www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » Notre coup de coeur » Loisirs et sociabilités des notables lyonnais au XIX° siècle

Loisirs et sociabilités des notables lyonnais au XIX° siècle

par Catherine Pellissier


dimanche 1er septembre 2002

Répondre à cet article

Cet ouvrage parcourt le monde des élites lyonnaises du début du XIX° siècle jusqu’en 1914. Doté d’un index de quelque 300 noms de familles lyonnaises et enrichi d’illustrations inédites, il repose essentiellement sur l’étude des archives privées, que ces familles ont ouvertes : correspondances, souvenirs, journaux intimes, etc. À la suite de La vie privée des notables lyonnais, ce livre examine les multiples facettes de la vie sociale du patriciat lyonnais. La vie associative y est d’abord étudiée, par la naissance, le fonctionnement, le recrutement, le rôle et le poids des associations de notables. Dans un deuxième temps, la sociabilité informelle est abordée par le biais de la vie mondaine et des loisirs, qui donnent lieu à d’amples développements.

Au sommaire :
La vie associative des notables lyonnais : Rythmes et temps associatifs ; Fonctionnement et dysfonctionnement ; Les membres ; La vie de relations ; Les fonctions associatives ; Les associations dans la cité.
La sociabilité informelle : Cadre et modalités de la vie mondaine ; Les formes de la vie mondaine ; Les loisirs culturels ; Le sport ; Sociabilité vagabonde.

L’auteur : Catherine Pellissier est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud. Agrégée d’Histoire, elle a soutenu une thèse de doctorat sur les « Sociabilités patriciennes à Lyon au XIX° siècle » et déjà publié La vie privée des notables lyonnais au XIXe siècle.

Notre avis : Après La vie privée des notables lyonnais au XIXe siècle, ce second volume de l’étude de Catherine Pellissier, nous convie à faire connaissance avec les formes de la sociabilité bourgeoise. Elle nous offre une vue synthétique du rôle, du fonctionnement et des activités des associations savantes et philanthropiques. Puis elle s’intéresse au cadre et modalités de la vie mondaine (les visites, les dîners, les bals, les salons, les cercles), les loisirs (lecture, collections, musique, théâtre, sport). Enfin, nous suivons également les notables lors de leurs séjours à la campagne ou lors de leurs voyages. Deux ouvrages à lire absolument pour découvrir et comprendre la société bourgeoise.

Voir en ligne : Le site de l’éditeur

P.-S.

par Catherine Pellissier, Préface de Jean-Pierre Chaline professeur à Paris-Sorbonne, Lyon, Editions Lyonnaises d’Art et d’Histoire, 1996/2002, 272 pages, 8 €.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP