www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » La vie militaire » « Nos Poilus » » La section de projecteurs » Identifier une Section d’Auto-Projecteurs

Identifier une Section d’Auto-Projecteurs

L’un de vos ancêtres soldats est peut être sur la photo !


jeudi 8 novembre 2018, par Louis Tersac, Michel Guironnet

Répondre à cet article

Mi août, Jérémie Cornu m’écrit sur le Forum au sujet de son arrière grand père Louis Jean Baptiste Tersac, chef d’un bataillon de projecteurs. Suite à ma réponse, mi septembre, il m’écrit : J’ai une photo de quatre véhicules auto-projecteurs avec les noms de tous les soldats dont mon arrière grand père. Peut-être peut-elle intéresser quelqu’un. Comment la faire paraître ?

Quelques jours avant, Thierry m’avait transféré la photo d’une section d’auto-projecteur prise à Courouvre fin mai 1915...avec tous les noms des soldats ! C’est Michel Tersac qui lui a envoyé. C’est le Lieutenant Tersac, son grand-père, qui la commande !

Ce Lieutenant est l’arrière grand-père de Jérémie ! En publiant cette photo, tous deux espèrent avoir des informations sur cette section.

Ce cliché, au format carte postale, est pris à Courouvre, petit village de la Meuse [1] fin mai 1915. A cette date, le Lieutenant Louis Jean Baptiste Tersac [2] commande la 1re section d’auto-projecteur de campagne du 1er Génie.

Michel et Jérémie me disent n’avoir rien trouvé au sujet de cette section dans les « Journaux des Marches et Opérations » sur Mémoire des Hommes ; les JMO ne commençant qu’avec la 2e section.
Pour les Sections d’Auto-Projecteurs (S.A.P) du Génie rattachées aux divisions d’infanterie ; c’est, il me semble, le cas. Mais il il y a également les Sections de Projecteurs de Campagne (S.P.C) rattachées aux Corps d’Armée. Il faut aussi chercher de ce côté là.

Voir ma série d’articles : https://www.histoire-genealogie.com/-La-section-de-projecteur-

L’un de vos ancêtres soldats est peut-être sur la photo ?

La section de la photo, qui n’a pu être formellement identifiée, est peut-être celle du 1er Génie. Avec les noms et les fonctions de ses membres indiqués au dos, il doit être possible de le confirmer.
Si vous retrouvez le nom d’un de vos ancêtres soldats sur ces listes ; sa fiche matricule pourra donner, ou non, des certitudes sur cette attribution.

JPEG - 269.7 ko
« Courouvre fin mai 1915 »
JPEG - 369.2 ko
L’équipe de la 1re voiture
Sur cette autre photo, prise un peu plus haut dans la rue,
le lieutenant Tersac est le deuxième en partant de la droite.
JPEG - 83.3 ko
Les noms et fonctions des soldats de la Section d’Auto-Projecteurs
JPEG - 41.4 ko
Le Lieutenant Tersac

Faisons un focus sur cette « 1re équipe ».
Sur le képi du Lieutenant, et sur le col de sa vareuse, le chiffre 2 est bien visible. C’est probablement le 2e Régiment du Génie. Avant la Guerre, Louis Tersac est affecté à ce régiment à Bizerte en Tunisie. Il a dû garder son équipement d’alors.
Le Sergent Devaux (à droite) porte en évidence le numéro 1 sur sa capote ! Il semble que les autres aussi mais c’est moins net. Ce doit être « le bon numéro » !

Le soldat debout devant le projecteur porte lui, bien visible sur sa manche droite, l’insigne des sections de projecteurs. A remarquer également, détail important, quatre soldats ont leur képi orné d’une Croix de Lorraine.

JPEG - 18.1 ko
Sur la manche de l’électricien Perona

La fiche matricule du Lieutenant Tersac est sur le site des archives de la Marne :
http://archives.marne.fr/ark:/86869/a011457077514bEHRop/1/215

Le 15 août 1916, Louis Tersac ; nommé Capitaine depuis le 2 mai 1916 et "maintenu au 1er Régiment" du Génie ; rejoint la 10e Division d’Infanterie Coloniale comme "sous-chef de section" à la « télégraphie militaire de 2e ligne ». [3]

Dans le JMO de la section N°190 d’auto-projecteurs du 1er Régiment du Génie [4], il est noté : "Formation de la section...Effectif au 18 août 1916 : 1 officier (Capitaine Tersac) et 1 homme (ordonnance). La section est cantonnée à Ferrière (Oise)". Les jours suivants, la section reçoit des renforts en hommes et en matériel et est dirigée sur la Somme.
A la date du 17 septembre 1916, il est indiqué : « Le Capitaine Tersac rejoint sa nouvelle affectation ». Effectivement, comme précisé sur sa fiche matricule, on le retrouve au 8e régiment du Génie dans une section de télégraphie.

JPEG - 151.3 ko
Détail de la fiche matricule du Lieutenant Tersac (vue 214/933)
Sur le bouchon du radiateur de la 1re voiture, une De Dion Bouton, c’est peut-être la mascotte de la section.
JPEG - 130 ko
La mascotte

Notes

[1Il s’agit de la rue de Longchamp. Michel Tersac s’est rendu sur place en 2017 et l’endroit n’a pas beaucoup changé ! La photo de 2017 et celle de 1915 placées côte à côte sont sans équivoque. Les coordonnées géographiques exactes du lieu ont été inscrites sur l’une des photos envoyées : 48.936658° N et 5.355613° E.

[2Louis Jean Baptiste Tersac est né à Tulle (Corrèze) le 17 octobre 1877. En 1897, il est recensé dans la Marne pour son service militaire. Commis des Ponts et Chaussées, il habite à Ste Menehould. Début 1910, il s’installe à Souk El Arba en Tunisie.

[3Voir les numéros du Journal Officiel du 7 mai et du 17 juillet 1916.

[426 N 1316/30 (du 18 août 1916 au 27 novembre 1917) page 4

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

8 Messages

  • Identifier une Section d’Auto-Projecteurs 9 novembre 10:11, par Hélène FAUDOT

    Bonjour
    Qui n’a pas rêvé de n’avoir qu’à retourner une photo pour découvrir l’identité, le lieu et la date !
    Personnellement j’ai une photo avec le lieu la date et les noms de famille ; parmi eux, il y a une personne dont j’aimerais en savoir plus, il s’appelle PETIT mais... pas de prénom ! !
    Je ne suis pas concernée par cette photo mais je devine le plaisir des personnes qui le seront.
    H. Faudot

    Répondre à ce message

    • Identifier une Section d’Auto-Projecteurs 9 novembre 20:01, par lebreton loic

      bonsoir,ne pouvant voir votre photo ,je vous fais une réponse en aveugle j’ai un PETIT PAUL AUGUSTE JOSEPH né 05/04/1872,entré en service dans la marine le 07/02/1891,officier des équipages de 4e classe(o4e)electricien , le15/05/1913,affecté à la 4e section détachée en 1re ligne pendant plusieurs mois à la brigade active deTOUL pour eclairer les réseaux de fils de fer,y a montré une grande bravoure sous les bombardements.source :les marins à terre,par le cvr a.THOMAZI 1933 édition payot si les éléments fournis correspondent demander au sha la lecture de son dossier individuel

      Répondre à ce message

  • Identifier une Section d’Auto-Projecteurs 9 novembre 14:41, par Guillot Anne Marie

    Je n’ai malheureusement pas de réponse à la question mais je me suis un peu intéressée à ces compagnies car J’ai un grand père italien engagé dans la Grande Guerre comme photoélectricien. Un ouvrage donne les caractéristiques du matériel utilisé. A lire donc « les projecteurs de campagne » de Gaston Breton. Les détails techniques sont intéressants. On peut lire cet ouvrage dans Gallica, il a aussi été réédité.

    Répondre à ce message

  • Identifier une Section d’Auto-Projecteurs 9 novembre 17:47, par lebreton loic

    bonjour,je recherche des photos de sections d’autos projecteurs armées par des marins.en principe à partir d’ octobre 1914 ,le cv amet reçu l’ordre du GMP de procéder à leur montage,les premieres sections, commandées par des officiers des équipages de la spécialité d’electricien,furent prètes au milieu de novembre.(11sections de 4 autos projecteurs).elles furent également réparties entre les armées. en mars 1916, LA MARINE ayant un besoin urgent de personnel,rappelle les officiers et marins des autos canons et autos projecteurs.le matériel est remis à la GUERRE qui l’utilise à partir de fin avril 1915

    Répondre à ce message

  • Identifier une Section d’Auto-Projecteurs 9 novembre 23:24, par Hélène FAUDOT

    Bonjour
    à Loïc Lebreton
    Merci de vous intéresser à mon problème. Je peux vous dire de suite que ce n’est pas lui parce que « mon » militaire (d’origine lorraine) était du 62e régiment d’artillerie en Tunisie dans les années 1932-1934. Mais c’est très gentil à vous de chercher à m’aider.
    H. Faudot

    Répondre à ce message

  • Identifier une Section d’Auto-Projecteurs 10 novembre 14:30, par jpsimondefait

    bonjour
    mon grand père mort en 1931 que je n’ai jamais connu ,j’ai juste de lui sa médaille serbe ou il avait été envoyé en 17.
    pour dire toutes les photos de l’époque sont comme ceux de ma famille avec émotion.
    en attendant je garde toujours sur moi la médaille.

    Répondre à ce message

  • Identifier une Section d’Auto-Projecteurs 11 novembre 15:33, par lebreton loic

    bonjour,lire,en ligne,UN SIECLE DE DEFENSE SOL /AIR FRANCAISE TOME 1 LA DCA PAR LE COLONEL JP PETIT

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2018 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP