www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Dossiers > Paléographie > Paléo Express > Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ?

Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ?

Le jeudi 14 mai 2015, par Christiane Convert

Mon ancêtre Nicolas MARCHAL épouse à Schirmeck le 13 avril 1723 Anne-Marie PFAU, jeune veuve de cette paroisse.

Schirmeck est une paroisse catholique située dans la vallée de la Bruche sur le flan alsacien des Vosges. Comme dans les autres paroisses catholiques d’Alsace avant la Révolution, le curé rédige les actes paroissiaux en latin. Ce qui dans le cas présent ne pose pas de problème car l’écriture est très lisible.

La mariée est originaire de Schirmeck où elle est née le 6 juin 1693, mais pas le marié. Heureusement le curé cite la paroisse d’origine du marié à la suite du nom de ses parents :

filius marcelli marchal et catharina villin olim ex parochia terin
fils de marcel marchal et catherine villin autrefois (originaire) de terin

Mais où se trouve cette paroisse ?

En toute logique, j’ai, dans un premier temps, exploré les paroisses et les lieux-dits de la vallée de la Bruche sur les cartes Michelin, d’état-major et de Cassini, en essayant avec des consonnes initiales autres que le t seule lettre sur laquelle j’avais une hésitation. En vain.

Or les Marchal (ou Maréchal) de la vallée de la Bruche sont forgerons, comme leur nom l’indique déjà ; ils s’appelleront d’ailleurs Schmitt quand les actes seront rédigés en allemand ultérieurement.

La vallée de la Bruche connaît jusqu’au 19e siècle une intense activité métallurgique du fer. Des forgerons des vallées de la Thur et de la Doller au sud des Vosges étant venus travailler au début du 18e siècle dans les forges de la vallée de la Bruche, peut-être convient-il de chercher de ce côté ? Mais encore une fois l’étude des cartes de ces vallées se révèle infructueuse.

Faut-il chercher plus loin : en Lorraine, en Savoie, en Suisse d’où sont arrivés beaucoup d’émigrants appelés, à la fin du 17e siècle, à venir combler les vides causés dans la population et l’économie par les désastres de la guerre de Trente ans ?

De façon à couvrir la France, j’ai donc alors entré mon nom de paroisse dans géoportail, site très intéressant car il propose les communes mais aussi les lieux-dits avec beaucoup de suggestions d’orthographe : toujours rien !

Je ne vois plus que la solution de faire appel à la perspicacité d’autres généalogistes ou historiens qui découvriront peut-être un nom de lieu aujourd’hui disparu, transformé, ou un nom de lieu situé à l’étranger (sachant que les Marchal étaient francophones et catholiques).

Merci à tous pour votre aide et vos conseils...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

15 Messages

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 14 mai 2015 09:29, par Guillaume - Le Grenier de nos Ancêtres

    Bonjour,

    Serait-ce la paroisse de Tevin ? Ancien village près de Belvaux au Luxembourg... Ce serait à 2h30 de Schirmeck...

    Peut-être une piste à creuser.

    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 14 mai 2015 09:50, par Claudine T.

    Peut-être Tête-des-Herrins, lieu-dit d’Allancourt à une vingtaine de kms ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour, il me semble que ce pourrait être la première réponse .Il y avait bien une paroisse de Tevin au Luxembourg qui s’étendait sur les villages de Tevin ( disparu ), Resteigne et une partie de Belvaux.L’église était située sur la rive gauche de la Lesse.On trouve d’ailleurs sur geneanet un marchal à Belvaux .
    webapps.fundp.ac.be/bib/flip/423/files/assets/basic-html/page103.html
    et puis le Luxembourg est aussi un pays de forges.
    Bonne suite dans vos recherches .
    Martine

    Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 15 mai 2015 13:54, par BP Lorraine

    Au XVIIIe siècle pas de frontières française ou luxembourgeoise actuelles mais un duché de Lorraine, les 3 évêchés Metz, Toul et Verdun avec des territoires parfois très éloignés. Mondorf actuellement au Luxembourg, Sarrelouis actuellement en Allemagne dépendaient de l’évêché de Metz. L’évêché de Strasbourg, le Saint empire romain germanique et une multitude de seigneuries entrent aussi en ligne de compte pour Schirmeck. Les Cartes de Cassini qui sont aussi du XVIIIe devraient vous montrer mieux que tout les relations possibles à l’époque. Pensez également aux foires qui drainaient des populations parfois éloignées.
    Bonne recherche
    Bernard

    Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 15 mai 2015 14:53, par Jena-Paul Billiau

    Tevin est une hypothèse séduisante mais...
    le prêtre signataire ne forme par ses ’v’ et ses ’r’ de la même façon : voir vigesimi, vidua, villin. Le ’v’ y est plus enjolivé ; en début de mot certes, mais il ne ressemble en rien aux ’r’ du texte.
    Cependant j’avoue n’avoir rien trouvé qui ressemble à TERIN sauf des noms de famille au Canada ou des prénoms (assez courants, mais irlandais).

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    peut-être pourriez vous quand même jeter un coup d’oeil du côté de Tête des Herrins ? on est parfois étonné de voir combien les curés sont ignorants de la géographie locale. Un de mes ancêtres avait « émigré » juste de l’autre côté de ses montagnes vosgiennes natales (10km à vol d’oiseau). Sa femme était souvent marraine de ses neveux restés au pays. Le curé écrivait qu’elle venait de la « paroisse des Elves ». On aurait pu chercher longtemps une telle paroisse ! Il s’agissait de Sewen, en Alsace, dit avec l’accent traînant alsacien...
    bon courage
    Catherine

    Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 15 mai 2015 21:25, par Robert PHILIT

    Bonsoir,

    En supposant que l’initiale soit un R et que la 3e lettre soit un V et non un r, nous aurions REVIN paroisse des Ardennes dans la vallée de la Meuse ou se trouvait de nombreuses forges.
    Maréchal est encore aujourd’hui un patronyme présent dans cette commune .

    Ce n’est qu’une piste.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la signature du curé Beuvillon qui apparaît sur un certain nombre d’actes de ma généalogie. Vous avez eu raison de chercher des paroisses autour de Schirmeck, parce que dans ma famille de la vallée de la Bruche, les BMS étaient généralement circonscrits à quelques kilomètres.
    Je suis toutefois surpris par l’expression employée « ex parochia », alors que dans la quasi totalité (même lorsqu’il s’agit de Strasbourg ou de Saulxures), les termes employés sont « commorans » ou « commorantes in » (habitants). Il est donc fort probable que cette paroisse soit exotique. Le curé Beuvillon avait des majuscules un usage irrégulier. Le « t » peut éventuellement être l’initiale du nom recherché. Mais je me demande si la plume n’a pas fourché et si le curé n’a pas élidé le début du nom. « terin » pourrait alors ne représenter que la fin du nom recherché.
    Quant au nom de la mère, Catherina Villin, on est en droit de se poser plusieurs questions. Le « in » final est-il, conformément à la tradition germanique, la marque du féminin de « Vill », ou éventuellement « Wild ». Mais une recherche sur Généanet montre qu’il y a eu, à l’époque, et non loin de là, à Raon l’Etape, des mariages entre des Marchal et des Villemin. Villin pourrait être alors une transcription erronée de Villemin.
    Je n’ai pas répondu à la question, et mes considérations n’ont probablement fait qu’embrouiller le problème. Mais peut-être faut-il pour arriver aux lieux passer par les gens ?

    Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 16 mai 2015 00:45, par C. Dujardin

    paroisse de Verin (département de Loire ?)

    Répondre à ce message

    • éviter,sauf,de confondre avec Verin,en Galice(espagnole)—par contre,au lieu dit Marchal/Marchat et variantes,de la paroisse St Julien de Celle(Celles sur Durolle)en montagne thiernoise(Puy de Dôme),les forgerons ne font pas défaut du 17è au 19è siècles---de plus,un certain temps ,comme dirait un humoriste auvergnat,les transfuges des frontières provinciales sont plus fréquents que se l’imaginent les généalogistes en herbe-ne seraient que les maçons du Limousin et de la Marche que l’on retrouvent à des lieues de leurs paroisses de naissance

      Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 16 mai 2015 08:10, par gilbert HENRY

    Bonjour
    Un piste qui vaut ce qu’elle vaut : il y a des familles Marchal originaires de la commune « Les Paroches », près de Saint-Mihiel dans la Meuse.

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • interroger un haut médiéviste serai utile pour ses connaissances du bas latin

    Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 16 mai 2015 18:13, par Christiane Convert

    Je vous remercie tous vivement-un peu tardivement car j’étais à l’étranger sans internet- pour les réponses reçues à ma question.
    La suggestion d’une paroisse au Luxembourg me semble intéressante-s’il s’agit d’une paroisse catholique-, une dans la Meuse également et je vais creuser de ces deux côtés.
    Le fait qu’il y ait des Marchal quelque part n’est pas un indice parlant parce que ce patronyme est extrêmement répandu. C’est pourquoi je pense important de le garder associé au nom de Villin qui n’est pas forcément à mes yeux un nom alsacien mais peut aussi bien se rapprocher du français « Villain »
    Comme suggéré par l’un de vous, j’avais pensé que le t n’était peut-être pas la première lettre mais l’abréviation écrite trop vite de S(ain)t-Erin par exemple.
    Merci pour toutes vos suggestions. Peut-être en aurez-vous d’autres ?

    Christiane

    Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 30 mai 2015 11:13, par josiane Bonazza

    Bonjour
    Juste une petite remarque :
    Le « r » de « terin » est le même que le « r » de « pastore » et de ’Marie",dans l’acte.
    Et le « t » du début du mot, s’il diffère du « t » de « tertio », ressemble énormément au « t » de ’tribus« ainsi qu’au »t« du mot précédent, c’est à dire le »trois" de 1723 {{}}.
    Bonne recherche donc pour « TERIN ».
    JBE

    Répondre à ce message

  • Quelle est la paroisse d’origine de Nicolas Marchal ? 26 juillet 2015 19:10, par rmyriam3

    Bonsoir
    Ne serait-ce tout simplement pas Steinbach qui était une annexe de la paroisse de Schirmeck ?
    Un site « Les assemblées anabaptistes-mennonites de la vallée de la Bruche » fournit la carte de specklin de 1576 qui m’a orientée vers cette commune. Ensuite j’ai découvert dans les AD67 que la paroisse de Schirmeck regroupée plusieurs communes dont Steinbach.
    Peut-être faudrait-il faire des recherches plus larges sur le nom Schmitt ou en partant du nom de la marié...
    Cordialement

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP