www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Jeux - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Entraide généalogique ou historique » Louis ou Giraud ?

Louis ou Giraud ?

Le vendredi 10 février 2023, par Jacques Chausse

J’ai réalisé pour un ami, son ascendance paternelle, son patronyme est LOUIS.
Jusqu’à la 5e génération, pas de problème particulier, mais à la 6e génération, surprise, son patronyme ne devrait pas être LOUIS, mais GIRAUD car né de père inconnu et de Françoise GIRAUD… ! (Indiqué Louis GIRAUD sur la table décennale des naissances).
Erreur de l’état civil ? Actes mal rédigés ? Imbroglio des patronymes ?
Voyons en détail où se trouve le problème.

Louis (GIRAUD) nait le 17/6/1805 à St Paul en Gâtine (79) fils illégitime de Françoise GIRAUD et de père inconnu, déclaré par le père de ladite Françoise, Louis GIRAUD époux de Marie CHAUVET.

JPEG - 376.9 kio
Acte de naissance de Louis (GIRAUD)

Jusqu’ici pas de problème (ou presque)... !

C’est à son mariage avec Louise Renée JUILLET (nous verrons son problème à elle ci-après), car il y a aussi un problème : pourquoi s’appelle-t-elle JUILLET ?

Notre Louis (GIRAUD) se marie le 23/11/1835 à Antigny (85) avec Louise Renée JUILLET, et c’est là que le problème survient : sur l’acte de mariage, il n’est fait état que de son prénom Louis et pas de son patronyme qui devrait être GIRAUD … !

Pour ma part du jamais vu … !
Alors qu’il est indiqué dans l’acte “ fils majeur et naturel de père inconnu et Françoise GIRAUD, couturière, demeurant dans cette commune, présente et qui a consenti au mariage’’

Question : pourquoi ne s’appelle-t-il pas GIRAUD le patronyme de sa mère ?

JPEG - 231.3 kio
Acte de mariage de Louis et Louise Renée JUILLET (page 1)
JPEG - 560.6 kio
Acte de mariage de Louis et Louise Renée JUILLET (page 2)

Louis (GIRAUD) à son décès le 11/7/1852 à La Chataigneraie (85), il est dit : ‘’Louis LOUIS, journalier, agé de 50 ans, natif de la commune de St Paul (Deux- Sèvres), fils de père et mère inconnus, époux de Louise fille naturelle âgée de 48 ans’’

JPEG - 235.3 kio
Acte de décès de Louis (GIRAUD) alias Louis LOUIS

Descendance

Louis et Louise JUILLET ont eu 4 enfants (patronymes LOUIS) :

  • François LOUIS ° 8/2/1837 à Antigny (85) + 28/12/1890 à La Chataigneraie (85)
    x 22/11/1864 à Breuil-barret (85) avec Marie Rose SOULARD
    (Ascendance de mon ami).
  • Marie Victor LOUIS ° 11/3/1839 à Antigny (85) + 28/2/1843 à La Chataigneraie (85)
  • François LOUIS ° 28/5/1844 à La Chataigneraie (85) + 23/10/1917 à Usseau (79)
    x 6/7/1874 à La Tardière (85) avec Marie Henriette GERBAUD
  • Honoré LOUIS ° 17/5/1850 à La Chataigneraie (85) + 25/11/1868 à la Tardière (85)

Peut être d’autres enfants que je n’ai pas trouvés...

Voyons maintenant le cas de Louise Renée JUILLET.

Elle nait le 7/7/1807 à Loge-Fougereuse (85) , fille de Françoise GOBIN, veuve de Pierre GOBIN, sur l’acte il est écrit : ‘’et auquel il donne les noms et prénoms de JUILLET Louise Renée’’. Pourquoi JUILLET et pas GOBIN ?

JPEG - 478.2 kio
Acte de naissance de Louise Renée JUILLET

Pierre GOBIN (Gaubin) et Françoise GOBIN (Gaubin) se sont mariés le 13/1/1789 à Puy de Serre (85).

JPEG - 379.2 kio
Acte de mariage Pierre GOBIN et Françoise GOBIN

Pierre GOBIN meurt à l’Hôpital de Castellazzo (Italie-Piémont) où il est arrivé le 8/11/1806 : blessé par balle le 8 Brumaire An XIV (le 30 octobre 1805) au passage de l’Adige, mort le 1/1/1807 de dysenterie. Cet acte est transcrit à Touarsais-Bouildroux (85).

JPEG - 169.9 kio
Registre matricule de Pierre GOBIN

Il était voltigeur au 3e bataillon du 56e régiment de ligne N° matricule 1992 [1].

JPEG - 268.6 kio
Acte de décès de Pierre GOBIN

Louise JUILLET étant née le 7/7/1807, il est peu probable que Pierre GOBIN soit son père, mais son vrai père s’appelait peut être JUILLET ? Le patronyme JUILLET est assez courant dans la région.

A son mariage Louise Renée JUILLET est dite ‘’ fille majeur et naturelle de père inconnu et de Françoise GOBIN ‘’

Question : pourquoi s’appelle-t-elle JUILLET et non GOBIN le patronyme de sa mère ?

Louise JUILLET est décédée le 19/11/1868 à La Tardière (85)
Elle est dite ‘’Louise’’, (sans patronyme), déclaré par François LOUIS son fils et veuve de ‘’Louis’’, (sans patronyme), et de père et mère inconnus.

JPEG - 263.8 kio
Acte de décès de Louise Renée JUILLET

Conclusion : L’état civil est parfois bien bizarre … !!!


[1Mémoire des Hommes, Registre matricule napoléonien GR21YC 464 page 337/565.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

19 Messages

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 08:35, par Allène

    Bonjour,
    Dans mes ancêtres, j’ai trouvé Pierre Georges, fils naturel d’Anne Ducourret, né en Charente. un acte de notoriété lui a redonné le nom de Pierre Georges Ducourret ultérieurement. En fait la personne qui inscrivait les actes de naissance ne mettait pas le nom pour, en cas de reconnaissance ultérieure complété l’acte sans rature et plus simplement.
    Très bonne journée

    Répondre à ce message

    • Louis ou Giraud ? 11 février 2023 10:09, par Laulan Gisel

      Bonjour,

      J’ai aussi la même bizarrerie dans ma généalogie. Mon ar.ar.ar.grand-père né en 1787 de Marie Belloc et de pére inconnu est déclaré sous le prénom de Pierre. Il se marie en 1812 sous le prénom et nom de Pierre Laulan, fils naturel et légitime de Marie Belloc. Je n’ai trouvé aucunes reconnaissances, ni de sa mère ni d’un éventuel Laulan.
      Par contre en 1787 dans l’acte de bapthême le parrain se nomme Laulan Pierre, ne serait-il pas le père !!! mystère

      Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 08:37, par SARABEN

    Bonjour,
    Au XIX ième siècle, il n’était pas attribué de patronyme aux enfants illégitimes, souvent, seulement un prénom voir deux même si la mère était connue .
    Donc pour Louise Renée JUILLET l’officier a bien voulu inscrire un patronyme et lui a donné celui de JUILLET car elle est née en Juillet .
    Pour Louis (GIRAUD) l’officier lors de sa naissance a inscrit GIRAUD peut être pour signifier quelque chose .. il est effectivement surprenant que lors de son mariage l’officier d’état civil lui ai retiré son patronyme de GIRAUD sauf si un jugement (demandé par qui ??) interdit à cet enfant ( comme ils disaient "bâtard") de porter le patronyme de GIRAUD .
    Bonne continuation
    Anne-Marie

    Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 08:39, par Vanwelkenhuyzen

    A mon avis, ce malheureux couple est victime d’une série d’erreurs de l’état civil, sans qu’il y ait de vrai mystère...

    Pour moi, Juillet est le premier prénom, et Louise Renée ses deuxième et troisième prénoms. Le fait qu’elle soit née durant ce mois explique ce choix peu commun.

    Par contre, c’est l’acte de décès qui est incorrect, puisque l’employé a pris le prénom Juillet pour un patronyme, et qu’il écrit que ses parents sont tous deux inconnus...

    Le fait que ces deux enfants naturels ne portent pas le nom de leur mère n’est pas tout à fait inconnu ; j’en ai rencontré moi-même quelques exemples (que je n’ai pas notés, malheureusement...)

    Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 09:37, par Daniel ROBERT

    Il s’agit là d’une chose relativement fréquente au XIXe siècle :
    Un enfant né de père inconnu et de mère parfaitement identifiée portera comme seule identité le prénom qui lui a été donné à la naissance et ses enfants porteront le dit prénom comme patronyme.
    Cela laisse parfois des traces souvent déformées dans les légendes familiales, j’en ai trouvées et décryptées dans des généalogies faites pour des amis.

    Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 11:01, par Leconte

    Bonjour,
    Il est de père inconnu et dans ce cas on lui donne le prénom de sa mère comme patronyme.
    Mais Françoise n’était pas "facile" à donner.
    Il semblerait qu’on lui ait donné comme patronyme le prénom de son grand père .
    Hypothèse comme une autre !!
    Bonne journée
    jele

    Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 11:23, par M. de SAINT GERMAIN

    Mon A.A.G.P. n’a jamais été reconnu pas sa mère (il était né de père inconnu comme ses frères et soeurs mais ces derniers ont été reconnus par leur mère ultérieurement) ; Il est décédé en 1933 ; lui n’a pas été reconnu ; sur l’état civil, il est déclaré Jacques Louis, fils de nom et prénom de la mère. Comme elle ne l’a jamais reconnu, son patronyme deviendra JACQUES et son prénom, Louis.
    Mon A.G.M. et sa soeur avaient donc comme patronyme : JACQUES.
    Louis JACQUES a hébergé sa mère jusqu’au décès de celle-ci (les frères et soeurs étant partis sur PARIS - la famille était native d’Eure et Loir -). Mais elle ne l’a jamais reconnu, belle récompense de dévouement...
    Le tueur des jeunes filles de l’Yonne, s’appelait Emile LOUIS, né d’un père inconnu et d’une mère qui ne l’a jamais reconnu. Et ce dernier était né au 20e siècle. Ce n’est pas le siècle qui change quelque chose, mais les lois pour les transcriptions à l’état civil, suivant les époques.
    Par ailleurs, dans ma famille, j’ai trouvé 3 enfants nés après le décès du mari de leur mère. Celle-ci les a reconnus lorsqu’ils se sont mariés (20e siècle) ; Je n’ai trouvé aucun texte indiquant qu’il y avait obligation de reconnaissance avant le mariage des enfants ; peut-être ne pouvaient-ils pas se marier s’ils n’étaient pas reconnus ? Si quelqu’un peut m’éclairer à ce sujet, je l’en remercie par avance.
    Cordialement

    P.S. Emile LOUIS ne fait pas partie de ma généalogie.

    Répondre à ce message

    • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 16:06, par Nicole d’Araquy-Trongneux

      J’ai le cas dans ma généalogie,mon arrière-grand-mère a reconnu ma grand-mère juste avant son mariage en 1913,à vingt ans celle-ci était mineure et sans doute devait-elle passer par cette obligation pour donner son consentement.Elle avait élevé ses deux filles naturelles sans discontinuer,donc ni abandon ni délaissement.

      Répondre à ce message

    • Louis ou Giraud ? 11 février 2023 19:54, par rené METTEY

      Dans l’établissement où j’exerçais, j’ai eu à faire à trois naissances sous X. Même à notre époque, on m’a expliqué (mais je n’ai pas approfondi) que l’état-civil donnait trois prénoms à l’enfant, le troisième faisant "office" de patronyme.
      Si l’enfant était adopté, le troisième prénom redevenait un prénom ! et le patronyme étant celui de l’adoptant (voire de la mère revenant sur l’abandon). Sinon, ce 3e prénom restait un patronyme (d’ailleurs terme mal adapté car ne venant pas du père).

      Répondre à ce message

      • Louis ou Giraud ? 15 février 2023 11:57, par Jean-Louis PY

        Ma femme ayant été sage-femme en Centre hospitalier qui se chargeait de la déclaration de naissance à l’Etat-Civil, elle confirme le principe des 3 prénoms dont le dernier servait de patronyme pour les enfants nés sous X. Ce choix de prénoms était fait par la mère guidée par les sages-femmes, ou les sages-femmes si la mère refusait, en faisant en sorte que le 3e prénom corresponde à un patronyme usuel en France (François, Louis, Benoît...) pour éviter une stigmatisation future pour l’enfant. Mais parfois la mère exigeait un 3e prénom très peu usité, espérant par ce biais pouvoir le retrouver lorsque l’enfant serait adulte et quelle serait, peut-être, en situation d’assumer sa maternité.

        Répondre à ce message

        • Louis ou Giraud ? 15 février 2023 16:30, par rené METTEY

          "le 3e prénom corresponde à un patronyme usuel en France"
          les noms de famille les plus courants en france (eh non, ce n’est pas Dupont, Durant !) sont des prénoms : Martin en premier, Bernard en second. Mais effectivement cela aurait été "stigmatisant".

          Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 14:29, par Veronique LAROCHE VIAUD

    Bonjour,
    Louise a peut-être reçu le patronyme de JUILLET parce qu’elle est née ce mois-là. Sa mère ne l’a peut-être pas reconnue.
    Je note aussi que l’un des témoins de la naissance de Louis s’appelait également JUILLET. Coïndidence ?

    Répondre à ce message

    • Louis ou Giraud ? 12 février 2023 13:25, par Jacques CHAUSSE

      Bonjour,
      C’est la première idée qui m’est venue : elle s’appelle JUILLET car elle est née au mois de juillet....
      Dans cette région le patronyme juillet est très commun et donc tous les enfants juillet naturels ou pas ne sont bien sur pas tous nés au mois de Juillet.
      J’ai pensé que Pierre GOBIN étant à la guerre en Italie, la mère de Louise JUILLET, Françoise GOBIN était peut être "en relation" avec un Mr JUILLET et c’était pour cela qu’elle a été nommée Louise JUILLET ???
      Mais je n’ai aucun éléments pour étayer cette thèse....!

      Jacques CHAUSSE

      Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 18:41, par Roland Carrier

    Bonjour,
    Il n’est nulle part question de la reconnaissance de l’enfant - étape pourtant indispensable pour que cette enfant porte le nom de sa mère. Pas de reconnaissance = pas de mère officielle donc pas de nom de famille puisque l’officier d’état civil ne lui en a pas affecté un.
    Bonnes recherches
    Roland

    Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 19:15, par JacquesDeric

    Bonjour,

    J’ai trouvé un cas analogue dans le Pas-de-Calais :
    Naissance d’une fille en 1883, il n’est pas fait mention du père

    Elle se marie en 1904 sous ses seuls prénoms, le patronyme de sa mère n’est pas mentionné

    Elle ne sera reconnue par sa mère qu’en 1909.

    Il apparait donc que dans le cas d’une naissance naturelle ou illégitime, le patronyme de la mère n’est transmis que si la mère reconnait son enfant ...

    Comme toujours en généalogie, sous réserve d’observations contradictoires ...

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 10 février 2023 19:50, par Charlotte Vangout

    Bonjour,
    nous retrouvons ces situations sur presque tous les registres paroissiaux et d’état civil des Antilles.
    avant l’abolition de l’esclavage en Guadeloupe. Les personnes de « couleurs libres » n’ont pas de patronyme.
    parcontre il est fréquent que leur deuxième prénom soit celui de leur père putatif. Avant d’obtenir un patronyme officiel , il sera fréquemment désigné dans les actes - par son/ses prénoms suivi de la mention fils/fille « dit de… » le patronyme de son père ou sa mère

    il ne portera le patronyme de l’un d’entre-eux que s’il y a un « un acte de reconnaissance à l’état civil. Il aura le patronyme de son père ou le mari de sa mère si une une reconnaissance et légitimation est inscrite dans l’acte de mariage.

    Un enfant non reconnu ne porte pas le patronyme de ses parents.

    L’expression « née de« ne correspond pas a une déclaration de Reconnaissance. Le patronyme de la mère n’est alors pas transmis.
    j’ai trouvé de nombreux acte de mariage et décès ou les ascendants sont désignés, sans que leur enfant porte leur patronyme.

    Très curieusement, les enfants qui naîtront de ce nouveau couple, auront le patronyme de leur père suivi de celui du grand-père paternel….! La mention fils de, dans le contrat de mariage, ayant valut reconnaissance tardive !

    La situation est plus surprenante si les enfants portent celui de la grand mère maternelle. J’ai ce cas permis mes sosas..les aînés portent celui du père, le troisième enfant celui du grand-père paternel.

    autre situation, mon grand maternel, enfant naturel, reconnu par son père , il est vrai très tardivement. A jamais accepter de changer de patronyme. Il a transmis celui de sa mère.

    Charlotte
    _

    Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 11 février 2023 13:19, par catherine marquet

    Bonjour,

    Effectivement, si sa mère ne l’a pas reconnu officiellement, ce devait être pour celà qu’il ne portait pas le patronyme. Dans ma famille également, j’ai le cas d’un enfant naturel né en 1811 dont le père était inconnu et sa mère désignée comme Demoiselle Marie ( sans patronyme), elle-même étant enfant abandonnée.
    Donc, le patronyme de cet ancêtre et des descendants suivants a été MARIE.
    Pour Louise Renée JUILLET, c’est son mois de naissance ; ce n’est pas le cas mais çà fait penser aux enfants abandonnés auxquels on donne parfois comme nom le mois de naissance.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Louis ou Giraud ? 12 février 2023 18:50, par Laulan Gisel

    J’ai le même problème.
    Mon ar.ar.ar.g.p. est né en 1787 de Marie Belloc et de père inconnu. Mais est enregistré sous le prénom et nom de Pierre
    Laulan ?
    Il se marie en 1812 sous le nom de Pierre Laulan avec le consentement de sa mère Marie Belloc et toujours né de père inconnu. Par contre sur l’acte de bapthëme son parrain se nomme Pierre Laulan, peut être le père !!! allez savoir !

    Répondre à ce message

  • Recherche au Maroc 17 janvier 10:06, par Marie Josèphe Moullet veuve Vandebeuque

    Comment retrouver trace de ma grand mère paternelle : Jeanne,Claire,Georgette Moullet disparue au Maroc depuis 1930 ( région Rabat et Fes ) son décès n’a pas été transcrit sur son acte de naissance à Marseille ?

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2024 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP