www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Articles > Histoire locale > La main sanglante de la famille d’Urfé en Forez

La main sanglante de la famille d’Urfé en Forez

Le jeudi 9 décembre 2010, par Renaud des Gayets

Au sommet des Bois-Noirs, les ruines d’Urfé présentent un aspect inquiétant au crépuscule. Le visiteur invité à reconnaître la trace sanglante que la main du sire d’Urfé a laissée sur le mur de sa chambre ne peut s’empêcher d’avoir un frisson.

On dit que le seigneur de ce lieu fut surpris par des voleurs en pleine nuit dans la chambre de son donjon où il dormait avec toute sa famille. Se saisissant de son épée, il voulut défendre les siens, mais ses agresseurs réussirent à lui porter des coups mortels. On imagine que sa main ensanglantée s’agrippa au mur de pierre alors qu’il glissait dans la mort. Cette empreinte macabre semble toujours visible. Elle devient même plus vive et plus rouge chaque fois que l’on essaye de la faire disparaître.

Véritable drame ou légende ? Il existe bien un manuscrit du XVIe siècle qui donne tous les détails de cette affaire. Selon ce récit assez précis, ce crime aurait eu lieu en 1418. La main est celle de Jean d’Urfé, fils d’Arnulphe qui avait épousé dix ans plus tôt Éléonore de Lavieu. L’histoire ne dit pas clairement ce qu’il advint de cette dernière, mais il est très probable qu’elle fut assassinée comme son mari. Dans la chambre du crime, il y avait également un petit Antoine qui dormait dans son berceau. La légende rapporte que les voleurs hésitèrent à le tuer sachant qu’ils ne seraient pas reconnus. Ils firent un pari et lui tendirent une pomme et une pièce d’or. L’enfant choisit la pomme et ils en déduisirent qu’ils n’auraient pas à craindre sa vengeance. L’enfant fut sauvé et consacra sa vie au service divin à La Chaise-Dieu.

Mais c’était sans compter avec le sire d’Albon, seigneur de Saint-Forgeux et parent de Jean d’Urfé. Ce dernier était de passage en Roannais quand cette affaire eut lieu. Il entreprit de retrouver les voleurs et diligenta une enquête qui fut menée rondement. Elle fit apparaître que la somme dérobée était considérable puisque Jean d’Urfé avait réuni assez de pièces d’or pour racheter la seigneurie de Crémeaux. Les voleurs étaient donc bien renseignés et ils avaient su déjouer les défenses de l’antique château d’Urfé pour commettre leur forfait. Naturellement les enquêteurs s’intéressèrent aux familiers de ce lieu. C’est ainsi que les serviteurs de Jean et Éléonore furent retrouvés et avouèrent leur crime odieux. La Justice du bailli du Forez fut d’autant plus impitoyable qu’à cette misérable période les actes de brigandage ainsi que les jacqueries se multipliaient dans le royaume de France. Les criminels furent donc condamnés à mourir du terrible supplice de la roue. Le bourreau du Forez vint à Saint-Marcel-d’Urfé et la sentence fut exécutée en présence de la population réunie. Les bois d’Urfé résonnèrent longtemps des cris des suppliciés, dit-on.

Renaud des Gayets est l’auteur de l’ouvrage Le Forez et la guerre de Cent Ans,

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

6 Messages

  • La main gauche sanglante de la famille O’QUEEN 11 décembre 2010 04:09, par AdeBarry

    Etes vous bien sûr de la véracité de cette histoire ? la representation, s’il y en a une, est elle celle d’une main gauche ou bien d’une main droite. Je me permets d’émettre un doute raisonnable sur cette histoire mais je me fourvoie peut-être. Je rapproche votre histoire d’une autre en rapport avec la famille maternelle de ma mère, la famille « O’Queen » qui à pour blason une main gauche sanglante.

    En fait cela remonte à la conquête de l’Irelande.

    Pour motiver l’ardeur de ses troupes, le Roi d’Angleterre, déclara que le premier qui toucherait de sa main la gréve du rivage aura alors la fonction Vice-roi d’Irlande. C’est alors qu’à l’approche de la gréve, Messir O’Queen mit son poignet et sa main gauche sur le bastingage, et se trancha la main avant de la lancer afin que sa main touche la terre d’Irelande avant tout le monde. Le Roi fut si surprit par la témérité du geste qu’il lui octroya le titre, la fonction et le blason rapellant cette acte « héroïque ».

    Répondre à ce message

  • La main sanglante de la famille d’Urfé en Forez 17 décembre 2010 22:41, par pierrick Chuto

    Cette histoire me donne l’eau à la bouche. J’ai hâte de recevoir ce très beau livre.
    Il faut toujours encourager ceux qui osent publier autre chose que des secrets d’alcôve ou des bouquins écrits à la va-vite par des contemplateurs du nombrilisme (pour être correct).

    Répondre à ce message

  • La main sanglante de la famille d’Urfé en Forez 14 avril 2012 07:25, par HöhHöh

    Belle histoire ... malheureusement, comme toutes les légendes, sans fondement historique.

    Répondre à ce message

  • Je suis originaire de Noirétable et me balade régulièrement au château d’Urfé. Si le crime est bien connu (comme celui de la Merlée tout près), j’avoue ne jamais avoir entendu cette histoire de main sanglante...

    Répondre à ce message

  • « Chaque fois plus vive... et plus rouge... quand on essaye de la faire disparaître.... »
    En regard de la photo qui illustre l’article, ce pan de l’Hitoire locale devient (assurément) magistral, (peut-être) légendaire, mais qu’importe ! Visiter ces lieux avec les images que votre article suggère et s’abandonner à leur poètique, hors de tout rationalisme, doivent laisser des souvenirs impérissables.
    (Il paraîtrait même que parfois, on peut lire sur le mur ensanglanté : « mes gens m’on tuer »)... mais ceci est une autre histoire...
    Félicitations pour votre article.

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP