www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » Notre coup de coeur » La vie privée des notables lyonnais au XIX° siècle

La vie privée des notables lyonnais au XIX° siècle

par Catherine Pellissier


dimanche 1er septembre 2002

Répondre à cet article

Cet ouvrage parcourt le monde des notables lyonnais du début du XIXe siècle jusqu’en 1914. Il repose sur l’étude des archives privées : correspondances, souvenirs, journaux intimes, etc. Les pratiques individuelles et quotidiennes éclairent ainsi d’un jour nouveau les multiples facettes de la vie privée des élites lyonnaïses. "Age d’or du privée, siècle d’émergence de la bourgeoisie, le XIXe siècle est la période idéale pour étudier l’intimité patricienne à travers le cadre de vie, le mode de vie puis la formation intellectuelle et religieuse.
L’environnement familial est abordé travers le mariage et la vie conjugale, véritables pierres angulaires de la société bourgeoise. Cette approche de l’intimité patricienne dévoile la densité des échanges familiaux et dégage les moments clés du cycle de la vie tels que la naissance, l’éducation, le choix d’une carrière ou encore la cérémonie de l’agonie aussi bien que celle des funérailles.

Au sommaire :

  • Le cadre de la vie bourgeoise : Les lieux de vie ; les beaux quartiers ; la géographie bourgeoise ; le décor quotidien.
  •  Un mode de vie bourgeois : la gestion patricienne ; le temps qui court ; la domesticité.
  • L’éducation des filles : la formation intellectuelle ; le cursus secondaire ; les études supérieures ; la formation pratique ; un regard critique sur l’éducation ; l’enseignement au féminin.
  •  La formation religieuse : le baptême ; l’initiation spirituelle.
  • Introduction à la vie bourgeoise : les valeurs fondamentales ; les apprentissages féminins ; le choix d’une position.
  • La famille : Le mariage : les différentes étapes du parcours matrimonial ; le mariage au quotidien ; les échecs.
  • La vie de famille : le poids des relations familiales ; paroles de femmes ; la mort patricienne.

L’auteur : Ancienne élève de l’ENS de Saint-Cloud et agrégée d’Histoire, Catherine Pellissier a soutenu une thèse de doctorat sur les « sociabilités patriciennes à Lyon au XIXe siècle ». Elle travaille actuellement sur les « Dynasties lyonnaises aux XIXe et XXe siècles ».

Notre avis : Cet ouvrage a été réalisé à partir d’une thèse : Les sociabilités patriciennes à Lyon du milieu du XIX° siècle à 1914. Mais l’intérêt de cette remarquable et passionnante étude dépasse largement le cadre des élites lyonnaises. Riches d’enseignements, les travaux de Catherine Pellissier nous font découvrir la vie sociale des élites, l’intimité bourgeoise à travers le cadre de vie, le mode de vie, la formation intellectuelle et religieuse puis l’environnement familial. Ce livre est agrémenté de nombreuses photographies familiales (issues d’archives privées) et de documents d’époque (carton d’invitation, menu de banquet, carte de visite, testament manuscrit, faire-part, image de communion...). Un index des notables lyonnais cités dans l’ouvrage complète le volume.

Voir en ligne : Le site de l’éditeur

P.-S.

par Catherine Pellissier, Préface de Raymond Barre, Lyon, Editions Lyonnaises d’Art et d’Histoire, 1996/2002, 240 pages, 22 €.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2018 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP