www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Une carte, une photo : une histoire » A la recherche du Supercentenaire de Véretz...

A la recherche du Supercentenaire de Véretz...

Les « Fake-news » ne datent pas d’hier...


jeudi 20 juin 2019, par Franck Boulinguez

Répondre à cet article

A l’heure d’Internet et des réseaux sociaux, nous sommes abreuvé quotidiennement et instantanément d’informations dans lesquelles il faut faire un tri manifeste... Mais la tradition des « sources non vérifiées » ne semble pas dater d’hier...

Ainsi, dans son numéro 673 daté du 21 novembre 1868, le « Journal Amusant » nous informe à la page 7 du décès tout récent à Véretz (37) d’un « vieillard » de 118 ans !

Article

Si la France peut se targuer d’avoir vu vivre la doyenne de l’humanité [1] décédée à l’âge de cent vingt-deux ans, cinq mois et quatorze jours et si Véretz a connu un célèbre centenaire en la personne du poête Eugène Bizeau (1883-1989), comment a-t-on pu ignorer en 1868 ce supercentenaire [2] dont je n’ai trouvé trace nulle part ailleurs ?

La table annuelle des décès de 1868 de Véretz ne nous apporte aucune indication... [3]

On y trouve 15 décès dont un enfant « mort-né » qui, à priori, ne peut pas correspondre à notre centenaire, d’autant plus qu’étant déclaré de sexe féminin (acte n° 5)

Si l’on enlève des 14 actes restants les femmes, il nous reste 7 « gaillards ». Mais en y regardant de plus près, c’est Eugène SAMIN (acte n°2) qui, avec ses « soixante-dix ans et sept mois », remporte la palme de longévité (Avec tout le respect que je porte à nos ancêtres, je m’excuse de ce classement statistique un peu barbare...)

Nulle trace donc d’un supercentenaire à Véretz !

Il est vrai que le journaliste de l’époque tempère son discours d’un « Si le fait est vrai... »

Les quelques recherches complémentaires que j’ai effectuées n’ont rien donné : ni dans les années précédentes, ni dans les communes voisines...

Je vous laisse donc, chers amis et lecteurs, essayer de retrouver la trace de ce supercentenaire, amateur de vieux cognac et ignoré de l’histoire en dehors de cet entrefilet datant de 1868 que je réveille aujourd’hui par cet article, un peu plus de 150 ans plus tard...

Voir en ligne : Lien vers le « Journal Amusant » du 21 novembre 1868 sur Gallica ©BNF

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

12 Messages

  • C’est étonnant de constater une fois de plus, que la vie de nos ancêtres était saine et proche de la nature.
    Boire un petit cognac tous les matins est bien plus sain que de siroter apéro sur apéro toute la journée en riant bêtement.
    Quant aux 5 fruits et légumes par jour.......
    Etonnant mais triste à la fois de constater que nous sommes manipulés par des médias plus stupides les uns que les autres.
    Je n’aime pas le cognac mais pourquoi pas une petite coupe de champagne tous les matins ????

    Répondre à ce message

  • A la recherche du Supercentenaire de Véretz... 20 juin 15:04, par Balthazar

    Le problème, c’est qu’ici, le titre du journal en lui-même nous indique qu’il vaut mieux douter de l’info. :-/

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Un journal comique et un « sponsor » fabricant de cognac peut-être aussi ?
    Un petit Vouvray dans le coin aurait mieux fait l’affaire...
    Bonne journée
    Suzanne

    Répondre à ce message

  • A la recherche du Supercentenaire de Véretz... 21 juin 09:23, par Anne Marie33

    Vous avez éliminé les femmes à cause du qualificatif « vieillard » mais, comme le terme vieillarde est péjoratif (alors qu’au masculin, il ne l’est pas), le journaliste a peut-être utilisé ce terme pour désigner une femme. Avez-vous vérifié ?
    D’autre part, Veretz est très près d’un autre village Larçay (4 km). Peut-être faut-il aussi chercher de ce côté ?
    J’ai la fâcheuse habitude de penser que les vieux articles renferment des vérités.....
    C’est vrai que le titre du journal n’est pas très sérieux. Quelle est sa tendance ? A t-il pour habitude de s’appuyer sur la vérité ou brode t-il un peu pour boucher les trous ?

    Répondre à ce message

  • D’après un article récent il serai plausible que notre Jeanne Calment n’ai jamais atteint l’age qui lui fut prêté.
    SA fille se serai substituée dans les droits de sa mère .
    Quelle belle affaire , qui aurait tournée en escroquerie du notaire acquéreur de Viager .

    Par ailleurs les fake news qui ne sont que des bouses nous rappelle que le terme anglais est originairement qu’ une matière fécale !!!
    Faisons -en bon usage pour cultiver notre jardin d’après les conseils du grand Voltaire

    Répondre à ce message

    • A la recherche du Supercentenaire de Véretz... 23 juin 09:39, par Richelieu

      Puisque l’article commence par l’évocation des Fake news, il serait bien de citer vos sources de l’article récent. Car c’est le genre d’ineptie lancée sur la toile, reprise par beaucoup qui finissent par penser qu’il s’agit d’un fait avéré.

      Or, si le Huffington Post (par exemple) a bien publié en décembre une info récupérée sur le ’blog medium’ ou un généalogiste amateur russe a echaffaudé une théorie sur Jeannne Calment, il semble que le type cherche surtout à faire du buzz.

      Ainsi Jean-Marie Robine, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), qui a travaillé sur les centenaires et rencontré plusieurs fois à cette occasion Jeanne Calment, à déclaré que « tout cela est complètement bancal et ne repose sur rien ».

      Sinon, on doit pouvoir trouver également des articles qui disent que la terre est plate ...

      Répondre à ce message

  • L’expression ’’tuer le ver’’ veut dire qu’une personne se met à boire de l’alcool à jeun. Son origine n’est pas très ancienne et date de 1828. A l’époque, les adultes donnaient aux enfants un verre d’alcool à jeun avant de partir à l’école car ils pensaient que cette action avait un pouvoir vermifuge.

    Une grande quantité d’adultes portés sur la boisson prirent alors ce prétexte de tuer le ver pour aller s’alcooliser de bon matin à l’ouverture des bistrots et commencer ainsi leur beuverie quotidienne.

    Répondre à ce message

  • A la recherche du Supercentenaire de Véretz... 22 juin 10:50, par Marie Louise BICAIS

    Nous avons encore mieux à Marseille : 121 ans ! D’accord nous avons aussi la sardine qui a bouché le port (mais c’est une histoire vraie, le bateau de M. de Sartine qui a coulé à l’entrée du port).
    Pour en revenir à notre plus que centenaire, bien sûr c’est douteux, d’autant que l’âge à son mariage ne cadre pas avec celui du décès.
    Pour ne pas le perdre (rien à voir avec mes ancêtres) je l’ai mis dans un arbre annexe.

    https://gw.geneanet.org/endoume?lang=fr&n=camous&oc=0&p=annibal

    Bonne lecture
    Marie Louise

    Répondre à ce message

  • A la recherche du Supercentenaire de Véretz... 22 juin 20:41, par Colette PILLET

    Je ne peux rien dire sur le centenaire de Veretz mais je peux vous proposer de grands vieillards aux dires d’un vicaire dans une époque plus lointaine où l’âge au décès était souvent approximatif. Malheureusement on ne peux vérifier la date de naissance.

    20 janvier 1677 Montfuron (04)
    Le vingtième janvier année 1677 est mort sur les onze heures du matin elzias viguier agé de cent et vint années et a été enseveli le treze du dit mois sur les dix heures de matin a compagné de ces cix enfans et plusieurs qui lont a compagné tous desquels nont sceu signer
    Ainsi la teste je Girard vicaire

    16 avril 1667 Montfuron (04)
    Catherine viguiere a été ensevelie le 16 avril an que desus agée environ 120 années
    Ainsi la teste
    Girard vicaire

    Répondre à ce message

  • D’après Wikipédia Eugène Bizeau serait né à Véretz le 29 Mai 1883 et mort à Tours le 16 Avril 1989,
    donc age 106 ans
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A8ne_Bizeau

    Répondre à ce message

    • A la recherche du Supercentenaire de Véretz... 4 août 22:30, par Franck Boulinguez

      Bonsoir BARRE,

      Comme il est déjà indiqué :
      ...et si Véretz a connu un célèbre centenaire en la personne du poête Eugène Bizeau (1883-1989), ...

      Max « Eugène » Bizeau est né 15 ans plus tard que la publication de l’article dans ce « Journal Amusant » de 1868...

      Cordialement

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP