www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Les métiers des villageois à l’aube du XXe siècle

3e épisode : le cafetier


jeudi 11 janvier 2018, par Michel Guironnet

Répondre à cet article

Le Café Chapuis à Saint-Clair

Le café Chapuis
Collection personnelle de l’auteur
JPEG - 199.9 ko
Madame Vallet, née Eugénie Defaix le 26 avril 1910 à Saint-Clair-du-Rhône,
m’avait dit que cette photo a été prise le jour de son baptême.

En 1896, Louis Peillon est « cafetier » au village. Agé de 58 ans, il est marié à Marie Anne Talencier et ont deux enfants vivants avec eux : Marie, 28 ans, « brodeuse » (sur tulles) ; et Michel 19 ans, « journalier » [1]

En 1901, Daniel Chapuis, 33 ans, est « débitant en vin » Il est « patron » et est marié avec Marguerite Peillon, 30 ans.
Grâce au recensement de 1906, nous savons qu’il est né en 1868 à Saint Maurice l’Exil [2] et que son épouse est née en 1871 à Saint Clair [3]. La mère de Daniel (née en 1845 à Clonas) vit chez son fils en 1906.
Louis Peillon, le père de Marguerite, est le même que Louis le cafetier [4]…et Marie Anne Talencier s’est mariée avec lui portant comme prénom Louise [5] !
"Jean Daniel Chapuis", maçon à Saint Maurice l’Exil, a épousé Marguerite Peillon à Saint Clair le 12 janvier 1895. En 1896, le couple est recensé à Givray, quartier de St Maurice. Daniel est maçon. A la fin de l’année ils rejoignent Saint Clair du Rhône.
A Saint Clair, le 5 octobre 1898, accompagné de son beau-frère Michel, il déclare en mairie le décès de "Elisabeth Philomène Talencier" (alias Louise) sa belle-mère décédée la veille à 59 ans. Louis Peillon n’est plus dit "cafetier" mais "cultivateur".

En 1901, au village, Pierre Montez, 31 ans, est "buraliste, débitant en boissons". En 1906, il est noté qu’il tient un « café ». Né à St Clair le 1er octobre 1870, il est cultivateur lorsqu’il se marie le 11 juillet 1896 avec Marie Antoinette Meza, native elle aussi du village le 24 septembre 1872. Louis Pierre Montez est "cafetier" lorsque son fils Joseph Antoine nait à St Clair le 4 septembre 1897. Il doit louer le fonds de café à Daniel Chapuis, son propriétaire, qui n’exerce plus. En effet, en 1906, Daniel Chapuis est déclaré « maçon ».

JPEG - 34.3 ko
facture de 1901 (collection particulière)
A la Gare, en 1896, Marie Louise Durand est "débitant (de boissons)" Mêmes indications en 1901 et 1906.
Née à Ville sous Anjou en 1838 [6], Marie Louise est veuve d’Etienne Tranchand [7].
JPEG - 50 ko
Journal de Vienne 17 avril 1926

Joseph François Faucheur est né à Luzinay (Isère) le 25 mars 1896. Il arrive au quartier du Ballay à Saint Clair entre 1901 et 1906 avec ses parents [8].
Le 23 août 1921, il épouse à Saint Clair Augustine Marcelle Chapuis. Née à St Maurice l’Exil, à Port-Vieux, le 18 janvier 1898 ; elle est la fille d’Auguste Chapuis et d’Eugénie Giroud [9]. Auguste, né le 17 avril 1874 à St Maurice l’Exil, est le frère de Daniel, notre "cafetier-maçon". Celui-ci est son témoin de mariage en novembre 1896 avec son autre frère, Vital 25 ans. Augustine Marcelle Chapuis, épouse de Joseph Faucheur, est donc sa nièce !

Mais où est situé ce café ? Au Gabion, à l’angle de la rue du Centre et de la rue qui monte à Saint Prim. La maison existe toujours et l’endroit n’a pas trop changé.

JPEG - 118.7 ko
La Grande rue du Gabion
JPEG - 110.5 ko
Merci à Vincent pour la photo

Notes

[1Elisabeth Marie est née le 13 août 1866 et Michel le 29 septembre 1876 (jour de la Saint Michel !), tous deux à Saint Clair. Leur père est alors cultivateur.

[2le 27 janvier 1868, fils de Jean, cultivateur à Givray (32 ans), et de Claudine Rieux (26 ans)

[3Le 25 avril 1871, fille de Louis Peillon, cultivateur (32 ans) et de Louise Talencier (32 ans)

[4Né à Saint Clair le 21 avril 1839

[5Née aux Roches de Condrieu le 17 juillet 1839, il est précisé dans son acte de mariage à Saint Clair le 8 mai 1862 que pour l’état-civil "son véritable prénom est Elisabeth Philomène"

[6Le 18 octobre 1838, au hameau de Chinay, fille de Pierre Durand et de Julie Madeleine Rozier

[7Né à Lyon le 24 novembre 1835, fils de Mathieu Tranchand et Reine Ramay, propriétaire demeurant aux Roches, il se marie le 7 février 1863 à Ville sous Anjou

[8Joseph Faucheur né en 1864 à Chatonay marié à Marie Fournier, née en 1867 à Luzinay.

[9Mariés à Roussillon le 28 novembre 1896.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

7 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP