www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » La référence » Le cahier d’un paysan du Lyonnais

Le cahier d’un paysan du Lyonnais

Hugues Mayet 1682-1767


dimanche 1er février 2009

Répondre à cet article

Aux origines de l’autobiographie,

de l’alphabétisation et de la modernité

Présentation par l’éditeur : Phénomène rare en littérature, dès l’aube du XVIIIe siècle, un garçon de dix-huit ans se met à raconter sa vie de paysan dans un cahier, aujourd’hui heureusement retrouvé. Dans un petit village de 200 âmes, Nuelles à vingt kilomètres de Lyon, le premier de sa lignée à être alphabétisé, il écrit l’une des premières Mémoires d’un homme du peuple.

Marié à dix-sept ans à une fille de treize ans, son témoignage en tout point captivant plonge dans l’évolution d’une famille du monde agropastoral, affrontant les famines et les épidémies du petit âge glaciaire, mais touchée par l’alphabétisation naissante en France.

B. Guérard, ancien inspecteur du travail, chercheur en sciences sociales, en profite pour présenter une brève histoire sociologique, démographique, culturelle, religieuse, politique et comportementale d’un village du Lyonnais de 1682 aux jeunes années « d’état de grâce » de la Révolution.

Par de surprenantes découvertes dans les registres paroissiaux du village, sur la piste des énigmes laissées par le manuscrit, le récit nous conduit aux premiers ébranlements de la modernité, sous les règnes de Louis XIV et de Louis XV Quelques recherches dans les archives lyonnaises enrichissent étonnamment ce qui était un journal de vie, en faisant un véritable témoignage de l’apparition du « moi » et d’une aspiration à l’individualité et à la représentativité pour tout un chacun.

Table des matières :
- Préface
- Ch. 1 Le cahier d’un paysan du Lyonnais, Hugues Mayet
- Ch. 2 Une autobiographie aux premières heures de l’alphabétisation
- Ch. 3 Des registres paroissiaux résolvent quelques énigmes
- Ch. 4 Quelques autres éléments sur le milieu sociologique de Hugues
- Ch. 5 L’état de la communauté villageoise de Nuelles
- Ch. 6 Les prémices d’une organisation de la communauté rurale
- Ch. 7 Les premières heures de la Révolution à Nuelles
et les rôles joués par la lignée des Mayet

  • Annexe 1 Chronologie familiale de Hugues Mayet
    • Événements politiques, économiques, climatiques
    • Événements religieux fixant le temps du village
    • Valeurs et marchandises
    • « Prises de plume » de Hugues Mayet
    • Généalogies du clan Mayet
  • Annexe 2 - Des procès-verbaux de notaires d’Ancien Régime :
    • Élection des consuls de Nuelles, 28 septembre 1704
    • Verbail de l’achat d’un bois par André Mayet, 24 avril 1705
    • Verbail du 15 avril 1709, curé Barrier, Claude Pathoud, 15 avril 1709
    • Délimitation des dîmes de la paroisse, 3 septembre 1711
    • Verbail curé Pierron, 30 janvier 1745, une vigne mal entretenue
  • Annexe 3 - 1789 - 1792, à Nuelles, Saint-Genis-les-Ollières et Lyon ;
    • Élections aux États généraux, le 5 mars à Nuelles
    • Cahier de doléances de Saint-Genis-les-Ollières
    • Les élections du Tiers État à Lyon
    • Procès-verbal de l’incendie des terriers du 28 juin 1791
    • Bibliographie et sources

Un avis : Voici un livre qui s’inscrit dans la lignée de l’indispensable ouvrage de Jean Vassort : Les papiers d’un laboureur au siècle des Lumières, Pierre Bordier, une culture paysanne. Dans le cas présent, l’auteur appuie son étude sur les notes du paysan en les confrontant aux registres paroissiaux et aux rares minutes notariales conservées. À travers ce précieux témoignage, on découvre avec beaucoup d’intérêt les réalités et les préoccupations les plus concrètes d’une famille et d’une communauté paysanne, notamment :
- la cruciale question des stratégies d’alliances et de la transmission de la propriété terrienne (cf. la nécessité d’une provisoire cohabitation générationnelle et du maintien de la terre dans une famille par la pratique des doubles mariages).
- le statut social et l’ascension sociale (cf. le choix des parrains et marraines comme marqueur de l’environnement social et du réseau des affections entre familles alliées ou amies).
- La condition des femmes aux grossesses multiples (cf. la présence ou non de sentiment à l’égard de la femme qui meurt en couches et aussi le rôle des secondes maîtresses de maison).
- La nécessité du remariage rapide des veufs et des veuves.
- Les impositions qui sont aussi la source de contestations.
- L’attraction d’une grande ville marchande : Lyon.
- mais aussi les premiers signes de la modernité : comme la diversification des fonctions économiques avec l’apparition de nouveaux métiers au village qui permettent de ne plus vivre seulement de la terre...

Au final, ce livre devrait intéresser tous les historiens et les généalogistes, et pas seulement ceux du Lyonnais, qui souhaitent approfondir la connaissance intime de leurs ancêtres en croisant leurs propres découvertes avec le témoignage d’Hugues Mayet et les analyses de Bruno Guérard.

- Le site des Editions Bellier

Commander l’ouvrage chez votre libraire internet :



8.3 Bouton Commandez 120-60


alapage.com





PriceMinister

P.-S.

Bruno Guérard, Le Cahier d’un paysan du Lyonnais, Hugues Mayet 1682-1767, Lyon, Editions Bellier, 2008, 20 euros.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP