www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Histoire locale » Le trésor de l’oppidum de Constantine

Le trésor de l’oppidum de Constantine

le trésor qui domine l’étang de Berre


jeudi 1er septembre 2005, par Géraldine Surian

Répondre à cet article

Comme beaucoup d’habitats antiques, une légende raconte qu’au fond de l’aven (gouffre naturel creusé par les eaux d’infiltration dans les régions calcaires), se trouve la statue en or massif, grandeur nature, de l’empereur Constantin, de sa mère Hélène et de sa fille Faustine.

L’oppidum de Constantine, situé entre Saint-Chamas et Lançon de Provence (Bouches du Rhône), est un site celte fortifié de Provence.

L’oppidum de Constantine occupe un plateau d’environ 5,5 ha, dominant la rive nord de l’étang de Berre. Il connaît une première phase d’occupation datée des IIe et Ier siècles avant Jésus Christ et une seconde phase durant l’Antiquité tardive au Ve-VIe s.

Les fouilles de l’aven se sont étalées de 1600 à nos jours, mais sans résultat.

Nostradamus s’est lui aussi intéressé à la légende du présumé trésor de l’oppidum de Constantine, puisqu’il lui a consacré un quatrain :

" Du trium vir seront trouvez les os
Cherchant profond tresor enigmatique
Ceux d’alentour, ne seront en repos,
De concavet marbre & plomb metallique."

Juifs, maures, chrétiens tous ont cherché ce trésor...

Monsieur de Guyse dépensa de 6 à 7 00 écus sans rien trouvé. On ne remontera que deux cadavres de paysans payés pour descendre dans l’aven, et un troisième homme encore vivant mais avec le cerveau « tout troublé ».

Le docteur milanais Antoine de Conna (alors en prison) obtiendra du roi, de faire des recherches à ses frais, à condition de garder un tiers pour lui. Cela dura trois années pendant lesquelles Monsieur de Conna vendit sa vaisselle d’argent, vit mourir plusieurs hommes tués par des piqûres de taon ou asphyxiés.

Monsieur l’archevêque d’Aix, résolut d’y aller avec la croix et l’eau bénite pour y conjurer et exorciser les démons.

Un seigneur de Calissanne, revenu des croisades aurait ramené une chemise de la vierge, il l’aurait placée dans une chapelle du IV siècle.
Lors de l’abandon de celle-ci en 1469, l’évêque de Grasse trancha le différent qui opposait les communes de Lançon, St-Chamas et Berre au sujet de la précieuse relique. Berre fut choisie.

En 1946, l’équipe spéléologique de Tarascon voulut entreprendre des fouilles à Constantine, à l’emplacement du trésor présumé. L’équipe dégagea une cavité de quatre-vingt mètres environ de profondeur, mais ne put poursuivre en raison d’une dangereuse couche de gaz carbonique qui stagnait au fond du puits.

Ce trésor existe-t-il vraiment ? Le découvrirons nous un jour ?

Source :

« St chamas, Le pont Flavien », de Paul Lafran.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

4 Messages

  • Le trésor de l’oppidum de Constantine 3 juillet 2008 21:39, par djodjo13130

    salut on t-il creuser dans un cimetiere car d’aprés le texte de Nostradamus si je l’ai bien compris il voudrais dire « du trium vir seron trouver les os » donc des os de mort mais aussi "Cherchant profond tresor enigmatique"donc de creuser au plus profon pour trouver le trésor mais aussi"Ceux d’alentour, ne seront en repos,"donc les mort ne seron en repos et « De concavet marbre & plomb metallique. » donc marbre et plomb métalique veux dire les pierre tomballe en marbre et plomb métallique.
    donc il faudrez creuser dans un cimetiere ou il y a des pierre tombales en marbre et en plomb métallique.

    Voir en ligne : le trésor de l’oppidium de Constantine

    Répondre à ce message

  • Le trésor de l’oppidum de Constantine 26 janvier 2013 19:06, par loucastellas

    bonjours je pense que cet article n’est plus d’actualité mais je poste quand même un commentaire . Arès un long moment d’analyse de ce quatrain j’en conclu une hypothèse :
    si ils parlent d’un cimetière , il y avait jadis une nécropole à Berre l’étang ainsi qu’un vieux village ( Berre ). j’ai lue des articles dessus ou ils parlent que les habitants ont abandonné ce villages car ils attrapaient beaucoup de maladies a cause des marées , je pense avoir trouvé cet endroit mais il est inexploitable sans matériel , je n’en dirais pas plus pour le moment . je suis un jeune farenc issu d’une famille qui est de la Fare depuis le début et je suis un chercheur dans l’âme si des personnes sont intéressés pour faire des recherches je suis preneur .

    Répondre à ce message

    • Le trésor de l’oppidum de Constantine 8 octobre 2013 23:30, par forgood13

      bonsoir, je viens de lire cette histoire passionnante sur le tresor de l’oppidum, et votre hypothese me semble assez bonne car je me rapelle des fouilles qui ont eu lieux a berre, c’etait sur la vieille ville de berre. je suis detectoriste depuis peu et donc m’inbteressee beaucoup a tous ca, donc si vous vous voyez mon message je serais ravis de partager cette aventure avec vous.

      Répondre à ce message

  • Le trésor de l’oppidum de Constantine 11 février 2015 12:22, par Paul COURBON

    Le trésor de l’oppidum de Constantine.
    Pourrais-je savoir où Géraldine Surian a trouvé les références ou documents concernant l’exploration de la Cauno de Calissanne en 1946 par le Sépéléo-Club de Tarascon ?
    Merci pour votre réponse.
    Paul Courbon

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP