www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Entraide généalogique ou historique » Qu’est devenue Michelle Rannou ?

Qu’est devenue Michelle Rannou ?


jeudi 25 octobre 2018, par Francis Louis Le Garrec

Répondre à cet article

Breton du Finistère sud (Pont-Aven), retraité, je passe l’essentiel de mon temps, comme beaucoup d’autres, à mener des recherches historiques et généalogiques, et parfois, vous le savez bien, le cheminement de prospection est particulièrement ardu et frustrant, le cas pour lequel je demande ici de l’aide en est l’illustration… Mais, dans un même temps, face à cette « forme d’adversité », malgré les difficultés du collectage, du recueil des informations, puis à celles de leur traduction en termes « généalogico-historiques », se développe en moi quelque chose comme « une excitante abnégation constructive »… Je vous propose ici de contribuer à l’une de mes recherches, à savoir l’établissement de l’état civil des membres de la famille Rannou pour lesquels je vais ci-dessous vous présenter les seuls éléments dont je dispose actuellement. Dans cette histoire familiale, qui a pour point de départ une simple photo de presse, de nombreuses autres « « aventures de vie » se croisent, un peu « comme si Michelle Rannou rayonnait »… Vous comprendrez mieux mon allusion en lisant la petite présentation qui suit !!

Il y a quelques mois j’ai été sollicité par Mr Guy Jouteux, actif animateur-chercheur du Musée de l’île bouchard/Musée ATP du Bouchardais (37220) et président de l’association « Les amis du musée du Bouchardais ». En Août 2017 le Musée du Bouchardais a organisé une belle exposition sur « Le Train de la Reconnaissance Française »… Dans ce cadre Guy Jouteux cherchait (et cherche encore !!) à en savoir plus sur une enfant apparaissant sur une photo de presse illustrant un article publié le 06/01/1949 dans « Notre métier », (journal ancêtre de « La vie du rail »), et repris par « Historail » de juillet 2009. Cet article présentait un événement fort de l’époque, le lancement officiel, depuis une gare parisienne, du « Train de la Reconnaissance Française » vers son embarquement au Havre sur le Cargo Magellan affrété pour New York… Selon le journaliste de « Notre métier » l’enfant, une petite fille, Michelle Rannou, avait été, je cite : choisie symboliquement pour avoir été, deux ans plus tôt, opérée d’une maladie du cœur à Baltimore »… Michelle, portée par son père Francis Rannou, avait alors 9 ans… Le fol espoir de Guy Jouteux étant de parvenir à entrer en contact avec des membres de cette famille, vraisemblablement d’origine bretonne, et ainsi d’obtenir un éventuel témoignage « vivant » de l’évènement franco-américain, il a donc prospecté des généalogistes amateurs, notamment ceux adhérents à Généanet, et a ainsi découvert mon arbre généalogique (flegarrec1). Si effectivement j’ai de nombreux Rannou dans les deux branches de mon ascendance, y compris les cousinages, je ne suis pas parvenu à établir un lien avec la famille ciblée ici. Mais je me suis pris au jeu, avec aussi ce fol espoir contagieux de réaliser un « Cousinage à la mode Bretonne » (dont je rappelle qu’il est une spécificité unique en France !!)… Voici donc ci-dessous, ce qui, à ce jour, résulte de ma prospection à partir de la fameuse simple photo de presse.

A noter qu’il existe une minuscule vidéo de 27 secondes dans les archives de l’INA où l’on voit la petite Michelle donner le départ du train (merci de cliquer sur l’image ci-dessous pour voir la vidéo sur le site de l’INA) :

JPEG - 95.2 ko
Un clic sur l’image pour voir la vidéo.
JPEG - 189.4 ko
Cette photo de presse a été prise à Paris, le 06/01/1949, lors du départ du « Train de la Reconnaissance Française »... Michelle Rannou avait alors 9 ou 10 ans. Elle est portée par son père Francis. Nous ne connaissons pas avec certitude les autres personnages...

Michelle Rannou, atteinte d’une « Cyanose de la Tétralogie de Fallot », ou maladie des « Enfants bleus », appelée aujourd’hui « Cardiopathie Cyanogène », est l’un des 3 ou 4 premiers enfants français opérés par le célèbre professeur-chirurgien Alfred Blalock (1899-1964) au Johns Hopkins Hôpital de Baltimore (USA)… Cette opération cardiologique avait été rendue possible en Août 1947 grâce à la solidarité des personnels SNCF via son service social et à la collaboration d’Air France qui avait pris en charge le voyage aller-retour et le séjour du père et de sa fille. Il convient de souligner qu’un tel type de voyage implique une « médicalisation » d’un avion climatisé… Je pense que le voyage retour s’est fait par paquebot… Selon une déclaration de Francis Rannou dans la presse française, lors de l’exode de 1940 la famille résidait à Luchon, Michelle avait alors 10 mois… Selon la presse française Michelle Rannou avait 8 ans lors de l’opération chirurgicale… Je suppose donc qu’elle est née entre 1939 et 1940 ?!... Le lieu de naissance est encore inconnu.

Francis Rannou, son père, était alors agent SNCF de la région du Sud-Est, électricien, chef ouvrier V.B au service de l’électrification de la ligne Paris-Lyon… Sur l’un des deux cartons de carrière communiqué par le service Archives du Personnel de Béziers, il s’est engagé dans l’armée le 04/05/1932 par D .A 507, R.C ( ??), Classe de Recrutement 1934 (Armée ?, SNCF ?), Recrutement d’origine Laval (37 ?, 53 ?), libéré de l’armée le 03/11/1933, comme Caporal S.A (?), affecté spécial 2/30 (?), Classe de Mobilisation 1930 (Armée ?, SNCF ?), Matricule 61 (Armée ?, SNCF, ?) … Ici les points d’interrogation signifient des incertitudes sur le rattachement… Le 18/04/1943 il a bénéficié d’une gratification exceptionnelle de 100 Frs, suite au bombardement d’un train le 19/04/194... ( ?) sur la ligne Paris-Rennes… Francis Rannou a été réformé de la SNCF le 01/08/1957, il avait débuté sa carrière comme ouvrier de 1re classe en Juin 1936 (il avait donc entre 19 et 23 ans à l’embauche ?), ce qui donne 21 années de carrière SNCF. Suivant ce carton deux Classes (mobilisation/recrutement) sont donc à considérer ici : 2) 1930, donc naissance vers 1910 ; 2) 1934, donc naissance vers 1914… Aucune information sur le lieu de naissance… Sur le même carton j’ai relevé une adresse à Paris, 75013, 44 rue Damesne… et, dans un article de la presse américaine, j’ai noté une remarque d’un journaliste sur « Michelle Rannou, la petite parisienne… ». Cette famille Rannou a donc aussi résidé un temps dans cette zone géographique (Paris, petite et/ou grande banlieue ??)…

Le nom de jeune fille d’Odette Rannou, la maman, m’est inconnu, je ne sais rien de son état civil, hormis son décès selon ce qui suit… Par une prétendue indiscrétion d’une archiviste SNCF j’ai appris qu’Odette Rannou bénéficiait d’une Pension de Reversion SNCF. Cette Pension de Reversion s’est éteinte en 2015, année qui doit correspondre a son décès, ce qui signifie qu’il n’y avait alors plus aucun bénéficiaire… Ce qui indique par extension que, si cette Pension de Reversion était bien en rapport avec la carrière de Francis Rannou et non résultant d’un re-mariage, celui-ci est décédé avant elle… comme aussi leur fille Michelle Rannou !!… Le contenu du dossier de cette Pension de Reversion SNCF n’est pas encore accessible, de plus les règles de confidentialité et droits de consultation limitent le champ des recherches… En extrapolant, puisque l’on suppose la naissance de sa fille Michelle en 1939-1940, on peut considérer, par hypothèse basse, qu’Odette est née aux alentours de 1920-1924 et qu’elle était peut-être mineure, entre 16-20 ans, à la naissance de sa fille !! Mais l’hypothèse n’est pas LA vérité !!

Vous l’aurez compris, a ce stade je ne connais toujours pas les états civils de Francis Rannou, Odette sa femme, Michelle, leur fille… le dossier généalogique de cette famille est donc totalement bloqué !!

De 1946 à 1948, sauf erreur, seulement 3 à 4 opérations de la « Cyanose de la Tétralogie de Fallot » ont été réalisées aux USA sur des enfants français par le professeur Blalock et son équipe. De telles opérations en chirurgie cardio-vasculaire ne pouvant être réalisées qu’après une préparation médicale minutieusement adaptée conduite par des spécialistes, et puisqu’en France, à cette époque, seules quelques équipes et établissements en étaient capables, compte tenu aussi du lieu de résidence supposée de la famille Rannou, je considère, sans aucune certitude, que le Pré-opératoire et le Post-opératoire ont été dirigés par l’Hôpital des enfants malades de Paris (AP-HP) en collaboration avec l’équipe médicale d’Alfred Blalock… Qui étaient les médecins français concernés ?? De même, le voyage par avion Air France jusqu’à Baltimore a nécessairement été encadré par une équipe médicale d’assistance. Je ne sais rien sur ces personnels dévoués, médecins, infirmières et techniciens ! Il importe ici encore de les identifier… Aussi, il y a quelques semaines j’ai adressé un courriel au Service des Archives de l’AP-HP à Paris, et pareillement au Service des Archives d’Air France… A noter que le voyage retour se faisait généralement par paquebot, en 10 jours environ, en-a-t-il été de même pour Michelle et son père, « ce que je crois mais ne sais pas », cela reste encore à découvrir !!??

Au fil de mes recherches j’ai collecté et relevé quelques communications de divers célèbres médecins français lors de différentes séances de l’Académie Nationale de Médecine, ainsi, entre autres : « La cure chirurgicale de la Tetralogie de Fallot. Premier cas Français opéré en Amérique », par MM. les docteurs Julien Huber et Aline Pithon, in Bulletin de l’Académie Nationale de Médecine du 04/03/1947, pp. 155-160. Ces médecins décrivent et détaillent la 1re opération qui a été réalisé à Baltimore sur un enfant français (sans le nommer) le 23/08/1946, à 8h15... ; Bulletin de l’Académie Nationale de Médecine. Séance du 24/06/1947, pp.443-447… ; « Origines et exigences de la chirurgie du cœur », Communication du professeur Paul Santy lors de la séance du 23/02/1954, p. 31, in « Mémoires de l’Académie des sciences, Belles-lettres et Arts de Lyon », Tome 30e, 3e série, 1959. Où l’on découvre que les premières études opératoires de l’équipe A. Blalock-V.T Thomas ont été réalisées sur plus de 4OO chiens… Aucune de ces diverses communications ne donne évidemment le nom des patients, aussi et malgré cela, faute de parvenir à trouver ailleurs les informations recherchées, du moins pour le moment, j’ai l’espoir que les archives médicales m’aideront à débloquer la situation… J’appuie mon raisonnement et mon approche actuelle sur ces consultations en ligne, notamment sur Gallica/BNF…

JPEG - 72.5 ko
Michelle et Francis Rannou, dans The Baltimore Sun, le 22/05/1947.

Comme indiqué ci-dessus l’opération chirurgicale de Michelle Rannou à Baltimore n’a été possible que grace à la solidarité des personnels de la SNCF via son service social, mais, selon Mr Henry Dropsy, Président du Cercle Généalogique des Cheminots, les archives de ce service ont été détruites, et il n’est donc plus possible d’obtenir par ce canal des informations sur le déroulement et les acteurs de cette belle action solidaire… Qui étaient les acteurs de ce service social SNCF ??

On doit à Alfred Blalock l’invention de la technique chirurgicale dite « Shunt de Blalock-Taussig » ou « Blalock-Taussig-Shunt », mise au point en collaboration avec la cardiologue Helen Taussig et le technicien en chirurgie afro-américain Vivien Théodore Thomas pour contrer la « Cyanose de la Tétralogie de Fallot », cette technique est donc palliative. Notez que le nom du technicien en chirurgie, Vivien Théodore Thomas, acteur pourtant essentiel de cette invention chirurgicale a été systématiquement complètement « oublié-zappé » dans l’intitulé. L’histoire de vie de ce maitre technicien est peu ordinaire, petit-fils d’esclave, menuisier en 1929, il est parvenu à développer sa carrière jusqu’au titre de « Docteur Honoris Causa » que lui a accordé, en 1976, l’Université Johns Hopkins. Le 29/11943, lors de la première intervention d’A. Blalock sur un enfant de 18 mois, « l’enfant Bleu » Eilen Saxon, c’est lui qui guide précisément les gestes du devenu célèbre professeur et chirurgien… V.T. Thomas n’avait pas alors l’autorisation d’opérer lui-même, il ne l’a d’ailleurs jamais eu. Il a également été l’un des deux pionniers de l’implantation d’un Défibrilateur automatique chez un patient humain, aux côtés d’un autre afro-américain, Levi. Watkins J.R (1944-2015). Le parcours de vie de V.T.Thomas a été retracé dans un film réalisé en 2004 par Joseph Sargent : « La création de Dieu »…

La recherche sur cette famille est au croisement de nombreuses « histoires de vie », c’est en ce sens que j’écris plus haut « comme si Michelle Rannou rayonnait »… Ainsi, sur la thématique « Train de la Reconnaissance Française », j’ai « rencontré » trois agents SNCF, MM. Dughes, Cetre et Le Gall, sur lesquels je n’ai trouvé aucun écrit alors que, pourtant, ils ont accompagné ce train depuis son départ de la gare parisienne jusqu’à la fin de sa tournée américaine triomphale. Il me semble qu’ils méritent mieux que des entrefilets dans la presse… Sans délaisser les deux autres, concernant Mr Le Gall, vraisemblablement d’origine Bretonne, j’espère obtenir aussi des informations sur sa généalogie. Mais, comme pour les Rannou, je ne dispose d’aucun élément de base pour établir son état civil, idem pour ses deux collègues… Rien aux archives de la SNCF !!! Là encore j’ai besoin d’aide.

JPEG - 295.8 ko
Voici les trois agents SNCF, MM.Dughes, Cetre et Le Gall. Les prénoms sont inconnus... Sur cette photo de presse, qui date de 1949, nous ne savons pas « Qui est qui ?? »...

Lorsque l’on parle du « Train de la Reconnaissance Française » il s’agit en fait de 49 wagons dans lesquels ont été chargés des cadeaux et des dons, collectifs ou individuels, collectés dans chaque région de France pour une distribution aux USA, un pour chaque état. A noter que les états d’Alaska et d’Hawaï ne sont devenus les 49 ème et 50 ème états américains qu’en 1959… Un travail de listage exhaustif de ces cadeaux et dons a été réalisé par Laure de Margerie, directrice du Répertoire de la Sculpture Française : info@frenchsculpture.org .voir également le Musée du Bouchardais !!

Ces wagons ont donc été embarqués, au Havre, sur la Cargo à deux ponts Magellan. Mais ce navire n’étant pas équipé pour recevoir un tel matériel SNCF, il a donc fallu que, sous les ordres du Commandant M.G Icart, le second Raymond Manet, les lieutenants Laboissette (il signe Laboi7) et Hubert Tassin planchent sur un réaménagement des ponts pour l’installation sécurisée de ces wagons (dont la fabrication préalable de maquettes en carton pour estimation !!)… Hormis un court texte je n’ai rien trouvé de probant sur les noms et l’histoire individuelle des marins (officiers et équipage) de ce Cargo qui, eux aussi se sont « défoncés » pour que puisse être réalisée cette opération, la consigne du Commandant M.G Icart étant : « Débrouillez comme vous voulez, mais nous chargerons ces wagons » !! Ce que raconte ce texte donne une idée de l’investissement de ces hommes de la mer… Et là encore des parcours de vie se croisent, puisque les trois agents SNCF ont navigué avec ces marins durant 14 jours et ont collaboré au déchargement des wagons… Depuis l’estuaire de l’Hudson jusqu’au port de New York, la remontée du cargo Magellan fut triomphale… A noter qu’au mât de misaine du Magellan flottait un pavillon sur lequel était brodé un pavillon bleu marine avec au centre une tortue et aux quatre coins les initiales latines I.H.S.V signifiant « In Hoc, Signo Vinci », « Sous ce signe, j’ai vaincu » !! Initiales brodées, lors d’un précédent voyage, par les pensionnaires d’un orphelinat géré par des religieuses à Pondichéry !!! Magnifique !! Ce travail de broderie mérite aussi d’être étudié et raconté !! Arrière-petit-fils, petit fils et fils de marin, je me considère comme obligé d’aller plus loin et d’obtenir la liste nominative de cet équipage afin de tenter la réalisation de liens généalogiques et de leur rendre hommage… comme à toutes celles et ceux qui, directement ou indirectement ont été impliquées dans les diverses actions indiquées dans le présent texte… Evidemment, une fois encore, j’ai le fol espoir de trouver dans l’équipage du Cargo Magellan quelques marins bretons, et, pourquoi pas, des témoins de cette épopée… Votre aide sera une fois de plus bienvenue !!

« Qu’est devenue Michelle Rannou ? Ce texte, volontairement un peu digressif, n’a pas effacé la simple photo de la petite Michelle… Michelle est le point central de mes recherches, mais l’histoire de cette petite parisienne d’origine bretonne rayonne… Si, selon Filae, le nom de famille Rannou est peu populaire en France il est cependant très répandu en Bretagne, en particulier dans le Finistère, suivent les Côtes d’Armor, Paris ( !!), Maine-et-Loire et Loire-Atlantique (qui, comme tout le monde le sait, est en Bretagne !!)… Autant de zones géographiques à prospecter !! Depuis que le fol espoir initial de Guy Jouteux m’a amicalement contaminé je suis désormais centré sur la localisation de la famille Rannou, Francis, Odette et Michelle, sur son extirpation des abysses archivistiques pour la rendre lisible, visible, et éventuellement éclairer plus son histoire… Sauf avis contraire ! De même pour toutes les autres rencontres faite au cours de ce cheminement à travers l’histoire depuis une simple photo de presse… On dit qu’une histoire qui n’a pas d’archives devient une histoire invisible et tombe dans l’oubli… L’histoire de Michelle Rannou est écrite quelque part, morcelée peut-être, mais elle est !! Pour la reconstituer j’ai besoin de votre coopération…

En conclusion de ce texte … C’est sur Francis Rannou que je possède le plus d’information, établir son état civil permettra sans doute un déblocage de la situation. Il me semble que trouver sa Fiche Matricule Militaire serait un bon départ. Voir le carton SNCF cité plus haut. En 1932, à 19 ou 22 ans, il se serait engagé dans la zone de recrutement de Laval, soit dans le département 37, soit dans le département 53… Sa date de naissance est supposée entre 1910 et 1914… Les Archives Départementales de ces départements n’ont apparemment pas terminé la numérisation des Fiches Matricules, en conséquence la consultation en ligne est impossible, seule un relevé manuel, « in situ », semble donc possible… Aussi, puisque résidant actuellement à Strasbourg, je dois faire appel à la bonne volonté des lectrices et lecteurs de ces deux « lointains » Départements !

Par avance je remercie celles et ceux qui m’apporteront leur aide…

Avec espoir… Salutations Bretonnes… Kenavo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

84 Messages

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 25 octobre 16:17, par martine hautot

    Bonjour ,Francis
    Voici une affaire bien intéressante à démêler :dans l’après -guerre on parlait beaucoup de ses « enfants bleus ».L’expression il me semble a disparu quand l’opération est devenue courante. En faisant une recherche sur la presse ancienne ( retronews.fr),je n’ai pas trouvé de révélations sur Michelle mais peut-être quelques pistes :
    L’ Aube 1947 -08-30,sous le titre l’ ange des enfants bleus, il est question de la visite dans un hôpital parisien de la doctoresse américaine,Helen Brook Taussig ,collaboratrice du chirurgien Blalock auprés des petits malades qui seront opérés en Amerique.
    L’aube 14 Octobre 1947 le docteur Blalock vient former les médecins parisiens, il est invité par la caisse de sécurité sociale
    L’aube 25 Décembre 1947 ,premières opérations à Paris ,hôpital Broussais .
    Après avoir vu ces articles ,je pense que Michelle n’habitait pas nécessairement Paris mais qu’elle venait d’ un hôpital parisien,Broussais peut-être .Pour les américains ,elle était parisienne (Every star 1947/08/29 :il y a une très belle photo où elle marche vers son père ,la mère est restée en France.On y parle du miracle de l’hôpital Hopkins )
    Il me semble aussi que l’opération a eu lieu en 1947 et non en 1949( cf le cliché du Baltimore Sun).
    Bon courage
    Martine hautot

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 25 octobre 22:27, par Francis louis Le garrec

      Bonjour Martine...
      Merci pour votre message...
      Vous êtres la 1re personne à réagir à l’article... j’espère que beaucoup d’autres suivront !!
      J’avais repéré l’article sur la visite d’Helen Taussig... A la demande de François Gaudart d’allaines, chirurgien à l’Hôpital Broussais, Helen Taussig et A. Blalock,sont effectivement venus à Paris pour initier les médecins et les chirurgiens Français... Selon une communication de l’Académie de Médecine de Paris, il n’y en avait aucun formé pour réaliser ce difficile geste chirurgical, et par ailleurs le matériel nécessaire n’existait pas en France à cette époque. A ce sujet, pour la « petite grande histoire », je vous invite à consulter l’ouvrage d’un autre grand chirurgien-cardiaque et historien Français contemporain, Jean Noel Fabiani, « Les 30 histoires insolites qui ont fait la médecine », eds Plon, 2017, notamment les pages 24 à 27 dans lesquelles j’ai relevé, entre autres, deux anecdotes (qui n’en sont pas vraiment !), l’une sur la pratique de l’anglais en milieu chirurgical français à l’époque, l’autre sur les « Pinces chirurgicales Kelly »... les deux, magnifiques, et en rapport avec la Tétralogie de Fallot... J.N.-Fabiani y raconte aussi assez précisément les circonstances de la venue de Blalock et Taussig...
      Je suppose que, lors de ce séjour, Helen Taussig et Blalock ont aussi visité Michelle en Post-opératoire, les dates de 1947 sont proches (opération de Michelle et séjour des médecins)...
      C’est la 1re fois que « l’Hôpital Broussais » est cité...
      J’ai reçu une réponse de l’AP-HP de Paris, ucune trace dans les archives des établissements Necker, Saint-Vincent de Paul et Herold (??)... Mais il m’est rappelé qu’il est difficile de retrouver la date de passage d’un patient sans date exacte !!!
      Deux pistes sont donc ouvertes à partir de votre message : 1) Le service des Archives de l’Hôpital Broussais et 2) Le service des Archives de la Sécurité sociale... Merci donc !
      Par ailleurs, avez-vous capturé la photo de Michelle publié dans l’Every star" du 29/08/1967 ??
      Votre aide est précieuse !
      Kenavo
      Francis Louis Le Garrec

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 25 octobre 18:56, par Vuillemin

    Bonsoir Francis

    Peut etre 2 pistes interressantes ?

    Mariage de Francis RANNOU et de Marguerite THOMAS à BREST le 17/03/1908 . Lui et distributeur au chemin de fer , elle sans profession . Peut etre les grands parents de Michelle RANNOU ?
    Source GALLICA.
    Autre piste :

    Mariage de Jean François RANNOU et de Odette FLATRÉS à Elliant le 06/06/1938 .Odette est née à Elliant le 26/04/1916 et elle et DCD à Quimper le 27/01/1992.Source Geneanet.

    Jean François se faisant appelé Francis ? Pourquoi pas ???

    Bien cordialement

    H Vuillemin

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 25 octobre 22:53, par Francis louis Le garrec

      Demat (bonjour) Vuillemin...
      Le couple Jean François Rannou et Odette Flatrès, pourrait convenir. La date de naissance d’Odette « colle » avec celle supposée de Francis Rannou, soit vers 1910-1914... reste le prénom...
      Dans mon ascendance maternelle j’ai de nombreux Rannou natifs d’Ergue Gabéric, Elliant et autres communes de la même zone géographique... mais, pour le moment, pas ce couple... Je n’ai encore identifié aucun lien, je vais donc développer une recherche en ce sens...
      Trugarez (merci)
      Francis Louis Le Garrec

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 25 octobre 21:40, par martine hautot

    En complément
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/7-janvier-1949/721/2072921/1

    Le journal l’ Aube du 7 janvier 1949 titre :" Gratitude train « fait route vers les U.S.A. Michelle ,six ans, fille de cheminot,sauvée de la maladie bleue par les chirurgiens américains a donné le signal du départ des 49 wagons témoins de la reconnaissance française » On la voit également en photo ,entourée de personnalités.
    Dans la suite de l’article ,son nom de famille est donné,mais pas de renseignements supplémentaires.
    Martine

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 25 octobre 22:39, par Francis louis Le garrec

      Re... martine
      Je pense que le journaliste de l’Aube a fait une erreur...
      Je me réfère à la déclaration du père à la presse « on résidait à Luchon lors de l’exode de 1940, Michelle avait 10 mois »... Par déduction : 1940 - 10 mois = 1939-1940 ?!!
      Et suivant votre précédent message, effectivement la petite Michelle n’était peut-être pas native de Paris, mais seulement de passage en milieu hospitalier, d’où la possible confusion !!!
      Merci encore
      Francis Louis Le Garrec

      Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 09:23, par LORENZATI

      Bonjour
      le nom de famille noté en légende de la photo est RENNAU..une autre petite fille ?
      Avez vous fait des recherches dans les journaux américains ?
      Céline

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 09:50, par danièle godard-livet

    Bonjour,
    Une petite cousine savoyarde de ma grand-mère jeanne Maréchal, veuve de guerre de 14-18, s’étant remariée avec un marcel kervaon de Bretagne (fils d’anne marie rannou et françois marie kervaon mariés à St Sauveur en 1912) rencontré à Paris, j’avais fait des recherches pour son fils Yves Kervaon né en 1941 (qui gardait de mauvais souvenirs de son père, dont sa mère avait par la suite divorcé) dont les parents s’étaient mariés à la chapelle Viel en 1939.
    J’avais été bien aidée dans mes recherches par Patrick Rannou qui m’avait en particulier trouvé l’acte de mariage rannoux-kervaon à St Sauveur. Patrick Rannou semble très bien connaître les mairies de Bretagne et avoir de bon rapports avec elles, vous pourriez peut-être le contacter.
    Les resultats de mes recherches sur les Rannou sont sur mon arbre public geneanet sous l’identifiant dgodardlivet.
    Je vous souhaite des recherches fructueuses et une bonne journée.
    Danièle Godard-Livet

    Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 10:19, par Vanwelkenhuyzen

    J’ai trouvé, je pense, la famille qui vous intéresse :

    • Michelle Claudette RANNOU avait 7 ans et demi en août 1947 ;
    • Elle est née à St Cyr (France)
    • Le père a 33 ans à la même époque
    • Il est né à Dreux
    • La famille habite 7 rue de Valence à Paris

    Ces informations sont tirées de leur carte d’immigration à New-York.

    Bien à vous. Michel Vanwelkenhuyzen (Bruxelles-Belgique)

    Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 10:23, par LORENZATI

    Rebonjour
    un article sur la carrière et le vie du professeur
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4128896/

    serait-il possible d’avoir de détails sur les patients français en cherchant un prix ou une décoration en France ?

    Il est ici fait référence à un échange en 1946 entre 2 hopitaux Guy’s de Londres et et J Hopkins de Baltimore..Y a t Il eu l’équivalent avec la France ?
    http://www.jameslindlibrary.org/articles/turning-blue-babies-pink-alfred-blalocks-shunt-fallots-tetralogy/

    Dans ce livre des photos des petits patients...anglais
    http://www.jameslindlibrary.org/blalock-taussig-hb-1945/

    entre 1945 et 1949..1000 opérations...
    The 1st surgery was performed on 11.29.1944 in a girl of 15 months of age, with only 10 pounds of weight and bouts of hypoxia. The postoperative course was stormy and the child died after six months. The 2nd operation was only performed on 03.02.1945 in a girl of 11 years of age and progressed well. Until 1949, 1,000 of these surgeries have been performed at John Hopkins ! [8].

    http://www.neonatology.org/pdf/bluebabyoperation.pdf

    Décès de Blalock
    https://www.nytimes.com/1964/09/16/archives/dr-alfred-blalock-dead-at-65-developed-blue-baby-surgery.html

    https://www.dailykos.com/stories/2011/6/23/987896/-
    on cite bien dans cet article Michelle mais pas de détails..
    The Hopkins Heart room had captured world attention. Michelle Rannou flew from Paris clutching her life-sized doll. One mother hitchhiked with her two year old from Appalachia. American GIs stationed in Germany, raised over $2000 to send a 5 year old from Frankfurt. Under the intense spotlight of the O.R., Blalock and Thomas perfected their procedure. During the first year alone, the team performed over 200 operations.

    http://studyres.com/doc/6501204/file---dr.-alfred-blalock--healing-the-blues
    voici l’article paru dans le NY Times suite à l’opération de Michelle
    ’Blue Baby’ Held Cured : French Girl, 8, Is Flying Home after Operation in the US."
    New York
    Times
    14 Sept. 1947 : 63. Print. This article explains that Michele Rannou, a eight

    • year
    • old Paris girl flew t
      o the United States in order to be operated on by Dr. Blalock.
      The
      article briefly explains the operation that Dr. Blalock performed.
      Also, it explains that
      the operation could not have been performed in France

    il semble qu’il soit aussi fait référence à Michelle dans cet article
    September 10, 1947
    The News-Herald from Franklin, Pennsylvania · Page 9

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 16:37, par Francis louis Le garrec

      Bonjour Lorenzati...
      Merci beaucoup pour votre contribution !!
      Concernant les échanges entre l’équipe médicale du Professeur Blalock et les médecins français. Oui de tels échanges ont également été organisés en France. Sur la thématique « Cyanose de la Tétralogie de Fallot » on doit les premières conférences et démonstrations opératoires de cette équipe américaine au Professeur français François De Gaudemar (ou gaudart) d’Allaines, chirurgien et grand patron de la clinique chirurgicale de l’hôpital Broussais, Paris. Je vous invite à consulter l’ouvrage d’un autre chirurgien cardiaque et historien de la médecine, le professeur Jean Noel Fabiani : « 30 histoire insolites qui ont fait la médecine », éditions Plon, 2017, et notamment les pages 24 à 26-27, en rapport avec ce sujet... Alferd Blalock, son adjoint Brahnson et Hellen Taussig ont donné des conférences à Paris et réalisé des démonstrations et initiations opératoires du « Shunt de Blalock-Taussig » devant les médecins et chirurgiens français... Un autre célèbre chirurgien français a contribué fondamentalement, et c’est peu dire, à ces démonstrations et initiations, le célèbre chirurgien Charles Dubost (1914-1991. Le concernant vous apprécierez dans le livre cité ci-dessus deux anecdotes (qui n’en sont pas vraiment), page 25-26... l’une concerne la pratique de l’anglais en milieu opératoire français de l’époque, l’autre les « pinces Kelly »... Deux magnifiques histoires très explicites !!
      Le premier séjour Parisien d’A. Blalock, Brahnson et Hellen Taussig a été programmé en octobre 1947...
      J’ai aussi trouvé quelques infos sur ces échanges dans les Bulletins de l’Académie de Médecine de Paris. Voir ici le texte de ma demande d’entre-aide...
      Je n’ai pas encore terminé « l’épluchage » de votre information, il me semble que de nouvelles pistes y sont « en attente » !!!
      En pré et post-opératoire Michelle Rannou, opérée en août 1947 à Baltimore, a peut-être été prise en charge par l’hôpital Broussais... et donc, peut-être encore, par le service et l’équipe de François Gaudemar (ou Gaudart) d’Allaines (??),voire aussi par Charles Dubost (??... J’ose supposer que lors de leur séjour à Paris, A. Blalock, Hellen Taussig et Brahnson ont visité Michelle Rannou !!! Il convient ici encore de creuser !!
      Kenavo
      Francis Louis Le Garrrec

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 11:18, par cordurie

    Bonjour Francis,
    En allant faire une visite sur le site de Elis Island, vous trouverez plusieurs informations dans le"Ship manifest" concernant le voyage de Michelle aux USA

    • Le vol AF est parti le 2 aout et est arrivé le 3 aout 1947
    • La destination finale est "John Hopkins Hospital à Baltimore, la raison du voyage est « health Reason » raison médicale
    • Michèle a pour second prénom Claudette elle a 7 ans et est née à SAINT CYR.
    • Elle est accompagnée pour ce voyage par ses parents François et Odette
    • La famille habite 7 rue de Valence à PARIS
      En regardant de plus près on y trouve surement d’autre indications, mais on a déjà quelques pistes de recherches

    Bonnes recherches
    Isabelle Cordurié

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 11:53, par Vuillemin

      Bonjour à tous

      Francis RANNOU né le 4 mai 1914 à DREUX ; acte numero 79 page 204/252.

      Fils de Francis Joseph RANNOU employé au chemins de fer et de
      Marguerite THOMAS .

      Marié à St Cyr ( Seine et Oise ) Yvelines le 11 juin 1938 avec Odette Marcelle GUEIDAN.

      :-) :-) :-)

      Hervé Vuillemin

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 12:56, par martine hautot

        Il est donc le fils du couple Francis Rannou et de Marguerite Thomas que vous avez cité précédemment et qui s’est marié à Brest ,le 17-03-1908 ,déjà dans les chemins de fer !
        Francis le fils s’est marié à son tout à Saint-Cyr d’ où la naissance de sa fille dans cette commune .
        On progresse ,on connaît maintenant les parents et 2 grands parents de Michelle.Manque la descendance !
        Martine

        Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 14:00, par Vuillemin

          Oui Martine ! on touche au but ! Une histoire rondement menée !

          Une histoire de « FRANCIS » en somme !

          Cela fait plaisir de voir se mutualiser les idées pour enfin aboutir à une issue heureuse .

          L’histoire que nous soumet Francis semble courir toute seule !!!
          Mes intuitions ne sont pas toujours exactes , c"etait une simple piste de recherche .

          Reste à Francis à demander l’acte de naissance de Michelle RANNOU à St Cyr par voie postal ou encore de telephoner .Qu’il nous tienne informé pour la suite...

          Peut etre que Michelle est encore parmis nous ? proche des 80 ans .

          Un grand merci à tous en particulier à Michel de Belgique , pour Francis .

          Hervé

          Répondre à ce message

          • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 14:27, par martine hautot

            Peut-être qu’ un avis de recherche sur « la vie du rail » ou un journal comme" pleine vie" ,avec les informations rassemblées(nom des parents ,lieu et année de naissance ,adresse à paris en 1947 ) pourrait permettre de retrouver sa trace et peut-être même de la contacter !
            A tenter peut-être...
            Car je ne suis pas certaine que n’étant pas de la famille on puisse obtenir l’acte de naissance dans son intégralité.
            Bien cordialement
            Martine

            Répondre à ce message

            • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 15:13, par Francis louis Le garrec

              Salut Breton à Hervé et Martine... aux autres aussi, évidemment !!
              Concernant Odette. Selon une « pseudo » indiscrétion d’un personnel administratif SNCF, une Odette (??) bénéficiait d’une Pension de Reversion SNCF, et cette pension s’est éteinte en 2015... ce qui signifie que son mari est décédée avant elle... Un tel dossier de Pension de Reversion n’est éteint que lorsqu’il n’y a plus de bénéficiaire, ce qui signifie aussi que Michelle est également décédée avant sa maman. A supposer qu’il s’agit bien de la famille Rannou sur laquelle nous prospectons !!
              « Geneanet cimetières » me signale ici une Odette Gueidan née vers 1920 et décédée le 08/11/1964 à Aix-en-Provence... Donc, il y a peut-être deux Odette Gueidan, l’une décédée en 1964, l’autre en 2015 !!
              Le mariage de Francis et Odette le 11/06/1938, implique de présupposer qu’Odette est née « aux alentours » de 1922 (mineure de 16 ans)... Francis avait alors 24 ans...
              Effectivement il importe de pouvoir consulter les divers actes originaux... Avis à chacune et à chacun...
              Trugarez ! (merci en Breton !)

              Répondre à ce message

              • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 15:44, par Anne

                Pensez-vous que les enfants majeurs bénéficient de la pension de réversion ? En général celle-ci est réservée à l’épouse.

                Répondre à ce message

                • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 16:50, par Vuillemin

                  Une pension de reversion est reservée uniquement au conjoint survivant .
                  Si ce conjoint survivant à en charge un enfant , celle ci peut etre majorée (et encore, je n’en suis pas certain )

                  Cordialement

                  Répondre à ce message

                • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 17:02, par martine hautot

                  Je ne le pense pas ,voyez ce site
                  https://www.lassurance-obseques.fr/guide-obseques/pension-reversion-agent-sncf/
                  jusqu’à 21 ans sauf s’ils ont une maladie incurable ou sont invalides .
                  Martine

                  Répondre à ce message

                • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 17:21, par Francis louis Le garrec

                  Bonjour Anne...
                  Toujours selon ma source SNCF « indiscrète », il semble bien que oui ce soit le cas, à la SNCF du moins (ma source s’est un peu « repliée » !)... Selon aussi l’un de mes relevés sur un site SNCF, dont j’ai perdu le lien (!!!),"un dossier de retraite devient éteint au décès de l’agent et de tous les bénéficiaires à Pension de Reversion... Tous les dossiers éteints ne sont pas consultables... Les dossiers éteints sont conservés (les éteints depuis 1953... et les années de naissance à partir de 1850)... 23550 dossiers de la Cie PLM, dont 2059 dossiers de retraite, années de naissance à partir de 1870...". Formulation un peu sibylline !!!
                  Il importe de vérifier/confirmer cette info.
                  Merci pour votre contribution.
                  Kenavo.
                  Francis Louis Le Garrec
                  _

                  Répondre à ce message

          • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 21:56, par Francis louis Le garrec

            Une Histoire de Francis !!
            En Breton Francis se dit Sizig !
            et parfois je signe Sizig Loeis Ar Garreg...
            Loeis pour Louis...
            Ar Garrec pour le jambu, le fort en jambes...

            Pour Rannou est prétendu une origine Germanique, issue de Rannulf, composé de Rann, pour corbeau et nulf, variante supposée de Wulf pour loup...
            Qui dit mieux !!

            Ken tuchang, ou ken tuchantig, selon les zones géo-linguistiques bretonnes, pour A bientôt !!!

            Répondre à ce message

            • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 09:45, par Vuillemin

              Demat Zizig :-))

              J’espere que les nouvelles seront bonnes ! et que vous pourrez avoir accés à cet acte de naissance de Michelle RANNOU avec peut etre des mention(s) en marge pour esperer allé plus loin...
              Je suis absent pour la journée , je vous la souhaite trés bonne !

              KENAVO :-))

              Hervé (prenom tres repandu en Bretagne)

              Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 13:51, par Anne

      Bonjour,

      Si cette petite Michelle est née à Saint-Cyr en 1940, il faudrait aller sur place à Saint-cyr et demander à consulter son acte de naissance qui possède peut-être des mentions marginales.

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 11:29, par Chevassus

    Bonjour à tous
    Françis Rannou est né à Dreux le 4/5/1914 et s’est marié le 11/6/1938 à St Cyr-l’Ecole avec Odette Marcelle GUEIDAN

    Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 11:38, par Chevassus

    Généanet cimetieres signale une Odette Gueidan née en 1920 décédée le 8/11/1964 à Aix en Provence.

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 13:32, par Jean-Louis Douyère

      En allant sur le site de journaux-collection.com, vous trouverez un exemplaire de « Notre métier la vie du rail » qui est consacré à Michèle Rannou. La page de couverture comporte une très belle photo de Michèle dans les bras de son père. Jean-Louis Douyère

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 13:59, par Franck Boulinguez

        Bonjour à tous

        Voici le lien : http://journaux-collection.com/fiche.php?id=12957

        Bravo Jean-Louis pour cette trouvaille !

        Franck

        Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 14:33, par Francis louis Le garrec

        Bonjour Jean Louis... et merci pour votre contribution !
        Je viens de tenter une recherche sur le site « journaux-collection.com » que vous citez... Malheureusement je ne suis pas parvenu à atteindre l’article de « Notre Métier la vie du rail »... L’accès à celui-ci n’est pas direct, je n’ai pu remplir toutes les cases du formulaire de recherche... Pourriez-vous me communiquer la date de publication ?
        Trugarez ! (Merci)

        Puisque mes réponses sont publiées dans le fil de la Gazette... je tiens a remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui, déjà, ont répondu à mon appel... Je vais tenter de répondre à chacune et chacun... A ce stade beaucoup d’éléments très probants sont apparus... et de nouvelles pistes ont été levées... Je crois bien que l’état civil de Michelle et de ses parents et grands-parents est en passe d’être établi, quelques vérifications s’imposent encore mais « ça sent bon, très bon même » !!!
        Concernant le voyage en avion Air France Paris-Baltimore du 02/08/1947 (info ici d’isabelle Cordurié)... selon une communication de l’académie de Médecine ce type de voyage bénéficiait d’une assistance médicale et d’un équipement particulier en oxygène... Est-il possible d’identifier aussi l’équipe d’assistance médicale ? Je suppose que Michelle a été choyée par l’ensemble des personnels Air France durant le voyage... Est-il possible d’identifier ces personnels, pilote-copilote, hôtesses, etc...?? Compte tenu de la solidarité Air France (prise en charge financière du voyage A-R et du séjour) on peut supposer une attention particulière !
        Concernant la carte d’Immigration (!!)(info citée ici par Michelle Vanwelkenhuyzen)... Une copie de cette carte est-elle possible ???... Ce type de document vaut également pour chaque membre de l’équipe médicale d’assistance, donc même question !...
        Cette nuit je suis parvenu à identifier l’un des trois agents SNCF dont la photo est présentée dans l’article. Monsieur Charles Dhugues, né le 15/06/1896 à Clichy, et décédé le 18/10/1981 à Troyes, serrurier... Sa carrière est « brillante »... Il est au centre de la photo, le plus grand des trois, et porte une fine moustache...Mr Guy Jouteux du Musée du Bourchardais (expo "Train de la Reconnaissance Française) va être super content !! le témoignage d’un descendant serait super !!!
        Bravo à toutes et à tous...
        Je dois vous avouer que j’éprouve en ce moment une certaine jubilation !!
        Francis Louis Le Garrec

        Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 15:13, par Franck Boulinguez

          Francis,

          Je vous ai mis le lien ci-dessus.

          Cordialement
          Franck

          Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 15:29, par Vanwelkenhuyzen

          Content d’avoir pu vous aider dans cette recherche.
          Oui, je pourrais vous envoyer une copie de la carte d’émigration (plus complète que ce qu’on trouve sur le site d’Ellis Island). Mais il me faudrait pour cela une adresse email (impossible de vous faire parvenir un lien, car c’est payant). Dès que vous m’aurez fourni cette adresse, je vous enverrai ce double document (1 pour le père 1 pour l’enfant, la mère n’est pas du voyage).
          Bien à vous. Michel Vanwelkenhuyzen

          Répondre à ce message

          • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 17:34, par Francis louis Le garrec

            Salut breton Michel...
            Voici mes coordonnées courriel : de préférence legarrec.francis[arobase]hotmail.fr
            ou, si problème avec le 1er : adt.flg[arobase]outlook.fr
            Mais comment donc êtes vous parvenu a capturer cette carte ?(Ne vous sentez pas obligé de répondre !)...
            Merci et un grand bravo pour cette pêche miraculeuse !!
            Ken tuchantig (à bientôt).
            Francis Louis Le Garrec

            Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 15:50, par Vuillemin

          Bonjour Francis :-)

          Je ne pense pas que le deces d’une Odette GUEIDAN à Aix en Provence soit celle que l’on recherche . Cette personne et née
          Odette CASTILLAN epouse GUEIDAN . Cela ne correspond pas .

          Contactez la Mairie de St Cyr pour l’acte de naissance de Michelle RANNOU en leur expliquant le but de votre recherche , a savoir :retrouver Odette ou à defaut des eventuels descendants et cela à la demande de Mr Guy Jouteux du musée de Bouchardais et pour l’histoire qui nous occupe sur le « train de la reconnaissance Française »
          Il serait etonnant que l’on vous y refuse !

          De plus un decret de juillet 2008 permet à toutes personnes une demande d’un acte de naissance ou mariage à condition que cet acte ai plus de 75 ans !

          Bonne chance et tenez nous informés

          Hervé

          Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 15:33, par Anne

      Mais cette Odette ne peut convenir car elle est l’épouse d’un dénommé Castillan, c’est inscrit sous la photo.

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 17:05, par Laurence Peillot-Frandet Theulot

    Bonjour,

    A cette adresse http://ufdc.ufl.edu/UF00079944/00155/24j
    vous trouverez une photo de Michelle Rannou et de son papa en septembre 1947.
    Elle est aussi citée dans le bulletin « je me souviens » de 1999 : vous allez sur google livres et tapez « michelle Rannou »
    si je trouve quelque chose je vous fais signe !
    bonnes recherches/
    Laurence P-F Theulot

    Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 20:58, par martine hautot

    Bonsoir , peut-être chercher dans les collatéraux :Francis le père de Michèle avait un frère Georges (A voir sur Geneanet ) né à Daoulas le 18-1-1910 et décédé à Ajaccio le 2 Octobre 1964 .
    Voir de ce côté ,il y a actuellement un Raymond Rannou vivant à Ajaccio qui pourrait être un descendant de Georges.
    Autre piste à Daoulas ,sepulture de Francis Rannou ,78 ans en 2016 ,donc une naissance en 1938 qui pourrait être le frère aîné de Michele
    https://avis-de-deces.ouest-france.fr/20160512/francis-rannou-335960 A bientôt
    Martine

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 26 octobre 22:13, par Francis louis Le garrec

      Slt Martine...
      Je constate votre abnégation, votre investissement dans cette recherche... mille mercis...
      Selon la presse de 1949 Michelle était l’enfant unique de Francis et Odette... Mais effectivement rien ne prouve que d’autres enfants ne soient pas nés ultérieurement... Concernant un éventuel frère ainé de Michelle je suis un peu sceptique !! Mais la presse, comme chacun le sait, peut se tromper...
      A creuser !
      Francis Louis Le Garrec
      Sizig Loeis Ar garreg

      Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 08:28, par Anne

      Bonjour,

      Le nom Rannou est loin d’être unique en Finistère.

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 19:04, par Francis louis Le garrec

        Bonjour Anne...
        Effectivement la popularité du nom Rannou est relativement importante, et on en trouve ailleurs en Bretagne et en France, aussi dans le monde... J’en ai repéré en Chine !!
        Concernant Francis Rannou et sa fille Michelle, c’est la région Ile de France qui semble la plus concernée... mais, ici encore, avec des ancrages finistériens, par les grands-parents...
        Chacun sait que le Breton est un grand navigateur, et on dit de lui qu’il a une femme dans chaque port !!(Bon, d’accord, c’est pas très classe !!)
        Kenavo !
        Francis Louis Le Garrec
        Sizig Loeis Ar Garreg

        Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 10:40, par Colette Boulard

    Votre démarche sera comprise par nombre d’entre nous, pour tout ce qu’elle implique. On ne le dira jamais trop : la généalogie n’est pas qu’aligner stérilement dans son coin noms et dates, et les chemins où elle mène sont multiples, riches de découvertes et de rencontres, d’entraide aussi, maintenant... Je ne peux apporter aucun jalon à votre recherche, d’ailleurs les apports des uns et des autres ont rondement trouvé les éléments essentiels qui vous manquaient. Formidable !
    Formidable, ce terme qui me vient était souvent prononcé par une de mes tantes, qui perdit en 1945 sa petite fille, enfant bleu née à Paris un an plus tôt. Drame dont le couple ne se rétablit jamais vraiment, et qui marqua toute la famille, y compris moi-même, née bien plus tard. Votre texte confirme ce que l’on m’a toujours raconté : A cette époque, une intervention n’était possible qu’aux Etats-Unis. La petite était condamnée dès son problème connu, en l’occurrence dès sa naissance. Merci à vous.

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 14:29, par Francis louis Le garrec

      Bonjour Colette...
      Je suis sensible à votre commentaire. Mon engagement « généalogique » est bien celui-là !! Non pas seulement aligner des noms sur les multiples branches de mon arbre (ce que, comme d’autres, je fais aussi, évidemment !) mais, autant que possible, « rencontrer » les personnes (au sens le plus plein possible de ce terme) « dans leur histoire de vie », ce qui implique la prise en compte (ou en conte !!)des évènements divers (environnementaux, humains, matériels, etc...)qui constituent celle-ci... Michelle Rannou a été guérie de la « maladie bleue » grâce au soutien et à l’engagement d’un grand nombre de ces personnes, à différents niveaux... Alfred blalock et Hellen Taussig évidemment, mais également, les personnels des équipes médicales, de la SNCF, d’Air France, et nombre de « petites mains » restées dans l’ombre des notables (ironie de ce terme !!) et qu’il ne faut pas oublier... Cette victoire sur la mort programmée résulte autant aussi des évolutions techniques et technologiques qui ne deviennent que sous l’impulsion et le travail acharné de « chercheurs-trouveurs » tel que, par exemple, Vivien Théodore THOMAS, technicien médical afro-américain, assistant et « guide » d’A. Blalock, assez systématiquement zappé dans les rapports médicaux... Son histoire de vie est magnifique et une belle leçon... Les matériels et outils chirurgicaux ont également une histoire, ainsi les « Pinces Kelly » (à l’époque utilisées systématiquement par A. Blalock)... Mais qui donc est l’inventeur des Pinces Kelly, ou Pinces de Kelly ???
      « Histoire de vie », « Parcours de vie », simplement histoire humaine...
      En France, dans les années 1945, la « Cyanose de la Tétralogie de Fallot » n’était opérée qu’aux USA, au John Hopkins Hôspital. Cette opération coûtait très très cher ! Dans un article de « Notre métier » Francis Rannou dit la détresse dans laquelle sa famille se trouvait et raconte comment il a découvert "...par hasard... dans un numéro de « Samedi soir », l’histoire du fils de l’instituteur de Souillac qui venait d’être opéré de cette Maladie Bleue à Baltimore et dont on fêtait la guérison et le retour en France"... A partir de cette information il démarche le service social de la SNCF, ce qui enclenche le processus vers l’opération de Michelle... Je dois cette lecture à Guy Jouteux qui m’a adressé hier soir des copies d’articles de presse... Et donc, bien sûr, voici ouverte une nouvelle piste de recherches « complémentaires » : Trouver ce fameux article du « Samedi Soir », édité vraisemblablement en 1946 ; identifier l’instituteur de Souillac et son fils... Cet enfant devait être le 1er ou second enfant français opéré par A. Blalock, juste avant Michelle. Il a donc été opéré en 1946, peut-être début 1947... A noter que la première procédure sur un enfant de 18 mois, Heleen Saxon, a été réalisée avec succès par l’équipe Blalock-Taussig-Thomas le 29/11/1943...
      Merci Colette pour votre témoignage, qui, de mon point de vue, mériterait un développement...
      Kenavo
      Francis Louis Le garrec
      Sizig Loeis Ar garreg

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 17:24, par martine hautot

        Me revoici :je n’ai pas trouvé trace de l’enfant de Souillac
        mais d’une petite lyonnaise Josette Dominici ,opérée à Baltimore un mois après Michelle

        Deux mentions dans le journal l’Aube :
        d’abord , le 12 Décembre 1947,pour son retour à Lyon après l’opération réussie, effectuée le 29 Octobre.

        Ensuite le 23 décembre 1947 ,pour avoir été présente avec Monseigneur Gerbier pour l’accueil du " train de l’amitié, à Lyon,train qui a précédé le train de la reconnaissance française mais en sens inverse :il apportait aux petits français des jouets pour le Noël 1947 donnés par les Américains .
        Beau parallélisme !L’ histoire s’enrichit
        Vous trouvez ces articles sur retronews en faisant une recherche avec « maladie bleue »
        Affaire à suivre ...
        Martine

        Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 17:56, par Michel Guironnet

          Bonjour Martine,

          En bon lyonnais, j’ai compris qu’il s’agissait de Mgr Gerlier. Qu’est devenue « la petite lyonnaise » Josette Dominici ?
          La recherche mérite d’être tentée !

          Cordialement.
          Michel Guironnet

          Répondre à ce message

          • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 18:29, par Michel Guironnet

            Re,

            Des journaux nationaux annoncent début janvier 1960 le décès à 20 ans de Josette Dominici,en rappelant qu’elle fut opérée de la « maladie bleue ». Je ne l’ai pas trouvé dans les actes de décès de Lyon...peut être habitait-elle Villeurbanne ou une autre commune proche de Lyon.

            Cordialement.
            Michel Guironnet

            Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 12:24, par Colette Boulard

        Totalement d’accord avec votre démarche, jusqu’au jeu de mots bien vu...
        Je ne vois pas comment je pourrai développer l’histoire de ma cousine, sa trop courte vie, le drame de ses parents, les implications. Et puis,si proche de moi malgré tout, serait-ce respectueux ?
        Merci à vous,

        Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 17:48, par Francis louis Le garrec

          Bonjour Colette...
          Non ce n’est sûrement pas irrespectueux... Cette si triste histoire, si lointaine et pourtant tellement proche, vous appartient, et nul n’a le droit d’exiger de vous plus que ce que vous avez déjà donné ici. Votre témoignage est déjà beaucoup.
          Merci de tout mon cœur...
          Francis Louis Le Garrec

          Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 17:42, par Corinne Decabane

    Bonjour à tous,

    Voici 2 parus dans le Journal « The Morning Herard »... dont le 1er concerne le premier enfant français opéré.

    * 29/08/1946 : opération de Jean Michel DEVILLE, 7 ans
    https://newspaperarchive.com/morning-herald-aug-29-1946-p-16/
    Le père de l’enfant, Claude DEVILLE, remercie pour l’opération de son fils qui fait partie des 80% des enfants sauvés. La famille serait originaire de Souillac... à vérifier.

    * 04/08/1947 : déroulement des faits pour l’opération de Michelle RANNOU, 8 ans.
    https://newspaperarchive.com/morning-herald-aug-04-1947-p-16/
    La petite est accompagnée de J.B. VERLOT, représentant des Chemins de Fer Français, Jay WINGATE,"representative of Justin FUNKHOUSER, Baltimore advertising executive. (qui prend en charge les frais de l’opération), Mme George BOAS qui s’occupe de la famille sur Baltimore.

    Bien cordialement,
    Corinne

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 27 octobre 21:37, par Francis louis Le garrec

      MBonjour, Martine
      Bonjour michel
      bonjour Corinne
      J’avais repéré Josette Dominici, mais un peu bousculé j’ai placé sa fiche « sous le coude »... Puisque Josette réapparait il faut creuser encore... D’autant plus qu’il y a une connexion entre les deux actions de solidarité « Train de la reconnaissance française » et « Train de l’amitié »... Guy Jouteux (Musée du Bouchardais) va bondir de joie en lisant ces lignes... Josette Dominici et Michelle Rannou
      ont donc « donné de leur petite personne » dans le cadre de deux opérations de solidarité internationale ! Comme Michel je pense qu’une recherche sur Monseigneur Gerbier s’impose évidemment !!
      Il serait bien de trouver l’article du journal « L’aube » du 12/12/1947 indiqué par Martine...
      J’ai consulté l’article de « The Morning Hérard » cité par Corinne et relevé les éléments qui suivent, avec quelques difficultés puisque le texte est un peu effacé : Jean Michel Deville a été opéré par A. Blalock le 28/08/1946 à Baltimore. Son père est Claude Deville, la famille est de Souillac, du moins, à l’époque, réside dans cette commune... Sauf erreur, l’opération semble, avoir été en partie financée par un service de la Compagnie Nationale Electrique (vérification nécessaire ! Je crois que cette Cie est entrée dans le giron d’EDF). A Baltimore Jean Michel semble avoir bénéficié de l’accompagnement d’une dame nommée Paule Mauduit de Larine, ou Larice (presque illisible). Je note dans ma généalogie de nombreux « cousins à la mode bretonne » nommés Mauduit, donc possible connexion avec une famille de Bretagne, sous réserve... Dans « The Morning Herard » est cité aussi, sans référence de date, un article de « La république de Toulouse », que désigne Claude Deville lors de l’entretien...Il serait bien de trouver cet article qui doit dater d’avant l’opération de Jean Michel, peut-être 1er semestre 1946...
      Donc, à ce stade des recherches nous avons identifié trois enfants opérés à Baltimore par l’équipe chirurgicale d’Alfred Blalock : Jean Michel Deville, Michelle Rannou et Josette Dominici... C’est absolument génial !!
      A cette époque, de 1945 à 1947, nous pouvons encore envisager une autre connexion : L’hôpital Broussais à Paris... Je suis persuadé que les 3 enfants sont passés, en pré-opératoire, dans cet établissement français, le seul, sauf erreur, fortement engagé alors dans le traitement de la « Cyanose de la Tétralogie de Fallot »...
      Merci à toutes et tous...
      kenavo
      Francis Louis Le Garrec
      Sizig Loeis Ar Garreg

      Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 09:47, par Corinne Decabane

      Bonjour à tous,

      Je viens juste faire une remarque concernant les liens que j’ai indiqués dans ma note précédente.
      Ils sont issus du site internet « newspaperarchive.com » qui est un site payant.
      Néanmoins, nous pouvons consulter gratuitement quelques pages.
      Une fois le quota atteint, c’est terminé, les journaux ne sont plus accessibles.

      Donc, dès que vous trouvez un article qui vous intéresse, surtout, faites un copié/collé ou bien une imprim Ecran !

      Ce que je n’ai pas fait, et maintenant je suis bloquée :-/ !

      Mais cela ne va pas m’arrêter dans la recherche... je persévère !

      Bon dimanche,
      Corinne

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 10:24, par Roland Carrier

    Bonjour,
    Des opérations de la maladie bleue aux Etats Unis se sont poursuivies au moins jusqu’en 1968 par exemple Mireille François décédée le 4 janvier 1968 à 18 ans. Elle n’a pas survécu à l’opération. L’opération a été effectuée à Rochester (si ma mémoire est bonne).
    Josette Dominici ne figure pas sur les registres de convoi de la commune de Lyon en janvier 1968
    Bonnes recherches
    Roland

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 18:07, par Francis louis Le garrec

      Bonjour Roland...
      D’après ce que j’ai lu dans les Bulletins de l’Académie de Médecine de Paris, le « Shunt de Blalock-Taussig » n’était qu’une opération chirurgicale palliative... et s’il suffisait pour certains patients ce n’était pas vrai pour tous... Tout dépendait aussi de l’état médical pré-opératoire du patient... Bref, malgré le succès général de ces délicates interventions, il pouvait y avoir un pourcentage d’insuccès, non donné dans les rapports que j’ai consulté... A. Blalock exigeait du corps médical un suivi très serré, post-opératoire, de chaque patient, le risque d’échec était donc connu...
      Francis Louis Le Garrec

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 11:54, par martine hautot

    Bonjour Francis ,des liens pour Josette Dominici
    Dans le populaire du centre du 12/12/1947 page 1 ,en bas de la page , entrefilet dans la rubrique d’un jour à l’autre :
    le retour de Josette Dominici à Lyon
    http://presse.bm-limoges.fr/le_populaire_du_centre/_images/PDF/1947/B870856101_LEPOP_1947_12_12.pdf

    Dans l’aube du 12 12 1947
    https://www.retronews.fr/journal/721/2071667/1

    Dans l’aube du 23/12/1947 La petite dominici à l’arrivée à Lyon du train de l’amitié américaine
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/23-decembre-1947/721/2071575/5?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522maladie%2520bleue%2520%2522%26sort%3Dscore%26page%3D5%26searchIn%3Dall%26total%3D75&index=59
    Bon dimanche
    Martine

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 18:48, par Francis louis Le garrec

      Bonjour Martine...
      Je constate que, même le dimanche, les bénévoles ne chôment pas !!
      J’ai consulté les articles cités...
      J’ai noté Mr Drake, représentant du Comité Central Amécicain d’Aide à la France... donc, peut-être, un collègue de Mme Boas, présidente pour la région de Baltimore de cette même société, l’ « Américan AID To France »... C’est cette dame qui a offert à Michelle Rannou, lors de son arrivée à Baltimore, la grande poupée qu’elle tient dans ses bras sur les photos de presse... A noter que Michelle n’a pas pour autant abandonné la petite poupée apportée de France !(voir l’Objet Transitionnel selon D.W Winnicott ! Et Helen Taussig est pédiatre). Les deux évènements sont en 1947 (opération de Michelle à Baltimore et cérémonie « Train de l’Amitié »/Josette Dominici, à Lyon)...
      Josette Dominici serait née vers 1940...
      J’ai noté également, par ailleurs, que le financement de l’opération de Michelle Rannou avait en fait été assuré par trois sociétés différentes, deux françaises -SNCF et Air France (voyage et séjour), et une américaine, Jay FunkHouser (opération)... Question : la SNCF a financé quoi ??
      Evidemment, a ce stade, on est réduit aux conjectures...
      Francis Louis le Garrec
      Sizig Loeis Ar Garreg

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 20:03, par martine hautot

        Bonsoir ,

        L’article du Morning herald du 4/8/1947,cité par Corinne donne le détail du financement complexe
        le pére,contremaître dans la division électrique des chemins de fer français et ses associés (collègues de la sncf) prennent en charge le coût de l’opération ,
        Air France le vol
        Justin Funkhouser ( publiciste ?) le coût de l’ hospitalisation qui s’ ajoute au coût de l’ opération
        Madame Boas avec le french relief in Baltimore le séjour en ville .
        Voilà ce que j’ai compris . Bien cordialement,
        Martine

        Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 17:55, par Corinne Decabane

    Bonjour à tous,

    Voici quelques infos concernant la famille du 1er enfant Jean-Michel DEVILLE :

    Claude DEVILLE et son fils Jean Michel s’envolent de Paris sur la TWA le 19/08/1946 et arrivent à New-York le 20/08/1946. Les billets sont payés par la Société de Secours Mutuels.
    Claude a 38 ans, né à Saint-Etienne dans la Loire. Il est professeur, résidant à Souillac dans le Lot.

    Voici les documents douaniers d’entrée à New-York :

    https://www.libertyellisfoundation.org/passenger-details/czoxMzoiOTAxMTk3NDcyNzI2MSI7/czo5OiJwYXNzZW5nZXIiOw==

    https://www.libertyellisfoundation.org/passenger-details/czoxMzoiOTAxMTk4MTAyOTU2NyI7/czo4OiJtYW5pZmVzdCI7

    Le seul Claude DEVILLE trouvé dans les Tables décennales de Saint-Etienne (archives municipales) est né le 20/08/1910…. Mais c’est impossible de consulter l’acte car les registres ne sont pas en ligne. (dernière année 1908)
    Même chose pour consulter le recensement de Souillac…

    Concernant Josette DOMINICI, il semblerait qu’elle soit décédée juste avant le 19/01/1960.
    Titre de l’article : « Josette DOMINICI la première enfant bleue opérée est morte à 20 ans »
    Voici le lien : http://www.journaux-collection.com/fiche.php?id=613696
    Il reste à trouver où !

    Bonne soirée,
    Corinne

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 28 octobre 20:09, par Francis louis Le garrec

      Bonsoir Corinne...
      Même remarque qu’a Martine... Le dimanche les bénévoles ne chôment pas ! les autres jours non plus en fait !
      Joli travail...
      Je ne suis pas parvenu à accéder aux documents douaniers... En principe on y trouve aussi des informations descriptives morphologiques : taille, couleur de peau, des cheveux, des yeux... Si donc vous pouviez relever ces infos...
      Josette Dominici serait donc née vers 1940, en supposant qu’elle soit bien décédée, à 20 ans, en 1960...
      Claude Deville, serait donc né vers 1908, puisqu’il avait 38 ans en 1846...
      Je crois avoir trouvé un texte médical anonymisé qui correspond à Jean Michel Deville, concordance de dates notamment... Sur ce document l’enfant français est opéré le
      23/08/1946, et sorti de l’hôpital le 26/09/1946. L’enfant et son père sont revenus en France le 04/12/1946 par le Paquebot Ile de France, sans incident pendant les 10 jours de voyage... Ce qui donne un embarquement entre le 23 et le 25/11/1946... L’enfant a été présenté le 05/12/1946 à la Société de Pédiatrie... « le docteur Blalock a demandé que des examens réguliers soient pratiqués pour cet enfant tous les 6 mois afin de juger les résultats définitifs... »
      Michelle Rannou a été opérée le 13/08/1947 à 11 h du matin... Son vol Air France « un grand Constellation », parti le 02/08/1947 est arrivé le dimanche 03/08/1947, « à 5 heure à peine, sur le terrain de la Guardia »...
      Jean Pierre Deville, à Baltimore, avait une Nurse, Mme Pauline Mauduit de Lanice/Larice/Larico (??... et Michelle Rannou a bénéficié de l’hospitalité de Mme Ossman, qui était peut-être aussi une Nurse (??)...
      Puisque l’un des enfants français opéré est revenu en France par paquebot, on peut raisonnablement supposer que les autres aussi... Et il doit donc exister un listage des passagers de ces paquebots...
      Concernant la société de Secours Mutuels. Saur erreur, il pourrait s’agir d’un service de la Compagnie Nationale d’électricité... Il me semble avoir lu ça quelque part !!
      Un grand merci à toutes et tous...
      Francis louis Le Garrec
      Sizig Loeis Ar Garreg

      Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 29 octobre 08:42, par Roland Carrier

    Bonjour,
    Josette Dominici ne figure pas sur les convois de Lyon en 1960.
    Très cordialement
    Roland

    Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 29 octobre 17:01, par Corinne Decabane

    Bonjour à tous,

    Voici une petite chronologie de la venue des Docteurs TAUSSIG et BLALOCK à Paris à l’hôpital Broussais :

    Le 30/08/1947 – Dr TAUSSIG examine des enfants dans un hôpital parisien (Page 1/5)
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/30-aout-1947/721/2071399/1?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1947-01-01%26publishedEnd%3D1947-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=0

    Le 08/10/1947 – Dr TAUSSIG retourne à New-York sur le bateau DE GRASSE
    https://www.libertyellisfoundation.org/show-manifest-big-image/czoxOToiMDA3MjU1NjA1XzAwNjM2LmpwZyI7/2

    Le 14/10/1947 – Dr BLALOCK a opéré à l’hôpital Broussais, 7 enfants bleus
    La Caisse régionale de sécurité annonce que « Paris sera bientôt doté d’un centre d’opération disposant d’un matériel perfectionné venu d’Amérique » (Page 1 / 4)
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/14-octobre-1947/721/2071501/1?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1947-01-01%26publishedEnd%3D1947-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=4

    Le 15/10/1947 – Dr BLALOCK rentre à New-York sur le TRANS CARRIBEAN – Air Cargo Lines. Il était accompagné de son épouse Mary O’BRIAN. (Document flou – voir les 2 premières lignes)
    https://www.libertyellisfoundation.org/show-manifest-big-image/czoxOToiMDA3MjU1NjA2XzAwOTY5LmpwZyI7/2

    Le 25/12/1947 – Le Professeur GAUDART D’ALLAINES opère les « enfants bleus » à l’hôpital Broussais depuis 3 semaines. 200 enfants sont déjà en « observation » au Centre cardiaque de l’hôpital. (Page 3/3)
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/25-decembre-1947/721/2071665/3?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1947-01-01%26publishedEnd%3D1947-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=1

    Le 27/12/1947 – Succès de l’opération pour Nicole ROBERT, 6 ans, une des plus jeunes opérées. (Page 5/5)
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/27-decembre-1947/721/2071663/5?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1947-01-01%26publishedEnd%3D1947-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=3

    Le 27/12/1947 – Un nouvel enfant bleu, Marcel LORIA, dans l’Ain à Peyrieu espère être opéré à Baltimore. L’information de la possibilité d’être opéré à Paris n’est pas encore connue… (Page 2/4)
    https://www.retronews.fr/journal/l-eclaireur-de-l-ain/27-decembre-1947/397/1789123/2?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1947-01-01%26publishedEnd%3D1947-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=5

    Corinne

    Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 29 octobre 18:53, par Corinne Decabane

    Suite et fin de la chronologie concernant le fonctionnement du service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Broussais :

    Le 21/01/1948 – Un jeune enfant de Castres doit être opéré à Paris – La Sécurité Sociale ne rembourse pas la totalité des frais d’opération – Page 3/4
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/21-janvier-1948/721/2072347/3?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1948-01-01%26publishedEnd%3D1948-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=2

    Le 26/03/1948 – Présentation de l’hôpital Broussais, bâtiment moderne. Article accompagné d’une photo du Docteur TAUSSIG avec des enfants soignés à l’hôpital – Page 2/4
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/26-mars-1948/721/2072245/2?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1948-01-01%26publishedEnd%3D1948-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=3

    Le 22/06/1948 - La chirurgie du cœur – Page 2/4
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/22-juin-1948/721/2072531/2?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1948-01-01%26publishedEnd%3D1948-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=0

    Le 13/12/1948 – Trois opérations par semaine sont pratiquées depuis 1 an – Page1/4
    https://www.retronews.fr/journal/l-aube/13-decembre-1948/721/2072333/1?from=%2Fsearch%23allTerms%3D%2522enfant%2520bleue%2522%26sort%3Dscore%26publishedStart%3D1948-01-01%26publishedEnd%3D1948-12-31%26page%3D1%26searchIn%3Dall%26total%3D6&index=1

    Bonne soirée,
    Corinne

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 30 octobre 01:21, par le garrec francis louis

      Bonjour Corinne...
      Remarquable travail de recherche !!
      Merci....
      J’ai passé une mauvaise journée a nettoyer mon ordinateur et à réinitialiser mes identifiants !! Prise de tête !
      Concernant la chronologie « médicale ». Suivant les divers articles de presse dénichés par Corinne et Martine, il semble bien que, dans les années 1945-1948, l’Hôpital Broussais était le seul établissement français de référence, centralisateur, pour l’accueil et le traitement des "enfants « Bleus ». Blalock et Taussig y sont venus faire des « initiations », en 1945 a la demande du « grand patron » de l’établissement, Gaudard d’Allaines, puis en 1947 à la demande de la « sécurité sociale »... Depuis 1945 des opérations chirurgicales cardiologiques y ont été réalisées sur plusieurs enfants « Bleus »... Question : Pourquoi donc alors Michelle Rannou et Josette Dominici (1- le 13/08/1947 et 2- le 29/10/1947)ont-elles été opérées par Blalock à Baltimore ??
      J’ai lu que, compte tenu du nombre des enfants atteints, un « triage » était réalisé, et, suivant le niveau de gravité, ils pouvaient être « réorientés » vers « l’étranger » !! Selon l’article de « L’Aube » du 26/03/1948, on comptait environ 300 enfants « Bleus » en France... On peut supposer qu’une telle sélection était menée à l’Hôpital Broussais... Les dossiers Michelle et Josette devaient donc être « extrêmes »...
      Kenavo
      Francis Louis Le Garrec
      Sizig Loeis Ar garreg

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 31 octobre 15:33, par Corinne Decabane

        Bonjour Francis, bonjour à tous,

        Francis, pour répondre à votre question…Michelle RANNOU et Josette DOMINICI ont été opérées à Baltimore car cela ne se faisait pas encore en France pour Michelle et commençait tout juste pour Josette. Les toutes premières opérations à l’hôpital Broussais ont débuté en octobre 1947.

        Dans une de vos notes précédentes, vous demandiez également quel pouvait être le % de succès de cette opération de Tétralogie de Fallot… Vous trouverez ci-dessous des éléments de réponse.

        J’ai relevé dans le « Bulletin de l’Académie nationale de médecine » les articles concernant les « enfants bleus ». Nous pouvons suivre l’évolution de la création du service de chirurgie cardiaque de Broussais. Attention, c’est une revue semestrielle et les dates ci-dessous concernent la parution du bulletin.

        08/01/1946  : Présentation d’un film illustrant l’opération de Blalock-Taussig pour le traitement de la Tétralogie de Fallot par M. le Professeur A.COURNAND (de New-York)
        https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6299135h/f618.item.r=taussig
        « Plus de 250 cas ont été opérés jusqu’à ce jour. La mortalité dans les 100 premiers cas fut de 23%, elle se réduisit dans la deuxième centaine à 14%. » Les médecins parisiens découvrent que la Tétralogie de Fallot est opérable.

        07/01/1947  : Page 155 : « La cure chirurgicale de la Tétralogie de Fallot. Premier cas français opéré en Amérique » Par MM. Les Drs Julien HUBERT et Aline PITHON
        https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6440499s/f177.item.r=taussig
        Les docteurs apportent à l’Académie l’observation du 1er enfant français opéré en Amérique.
        Il s’agit sans doute de Jean-Michel DEVILLE. La famille de l’enfant savait que des interventions chirurgicales étaient pratiquées en Amérique pour des cas semblables à celui de leur enfant. Ils ont donc demandé l’avis aux Dr français qui ont engagé une correspondance avec les Drs TAUSSIG et BLALOCK.
        Les Drs HUBERT et PITHON mentionnent : « Il y aurait un intérêt majeur à étudier, d’après ce cas, toutes les possibilités d’adapter en France la méthode de Dr TAUSSIG et du Dr BLALOCK pour le diagnostic et le traitement de la tétralogie de Fallot, maladie, qui jusqu’à alors, était considérée comme n’étant justiciable d’aucun traitement efficace. De nombreux enfants de notre pays,…, méritent que leur cas soit étudié en vue de cette intervention qui suppose la création d’un centre d’études physiopathologiques juxtaposé à l’organisation chirurgicale  »
        L’idée de la création d’un centre de chirurgie cardiaque est lancée.

        07/01/1947  : Page 443 – A propos du traitement des affections congénitales du cœur, Par M Ch. LAUBRY
        Les statistiques des opérations du Dr BLALOCK se portent sur plus de 400 cas opérés avec plus de 90% d’améliorations et de guérisons et ainsi une mortalité inférieure à 10%.
        « Frappés par les résultats remarquables et presque miraculeux de l’opération dite de BLALOCK-TAUSSIG… les membres de la Société française de Cardiologie émettent le vœu pressant qu’un Service spécialisé soit créé dans notre pays pour réaliser les différentes interventions susceptibles d’être pratiquées dans les affections congénitales du cœur »
        https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6440499s/f465.image.r=taussig

        L’année 1947, correspond aux visites des Docteurs américains, les 7 opérations effectuées à Paris par le Dr Blalock, l’entraînement des chirurgiens français et la création du centre chirurgical. Nous retrouvons ces évènements dans les articles de presse cités dans ma note du 29 octobre.

        06/01/1948  : Page 297 – Le traitement chirurgical de la maladie bleue – Premiers résultats obtenus en France.
        https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6296834k/f317.image.r=taussig
        Les statistiques françaises : « 19 enfants ou adolescents, de 3 à 22 ans, ont été opérés de octobre 1947 à avril 1948. Sur ces 19 interventions nous comptons : 6 échecs, 1 opération blanche, 12 succès »

        04/07/1950 : Page 466 – Deux années de fonctionnement
        https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62632496/f16.item.r=taussig
        « Au 15 mai 1950, nous avons opéré 212 cas de Tétralogie de Fallot ou autre cardiopathies congénitales. »…. Environ 15% de mortalité.

        Corinne

        Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 31 octobre 16:32, par Corinne Decabane

        C’est encore moi… Je viens de trouver un autre document qui mentionne 2 petites françaises opérées à Baltimore ! C’est le Professeur MOURIQUAND (Professeur de Clinique médicale infantile de Lyon) qui a organisé le voyage à Baltimore, avec l’accord de la Sécurité Sociale du Rhône, a condition que la fillette soit accompagnée par un groupe médico-chirurgical lyonnais.
        http://www.biusante.parisdescartes.fr/histoire/medica/resultats/index.php?p=11&dico=perio&chapitre=blalock&do=page
        Pages 34 et 35

        Ici, juste pour info, les grands médecins de Lyon :
        http://www.biusante.parisdescartes.fr/sfhm/hsm/HSMx1986x020x004/HSMx1986x020x004x0445.pdf
        voir page 451 et 457

        Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 30 octobre 03:22, par le garrec francis louis

      Re...Corinne...
      Le paquebot De Grasse apparaît pour la seconde fois dans ce dossier de recherches...
      La première concerne le « Train de la Reconnaissance française »... Pour participer à la cérémonie officielle d’accueil des 49 Wagons chargés de cadeaux embarqués sur le Cargo Magellan les personnalités françaises ont fait la traversée sur la Paquebot De Grasse... Le Magellan qui a quitté le Havre le 13/01/1949, arrive à New York le 02/02/1949 (après avoir été « un peu retenu »), et le Paquebot De Grasse 72 heures plus tard...
      La date de départ du Havre de Hellen Taussig sur le De Grasse, le 08/10/1947, me surprend compte tenu de l’arrivée à New York enregistrée officiellement le 14/10/1947... soit 6 jours de traversée ??!!
      Les enregistrements officiels des arrivées maritimes à New York sont une superbe « découverte » ... encore bravo Corinne !!!
      Suivant « l’éclaireur de l’Ain » du 27/12/1947, la famille de l’enfant Marcel Loria, avait « l’espoir que lui aussi pourrait avec succès effectuer le voyage à Baltimore ». Ce qui semble aller dans le sens de mon précédent commentaire sur la « sélection » des enfants selon le « niveau d’urgence » de la maladie.... En 1947-1948, malgré ses bons résultats opératoires, l’hôpital Broussais orientait donc encore les patients vers Baltimore... Et se pose encore la question des financements et du niveau de prise en charge, dans tous les cas, par la Sécurité Sociale de cette époque !
      Suivant l’article de L’Aube du 21/01/1948 , l’histoire de l’enfant « Bleu » du cantonnier de Castres, sous-entend une belle histoire de solidarité locale...

      La question « Qu’est devenue Michelle Rannou ? » vaut pour chacun des enfants cités sur ce fil de commentaires...
      Merci.
      Kenavo
      Francis Louis Le garrec
      Sizig Loeis Ar Garreg

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 30 octobre 16:22, par le Garrec Francis louis

        Bonjour à toutes et tous...
        Je viens d’obtenir par téléphone les infos qui suivent : Jean Michel Marie Deville, né le 23/08/1939 à Saint-Étienne, 42007., décédé, à 19 ans, le 27/09/1958 à Nice...
        Fils de Mathieu Claude Deville, né à Saint-Etienne, 42007, le 22/11/1908...
        Époux de Marie Julienne Valentin... Je crois qu’il s’agit bien de la famille recherchée, mis il faut confirmer... et développer.
        Merci.
        Kénavo
        Francis Louis Le Garrec
        Sizig Loeis At Garreg

        Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 31 octobre 03:18, par le garrec francis louis

          Bonjour à toutes et tous...
          Lorsque Hellen Taussig et Alfred Blalock sont venus à Paris sur invitation de Gaudard d’Allones, alors grand patron de l’Hôpital Broussais, un troisième futur très grand chirurgien américain les accompagnait : Le docteur Henry Théodore Bahnson, dit « Hank »... Il était alors, depuis 1944, stagiaire dans l’équipe de Blalock au Johns Hopkins Hôspital... Naissance le 15/11/1920 à Winston-Salem, Forsyth County, Caroline du Nord, décès le 10/01.2003 à Fox Chapel, Allegheny Coounty, Pennsylvanie… Il a ensuite mené une très grande carrière médicale… J’ai noté un aspect amusant de sa personnalité, hors champ médical… Il a inventé et breveté un Harmonica !!, le « Brahnson Overblow Harmonica », équipé d’un mécanisme permettant aux joueurs novices de produire des notes habituellement produites par des musiciens expérimentés avec des instruments conventionnels… J’adore !
          Concernant le Docteur français Charles Dubost cité plus haut dans le fil de commentaires. Ce chirurgien qui a assisté A. Blalock lors de ses démonstrations à Broussais, notamment en servant de traducteur technique Anglais-français-Anglais, est né le 01/10/1914 à Saint Gaultier, Indre, et décèdé le 11/01/1991 à l’hôpital Saint-Michel, Paris… Sources : éloge prononcé par le Docteur Maurice Mercadier en séance de l’Académie de Médecine de Paris, le 29/10/1991, in Tome 175, Bulletin n°7, pp. 1005-1008. Cet éloge à la forme d’un assez long rappel biographique...
          Concernant Josette Dominici. Lors du passage du « Train de l’amitié » à Lyon en 1947, elle était « accompagnée » de Monseigneur Pierre Gerlier, Cardinal, Archevêque de Lyon, Primat des Gaules, né le 14/01/1880 à Versailles, et décédé le 17/01/1965 à Lyon… Ex avocat du Barreau de Paris en 1904. Sa thèse d’avocat portait sur les Contrats de Travail, il est écrit qu’il défendait gratuitement les syndicalistes (!?)... Président de l’ACJF en 1909-1913... Médaillé des Justes parmi les Nations de Yad Vashem à titre posthume le 15/07/1980...
          Concernant Michelle Rannou et son père Francis. J’ai adressé ce jour, après un entretien téléphonique, une demande d’état civil à la Mairie de Saint Cyr L’école, 78…
          Kenavo !
          Francis Louis le garrec
          Sizig Loeis Ar Garreg

          Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 31 octobre 19:01, par Corinne Decabane

          L’acte de naissance de Claude Mathieu DEVILLE est en ligne sur le site des archives municipales de Saint-Etienne page 137/166 :
          https://archives.saint-etienne.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTgtMTAtMzEiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MztzOjQ6InJlZjIiO2k6MjAzMjtzOjE2OiJ2aXNpb25uZXVzZV9odG1sIjtiOjE7czoyMToidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbF9tb2RlIjtzOjQ6InByb2QiO30=#uielem_move=148%2C-793&uielem_rotate=F&uielem_islocked=0&uielem_zoom=127

          Il s’est marié à Saint-Etienne le 27/12/1932 avec Jeanne Juliette VALENTIN.
          Il est décédé à Nice le 15/12/1956.
          Au dessus de son nom, au crayon, est inscrit « Souillac ».
          Cela « colle » avec le document douanier de 1946, et en plus, on retrouve ses prénoms : « Claude M. »
          Il s’agit bien du père de Jean-Michel DEVILLE.

          Vous pouvez demander à Nice une copie des actes de décès du père et du fils…

          Autre info, concernant le voyage aux Etats-Unis de Jean-Michel DEVILLE. La french nurse, infirmière française, accompagnant Jean Michelle DEVILLE s’appelle Paule Marie Clotilde VANDERSTEEN MAUDUIT LARIVE. On retrouve son nom dans les arrivées à New-York en 1950, 1954 et 1956. Il est indiqué qu’elle est célibataire et née en 1915.

          Sur Geneanet, une fiche correspond :
          https://gw.geneanet.org/odesnoux?lang=fr&pz=maughan&nz=desnoux&ocz=0&p=paule+marie+clotilde&n=vandersteen+mauduit+larive

          Son acte de naissance (Page 224/329) le 23/11/1915 au Havre, ne mentionne aucune mention marginale.
          Elle serait décédée à New-York le 30/01/1975

          Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 31 octobre 10:20, par guy JOUTEUX

    Bonjour à tous,
    Je m’appelle Guy JOUTEUX, et je suis à l’origine de la demande formulée auprès de Francis Le GARREC, à propos de Michelle RANNOU.

    Je voulais vous remercier de la qualité et de la diligence des réponses qui ont été apportées.
    Je vais dépouiller toutes ces informations pour pouvoir les exploiter.
    Je vous communiquerais ultérieurement plus d’informations sur les travaux que nous avons réalisé sur le TRAIN DE LA RECONNAISSANCE FRANCAISE pour lequel il nous reste des zones d’ombre à explorer. Cela fera l’objet d’une communication prochaine.

    Dans l’attente,
    Merci d’avance
    Guy JOUTEUX
    ASSOCIATION LES AMIS DU MUSEE DU BOUCHARDAIS
    MAIRIE
    37220 L’ILE BOUCHARD

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 1er novembre 21:52, par le garrec francis louis

      Bonjour à tous et à toutes...
      Magnifique « trouvaille » Corinne… Paule marie Clotilde Vandersteen Mauduit Larive, infirmière célibataire était peut-être une religieuse… Son arbre généalogique sur Geneanet n’est pas très explicite sur sa profession et sa carrière. Lors de ses voyages aux USA en 1950, 1954 et 1956, accompagnait t’elle encore des enfants malades ?? Par ailleurs je crois avoir identifié la personne qui accompagnait/tutorait Michelle Claudette Rannou à Baltimore… Dans la presse elle était nommée Mme Georges Boas, jamais prénommée… jamais appelée par son nom de jeune fille… Je crois qu’il s’agit de Simone Brangier, née le 03/02/1895 à Breloux-la-Crèche, 79260, Deux-Sèvres, décédée le 17/06/1981 à Philadelphie, USA. Française elle a épousé le Professeur Georges Boas, né à Providence, Rhôde Island, USA, et décédé le 17/03/1981... Illustre Professeur de Philosophie, Historien de la Philosophie, Historien de l’Art et Critique d’Art il a enseigné à l’Université Johns Hopkins de Baltimore de 1921 à 1956, puis à l’Université de Berkeley où il avait obtenu son doctorat en 1914… Durant la seconde guerre mondiale (39-45), il a servi en France comme Commandant de la Réserve Navale américaine (US Navy). Il a publié de nombreux ouvrage et j’ai noté qu’il « avait un vif intérêt pour l’évaluation de l’enfance »... Simone Brangier son épouse, semble s’être beaucoup engagée dans la vie culturelle et artistique de Baltimore. Selon le « Dictionnaire des artistes français en Amérique du Nord » d’Alexis Karrel, 1992, Simone Brangier, sculpteur (trice ?) et conférencière, fit ses Beaux Arts à Paris où elle fut l’élève d’Antoine Bourdelle (V.P.-E Bourdelle) et fréquenta l’Académie de la Grande-Chaumière lors de son séjour à Paris en 1920... Arrivée aux Etats-Unis en 1904 elle fit son baccalauréat à l’Université de Californie à Berkeley en 1917... Elle travailla surtout à Baltimore, passant ses étés à Baldwin (Maryland)... L’Université Johns Hopkins de Baltimore acquit l’une de ses œuvres... Elle figura dans des expositions collectives à Washington, Paris et New York… Avant 1937 Simone Brangier remporta le 1er Prix à l’Exposition « All Maryland » de Baltimore, et en 1938 elle figura à l’Exposition inaugurale de la « Sculptors Guild » à New York. On trouve ses œuvres au « Baltimore Muséum of Art »... Simone Brangier, Mme Georges Boas, avait 52 ans lorsque Michelle Claudette Rannou a été opérée, elle n’était vraisemblablement pas nurse mais plutôt, je suppose, « Bienfaitrice »… Reste à confirmer ces données, à établir la date de son mariage avec Georges Boas, et, surtout, confirmer plus encore qu’il s’agit bien de la Mme Boas citée dans la Presse...
      Kenavo
      Francis Louis Le Garrec
      Sizig Loeis Ar Garreg

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 2 novembre 19:18, par Corinne Decabane

        Bonjour Francis,
        Bonjour à tous,

        Les venues en France de 1950, 1954, 1956 de Paule MAUDUIT, concernent plutôt des voyages personnels. Ex : son père est décédé le 12/05/1954

        Concernant le couple BOAS/BRANGIER, vous avez trouvé la bonne personne ! Il s’agit bien de Simone BRANGIER née en 1895.

        D’après cet arbre généalogique, ils se sont mariés le 22/06/1921 à Saint-Cloud
        https://gw.geneanet.org/gjjb?lang=fr&p=simone&n=brangier

        Les données du document de 1925, confirme qu’ils sont bien domiciliés à John Hopkins University Baltimore.

        Arrivée à N Y le 27/09/1922 (de Cherbourg)
        https://www.libertyellisfoundation.org/show-manifest-big-image/czoxNzoidDcxNS0zMTg3MDEzNy5qcGciOw==/1

        Arrivée à NY le 05/09/1925 (de Cherbourg)
        https://www.libertyellisfoundation.org/show-manifest-big-image/czoxOToiMDA0ODU2MTI5XzAwNTYzLmpwZyI7/2

        Arrivée à NY le 17/09/1927 (de Cherbourg)
        https://www.libertyellisfoundation.org/show-manifest-big-image/czoxOToiMDA0ODYwNDk0XzAwNTUyLmpwZyI7/2

        Arrivée à New-Y le 30/08/1948 (de Southampton)
        https://www.libertyellisfoundation.org/show-manifest-big-image/czoxOToiMDA3MjUyNDM5XzAwMTg5LmpwZyI7/2

        Bonne soirée,
        Corinne

        Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 5 novembre 14:23, par le garrec francis louis

          Bonjour à toutes et tous...
          Concernant Michelle Rannou je suis heureux de vous annoncer que, suite à un entretien téléphonique avec Mme Manceau du service de l’Etat civil de la mairie de Saint Cyr L’école (78), et après adressement de deux courriels détaillés, j’ai reçu vendredi dernier un courriel avec les copies de l’acte de naissance de Michelle Claudette Rannou et de l’acte de mariage de son père Francis Rannou et de sa mère Odette Marcelle Gueidan dans la dite commune...
          Concernant Odette Marcelle Gueidan il y a encore un blocage, je ne parviens pas à établir son ascendance… Rien sur Généanet, rien dans la presse…
          Concernant Michelle Claudette Rannou. En mention marginale de son acte de naissance est notifié son mariage à Paris le 27/06/1964 avec Edouard Jean Aguilar Luque… et son divorce par jugement de grande Instance le 16/06/1972 !! Michelle Claudette Rannou née le 13/11/1939 à saint Cyr L’école est décédée le 15/01/2008, soit à 69 ans… et 61 ans après son opération du 13/08/1947 !!
          Son mari, Jean Aguilar Luque, est vraisemblablement d’origine espagnole… je n’ai encore rien trouvé sur lui !
          J’ai « monté » la généalogie de Michelle Claudette Rannou sur Geneanet, en « doublonnant » avec la mienne alors que je n’ai aucun lien de parenté avec cette famille Rannou là, ni, à ce jour, aucun lien de « Cousinage à la mode Bretonne »... Pour consulter la généalogie de Michelle Claudette Rannou il suffit donc désormais d’aller sur Geneanet, d’accéder à flegarrec1 (mon identifiant public) et de lancer une recherche en tapant son nom sur l’outil de recherche...Je dois encore y ajouter des informations et des photos, dont celles trouvées ici… Des erreurs sont toujours possibles… Les ascendances que je lui ai trouvé proviennent de ma prospection au Centre Généalogique du Finistère (Recif cgf 29). Sur chaque fiche d’ascendance, ces informations sont référencées/sourcées ID CGF... Vous noterez que l’ascendance d’Odette Marcelle Gueidan est « vide »...
          Concernant Josette Dominici « tout reste à faire »... Rien sur Geneanet, rien dans la presse….
          Concernant Jean Michel Deville. Son état civil individuel est établi, reste à fiabiliser les informations en obtenant les copies d’actes… Reste également à bâtir son ascendance… Aucune information sur sa mère Jeanne Juliette Valentin et peu sur son père Mathieu Claude Deville...
          Si donc vous pouviez encore m’aider !!
          Merci à Corinne, Martine, Michel Guironnet, Michel Vanwelkenhuyzen, Laurence, Colette, Jean Louis, Hervé, Isabelle, Frank ...
          Kenavo.
          Francis Louis Le Garrec
          Sizig Loeis Ar Garreg

          Répondre à ce message

          • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 5 novembre 15:21, par martine hautot

            Merci beaucoup de nous avoir communiqué ces nouvelles .
            Mission accomplie !
            Pour Odette dans son acte de mariage ,vous n’avez pas le nom des parents et leur lieu d’ habitation ? Cela apparait généralement ,à moins qu’elle ait été veuve ou divorcée.
            Kenavo !
            Martine

            Répondre à ce message

            • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 5 novembre 20:36, par le garrec francis louis

              Salut Martine !!
              Vous avez raison, sur l’acte de mariage de Francis Rannou et Odette Marcelle Gueidan, que je viens aussi de recevoir par courrier postal, (en plus des courriels !), il y a bien les noms des parents de celle-ci : son père est donc Julien Marcel Gueidan et sa mère Jeanne Pétronille Hignaux ou Vignaux (j’ai un doute de lecture sur la première lettre de ce nom !)… Voir aussi ma réponse à Hervé.
              Sur l’acte de décès de Michelle Rannou, qui me sera adressé par voie postale, est indiqué le nom de son second époux, Jacques Broissard… Rien sur son premier époux… J’ai « arraché » cette information par téléphone… Il me faut attendre le document pour vérification, d’autres indications y figurent peut-être ?!
              Ce qui m’a mis « la puce à l’oreille » est, sur l’acte de naissance de Michelle Claudette, la mention marginale du Jugement de divorce prononcé par le Tribunal de Grande Instance (lieu ??) le 16/06/1972… Donc, puisque mariée le 27/06/1964 avec Jean Edouard « Aguilar Luque », et décédée le 15/01/2008, j’ai considéré qu’elle pouvait s’être remariée, ce qui, sur mon insistance téléphonique orientée, m’a été confirmé par le secrétariat du service de l’état civil de Poissy, que je remercie et auquel je présente ici mes plus plates excuses !
              Merci également, avec mes excuses pour les mêmes raisons, au service de l’état civil de Saint Cyr L’école...
              Pour boucler l’ascendance de Michelle Claudette il faut donc poursuivre les recherches sur la ligne maternelle et sur l’identification de ses deux maris et ascendances…
              A-telle eu des enfants ??
              Par ailleurs, concernant Jean Michel Deville, l’ascendance doit encore être « montée »...
              Idem concernant Josette Dominici… Michel Guironnet a-t’il des infos sur Monseigneur Pierre Gerlier ??
              Avec l’identification de ces trois enfants, les premiers opérés français par le professeur Blalock, nous disposerons d’un bien tableau historique-mémoriel, période 1946-1949… riche en connections diverses (Train de la Reconnaissance Française", « Train de l’Amitié », solidarité SNCF et autres, notamment médicaux, etc...). Une publication de ce travail collaboratif pourrait bien être envisagé…
              J’ai adressé ce matin une demande d’informations au « Musée Air France », structure qui possède les archives de la compagnie aérienne.. J’espère obtenir, entre autres, la doc. sur le transport médical de Michelle Claudette, et les bios, de quelques personnes impliquées en 1948-1949...
              Merci.
              Francis Louis Le Garrec
              Sizig Loeis Ar Garreg

              Répondre à ce message

          • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 5 novembre 17:06, par Vuillemin

            Bonsoir Francis

            Odette Marcelle GUEIDAN est née à Paris 13 eme le 5 septembre 1920 et non pas 1927 ! (comme indiqué par erreur dans votre arbre en ligne sur geneanet).

            Vous ne precisez pas le second mariage de Michelle Claudette RANNOU ( lieu et date )

            Si il y à eu des enfants , voir les reseaux sociaux ou les pages blanches . LUQUE n’est pas un patronyme trés frequent .
            Vu en Alsace et Territoire de Belfort ( Facebook)
            Histoire à suivre ...

            KENAVO

            Hervé

            Répondre à ce message

            • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 5 novembre 19:16, par le garrec francis louis

              Demat Hervé !
              Effectivement, la date de naissance d’Odette Marcelle Gueidan est bien le 05/09/1920 comme vous l’avez noté... Sur l’acte cette date est immédiatement suivie de « , 17ans », d’où ma méprise… Et une lecture un peu rapide ! Mea Culpa !
              Et, pire encore !! Sur le certificat de mariage que j’ai reçu ce matin sous enveloppe postale, sont nommés les parents d’Odette Marcelle : Julien Marcel Gueidan, mécanicien, et Jeanne Pétronille Hignaux ou Vignaux (Il me semble que la 1re lettre de ce nom est un H, mais je n’en suis pas certain !?), couturière… Les deux présents et domiciliés rue du Bois Robert, Saint Cyr L’école...
              Concernant son 1er mari, je ne dispose de rien d’autre. Sur l’acte de naissance de Michelle Claudette Rannou il n’y aucune autre information… Sur Geneanet j’ai trouvé de nombreux « Aguilar Luque », presque tous en Espagne...
              Concernant son second mari. J’ai obtenu cette info ce jour, « à l’arrache », par téléphone, sans autre précision !… Je dois en principe recevoir, par courrier postal, l’acte de décès de Michel Claudette avec nomination de son second mari, rien sur le premier...
              Donc patience pour la vérification...
              Merci Hervé...
              Kenavo
              Francis Louis Le Garrec
              Sizig Loeis Ar Garreg

              Répondre à ce message

              • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 5 novembre 19:42, par Vuillemin

                Francis

                Si vous souhaitez retrouver des eventuels enfants voici qques pistes de recherches :

                Dés que vous recevrez l’acte de deces de Michelle RANNOU
                2 possibilités :

                que soit mentionné dans l’acte le lieu de residence d’odette ou de son epoux si ce dernier et encore en vie ( epouse de...)

                Regarder la presse locale si un avis de deces y figure ou une necrologie qui mettrait à jour des eventuels enfants et petits enfants ...

                Les reseaux sociaux sont une bonne source d’informations (facebook , copains d’avant , les pages blanches etc...)

                L’inhumation peut etre dans le lieu de residence , et voir le proprietaire de la concession . La Mairie tient un registre de ces concessions ( ou le registre du gardien du cimetiere ).Nom du proprietaire avec son adresse .

                C’est jouable !

                Vous allez reussir ! :-))

                Hervé

                Répondre à ce message

  • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 6 novembre 15:12, par Corinne Decabane

    Bonjour Francis, Bonjour à tous,

    Merci à vous de nous tenir informés de l’évolution de cette recherche. Avec les dernières infos que vous nous avez apportés voici ce qui vous permettra de remonter les ascendants de Marcelle RANNOU.

    Vous trouverez la fiche militaire de son grand-père maternel : Julien Marcel GUEIDAN par la recherche nominative sur Paris
    Il est inscrit dans la classe 1913 n°1378
    Il est né le 11/12/1894 à Dijon fils de père non dénommé et de Jeanne Eugénie GUEIDAN
    Après avoir vécu sur Bagnolet, Paris 5e et 19e, il se retire à Saint-Cyr au 14 rue du Bois Robert le 20/11/1936

    Le lien de sa fiche matricule :
    http://archives.paris.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTgtMTEtMDYiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MTc7czo0OiJyZWYyIjtpOjE2NTQ2MTI7czoxNjoidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbCI7YjoxO3M6MjE6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWxfbW9kZSI7czo0OiJwcm9kIjt9#uielem_move=131%2C106&uielem_rotate=F&uielem_islocked=0&uielem_zoom=72

    Julien Marcel se marie le 09/08/1919 à Paris 5e avec Jeanne Pétronille VIGNAUX, couturière, née le 04/12/1898 à Fos (Haute-Garonne) Acte de mariage n°952 page 3/31

    Sa mère, Jeanne Eugénie a épousé le 10/08/1915 à Paris 19e Victor Paul MANDAGOT acte n°586 page 29/31. Cet acte permet de remonter l’ascendance de l’arrière-grand-mère qui est originaire du Gard.

    Bonne lecture !
    Corinne

    Répondre à ce message

    • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 6 novembre 20:05, par le garrec francis louis

      Demat (bonjour) Corinne...
      Une fois de plus bravo !! J’ai tenté aussi mais sans succès d’accéder à la fiche matricule de Julien Marcel Gueidan. Merci donc...
      A noter que celui-ci a participé à la Guerre 1914-1918...
      Son engagement volontaire à Touloun est pour moi assez émouvant puisque, dans ma famille paternelle surtout, je compte beaucoup de marins qui y ont été enrôlés… Par exemple mon oncle et mon père, tous deux dans la « Royale », y ont servi à la Direction du port, dans les années avant et après le sabordage de la Flotte française, le 27/11/1942...
      Je viens d’enregistrer vos informations sur l’arbre de Michelle Claudette...
      Je constate que, déjà, ses deux grands-pères Julien Marcel Gueidan, et François joseph Rannou travaillaient dans les Chemins de fer de l’Etat… Et Francis, son père, à donc suivi le même « chemin » (!!).
      Donc cette lignée Gueidan est en partie débloquée….
      Puisque Francis Rannou est né à Dreux, on devrait aussi pouvoir atteindre sa Fiche Matricule. J’ai tenté, mais encore sans succès !! J’ai sans doute de trop gros doigts !!
      Reste l’ascendance de Jeanne Petronille Vignaux…
      Et celles des deux époux de Michelle Claudette, Edouard « Aguilar Luque » (sans doute d’origine espagnole) et Jacques Groissard !!
      Puisque l’arbre de Michelle Claudette Rannou est désormais accessible publiquement sur Généanet chacun (e) peut constater les « manques » et le « travail » qui reste à faire. Je suis évidemment à leur disposition pour la saisie des informations qu’ils voudront bien me communiquer. Paradoxalement cet arbre est actuellement orphelin d’un rattachement à une famille… Il ne m’appartient pas, même si j’en suis l’auteur dans un cadre collaboratif… J’espère qu’il sera possible un jour de le transmettre à un membre de cette famille !!
      Kenavo
      Francis Louis Le Garrec
      Sizig Loeis Ar Garreg

      Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 7 novembre 15:49, par Corinne Decabane

        Bonjour Francis,

        Voici quelques infos complémentaires concernant l’arrière-grand-mère de Marcelle RANNOU et ses 2 grands-parents maternels.

        Avant d’épouser Paul LéNET, Jeanne Eugénie GUEIDAN, a eu 2 enfants :

        • Julien Marcel né le 11/12/1894 à Dijon
        • Et Lucienne

        Lucienne est née le 05/05/1900 à Dijon de père non dénommé. Sa mère est domiciliée rue Jean-Jacques Rousseau (acte n°495 page 140/418)
        Lucienne a épousé Henri Robert DELAUD à Paris 4e le 10/09/1921. Un jugement de divorce est prononcé le 03/01/1927 à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire transcrit le 29/10/1927 sur registre 283 n°977 ( ???)

        Le 24/09/1901, Jeanne Eugénie GUEIDAN épouse à Dijon Paul LENET. (acte n°351 page 315/462) Ils divorcent à Dijon le 12/08/1902 retranscrit le 10/09/1903 Acte n°340 bis page 281/449

        Je n’ai pas trouvé d’enfant né à Dijon entre 1901 et 1903.

        Le 10/08/1915, Jeanne se remarie à Paris 19e avec Victor Paul MANDAGOT.
        Sa fiche matricule : http://archives.paris.fr/arkotheque/visionneuse/visionneuse.php?arko=YTo2OntzOjQ6ImRhdGUiO3M6MTA6IjIwMTgtMTEtMDYiO3M6MTA6InR5cGVfZm9uZHMiO3M6MTE6ImFya29fc2VyaWVsIjtzOjQ6InJlZjEiO2k6MTc7czo0OiJyZWYyIjtpOjExMDA3MTM7czoxNjoidmlzaW9ubmV1c2VfaHRtbCI7YjoxO3M6MjE6InZpc2lvbm5ldXNlX2h0bWxfbW9kZSI7czo0OiJwcm9kIjt9#uielem_move=0%2C0&uielem_rotate=F&uielem_islocked=0&uielem_zoom=32

        Victor Paul MANDAGOT né le 26/09/1872 à paris 11e est décédé le 12/05/1948 à Paris 10e (acte n° 1374 Page 27/31) domicilié au 10 rue Bellot (paris 19e) – époux de Jeanne Eugénie GUEIDAN

        Acte de décès de Jeanne Eugénie GUEIDAN « a une date qui parait remonter au 14/01/1953 » à son domicile 10 rue Bellot. Elle était divorcée en 1res noces de Paul LéNET et veuve en 2ndes noces de Victor Paul MANDAGOT.
        Acte N°114 en 1953 page 13/31

        L’acte de naissance de Julien Marcel GUEIDAN mentionne son décès.
        Il est décédé le 20/01/1957 à Paris 13e (acte n°260 page 26/31) au 44 rue Damesme, chez son fils. Il était retraité de l’Assistance Publique, domicilié aux Roches-sur-Le-Loir (Loir et Cher) (est-ce qu’il s’agit de la commune Les Roches L’Evêque ?), fils de Jeanne Eugénie GUEIDAN, décédée. Epoux de Jeanne Pétronille VIGNAUX.
        Sur la déclaration de Francis RANNOU, 42 ans, employé de la SNCF, 44 rue Damesme, gendre du défunt.

        Idem pour Jeanne Pétronille VIGNAUX, l’acte de naissance n°38 – Page 180/223 du 04/12/1898 à Fos (31) mentionne son décès le 27/07/1986 à Le Boulou (66)
        L’acte de décès n’est pas en ligne, il faut le demander.

        Corinne

        Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 7 novembre 19:32, par le garrec francis louis

          Bonjour Corinne...
          Trugarez (Merci)...
          Je me questionne sur les unions de Jeanne Eugenie Gueidan… On peut donc supposer 3 unions : 1) Avec XX, dont sont issus les deux enfants Lucienne, et Julien Marcel, donc avant les unions suivantes ; 2) avec Paul Lenet… ; 3) avec Victor Paul Mandagot…
          Les deux enfants, Lucienne et Julien Marcel, seraient donc des enfants « naturels » ! J’ai pensé qu’ils pouvaient être ceux de Paul Lenet, mais le fait du mariage rejette cette hypothèse… De plus, le fait qu’ils portent le nom Gueidan est signifiant. Mais, est-ce qu’un document confirme que Lucienne porte aussi le nom Gueidan ??
          Bravo encore !!! On progresse !!
          Francis louis Le Garrec
          Sizig Loeis Ar Garreg

          Répondre à ce message

      • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 7 novembre 18:35, par Corinne Decabane

        Je viens de m’apercevoir que j’ai rebaptisé Michelle Claudette en Marcelle RANNOU… Je lui ai donné l’un des prénoms de sa mère… :-... Toutes mes excuses !

        Voici mes dernières trouvailles…

        Il n’est effectivement pas possible de consulter en ligne la fiche matricule de Francis RANNOU. Né en 1914, il est donc de la classe 1934 et la consultation sur internet s’arrête à 1921.
        Par contre voici celle de son père François Joseph RANNOU… mais vous l’avez peut-être déjà…
        http://mnesys-portail.archives-finistere.fr/?id=viewer&doc=accounts%2Fmnesys_cg29%2Fdatas%2Fir%2Fserie_r%2FFRAD029_00000001R%2Exml&page_ref=30050&lot_num=1&img_num=1&index_in_visu=

        Les autres recherches à faire dans l’état-civil sont trop récentes.
        Pour info, la date que vous indiquez pour le mariage de Georges RANNOU à Paris 17e en 1939 semble erronée.

        Ici, il semble que Francis RANNOU ait bénéficié d’un emploi réservé à la SNCF par décision du 10/09/1936.
        https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65494369/f25.image.r=%22rannou%20francis%22?rk=21459;2

        Une maigre piste, il y aurait une naissance portant le patronyme de « AGUILAR-LUQUE » entre 1966 et 1990 sur la commune de Rueil-Malmaison (92).
        http://www.geopatronyme.com/cgi-bin/carte/nomcarte.cgi?nom=aguilar+luque&image.x=14&image.y=10

        Par ailleurs, vous demandiez des infos complémentaires concernant Monseigneur Pierre GERLIER, ici des articles tirés de Gallica :

        Bonne soirée,
        Corinne

        Répondre à ce message

        • Qu’est devenue Michelle Rannou ? 7 novembre 22:10, par le garrec francis louis

          Re Corinne...
          En effet je n’ai aucune certitude concernant la date de mariage de Georges Rannou… J’ai relevé cette info sur un arbre Généanet… Sur celui-ci, Francis Rannou n’était pas nommé, seulement Georges était enregistré. Par déduction, et parce que je dispose d’une copie de l’acte officiel du mariage de Francis et Odette Marcelle Gueidan, avec indication de l’ascendance, j’ai « acollé » cette fratrie… qui n’était pas établie par l’auteur… L’arbre en question ne donne rien d’autre sur l’objet de notre recherche ici…
          Il convient effectivement de toujours vérifier les collectages sur les arbres Généanet… et ailleurs !!
          J’ai donc ajouté « Peut-être » à la date de mariage de Georges… Merci Corinne d’avoir levé cette question...
          Concernant l’évèque Pierre Paul Gerlier. Ce jour j’ai contacté la « Chancellerie » du Diocèse de Lyon, et je vais ce soir adresser une demande de docs. Mon objectif concerne Josette Dominici. Suivant un article du journal « L’Aube » du 23/12/1947 (récolté ici, sur le fil de collaborations)j’espère trouver des informations sur la rencontre de Josette Dominici et du Primat des Gaules lors du stationnement du « Train de l’Amitié » le 22/12/1947 à la gare de Lyon-Perrache... Guy Jouteux collecte aussi des informations sur ce « Train de l’Amitié »... Avec un peu de chance j’obtiendrai quelques données sur l’état civil de Josette… Désormais je suis quasiment certain que c’est bien cet enfant qui a succédé à Michelle Rannou dans le service de Blalock en 1947... Selon une déclaration des médecins-chirurgiens de Lyon à l’Académie de Médecine (également relevée ici !!) une autre petite fille se trouvait hospitalisée au john Hopkins lors de leur séjour d’étude à Baltimore en Octobre 1947. Cette équipe médicale accompagnait aussi une petite malade lyonnaise… Et Josette Dominici a été opérée, sauf erreur, le 29/10/1947 !! Le rapporteur précise, je cite : « Le 27/10/1947 j’assistai au John Hopkins à l’opération de la petite lyonnaise par Blalock… » et plus loin, «  cependant que nous observions l’après-midi les suites opératoires des jeunes opérés au nombre desquels se trouvait une autre petite française… » !! Pour moi, aucun doute, l’autre petite fille était bien Michelle Claudette Rannou opérée le 13/08/1947 !!
          La date de l’opération de Josette semble plutôt le 27/10/1947, mais il faut parvenir à confirmer...
          Une information existe peut-être sur les documents douaniers américains ??
          Suivant le dernier lien de Corinne j’ai « potassé » un petit texte publié dans la « Semaine religieuse du Diocèse de Lyon », n° 37 du 06/08/1937, et j’ai découvert que le Primat des Gaules, Monseigneur Gerlier, avait participé à la guerre 14-18. Adjudant au 104e R.I, il a été blessé grièvement à la bataille de la Marne et fait prisonnier le 16/09/1914. Croix de guerre et cité à l’ordre du régiment… Raison de plus pour qu’il soit présent à la cérémonie d’accueil du « Train de l’Amitié »...
          Deux enfants, deux trains.. et toujours plus de rencontres !
          Et Jean Michel Deville ??
          Francis Louis Le Garrec
          Sizig Loeis Ar Garreg

          Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2018 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP