www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Entraide généalogique ou historique » Où est donc passée Virginie Beaumont ?

Où est donc passée Virginie Beaumont ?


jeudi 19 septembre 2019, par Maryse Daudenet

Répondre à cet article

Aujourd’hui, je soulève une nouvelle énigme concernant la disparition suivante, pour laquelle toutes mes recherches sont restées vaines : BEAUMONT Virginie, 14 ans (en fait, 12 ans et demi d’après son acte de naissance), originaire de Tressac, commune de Polignac (43). Travaillait en dernier lieu à Roanne chez Vigouroux, rue Mulsant, à Roanne (42) (or, l’école était obligatoire jusqu’à 13 ans !). Disparue depuis le 26 avril dernier.

Aujourd’hui, je soulève une nouvelle énigme concernant la disparition suivante, pour laquelle toutes mes recherches sont restées vaines :

Article du Mémorial de la Loire et de la Haute Loire du 5 août 1897 et du quotidien « La Haute-Loire » même date, même contenu :

BEAUMONT Virginie, 14 ans (en fait, 12 ans et demi d’après son acte de naissance), originaire de Tressac, commune de Polignac (43). Travaillait en dernier lieu à Roanne chez Vigouroux, rue Mulsant, à Roanne (42) (or, l’école était obligatoire jusqu’à 13 ans !). Disparue depuis le 26 avril dernier.

Suite à mes recherches : Virginie est née le 28 janvier 1885 à Tressac, Polignac, Haute-Loire, du sieur Beaumont Jean-Baptiste, 41 ans, propriétaire cultivateur à Tressac, et de Chovellon Mélanie, 36 ans. Son parrain est Louis Beaumont, 26 ans, de Tressac. Notons que l’état de parrain est mentionné dans un acte d’état civil !

Son frère Joseph, né en 1883, se marie le 30 mai 1910 à Fix Saint Genest avec Delphine Barbier. Sa fiche militaire indique sa libération définitive du service en 1932 mais n’apporte rien.

Le recensement de Roanne en 1906 indique le numéro 70 de la rue Mulsant pour les Vigouroux. Phélix (sic !) né au Puy en Velay en 1865, employé PLM. Son épouse, Pélissier Jeanne, née en 1870 à Aighuille, Haute-Loire (en 1871 selon leur acte de mariage), sans profession.

Enfants :

  • Vigouroux Louise, née en 1893 au Coteau (42)
  • Fernand, né en 1895 à Roanne (42).

Que faisait la petite Virginie comme travail, si loin de chez elle et si jeune ? Même s’il s’agissait de parenté !

Le 13 septembre 1908 (journal de Roanne) Mr Vigouroux, 70 rue Mulsant, a perdu son carnet de la Société Coopérative.

Il y avait un passage à niveau rue Mulsant. Les Vigouroux étaient-ils garde-barrière ? Aurait-elle fugué en train ?

Les dates sont ensuite trop récentes pour effectuer des recherches en archives, et la presse n’en dit plus rien, ni les sites de généalogie. Où est donc passée Virginie Beaumont ???

Merci à tous pour votre aide et pour votre sagacité !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

39 Messages

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 19 septembre 08:15, par Michel Guironnet

    Bonjour Maryse,

    Ne désespérez pas ! J’ai eu également un cas de disparition qui m’a « turlupiné » pendant longtemps.

    Et puis, j’ai enfin trouvé la clé de l’énigme et retrouvé le disparu !

    Voir mon article
    https://www.histoire-genealogie.com/Felix-a-disparu-ou-les-deux-bons-serviteurs

    Cordialement.
    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 19 septembre 08:33, par DAUDENET MARYSE

    Bonjour, je viens de lire votre article sur la disparition de « Félix » et c’est passionnant ! J’adore ce genre de recherches difficiles, avec hypothèses qui se confirment, recoupements, réflexions... surtout lorsqu’elles aboutissent ! J’espère obtenir un aussi bon résultat. Merci.

    Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 19 septembre 10:34, par martine hautot

    Bonjour,
    Pour ce qui est de la situation de Virginie,elle était sans doute placée comme petite bonne chez les Vigouroux pour seconder la mère de famille qui avait deux jeunes enfants.Placée depuis peu (elle avait peut-être son certificat d’ études ),elle n’a pas dû supporter soit l’éloignement de sa famille,soit une réprimande ,elle a peut-être voulu rejoindre ses parents ou se sauver à Paris ?
    avez-vous le décés de ses parents et l’éventuelle succession chez le notaire ?
    Martine

    Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 19 septembre 10:57, par martine hautot

    Me revoici :je viens de consulter l’acte de mariage des parents:Jean Baptiste et Melanie Chouvellon à Polignac,le 3 Novembre 1880.Deux renseignements intéressants pour notre enquête :
    un des témoins du mariage est Vigouroux Baptiste ,non parent et cultivateur à Tressac.Le Vigouroux chez qui travaille Virginie pourrait bien être de sa famille ,peut-être un fils qui a trouvé un emploi aux chemins de fer.
    deuxièmement ,il y a le nom du notaire de la famille :maître Brechet à la ville du PUY
    Petites avancées ...

    Répondre à ce message

    • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 19 septembre 11:40, par Michel Guironnet

      Bonjour Martine,

      Le père de Félix Vigouroux, également prénommé Félix, est palefrenier en 1882 lorsque meurt son épouse Rosalie Vissac à Tailhac.
      Veuf, âgé de seulement 53 ans au mariage de son fils en 1891, il est dit sans profession !
      D’après l’acte de mariage à Aiguilhe,le 5 octobre 1891, il vit avec son fils au Coteau. Pourtant, ils sont introuvables dans le recensement du Coteau cette année là.
      Ils ont dû arriver après le recensement fait souvent en mai. Avant ils étaient à Tailhac.

      Félix, le jeune marié, a fait son service militaire au Tonkin entre 1886 et 1889 ; il ne doit être embauché au P.L.M qu’au tout début de 1891 d’après sa fiche matricule.

      Le couple Vigouroux Pelissier n’est arrivé à Roanne qu’après juillet 1893 puisque Louise nait au Coteau.

      Pour terminer, je ne trouve pas (pour l’instant) de lien entre la famille Beaumont à Polignac et la famille Vigouroux à Roanne.Et tout cela n’explique pas où est la petite Virginie.

      A suivre.
      Michel Guironnet

      Répondre à ce message

      • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 19 septembre 17:58, par Daudenet Maryse

        Bonsoir. Les Viouroux et les Beaumont se connaissaient de Polignac puisqu’un Vigouroux est témoin au mariage des parents de Virginie. Presque pas de doute sur le fait qu’elle ait été employée par des membres de cette famille installée au Coteau puis à Roanne car le mari embauché au PLM y a été affecté. A t elle été enlevée ou à t elle suivi un garnement ou un individu louche ? Peut être d’autres cas ont ils été signalés, je vais voir...

        Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 19 septembre 12:10, par Gabrielle

    Bonjour,

    La route est longue entre Roanne et Tressac (122 km).
    Mais à 12 ans, tout a pu lui arriver ; à moins d’avoir suivi sciemment un jeune homme.
    Ce que je lui souhaite.
    Elle a peut être demandé l’hospitalité dans un couvent voisin.
    Notamment Le Puy en Velay à 15 km de son domicile.
    Quelle angoisse pour la famille !
    Amicalement
    Gabrielle

    Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 19 septembre 13:59, par martine hautot

    La mère de Virginie est décédée le 15 Février 1912 à Fix Saint Geneys,elle était dentellière et son père le 10 juin 1918 dans la même commune.D’aprés le recensement de 1911 Virginie en plus de Joseph avait au moins comme fréres et sœurs :Louis 24 ans,Joséphine 22 Ans ,Julie 20 ans ,les plus âgés avaient certainement quitté la maison.

    Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 10:31, par Jacques

    Bonjour Maryse,

    Etes-vous sûre du prénom de la disparue ?
    Car Virginie BEAUMONT née le 28.01.1885 à Tressac est décédée le surlendemain 30.01.1885 à l’âge de 1 jour….
    NMD Polignac 1883-1892 acte de décès n° 8, vue 92/331

    Cordialement.
    Jacques

    Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 11:27, par Jacques

    Pour compléter mon précédent message, je signale que les deux entrefilets que vous citez ne donnent pas le prénom ; ils parlent de « la jeune BEAUMONT ».

    Il pourrait s’agir de sa sœur Marie Joséphine Rosalie née à Tressac le 29.08.1881, que l’on retrouve mariée à Lyon 6e le 23.05.1908 avec Elie Adolphe MARION, charcutier.
    Dans cet acte de mariage, elle est dite cuisinière, demeurant à Fix-St-Geneys (43), et AVANT A LYON RUE FÉLIX ST-JACQUIER, N° 24.

    N’aurait-elle pas « fugué » à Lyon ?

    Jacques

    Répondre à ce message

    • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 13:35, par DAUDENET MARYSE

      Bonjour et merci de votre message. Oui, vous avez tout à fait raison, mais en 1897, cette soeur de Virginie, Marie-Joséphine, avait déjà 16 ans ! Pourquoi les parents auraient mentionné 14 ans dans l’article de recherche ? Quand même, il n’est pas impossible qu’il s’agisse d’elle car pour Virginie, l’âge mentionné dans la presse aurait aussi été erroné... après tout, pourquoi pas Marie-Joséphine ??? Il me reste à rechercher le parcours exact, si possible, de celle-ci, au cas où... Je vais voir si Marie-Joséphine figure ou non dans les recensements de Polignac sinon à Lyon entre 1897 et 1908.

      Répondre à ce message

    • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 13:57, par DAUDENET MARYSE

      Apparemment, les Beaumont concernés ont quitté Polignac (Tressac) avant 1901 car dans ce recensement (celui de 1891 n’est pas nominatif) il y a beaucoup de Vigouroux mais seulement deux ou trois Beaumont dont les prénoms ne concernent pas le sujet. Par contre, en 1911 (recensement précédent non nominatif) on retrouve le couple de parents Beaumont Baptiste et Chouvelon Mélanie établis à Fix St Geneys (Fix Bas, page 6 à gauche de la visionneuse) avec leur fils Louis, 24 ans et deux filles : JOSEPHINE 22 ans (qui serait alors née en 1889 !) et Julie, 20 ans (née en 1891). Rien ne correspond ! Voyons à Lyon maintenant.

      Répondre à ce message

      • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 14:19, par DAUDENET MARYSE

        Il est possible aussi que Marie- Joséphine-Rosalie née en 1881 ait été la marraine de Joséphine née en 1889. Par contre, aucune trace à Lyon à part le mariage en 1908. Le recensement de 1906 ne la mentionne pas.

        Répondre à ce message

        • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 17:00, par martine hautot

          Il y a aussi une Marie Fanie Beaumont née le 15 Septembe 1882 à Polignac Tressac ,qui n’aurait pas eu tout à fait 15 ans lors de sa fugue en Avril 1897 .Elle s’est mariée à Polignac en 1908 mais elle n’est pas la soeur de Virginie et de Joséphine !

          Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 16:57, par Jacques

    La fiche matricule d’Elie Adolphe MARION (le mari de Marie Joséphine Rosalie BEAUMONT), bureau de Grenoble année 1901, n° 1090, indique les adresses successives de ce dernier de 1905 à 1923.
    . En 1905, il habite (avec ses parents) au 151, rue Cuvier, LYON. Il est domestique.
    . En 1908, il habite au 68, rue St-Laurent, GRENOBLE (38). Impossible de me connecter aux recensements de Grenoble.
    . En 1912, il habite au 32, rue Ste-Jeanne, LYON.
    . En 1923, il est recensé avec femme et enfants au 4, Cours Emile Zola, VILLEURBANNE (69).

    Dans le recensement de Villeurbanne en 1921, la famille MARION est recensée avec 2 filles : Anna MARION , née en 1899 à Lyon (pas trouvée dans les registres) et Andréa MARION, née en 1909 à LYON.

    Le recensement suivant de 1926 indique la famille MARION avec 2 filles (Anna n’est plus là) : Andréa née en 1909 à GRENOBLE (et non plus à LYON) et Henriette née en 1922 (le 10 janvier) à VILLEURBANNE (registre non numérisé).

    De 2 choses l’une :
    1. Anna est née effectivement en 1899 (ce qui pourrait être une conséquence de la disparition de sa mère) ; elle est la fille soit d’Elie MARION, soit de Marie Joséphine Rosalie BEAUMONT, reconnue par les deux ; mais ce n’est pas indiqué dans leur acte de mariage.
    Où serait-elle née ?

    2.Il y a une erreur dans le recensement de 1921 (erreur d’année de naissance ou erreur de personne).

    Cordialement.
    Jacques

    Répondre à ce message

    • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 18:49, par DAUDENET MARYSE

      Ah oui, extrêmement intéressant : Anna est sans doute l’enfant naturelle de Joséphine (soit de son futur mari, soit d’un autre), il faudrait absolument retrouver cette naissance, peut-être y-a-t-il une erreur et elle n’est pas née à Lyon ? La mère est âgée de 16 ans en 1897, donc 18 en 1899 mais bien sûr, encore mineure. Je vais prospecter les lieux de naissance possible : le roannais, la haute-loire, le lyonnais (villeurbanne ?) Un mariage d’Anna nous apprendrait peut-être qui est son père ?
      Celle née en 1882 (Phanie) aurait l’âge, mais ce n’est plus les mêmes parents. Oui, fausse piste dès le départ. Merci à tous d’avoir apporté votre pierre ! un prénom en effet peu tout changer !

      Répondre à ce message

      • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 21:33, par Michel Guironnet

        Re Bonsoir,

        En consultant le recensement de Grenoble pour 1911 (canton Nord pour la rue Saint Laurent) j’ai retrouvé la famille Marion au N° 68 (vue 220/266)
        Anna Marie est bien indiquée née en 1899, non à Lyon, mais à Fix Saint Geneys !
        Le registre de cette année consulté confirme sa naissance le 3 avril 1899, fille de Marie Joséphine Beaumont et de père inconnu (vue 93/152)
        C’est son grand père, Baptiste, qui déclare la naissance. L’enfant sera légitimé par le mariage d’Elie Adolphe Marion et Marie Joséphine Beaumont le 27 juillet 1910 à Grenoble.
        Elle porte maintenant le nom de Marion !

        Cordialement.
        Michel Guironnet

        Répondre à ce message

        • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 22:57, par Jacques

          Bonsoir Michel,

          Nouveau problème :
          Nous avons vu dans un précédent message que Elie Adolphe MARION et Marie Joséphine Rosalie BEAUMONT se sont mariés à Lyon 6e le 23.05.1908 (acte n° 286, vue 21/141).

          L’acte de naissance de leur fille indique que ses parents se sont mariés à Grenoble le 27.07.1910. J’aimerais voir ce dernier acte de mariage.

          Deux mariages pour un même couple ? Bizarre autant qu’étrange !!!

          Cordialement.
          Jacques

          Répondre à ce message

          • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 21 septembre 06:14, par Michel Guironnet

            Bonjour Jacques,

            Vous avez raison : j’ai relevé l’information sans vérifier dans les registres de Grenoble...et en oubliant qu’ils s’étaient déjà mariés en 1908 à Lyon !
            En plus, lors de la naissance à Grenoble de leur fille Andréa en 1909, ils sont bien époux légitimes.

            Vérification faite, il n’ y a aucun mariage Marion Beaumont à Grenoble en 1910, ni même entre 1903 et 1912 d’après les tables décennales !

            Le secrétaire de mairie de Fix St Geneys a pourtant indiqué cette date. A la reflexion, ce doit être la date de la mention marginale et pas celle du mariage.
            Il y a tout de même erreur sur la commune du mariage !

            Comme quoi, en généalogie,il faut redoubler d’attention pour éviter de se tromper.

            Cordialement.
            Michel

            Répondre à ce message

    • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 20:30, par Michel Guironnet

      Bonjour Jacques,

      Andréa Marie Elise Marion est bien née à Grenoble le 28 décembre 1909. Ses parents habitent 68, rue Saint Laurent.
      Elle se marie à Tassin le 15 novembre 1932 avec François Marius Girardon.
      Elle décède à Lyon 3e le 24 décembre 1988.

      Cordialement.
      Michel Guironnet

      Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 17:31, par martine hautot

    Récapitulatif :naissance de Marie Fanie ou ( phanie) Beaumont ,le 15 septembre 1882,(cf Franck)fille d’ Antoine Beaumont et de Pulverie Thérèse ,l’autre ménage Beaumont de Fressac,en 1897 Phanie fugue de Roanne à 14 ans ,retour à la maison, à Polignac( dentellière en 1901 ) et mariage en 1908 à Polignac
    Plus de mystère !
    Merci à Jacques de nous avoir signalé que l’article du journal ne mentionnait pas le prénom :on partait tous comme un seul homme sur une fausse piste .
    Qui a dit que le diable était dans les détails ?

    Répondre à ce message

    • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 18:52, par DAUDENET MARYSE

      Merci à tous. Mais celle qui s’est mariée en 1908 est dite née en 1881 et non en 1882 !!! Oh la la ! Bon je vais dormir là-dessus et tout reprendre demain, la nuit porte conseil !

      Répondre à ce message

        • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 20 septembre 20:41, par maryse daudenet

          Ah mais oui, confusion avec ,l’autre famille Beaumont car l’une est née en 1881 l’autre en 1882, de parents différents mais mariages tous deux en 1908. Donc rien à voir avec celui de Lyon ? Entre les deux...

          Répondre à ce message

          • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 21 septembre 08:34, par DAUDENET MARYSE

            Bonjour, je viens de reprendre tous vos messages, mes recherches etc... En définitive, rien ne prouve que la disparue soit Marie-Joséphine-Rosalie Beaumont ou celle de l’autre branche Beaumont, Marie-Phanie ??? En tous cas, oui, cette étude montre que le moindre détail a son importance et que les pistes pour rejoindre le but recherché sont nombreuses et méritent le détour !

            Répondre à ce message

            • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 21 septembre 09:56, par Franck Boulinguez

              Bonjour à tous,

              On remercierait presque le journaliste de l’époque d’avoir omis de citer le prénom de la jeune fugueuse ;-)
              S’il l’avait indiqué, il n’y aurait pas eu cette passionnante enquête aujourd’hui !

              L’Etat civil a livré tous ces indices dans cette affaire...

              On ne saura jamais, comme le dit Maryse, laquelle des deux est concernée... Sauf à trouver un autre article de presse plus détaillé, la copie d’un signalement de disparition à la police ou tout autre document d’archives qui confirmerait l’identité de la jeune fille concernée.

              Cordialement
              Franck

              Répondre à ce message

              • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 21 septembre 12:30, par Michel Guironnet

                Bonjour Franck,

                Des nouvelles de Phanie :

                Fanny Beaumont épouse Jean André Chanut le 28 octobre 1908 ; il est né à Polignac le 10 janvier 1884.
                En 1911, le couple est recensé à Aiguilhe, lieu dit Bonneville, avec leur fille Georgette née à Aiguilhe en 1910 (vue 11/15)
                D’après sa fiche matricule N° 38 de la classe 1904, Jean André et Fanny s’installent en 1923 à St Germain Lembron.

                A suivre ?

                Amitiés.
                Michel

                Répondre à ce message

            • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 21 septembre 10:41, par Franck Boulinguez

              En complément de mon message ci-dessus, il me vient une réflexion qui n’a rien de scientifique ni d’historique mais d’un pur délire à trop vouloir savoir...

              L’article n’a pas été écrit par un journaliste mais par ce qu’on appelle un « correspondant local ». Preuve en est qu’il est publié dans les même termes et le même jour dans deux journaux différents. Le correspondant a envoyé sa « dépêche » aux 2 titres.
              Quand on lui relate les faits oralement, notre correspondant prend des notes sur le petit calepin qui ne le quitte jamais puis le soir venu rentre rédiger ses articles.
              Il ouvre son calepin, relit ses notes et se met à écrire :

              Disparition
              On est sans nouvelles depuis plusieurs mois de phanie fanie fanny...

              Mince comment ça s’écrit ? j’ai oublié de demander... Pas grave.

              Disparition
              On est sans nouvelles depuis plusieurs mois de la jeune Beaumont, 14 ans,...

              Le problème ne se serait pas présenté avec Marie-Joséphine ou Virginie...

              Voila de façon purement personnelle et complétement subjective ce qui oriente mon choix vers Fanny.

              Cordialement
              Franck

              Répondre à ce message

              • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 21 septembre 19:40, par martine hautot

                et moi si je choisis Fany ,c’est que son état-civil correspond avec l’âge indiqué sur l’avis de recherche :je sais bien qu’on est dans d’autres temps ,mais je pense que les parents ont indiqué correctement l’âge de leur fille .Mais évidemment si on trouvait qui travaillait chez les Vigouroux à Roanne ce serait mieux !

                Répondre à ce message

                • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 23 septembre 08:05, par Maryse DAUDENET

                  Eh bien, voilà en effet deux avis pour « Phanie », qui sont très plausibles, on va pencher pour elle, en attendant... Mais je crains hélas de ne rien trouver en Police aux AD car la période est largement lacunaire ! Bonne semaine à tous et encore merci pour ces avancées.

                  Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 21 septembre 13:11, par DAUDENET MARYSE

    Votre réflexion se tient tout à fait, Franck ! Pour lever le suspense, il ne me reste plus qu’à tenter de retrouver aux AD 42 quand je pourrai me rendre à Saint-Etienne, le rapport de police éventuel suite à la déclaration des parents...

    Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 21 septembre 20:09, par J-Charles Leloup

    Bonjour,

    En Eure-et-Loir, lorsqu’une personne disparaissait, un avis de recherche était parfois publié dans le recueil des actes administratifs de la préfecture.

    En voici des exemples :

    Arthémise Pionnier, de Saint-Avit, 12 ans
    L’intervention administrative est sollicitée dans un intérêt de famille à l’effet de recherche la nommée Pionnier (Arthémise), âgée de 12 ans, qui a quitté le 24 octobre dernier le domicile de M. Roulleau, fermier à la Forêt, commune de Miermaigne, chez qui elle était domestique et dont les parents, domiciliés à Saint-Avit sont sans nouvelles depuis cette époque.
    Recueil des actes administratifs de la préfecture d’Eure-et-Loir, n°32, année 1895.

    Georges-Eugène Clément, boucher, de Saint-Maurice-Saint-Germain, 24 ans
    L’intervention administrative est sollicitée dans un intérêt de famille, à l’effet de rechercher le nommé Clément (Georges-Eugène), garçon boucher, âgé de 24 ans, dont les parents, domiciliés à Saint-Maurice-Saint-Germain, sont sans nouvelles depuis le 25 novembre dernier (1895). Taille 1 mètre 55, cheveux et sourcils châtains, yeux gris, front ordinaire, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage ovale.
    Recueil des actes administratifs de la préfecture d’Eure-et-Loir, n°33, année 1896

    Louis Torcheux, vacher, de Gasville, 18 ans
    L’intervention administrative est réclamée dans un intérêt de famille, à l’effet de connaître la résidence actuelle du jeune Torcheux Louis, né à Gasville, le 29 avril 1881, vacher, en dernier lieu dans la commune de Gâtelles, et qui a quitté cette commune il y a quatre mois environ, sans donner de ses nouvelles à ses parents domiciliés à Gasville.
    Recueil des actes administratifs de la préfecture d’Eure-et-Loir, n°4, année 1899.

    Vous noterez qu’à chaque fois le prénom est indiqué. Vous auriez donc peut-être intérêt à regarder les recueils des actes administratifs de la préfecture de la Haute-Loire. On les trouve aux archives départementales.

    Bonne chance.

    J-Charles Leloup

    Répondre à ce message

    • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 23 septembre 08:10, par Maryse DAUDENET

      Bonjour et merci à vous pour ces exemples, on voit que de nombreuses disparitions se produisaient chaque année, de personnes mineures ou majeures ! Rien qu’avec le mot « disparition » sur Retronews, juste pour un département, il y en a pléthore ! Le journal officiel aussi les publie, mais après un long délai, ce qui fait que les disparus ne le sont alors peut-être plus ! Bonne semaine.

      Répondre à ce message

  • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 22 septembre 09:29, par JOURDAIN

    Bonjour Maryse

    A la lecture de votre article , très intéressant , on pourrait se demander pourquoi cette annonce de disparition n’apparaît qu’au bout d’environ trois mois.

    Comment une jeune fille placée peut-elle disparaître sans que ses « patrons » n’en fasse pas de déclarations plus tôt , non seulement auprès des parents mais auprès de la police !

    Qu’a t’elle réellement vécue !
    Si elle était vivante elle se serait rapprochée de ses parents , frères ou soeur !
    Etre placée à 12 ans comme petite bonne n’était pas de gaieté de coeur à une époque où les gens et la vie étaient rudes.
    A son âge je doute qu’elle disposait à sa guise de son maigre gage car certainement nourrie et logée pour pas grand chose. Les mineurs de cette époque ne devaient pas pouvoir se promener facilement sans être accompagnés.

    Serait-il possible qu’elle soit morte et retrouvée dans une autre commune ?

    Cordialement
    Isabelle

    Répondre à ce message

    • Où est donc passée Virginie Beaumont ? 23 septembre 08:13, par Maryse DAUDENET

      Bonjour, oui il arrivait que les disparus soient décédés dans une autre commune (j’en ai l’exemple avec un ancêtre parti travailler loin de chez lui en hiver) et, pire, sans papier permettant de les identifier. Mais dans le cas de cette enfant, je finis par penser qu’il s’agit en effet plutôt de « Phanie » ... jusqu’à plus amples renseignements.
      Bonne semaine.

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP