www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Documents » Témoignages » Souvenirs des horloges d’antan

Souvenirs des horloges d’antan


dimanche 1er mai 2005, par Francine Lamer

Répondre à cet article

Qui se souvient de ce tic tac de nos vieilles horloges dans le silence d’une journée, quand la vie s’écoule à petits pas.

Horloge d’antan, ta présence me revient de l’enfance... tic tac, tic tac...
Tu rompais le silence de la journée et lorsque les voix se taisaient, on n’entendait plus que toi..

Du haut de mes nonante centimètres, je regardais ma grand-mère remonter l’horloge de la « chambre »... Elle prenait la petite clef dorée et magique, l’introduisait dans le petit trou juste au milieu et la tournait... et elle me disait « voilà, c’est bon comme ça, ni trop, ni trop peu » puis d’un geste précis et presque tendre, elle actionnait le balancier... le temps reprenait alors sa marche... Et moi, les yeux admiratifs, j’observais ces gestes du quotidien.
Il y avait aussi l’horloge de Bon Papa, mon grand-père paternel... nous entrions dans la première pièce qui était la cuisine et puis nous montions trois marches....

Pendue au mur, juste devant le fauteuil de mon grand-père, se trouvait l’horloge, une petite horloge de bois foncé et là aussi, inlassablement... le tic-tac résonnait dans la pièce un peu triste et silencieuse depuis que ma grand-mère n’était plus là... La maison sentait un peu trop la solitude, une maison sans femme et sans vie...

Je n’ai pas connu ma grand-mère paternelle, mais il paraît que j’avais la langue aussi bien pendue qu’elle...

Cette horloge sonnait tous les quarts d’heure... impossible de ne pas se rendre compte que le temps passait...

Un matin, je me suis retrouvée seule avec mon grand-père et j’ai partagé avec lui une tartine mémorable de pain blanc avec des gros trous remplis de beurre et un bon fromage de Herve.. j’en ai encore l’eau à la bouche... c’est peut être le seul souvenir complice entre lui et moi dont je me souviens, mais j’y tiens.

Il y avait aussi la vieille horloge de la voisine « Célestine » quand ma grand-mère m’emmenait en visite chez elle.... Une horloge dont je ne me souviens plus le visage....

Pendant qu’elles papotaient, moi je restais bien sage à attendre et j’écoutais et regardais ce balancier qui allait m’annoncer l’heure où enfin je pourrais aller jouer...

C’est vrai que les horloges ont bercé mon enfance.... Chez moi, il y avait la grande horloge de la marraine de maman... avec un beau balancier en cuivre... je ne me souviens plus si elle sonnait... mais mon père y tenait beaucoup et c’était lui qui avait la tâche de la remonter... il disait qu’elle était fragile et qu’il fallait en prendre soin... et personne, à part lui, ne pouvait y toucher.

Le temps a passé, maintenant les horloges se sont tues.. les personnes ne sont plus là pour leur donner vie.. mais dans ma mémoire d’enfant, j’entends toujours TIC TAC TIC TAC...

Voir en ligne : Avec le temps....

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

7 Messages

  • > Souvenirs des horloges d’antan 3 mai 2005 12:19, par Denzie

    J’ai 60 ans et depuis 3 ans, j’ai « rejoint » la pendule de mon enfance. Elle est là, dans le hall, j’ai retrouvé les gestes de ma mère et la « remonte » régulièrement.Tout va être vendu, mais je m’accroche à cette horloge, elle viendra avec moi, je me débrouillerai.
    Ma belle horloge, je veille à ce que tu ne t’arrêtes pas et, le soir, si par hasard je n’entends plus ton tic tac, vite je redescends ne pouvant supporter l’idée que tu ne berceras pas ma nuit.

    Répondre à ce message

    • > Souvenirs des horloges d’antan 3 mai 2005 13:23, par Ricmijac

      Notre horloge...elle nous observe depuis ce coin de la salle. Discrète, elle nous témoigne régulièrement sa présence au milieu de nous et avant nous, de nos Anciens. Depuis quand ? Je ne sais. Mais si elle pouvait articuler ses « tic tac », je crois qu’elle nous raconterait beaucoup autour des paroles qu’elle aura entendues.

      Répondre à ce message

      • > Souvenirs des horloges d’antan 3 mai 2005 17:23, par Francine Lamer

        Ne dit-on pas que les murs ont des oreilles, alors certainement les horloges. Si elles pouvaient parler que de choses elles pourraient nous raconter... que de souvenirs accumulés au gré des années qui passent... Merci pour ce beau message à la suite de mon petit texte.
        Francine Lamer

        Répondre à ce message

    • > Souvenirs des horloges d’antan 3 mai 2005 17:26, par Francine Lamer

      Il faut vous battre pour garder votre horloge, elle a une âme, une vie passée et à venir, je comprends tellement bien comme elle vous tient le coeur... les horloges dont je parle sont toutes les trois chez maman.. un jour elles auront une autre vie, mais elles resteront dans la famille.
      Francine Lamer

      Répondre à ce message

  • Bonjour Madame Lamer,
    votre court article m’est allé droit au coeur ! En effet, moi aussi j’adore le bruit des vieilles horlôges comtoises à un tel point que j’en ai trois dans le séjour, une dans la chambre d’ami et encore plusieurs au sous-sol...Dès qu’elles ne marchent pas, je ne les fais juste pas sonner toutes !!!, il manque qc à la maison. Que c’est reposant d’être assis le soir après une rude journée et d’entendre le bercement du pendule ds le silence de la pièce... Chaque été j’essaie d’en trouver une ou deux, parfois même trois, qu’après un vieil horlôger de 84 ans me refait à neuf ds les règles de l’art...Je travaille comme enseignant mais j’aimerais tellement faire une formation ds ce domaine afin de m’y lancer dans qqes années...
    Avec mes meilleurs sentiments Ulrich S.

    isabellats@cegetel.net

    Répondre à ce message

    • > Souvenirs des horloges d’antan 6 mai 2005 10:48, par Francine L.

      Bonjour Ulrich,
      C’est vraiment magnifique de faire revivre ces vieilles horloges qui sont parfois bien seules et oubliées... Je vous souhaite de faire de belles trouvailles et d’avoir le temps de vous consacrer à votre passion.

      Répondre à ce message

  • > Souvenirs des horloges d’antan 5 mai 2005 11:28, par Denzie

    Elle vieillit, comme nous, son pied est abîmé et j’aimerais le faire restaurer, mais elle est toujours là. Son « tic-tac » fidèle marche au rythme de notre coeur et nous aide à nous relaxer. Il y a déjà un demi siècle, Maman disait :"Ne touche pas l’horloge, tu vas la faire tomber, son pied est abîmé !" Oui, mais elle est toujours là. Et nous, les humains, nous partons les uns après les autres.
    Comment ne pas la considérer comme un membre témoin de notre famille ! Que de réponses elle apporterait à mes multiples questions.En plus, elle porte sur son cadran, mon nom. L’initiale N du prénom nous est totalement inconnu.
    Merci à vous Francine Lamer, cet article me permet de m’exprimer sur cet horloge que j’aime tant.

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP