www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Album photo > Galerie d’ancêtres > Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet

Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet

Le samedi 1er janvier 2000, par Florence Blandel
JPEG - 199.7 ko
Raymond Arène
Né en 1810
Agé de 102 ans
Fabrique des chapelets.

Je suis intriguée par la légende de la carte : « fabrique des chapelets ».

D’où vient ce monsieur : Lourdes, Lisieux ou ailleurs ?

« Raymond ARÈNE né en 1810, âgé de 102 ans fabrique des chapelets. La fabrication des chapelets tout comme la cueillette des fraises des bois est un facteur de longévité. Mais cette pieuse profession s’exerce dans la solitude d’une arrière boutique et non dans les clairières ensoleillées. C’est peut être cette existence retirée qui a contribué à donner à Raymond Arène ce visage austère. Si l’on en croît l’abbé Gilède, curé de Lux, il était originaire de la banlieue d’Auch et vivait très sobrement. Il a dû mourir peu de temps après la réalisation de la carte postale, puisque la carte manuscrite parle de lui au passé » Roger Armengaud.

Sur une photo (la même) l’abbé en question disait qu’il l’avait rencontré à Lourdes en 1916 !!! Marcelle Ruiz. 

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

14 Messages

  • > Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 8 septembre 2006 16:14, par gargamel

    Raymond Arene est originaire de Lavardens, un petit village à dix huit kms d’Auch

    Répondre à ce message

  • > Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 2 décembre 2006 04:12, par H.

    Est-ce inscrit quelquepart qu’il etait « fabricant de chapelets » ? ou est-ce que la carte aurait pu etre produite apres sa mort par la Fabrique de la paroisse Des Chapelets ?Possible, non ? J’ai vu en genealogie une paroisse des Chapelets, mais j’ignore de quel departement il s’agissait. Au plaisir d’eclaircir ce mystere... Helene

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 16 janvier 2010 10:51, par biguette

    L’une de mes ancêres habitanr Marat dans le Puy-de-dôme avait toujours avec elle une fine pince avec laquelle que ce soit aux champs ou pour les veillées faisait des chapelets je pense que dans cette région nombreuses étaient celles qui faisaient comme elle .
    Enfant j’ai pu admirer la vitesse avec laquelle elle travaillait .

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 11 novembre 2016 10:42, par RONAYETTE

    Dans une branche latérale de mon arbre, j’ai aussi un fabricant de chapelet de la région d’Ambert (Puy de Dôme)
    Celui qui est à l’origine de cette fabrique est un certain Fiacre Ouvry, né la 3 février 1829 à Trézioux (Puy de Dôme). Ce jeune homme a lancé cette fabrique sur les conseil du Curé d’Ars, qu’il a rencontré vers les années 1850-1855. La maison OUVRY existe encore à Ambert et doit faire plus de médailles que de chapelets.
    L’histoire est raconté par un petit fils de Fiacre en 1933.
    J’ai voulu l’a reproduire dans ce message, mais nos connexions ici à Koudougou (Burkina)ne sont pas toujours stables. Pour en savoir plus cherchez OUVRY ou l’industrie du chapelet à Ambert.
    Cette industrie du chapelet devait se trouver dans beaucoup de régions de France. Des religieuses ici en fabriquent encore à la main, il suivi d’avoir une pince à bec fin et rond (et avoir du temps).

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 11 novembre 2016 10:47, par PONT Jean Luc

    Il me semble me souvenir que cet artisanat était souvent un complément de salaire pour les agriculteurs d’antan. Il existait aussi des agriculteurs qui travaillaient pour les fabriques de coutelleries et bien entendus les montres. Ainsi, lors des hivers long et peu actifs aux champs, ils pouvaient améliorer légèrement leurs revenus. Il est certain que ces menus travaux étaient peux rentables.

    Répondre à ce message

  • Message à Monsieur Roger Armengaud 17 juillet 2020 08:24, par Laurent Gazet

    Bonjour Monsieur Armengaud,

    Vous avez un nom de famille très rare, comme vous le savez certainement.
    Si vous tracez vos ancêtres vers Béziers, alors vous êtes probablement apparenté à la famille de Matfre Ermengau, un troubadour de cette ville, qui, en 1282 environ, nous a donné le Breviari d’Amor en Occitan.
    J’attache ici un pointeur à la BNF sur ce breviari d’amor :
    https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b6000961g

    Meilleures salutations

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 17 juillet 2020 10:02, par Franck Boulinguez

    Bonjour à tous,

    Voici une enquête qui reprend 20 ans plus tard... C’est ce que les spécialistes appellent un « cold case »

    Il y a un Raymond Arene, né en 1810 à Curé-la-Ribére (?),de nationalité espagnole, locataire chez Pierre Bessagnel à Mirepoix en 1906 (soit déjà 96 ans). Il est dit chiffonnier.

    Cliquez ici pour voir le recensement vue 3/7, 5éme ligne en haut à gauche.

    Est-ce notre homme ? L’enquête continue...

    Cordialement
    Franck

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 17 juillet 2020 10:30, par Franck Boulinguez

    Je complète mon message précédent en confirmant que c’est bien le bon personnage. Il est né à Torre la Ribera en Espagne ( à 50km à vol d’oiseau de Lourdes) comme le confirme cet article de« L’Indépendant des Basses-Pyrénées » du 12 juillet 1912.

    Voir l’article en cliquant ici

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 17 juillet 2020 15:48, par Franck Boulinguez

    210 ans après la naissance de notre personnage, voici quelques précisions :

    Une autre carte postale justifie le fait que Raymond fabriquait bien des chapelets pour arrondir son train de vie bien modeste...

    Et quelques nouvelles de sa santé :

    Il ne m’est[SIC] pas encore de lunettes et entend très bien. Il marche mieux que moi.

    Sources : Delcampe.fr

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 17 juillet 2020 17:10, par Michel Guironnet

    Bonsoir,

    L’abbé Gilède, curé de Lux, dont il est question se nomme Antoine Gilède, né le 10 mars 1851 à Cornebarrieu en Haute Garonne. Il est le fils d’Armand Gilède, brassier, et de Bertrande (ou Bertiaude) Gazagner.
    Les parents du curé célèbrent leurs noces de diamant en 1907 à Lux. En 1911, sa mère est veuve et vit avec son fils au presbytère.

    Cordialement.
    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 18 juillet 2020 10:36, par PELLETIER Christian

    Dans cet article, peut-être aurait-il fallu indiquer le nom de métier de celui qui fabrique les chapelets, c’est à dire « patenôtrier ». Rares sont les occasions de rencontrer ce mot probablement peu connu du grand publique

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 19 juillet 2020 11:30, par Franck Boulinguez

    Bonjour à tous

    Notre patrenôtrier est décédé à Lavardens aux alentours du 20 février 1918.

    Voir TD sur le site des archives du Gers ( l’acte n’est pas en ligne )

    Cordialement
    Franck

    Répondre à ce message

  • Raymond Arène, 102 ans, fabricant de chapelet 19 juillet 2020 13:54, par haynes

    Raymond Arène, fabricant de chapelets
    Très intéressant et rare. Belle longévité.

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP