www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » La référence » Généalogie, une passion moderne

Généalogie, une passion moderne

par Pierre-Valéry Archassal


mercredi 22 février 2006

Répondre à cet article

« Mes ancêtres sont vivants dans ma tête » Pierre-Valéry Archassal.

*****

La passion de la généalogie est aujourd’hui un phénomène de société.

Si les « nouveaux généalogistes » continuent à parcourir les poussiéreuses archives municipales, départementales et nationales, ils utilisent aussi internet et les nouvelles technologies. Pour eux, la généalogie n’est pas seulement la recherche de leurs ancêtres, mais plus largement une manière de retrouver ses racines pour mieux participer au monde d’aujourd’hui. C’est aussi une manière de tisser des liens tout autour de la planète car « contrairement à une idée reçue, nous dit P.-V. Archasssal, bâtir son arbre généalogique n’a rien d’égocentrique : pour parvenir à en retracer tous les rameaux il faut pratiquer l’entraide, découvrir de nouveaux cousins et travailler ensemble. »

À partir de sa propre expérience et au travers de nombreux exemples concrets et d’anecdotes souvent drôles et inattendues, Pierre Valéry Archassal nous explique la modernité de la recherche généalogique et nous en livre les recettes.

Généalogie, une passion moderne est une réflexion sur le sens et la
portée d’une pratique qui connaît chaque année des milliers de nouveaux adeptes.

Un extrait : « L’écriture raconte également la personnalité de celui qui l’a tracée. Avec (...) deux de mes ancêtres qui furent parmi les premiers maires de communes à l’époque révolutionnaire, j’ai eu la chance d’avoir sous les yeux des pages et des pages rédigées de leur main. Bien souvent, ce ne sont que quelques signatures qui viennent prouver leur existence physique. Un trait maladroit pour certains, une signature affirmée pour d’autres. Des hommes surtout, nombreux dans certaines régions riches et culturellement avancées comme la Bourgogne, et quelques femmes, qui avaient eu la chance d’être bien entourées pour pouvoir apprendre à écrire. Je vois leur écriture, je les imagine penchés sur la feuille. Je vois le geste de leur main qui trempe la plume dans l’encrier. Je perçois même son bruit sur le papier. Et chaque fois, lorsque j’ouvre un registre et que je retrouve un acte signé par mes ancêtres, je touche respectueusement le coin de la page, là où ils ont appuyé leur poignet pour apposer leur paraphe. Grâce au papier comme moyen de transmission, je voyage à travers le temps : là où mes doigts se posent, il y a deux, trois ou quatre siècles, quelqu’un dont je descends y a posé les siens. Trois centimètres carrés qui relient deux individus. Mes doigts, la paume de ma main. Ses doigts, la paume de sa main. Un lien entre hier et aujourd’hui. Un contact impossible et pourtant bien réel. Qui aurait pensé que la généalogie était une aventure physique ? »

L’auteur : Auteur de plusieurs ouvrages dont ABCdaire de la généalogie (Flammarion 2000), La généalogie (Flammarion 2001), Internet et Généalogie (Campus Press 2002), La généalogie, mode d’emploi (J’ai Lu/librio 2003), Pierre-Valéry Archassal est également professeur de paléographie, membre de Académie internationale de Généalogie et aussi rédacteur de la Revue Française de Généalogie.

Un avis : Prenez le temps de lire et relire ce livre ! Lisez-le lentement, patiemment, pages après pages, chapitres après chapitres (la généalogie n’est-elle pas affaire de patience ?)... Surtout, lisez-le comme moi, crayon en main, et n’ayez aucun scrupule à l’annoter de vos propres réflexions, de vos souvenirs d’enfance ou de famille... D’ailleurs l’auteur ne vous en tiendra pas rigueur car je le soupçonne d’avoir écrit ce livre pour éveiller en nous l’écho de notre propre parcours généalogique, de notre propre expérience... de notre passion commune. Car c’est le grand mérite de l’auteur de nous faire partager sa quête de ses origines et dans le même temps d’éveiller en nous le désir de l’imiter et de coucher sur le papier notre propre vécu généalogique (grâce à lui, j’ai soudain noirci des pages de souvenirs qui dormaient dans ma mémoire)...

A l’heure où moult éditeurs se découvrent une passion soudaine pour la généalogie et où les dernières publications rivalisent par leur inconsistance, vous l’aurez compris, l’ouvrage de Pierre-Valéry Archassal, fait figure d’heureuse et salutaire initiative qui nous fait découvrir un autre visage de la généalogie, une généalogie vivante, une généalogie du terrain et des sentiments...

Thierry Sabot
www.histoire-genealogie.com

Le site de Pierre-Valéry Archassal

P.-S.

par Pierre-Valéry Archassal, Paris, Bourin Editeur, 2006.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 Message

  • > Généalogie, une passion moderne 21 mars 2006 05:43, par France Apprill

    A ceux qui se demandent comment s’y prendre pour faire revivre le passé de leur famille, je dirai lisez « Généalogie, une passion moderne » de Pierre-Valéry Archassal

    On ne peut mieux raconter une quête généalogique qui pour lui a commencé à l’adolescence. Son livre tisse ensemble le comment et où faire des recherches, mais comme en pointillé avec les vies de ses ancêtres qu’il découvre et nous avec lui.
    La leçon de patience aussi pour ceux qui voudrait une généa en kit prête à l’emploi, en montrant le plaisir intense quand après des années le hasard,
    une rencontre, ou les mânes bienveillantes des aïeux ;) donnent la réponse.
    Le plus bel exemple dans son livre et cela est tout un symbole pour un généalogiste, découvrir enfin d’où vient son patronyme qui est rare.

    C’est rédigé sur un ton convivial, cela se lit comme un roman. On sourit, on est ému, on s’attendrit par ex sur le gd père, garçonnet en culotte courte qui narre
    ses bêtises dans une pte lettre à son oncle. La vie est à chaque page présente.
    Les généalogistes confirmés reconnaîtront parfois des cas et des situations vécues par eux, et les débutants souvent rebutés après quelques difficultés découvriront le côté magnifique et d’une grande richesse humaine que peut réserver une généalogie faîte avec coeur et intelligence.

    En conclusion, une pause lecture qui est un vrai bonheur.

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP