www.histoire-genealogie.com


Bonne Année 2018

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Histoire locale » Histoire du Viennois » Les métiers des villageois à l’aube du XXe siècle

Les métiers des villageois à l’aube du XXe siècle

3e épisode : le cafetier


jeudi 11 janvier 2018, par Michel Guironnet

Répondre à cet article

Le Café Chapuis à Saint-Clair

Le café Chapuis
Collection personnelle de l’auteur
JPEG - 199.9 ko
Madame Vallet, née Eugénie Defaix le 26 avril 1910 à Saint-Clair-du-Rhône,
m’avait dit que cette photo a été prise le jour de son baptême.

En 1896, Louis Peillon est « cafetier » au village. Agé de 58 ans, il est marié à Marie Anne Talencier et ont deux enfants : Marie, 28 ans, « brodeuse » (sur tulles) ; et Michel 19 ans, « journalier » [1]

En 1901, Daniel Chapuis, 33 ans, est « débitant en vin » Il est « patron » et est marié avec… Marguerite Peillon, 30 ans.
Grâce au recensement de 1906, nous savons qu’il est né en 1868 à Saint Maurice l’Exil [2] et que son épouse est née en 1871 à Saint Clair [3]. La mère de Daniel (née en 1845 à Clonas) vit chez son fils en 1906.
Louis Peillon, le père de Marguerite, semble bien être Louis le cafetier…et Marie Anne s’appelle, pour l’état-civil, Louise Talencier.

En 1901, au village, Pierre Montez, 31 ans, est "buraliste, débitant en boissons" En 1906, il est noté qu’il tient un « café ». Né à St Clair en 1870, il a 36 ans et est marié avec Marie Meza, 34 ans, native elle aussi du village. Leur fils Joseph y est né en 1898. Pierre Montez doit louer "le fonds de café" à Daniel Chapuis, son propriétaire, qui n’exerce plus. En effet, en 1906, Daniel Chapuis est déclaré « maçon ».

JPEG - 34.3 ko
facture de 1901 (collection particulière)
A la Gare, en 1896, Marie Louise Durand est "débitant (de boissons)" Mêmes indications en 1901 et 1906.
Née à Ville sous Anjou en 1838 [4], Marie Louise est veuve d’Etienne Tranchand [5].
JPEG - 50 ko
Journal de Vienne 17 avril 1926
Joseph François Faucheur est né à Luzinay (Isère) le 25 mars 1896. Il arrive au quartier du Ballay à Saint Clair entre 1901 et 1906 avec ses parents : Joseph Faucheur né en 1864 à Chatonay marié à Marie Fournier, née en 1867 à Luzinay.

Mais où est situé ce café ? Au Gabion, à l’angle de la rue du Centre et de la rue qui monte à Saint Prim. La maison existe toujours et l’endroit n’a pas trop changé.

JPEG - 118.7 ko
La Grande rue du Gabion
JPEG - 110.5 ko
Merci à Vincent pour la photo

Notes

[1Né à St Clair le 29 septembre 1876, le jour de la Saint Michel ! Son père est alors cultivateur.

[2le 27 janvier 1868, fils de Jean, cultivateur à Givray (32 ans), et de Claudine Rieux (26 ans)

[3Le 25 avril 1871, fille de Louis Peillon, cultivateur (32 ans) et de Louise Talencier (32 ans)

[4Le 18 octobre 1838, au hameau de Chinay, fille de Pierre Durand et de Julie Madeleine Rozier

[5Né à Lyon le 24 novembre 1835, fils de Mathieu Tranchand et Reine Ramay, propriétaire demeurant aux Roches, il se marie le 7 février 1863 à Ville sous Anjou

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

5 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP