie ancienne, extraite des papiers de mon grand-père... Impossible pour moi d’identifier les autres personnages... Mais il s’agit sans doute de parents ou d’amis de la famille... Visages et identités peut-être à jamais oubliés. »

Dans la période qui va du tournant du siècle à la Grande Guerre, les modes de vie changent et l’on assiste au début de la civilisation des loisirs... Le 13 juillet 1906, une revendication ancienne est enfin acquise : le repos hebdomadaire de 24 heures, obligatoire et dominical, pour les ouvriers et les employés (mais cette loi aura du mal à s’imposer avant 1914). Dans le même temps, la pratique de « la semaine anglaise », avec le samedi après-midi libre, commence à se généraliser.

Le dimanche, l’heure est à la promenade, au pique-nique et aux activités de plein air, ludiques ou sportives... Après une semaine de travail, il faut bien s’aérer le corps et l’esprit ! Profitant du train et de la bicyclette, les familles populaires viennent passer la journée à la campagne, ou au bord de l’eau, ou dans les parcs municipaux, afin de goûter la fraîcheur à l’ombre des arbres. Pour beaucoup de ménages, le dimanche constitue alors un jour de jeux et de fête en famille... Comme on le voit sur ce document, par nécessité, la silhouette des femmes se fait plus souple, la taille est moins marquée et les vêtements deviennent plus confortables.

Avec ces rassemblements champêtres, les photographes explorent un nouveau sujet d’étude. Ils immortalisent des scènes qui seront très vite reproduites en cartes postales... pour notre plus grand plaisir.

Bibliographie :

  • Robert Beck, Histoire du dimanche de 1700 à nos jours, Paris, Les Editions de l’Atelier, 1997.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

5 Messages

  • on remarque que ces moments de détente se passaient entre hommes, femmes et enfants, toutes générations confondues.

    Répondre à ce message

  • Dans l’album photo de mes parents j’ai vu deux photos (année 1930 environ)où les gens étaient dans la même position : sur l’une les femmes étaient à califourchon sur les hommes et sur l’autre l’inverse. Il ne s’agissait pas d’une scène champêtre mais d’une photo souvenir de mariage et c’étaient tous les jeunes du cortège de la noce qui étaient ainsi photographiés, chacune avec son cavalier et inversement.
    Peut-être s’agit-il aussi d’un mariage ?
    Christiane

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Très belle photo , si c’est une carte postale je suppose que vous devez avoir le prénom sinon le nom de l’expéditeur avec un texte !.
    Comme vous le disiez en cette période il y a repos et c’est rare . C’est donc une invitation à se retrouver en famille dans un parc.
    Il est à remarque que la dame âgée tout à gauche ne s’offusque pas de se mettre en position pour la photo ayant une jeune femme « sur son dos » peut-être sa fille où sa bru l’ écarts d’âge entre les enfants étant courant à cette époque. Deux femmes se ressemblent aussi au 2 ème rang la 2 et la 4 en partant de la gauche. La 4 met sa main sur la tête d’un homme comme pour désigner son mari. Il y a en arrière plan beaucoup de monde avec chapeaux sur la tête.Les leurs ont été enlevés pour la photo.Sur les robes des femmes apparaissent des décorations florales.Je pense que l’on est là a une fête de village ou le photographe ose un coup de folie en mettant ces personnes surtout une femme âgée , sa robe sur l’herbe .Photo d’un couple âgé avec leurs enfants et petits enfants .
    Cordialement

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP