www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Articles > Entraide généalogique ou historique > Un imbroglio généalogique : deux femmes pour un seul mari !

Un imbroglio généalogique : deux femmes pour un seul mari !

Le jeudi 18 septembre 2014, par Monique Mahinc Javon

Voici une situation généalogique qui me laisse très perplexe :

Je trouve un acte de mariage en date du 12 février 1868 à Saint Martin de Valamas, Ardèche (registre page 3-4) de mes ancêtres Pierre Louis JAVON et Marie Rose Philomène DUGUA, née le 14 mars 1846 à Borée (registre page 8).

JPEG - 161.8 ko
Extrait de l’acte de mariage de 1868
JPEG - 176.5 ko
Extrait de l’acte de naissance de 1846

Ces deux personnes existent, leur date de naissance est exacte, le nom de leurs parents (DUGUA Pierre/DUPRE Marie pour l’épouse) aussi. J’ai pu remonter l’ascendance.

Un couple Pierre Louis JAVON épouse DUGUA Philomène a eu 8 enfants dans un hameau d’une commune voisine Arcens (07) berceau indiscutable de ma famille paternelle.

Seul le prénom de Philomène apparaît sur les actes de naissance de leurs enfants.

L’époux, Pierre Louis JAVON décède le 31 janvier 1885 (registre Arcens page 3).

JPEG - 149.4 ko
Extrait de l’acte de décès de 1885

Le problème se situe au décès de sa veuve le 9 novembre 1934 (j’ai la photo de l’acte) : elle y est dénommée DUGUA Marie Julie Philomène veuve Pierre Louis JAVON (lieu exact). Ses parents (DUGUA Jacques/MARION Marie) et sa date de naissance (22 août 1845 à Borée : registre page 23) sont différents de ceux de l’acte de mariage.

JPEG - 144.8 ko
Extrait de l’acte de décès de 1934

Marie Julie Philomène DUGUA existe aussi, j’ai pu remonter son ascendance.

J’ai épluché la population de la totalité des archives en ligne du hameau où elles ont rejoint le (même !) mari. Il n’y a pas deux couples mais bien un seul mais toujours qu’un seul prénom pour l’épouse : Philomène.

JPEG - 57.4 ko
Extrait de la page du recensement de l’année 1911 pour la population de Saint Martin de Valamas (page 13)

Le contrat de mariage et le testament du mari, ne m’éclairent pas, pour les mêmes raisons.

J’ai cherché d’autres mariages dans les communes avoisinantes. Rien.

Est-ce quelqu’un penserait à une vérification que j’ai omise ou à une situation que je n’ai pas envisagée ?

Merci par avance pour votre aide...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

18 Messages

  • Un imbroglio généalogique : deux femmes pour un seul mari ! 19 septembre 2014 11:04, par THIEBAULT

    Bonjour,

    Si vous allez sur les tables décennales en ligne, vous voyez qu’il existe bien 2 DUGUA nées à Borée :
    Marie ROSE Philomène née le 14/03/1846 et
    Marie JULIE Philomène née le 22/08/1845

    Ce sont donc 2 personnes différentes. L’acte de décès que vous montrez est celui de JULIE et non de Rose qui est celle du recensement de 1911, veuve.

    Il faut donc chercher dans les tables décennales après 1911 à St martin l’autre DUGUA « Rose » Philomène

    Et ce n’est sans doute pas le « même mari » car je viens de voir que ,comme chez moi, il y a énormément d’homonymes.... à cette époque ! ce qui ne facilite pas la tâche.

    Il faudrait aussi chercher le décès de Louis JAVON époux de JULIE. peut-être à partir des recensements. ou d’actes de naissances d’enfants JAVON-DUGUA pour différencier les deux couples et situer plus précisément leurs lieux de résidence.

    En tout cas une chose est sûre ; la veuve de 1934 n’est pas ROSE Philomène ! Donc pas votre aïeule..........

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai connu le même problème avec 2 soeurs .
    La 1re eétait décédée en bas âge et par la suite il y a eu des confusions dans les dates de naissance et les prénoms.
    Avez vous recherché un autre acte de décès de Marie (Rose ou Julie) Philomène dans la décennie 1845 /1855 ? ou un peu plus tard ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • J’ai rencontré ce cas dans les feuilles de mon arbre...
    Lors du mariage, le maire (curé ?) avait recherché l’acte de naissance de la mariée et s’était tout simplement trompé pour cause d’homonymie.
    Vous semblez rencontrer le même problème. Reste à savoir quelle est la bonne Philomène.
    Ce qui m’avait mis sur la piste ? l’acte de baptême du premier né : les parrains et marraine sont souvent les grands-parents.
    Bonne recherche.

    Répondre à ce message

  • Un imbroglio généalogique : deux femmes pour un seul mari ! 19 septembre 2014 14:21, par josie marie

    Je comprends j’ai un ancêtre qui naît avec une mère et qui en se mariant en a une autre que je ne trouve nul part !! Sa "vraie mère décède fort âgée et l’autre doit être un lapsus. Il n’y a pas d’ancêtres homonymes
    Stennevin ou Stunevin Hubert né 15.1.1746 Clermont en Argonne p175 de Claude et mère Françoise Thieriet.
    à son mariage 23.8.1768 Boureuilles 55 on ne donne pas le prénom du père juste Stunevin et la mère devient Madeleine Geoffroy !! Elle n’apparait nul par Lui vient d’une autre commune Montfaucon donc le curé ne le connaît guère.
    des fois on lâche prise !!!

    Répondre à ce message

  • Re-bonjour ;
    Finalement, vous avez de la chance : il y a des pistes à explorer... Au dos de l’acte de mariage, il est noté (page 4) qu’un contrat a été passé chez M° Carle, notaire à St Martin le 12 février.
    Vous devriez, dans un premier temps, vous le procurer pour confirmer l’identité et les parents de Philomène (Rose ou Julie ?) Nul doute que la même erreur n’aura pas été commise deux fois... par le maire de Borée (qui a fourni l’acte de naissance), et par le notaire. N.B. : ni les époux ni leurs parents ne sachant signer, cela peut expliquer qu’une erreur soit passée inaperçue le jour du mariage.
    Pour le cas où il y aurait concordance, l’erreur se trouverait donc dans l’acte de décès... (Qui fait la déclaration de décès ? Un voisin ? Une personne de la famille ?)
    Bonne continuation

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai eu un cas similaire dans le 05 et le 26 la femme s’est appelée Magdeleine Garnier dans l’acte de naissance d’un enfant et dans l’acte de décès d’un autre enfant.
    Dans tous les autres actes elle s’appelle Magdeleine Durand.
    En regardant les dates des actes j’ai conclu à une erreur de nom

    Cordialement
    Raymond Monard

    Répondre à ce message

  • Un imbroglio généalogique : deux femmes pour un seul mari ! 19 septembre 2014 18:20, par Monique Bondil

    Bonjour,
    J’ai eu un cas presque similaire dans le 04. J’ai pu le résoudre en suivant la piste des successions dans la série de l’Enregistrement. En général, les impôts ne se trompent pas ...
    Bonne recherche.
    Monique

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    J’ai rencontré le même problème avec 2 frères épousant 2 soeurs : les 2 frères avaient le même prénom.

    Répondre à ce message

  • Un imbroglio généalogique : deux femmes pour un seul mari ! 19 septembre 2014 19:07, par Bergon genevieve

    Bonjour,
    Je pense à un remariage avec un autre membre de la même famille les deux pères et les deux mères ne sont pas identiques,il se peut que sa première épouse est décédé en couche la même année du mariage et il s’est remarié très vite,6à7 mois après le décès de la première épouse.Rechercher en 1868-1869
    Salutations
    G.B

    Répondre à ce message

  • Bonjour

    Dans une commune j’ai trouvé deux mariages dont les deux mariés étaient de parfaits homonymes, mariés à 5 ans d’intervalle. Pour savoir à quel couple appartenaient les enfants, heureusement que le hameau de résidence des parents étaient cité au début. Mais pour les derniers actes cette indication n’est pas donnée !
    JPG

    Répondre à ce message

  • Je partage l’analyse de THIEBAULT ; deux femmes, le deuxième prénom différent et des parents différents.

    L’acte de ✝ de 1934, Julie est dite veuve de Louis JAVON.
    Ce JAVON, appelé Louis se prénommait-il « officièlement » Louis ?
    Je me remémore des cas similaires.
    Dans notre famille, un bon nombre de personnes sont enregistrées décédées avec comme prénom leur surnom, ( le déclarant parent ou ami n’utilisant ou ne connaissant que se « pseudo » ).
    Peut-être est - ce le cas auquel vous êtes confronté et qui vous pose une autre problème, qui est-il
    Bon courage

    Répondre à ce message

  • Un imbroglio généalogique : deux femmes pour un seul mari ! 22 septembre 2014 14:34, par PARMENTIER Elisabeth

    Bonjour Monique,

    Au mariage , la mère Marie DUPRE est présente et le père décédé, à priori l’erreur ne se trouve pas là (bien que peu de mariés lisent ce qu’ils signent !)Par contre au décès d’une personne agée , les déclarants ne sont pas toujours bien renseignés .Le secrétaire zélé, a recherché la naissance et a pris la première Philomène trouvée , (sans penser qu’un train peut en cacher un autre).Et là,plus personne pour contester.L’idéal serait de trouver le décès de l’autre Philomène.(ou son mariage...)
    J’ai rencontré le cas d’une fillette décédée en bas âge, qui s’est retrouvée mariée, à la place de sa soeur vivante .Elle est décédée à nouveau en tant qu’épouse , et sa soeur ne mourra donc jamais officiellement.
    Les erreurs dans les actes , ça existe !

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    C’est sympa de nous rappeler ces énigmes généalogiques, mais depuis 2014, Monique a-t-elle réussi à débrouiller l’imbroglio ? Et si oui, par quel biais ? Ca peut être utile à d’autres généalogistes dans le même cas...
    Cordialement à tous.
    Brigitte

    Répondre à ce message

    • Malheureusement les recensements de Borée ne sont pas en ligne pour voir la composition des familles pendant l’enfance des Philomène,aucune trace d’ un mariage d’ une Marie Julie Philomène avec qui que ce soit :je pense que Marie Julie Philomène est décédée en bas âge ou restée célibataire ,l’acte de décès concernerait bien la Philomène,rose veuve Jugon ,née en 1846 :erreur du secrétaire de mairie !

      Répondre à ce message

  • Bonjour ,
    J’ai lu et relu cette énigme . désolée ne sachant pas quel bout la prendre pour la faire avancer . Dommage !
    Peut être simplement , une erreur de re transcription du chargé de l’état civil incohérente avec les tables décennales . L’époque pas si ancienne. ..
    Écrire au bon vouloir de la Mairie sur un point précis où en y allant avec Rvous’, en profiter pour visiter la région.
    Bonne journée

    Répondre à ce message

  • Bien ,
    Tout d’abord le recensement de 1911 à ST Martin Valamas reprend Louis Javon ouvrier bijoutier chez Murat( né en 1867 à Arcens cf geneanet )
    Par ailleurs à St Martin de Valras apparait en genealogie chabagran
    Louis Henri Javon né le 7 dec 1872 à Arcens époux de Marie Rosalie Freydier X à St Julien Boutieres le 15 avr 1899
    Voilà certainement le Second Louis Javon .
    Bien cordialement

    Répondre à ce message

  • Louis Henri Javon né le 7 dec 1872 à Arcens oUvrier bijoutier recensé à St Martin de Valmas en 1911 41 ans chez Murat seul ???. X Marie Rose Freydier le15 avr 1899 à St Martin de Valmas .
    Pierre Louis Javon dit être né le 7 avr 1842 à Arcens + 31 jan 1885 Arcens X Marie Rose Philomène Dugua 12 fev 1868 ST Martin de Valmas .

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP