www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Documents > Lu pour vous > Une insolite exécution au XIVe siècle (Oise)

Une insolite exécution au XIVe siècle (Oise)

Le lundi 1er avril 2002, par Thierry Sabot

"Par une froide et brumeuse journée d’hiver, vers l’an 1350, une foule compacte se pressait dans les rues étroites et tortueuses de Senlis.
Les abords de l’Hôtel de ville étaient garnis de troupes. Une compagnie de cent hommes, l’arquebuse au bras, maintenait à distance respective les curieux qui s’approchaient trop près de l’entrée du bâtiment municipal qu’on décorait pompeusement du titre de palais.

Par intervalles, des personnages à l’allure grave et solennelle, vêtus de noir, passaient au milieu de la double haie de gardes et s’engageaient sous la voûte qui formait la principale entrée de l’Hôtel de ville. Un appel sonore retentissait, le cliquetis des armes se faisait entendre, le peuple acclamait celui qui venait d’entrer, puis tout retombait dans un calme profond.

Quand sonnèrent deux heures, la foule s’agita ; les plus près tentèrent en vain de pénétrer à l’intérieur, afin de rejoindre les favorisés de la première heure qui avaient été autorisés à garnir la salle. On entendit un roulement de tambours, en même temps que les portes extérieures se fermèrent. La cérémonie allait commencer.

A l’intérieur, une grande salle aux murs nus, était réservée au tribunal de haute justice. Au centre, une table carrée, recouverte de drap noir et entourée de sièges. Au côté droit de la table était assis le greffier. Sur les côtés de la salle étaient des banquettes garnies de spectateurs.

La porte du fond de la salle s’ouvrit à deux battants, les magistrats s’avancèrent, prirent leurs places et le président interrogea immédiatement les témoins.

Personne ne vît paraître les accusés, les juges eux-mêmes ne s’en émurent pas. Cependant le cas à juger était grave. Un homme et une jeune fille avaient été victimes d’un crime odieux, commis sur la route de Saint-Nicolas-d’Aci. Tous deux avaient été trouvés morts et couverts d’horribles blessures, à demi déchiquetés.

Le tribunal rassemblé dans la salle décrite plus haut personnifiait la rigidité implacable et terrifiante de la justice. Les spectateurs étaient silencieux et écoutaient religieusement les dépositions palpitantes des témoins. Cependant, profond était leur étonnement de ne point voir comparaître les criminels.

Pourquoi une telle infraction aux usages judiciaires ? Etaient-ils malades ? Craignait-on un lynchage de la part de la foule ? Enfin chacun interprétait cette absence à sa façon. La cour se retira pour délibérer.
Après un long moment, les juges reparurent, le président lut la sentence ; les coupables étaient condamnés à être pendus.

Deux potences furent dressées à l’endroit où on avait trouvé les deux victimes ; un cordon de gardes maintenait la foule. Le cortège funèbre arriva, mais personne ne put encore distinguer les condamnés conduits par les exécuteurs. Après de courts préparatifs, une fois le signal donné deux masses informes s’élevaient lourdement dans l’espace faisant grincer les poulies dans leur manoeuvre.

Ce fut une stupéfaction générale.

Le lendemain matin, les deux corps, un taureau et un cochon, furent descendus des gibets et jetés à la voirie.

Les hommes pour satisfaire leur vengeance, avaient réuni leur redoutable appareil de justice pour punir ces deux animaux et leur faire expier la mort des deux êtres humains qu’ils avaient à demi dévorés".

Ce texte est extrait d’une revue (peut-être La Revue Hebdomadaire) publiée en 1913.

Le nom de l’auteur n’est pas indiqué.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP