www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Dossiers » Patrimoine » Reportages » L’église de Saint-Senier-de-Beuvron (Manche) d’après le registre (...)

L’église de Saint-Senier-de-Beuvron (Manche) d’après le registre paroissial


jeudi 20 mai 2010, par André Davy

Répondre à cet article

L’origine de l’église ne peut être datée, mais on peut se demander s’il n’y avait pas une existence dès le Xe siècle, sous la Baronnie de la Héaule [1] et son antique château.

JPEG - 79.1 ko
L’église et le cimetière de Saint-Senier-de-Beuvron

E. Le Héricher dans son Avranchin Monumental et Historique écrit : « L’église conserve quelques traces du XVe et du XVIe siècle, la fenêtre orientale, la fenêtre aux robustes piliers plats, l’ancien escalier de la tour, l’ogive élancée de l’ouest, la porte du midi qui tient lieu de portail. La nef, percée d’oves [2] et de lucarnes, date du siècle dernier, ainsi que la tour (1716). Les fonds se composent d’une cuve ronde accostée d’une piscine carrée. Il n’y a plus vestige de la primitive église. »

Si vous entrez dans l’église de Vezins, la dalle de droite représente le blason des Davy de Vezins.

JPEG - 76.1 ko
Dalles et blason Davy de Vezins & St-Senier-de-Beuvron
JPEG - 19 ko
Davy de Vezins, Davy du Perray en les Biards, de Saint Senier de Beuvron
Davy de l’ancien diocèse d’Avranches : « d’azur fretté d’or, au chef cousu de gueules chargé d’un lion léopardé d’or ».

Il existe aussi trois dalles usées par le temps dans la nef de cette église.

Dans la Revue de l’Avranchin, Tome XII, page 21-22, J. Seguin parle des dalles 336, 337 et 338 attribuées aux blasons des familles du Homme et d’Auray. Pour les dalles 339 et 340, il y a erreur. Je peux affirmer que l’écu est de la famille des Davy de la branche cadette de Saint Senier, et la branche aînée des seigneurs de Vezins « D’azur fretté d’or, au chef cousu de gueules, chargé d’un lion léopardé d’or ».

JPEG - 209.8 ko
Linteau de la porte du manoir de Saint Senier de Beuvron, à côté de l’église

Construction de la tour de l’église en la paroisse de Saint-Senier-de-Beuvron, d’après le registre paroissial de 1717 :

JPEG - 56.3 ko
La tour

En lisant cet article, nous nous apercevons du balbutiement dans nos campagnes de l’emploi de l’accent et de la ponctuation. Dans ce texte j’ai recopié fidèlement son orthographe.

On peut remarquer que le travail de chantier du bâtiment n’a guère évolué dans sa forme, mais seulement dans sa modernité.

On trouve comme artisan :

  • Julien Loisel de Saint Jean du Gast, près de Saint Pois, dont est aussi originaire le vicaire James. Saint Jean du Gast se trouve dans une région de granit, matériau qui fut employé pour construction de la tour.
  • La toiture a été faite par Pierre Collet de Poilley avec son nombre d’ardoises et de clous.
  • La Croix en fer forgé a été faite par Denis Dubois de Saint Georges de Reintembault (Ille & Vilaine).
  • Le coq en cuivre vient de l’antique cité du cuivre, Villedieu les Poêles.

Je vous en laisse la lecture :

En cette presente année mil sept cens seize a êté batie la tour de l’église de Saint Senier de Beuvron par Julien Loisel la fosse de la paroisse de Saint Jean du Gast. Il y a environ onze cens quatorze journées de son travail y compris celuy de ses compagnons pour la construction d’icelle, les matériaux fournis a pied d’œuvre, et le service pour l’application d’iceux fait par les parroissiens, et est entendre dans les onze cens quatorze journées que ledit loisel a fait tailler le carreau. Et ce du vivant de discrette personne maitre Jean Tesniere curé originaire de la paroisse de pont sous Avranches, Jacques James son vicaire de la paroisse de Saint pois et de Messire pierre du Homme seigneur de chassily et patron honnoraire de cette parroise, maitre Richard Lusley sieur du bas Rocher étant pour lors sindic pour le trésor qui y a rendu de bons services, tresor avec Messire James vicaire. La couverture de la ditte Tour â êté faitte par pierre Collet de poilley, il y a environ sept milliers d’ardoise qui coutoient huit livres le millier, et pour le salaire dudit collet il a êté payé treize livres sept sols pour vingt cinq journées de son tems, et autant de son fils quils ont mises a la couverture de la di tour, et à ete employé quatorze milliers de clou et en outre un demi millier au ardoise, et a latte avec quatre livres de clou a courau [3] et palatrea [4], lequel clou coute quinze livres trois sols, et le sieur Curé a fourni la nourriture. Et la ditte couverture fût faite dans le mois de may en mil sept cent dix sept. La Croix et le coq ont êté places par ledit pierre Collet le vingt cinq septembre en la precédente année ; la Croix a êté faitte par Denis Dubois demeurant a Saint Georges de Rintenbaut elle coute dix neuf livres cinq sols. Elle a êté doré par Colin qui a eu cent dix sols et le coq coute a Villedieu six livres dix sols. En foi de quoy j’ai signé le présent veritable ce vingt huit de septembre mil sept cent dix sept. Signature : J. James. Pierre du Homme etoit marié a noble dame Marie Françoise de Brebeut.

André Davy est l’auteur de l’ouvrage Les Barons du Contentin, aux Éditions Eurocibles, 320 pages et nombreuses illustrations. Au prix de 29 euros :

Notes

[1Le Diocèse d’Avranches de l’abbé E.A. Pigeon, page 458 à 469.

[2Ornement d’architecture en forme d’œuf.

[3Courau (coureau), passage, sinuosité.

[4Palatréa (palâtre), tôle battue en feuilles.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

4 Messages

  • André DAVY, bonjour.
    "Les Davy portaient : d’azur au chevron de gueules, accompagné de 3 harpes d’or." est écrit page 222 du numéro 321 de décembre 1984 de LA REVUE DE L’AVRANCHIN.
    Dans "L’église de Saint-Senier-de-Beuvron" vous décrivez ainsi le blason Davy de Vezins & St-Senier-de-Beuvron :
    « D’azur fretté d’or, au chef cousu de gueules, chargé d’un lion léopardé d’or ».
    Quel est cette différence ?

    Par ailleurs, pourriez-vous me confier le REGISTRE CHARTRIER de VEZINS, ou de m’en permettre l’accés ? je recherche PECHERIES DE SAUMON pour le dossier BARRAGES sur la Sélune.
    Pierre CHESNEL, de VEZINS, 0671148642.

    Répondre à ce message

    • Au sujet de votre recherche PECHERIES DE SAUMON pour le dossier BARRAGES sur la Sélune. Pierre CHESNEL, de VEZINS.

      Existe-t-il un lien entre les CHESNEL et CHARUEL dit de la commune de la Poissonnière, située entre le barrage de VEZINS et Les BIARDS ? Mon aïeul, Louis THEBERGE, serait parti de cet endroit, pour émigré en Nouvelle-France autour de 1745. Sa grand-mère portait le nom de CHARUEL.

      GT

      Répondre à ce message

  • Je fréquente souvent cette église, fervent catholique et ancien séminariste au séminaire des spiritains de maulévrier. J’ai vu une dalle dans la nef centrale sur laquelle est écrite MGR Leroy. Pourquoi ?

    J’essaie d’écrire mes mémoires et Les « pères blancs de la congrégation du Saint Esprit » ont eu une influence sur mon éducation spirituelle.

    MERCI POUR VOTRE REPONSE

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2020 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP