www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Articles > La vie militaire > « Nos Poilus » > La section de projecteurs > Les décorations du Commandant Marmion

Les décorations du Commandant Marmion

Le jeudi 4 février 2010, par Etienne Jacquet, Michel Guironnet

Etienne Jacquet m’écrit fin mai dernier, suite à la publication en novembre 2008 de mon article « Février 1916 : décoration du Commandant Marmion ».

Je suis tombé sur cet article passionnant et bouleversant en effectuant une recherche « large » sur internet dans le but d’écrire une histoire militaire de mon aïeul le Général Guillaume Alphonse MARMION.

Il était le cousin de ma grand-mère paternelle Jane BEAUMONT épouse JACQUET.

J’ai vu ces deux photos inédites, et je suis en mesure d’apporter quelques précisions et renseignements.

Il s’agit bien de Guillaume Alphonse MARMION, né le 18 juillet 1874 à Deneuille-Les-Chantelles (Allier), issu de l’Ecole Polytechnique, décédé le 09 mai 1963 à Bourges (Cher), et inhumé au cimetière communal de Deneuille.

JPEG - 56.5 ko
Elève à l’Ecole Polytechnique en 1894

Une première fille, Madeleine, décède à l’âge de 20 ans. Sa deuxième fille Germaine MARMION, qui était ma marraine, est décédée le 13 novembre 1971, et repose elle aussi au cimetière de Deneuille.

La branche des MARMION de DENEUILLE est éteinte avec la mort de Germaine, qui avait fait don de la propriété du Général à l’Association Bourbonnaise pour l’Accueil des Handicapés à Deneuille.

Cette remise de décoration est celle de Chevalier de la Légion d’Honneur, décernée le 11 janvier 1916.

JPEG - 36.7 ko
Lieutenant au 7e Régiment du Génie à Avignon en 1899

D’après le JMO du Génie de la 69e DI pour 1916 (qui a d’ailleurs été paraphé le 31 décembre par le Cdt MARMION lui-même), la remise de la croix de chevalier de la Légion d’Honneur a eu lieu le 30 janvier 1916 (et non le 20 février).

Il sera fait Officier de la Légion d’Honneur le 8 juillet 1928.

En février 1916, il est chef de bataillon (nommé le 20 février 1915), commandant le Génie de la 69e Division d’Infanterie. La division est ensuite partie pour le Mort-Homme (avec PC du Génie divisionnaire au fort de Bois Bourru)

Auparavant, comme Capitaine, il commandait la Cie 1/13 du 3e Génie, compagnie divisionnaire de la 51e Division d’Infanterie. Il terminera la guerre comme chef d’état-major du Génie de la 2e Armée. Il était titulaire de 3 citations.

Mon aïeul était également titulaire de la Croix de Guerre avec une étoile d’argent et deux étoiles de vermeil.

JPEG - 124 ko
Le Commandant en 1915 (après la remise de sa croix de guerre).
Photo prise à Deneuille lors d’une permission en 1915 (après sa 1re citation du 7 janvier 1915 à l’ordre de la 51e DI, car il arbore déjà sa Croix de Guerre) en compagnie de son épouse née VANNETEL Marie Louise Rosa

Il était par ailleurs un brillant mathématicien.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 Message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP