www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Articles > Entraide généalogique ou historique > À la recherche de Jules Emile Jourdain

À la recherche de Jules Emile Jourdain

Le jeudi 9 février 2017, par Isabelle Jourdain

Nous avons besoin de votre aide pour localiser la ville ou village de décès de Jules Emile JOURDAIN pour enfin trouver sa tombe.

Nous sommes à la recherche de l’arrière grand-père de mon époux Jules Emile JOURDAIN, né le 11 mai 1861 à Châtelraould Saint Louvent (Marne).

Fils de Louis Éléonore JOURDAIN né le 19 juin 1824 à Isle sur Marne et de Clarisse Augustine Dollé née le 12 Janvier 1832 à Châtelraould Saint Louvent (Marne).

Epoux de Marie Eugénie VÉNIER née le 31 mars 1865 à Longroy , Seine Inférieure, décédée le 23 Janvier 1934 à Ponts et Marais, Seine Inférieure .

Lors de son mariage le 2 octobre 1886 à EU, Seine Inférieure, Jules venait de Reims, il était cuisinier et habitait Fécamp depuis moins de 6 mois.

Jules Emile avait 5 enfants :
  • Fernand Louis Marie Jourdain née en 1887 à EU 76
  • Clarice (Clarisse) Hélène Amélie Jourdain née en 1889 à Saint-Pierre-en-Val 76
  • Aline Raymonde Isabelle Jourdain née en 1892 à Ponts-et-Marais
  • Suzanne Alice Marguerite Jourdain née en 1895 à EU
  • Emile Léon Eugène Jourdain né en 1902 à Saint-Pierre-en-Val 76
    JPEG - 92.1 ko
    Emile JOURDAIN (et son épouse Elise LAGRANGE) fils de Jules Emile JOURDAIN

Nous le retrouvons en 1887 cuisinier à l’Hôtel de France à EU Seine-Inférieure puis en 1925 il réside avec son épouse à Ponts et Marais Seine Inférieure où ils sont cultivateurs.

JPEG - 188.5 ko
Passeport ayant appartenu à notre Jules Emile JOURDAIN recherché (quand il était jeune) avec un descriptif et quelques destinations.


En 1940, de source familiale, nous retrouvons Jules Emile JOURDAIN à l’hospice de EU Seine Inférieure. A l’arrivée des Allemands, les patients de l’hospice sont déplacés vers Rouen.

Jules était invalide et ne pouvait plus marcher. Il est possible qu’il soit mort lors de son transport ou dirigé vers un camps d’internement comme celui de Darnétal (proche de Rouen) soit à Rouen même à l’hospice de cette grande ville.

Une fois rentrés d’exode , du sud-Ouest de la France , ses deux fils et trois filles n’ont pas transmis d’informations aux descendants, hormis laisser croire qu’il était parti en Amérique.

Mais à force de questions et de patience, nous avons trouvé un grand oncle qui nous à confié qu’il était mort à la suite de son déplacement de l’hospice de EU Seine Inférieure. Les archives de cet hospice ayant brûlées, il nous est impossible de savoir où il est mort et où se trouve sa tombe.

Pas de transcription dans la ville d’EU ni à Ponts et Marais. Et ses enfants savaient-ils ce qui s’était passé, ont-ils eu l’impression d’avoir abandonné leur père ?

Comment trouver les déplacements de ces personnes vulnérables, comment retrouver sa tombe ?
Nous attendons votre aide avec impatience... Merci par avance...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

26 Messages

  • À la recherche de Jules Emile Jourdain 9 février 2017 09:14, par Martine Hautot

    Bonjour ,Isabelle

    Je n’ai évidemment pas la réponse, mais étant de la région rouennaise et m’intéressant à ce sujet ,je peux vous donner quelques indications sur la situation des vieillards accueillis à l’hospice général de Rouen pendant la dernière guerre,d’après le livre de Marc Boulanger, les hospices civils de Rouen de 1939 à 1945.
    Si Jules Emile Jourdain est arrivé à Rouen avant le 8 juin 1940,il a pu participer à un des convois de vieillards qui sont descendus jusqu’ à Alençon pour fuir l’arrivée des Allemands.Rattrapés par l’armée allemande ,ils sont rentrés sur Rouen en Juillet 1940 . Comme l’ Hôtel -Dieu ( le deuxième hôpital de Rouen ) avait été réquisitionné par les Allemands , l’ensemble des malades de la population civile a dû être soigné à l’Hospice Général où on manquait donc de places : les vieillards alités sont restés à l’Hospice Général ,ceux qui étaient valides ont été installés dans une annexe passage Dupont,toujours à Rouen. Mais en 1942 plus de 400 vieillards ont été transférés à l’hôpital psychiatrique départemental de Sotteville-les-Rouen .
    Il me semble donc que les deux premières sources à consulter sont les états-civils de Rouen et Sotteville.(Je ne vois pas pour Darnétal).Pour Rouen ,je vais interroger les archives municipales pour savoir s’il est possible de consulter les listes de décès pour la période entre Juin 1940 et Mars 1945,date à partir de laquelle la mention marginale de décès est rendue obligatoire sur l’acte de naissance.
    Les circonstances de cette douloureuse année 40 rendent difficile votre recherche .J’espère qu’elle pourra néanmoins aboutir .
    Bien cordialement,
    Martine

    Répondre à ce message

  • À la recherche de Jules Emile Jourdain 10 février 2017 15:22, par Pierre BOITON

    Avez vous envisagé de consulter les tables de succession ? a priori, votre aïeul a fait le déplacement entre Eu et Alençon et éventuellement retour (car il peut très bien être décédé pendant le trajet aller comme retour).

    S’il est décédé hors de son lieu de résidence ou de son département de résidence, un dossier aura été ouvert et ensuite fermé par transfert dans son département d’origine.

    Le fait qu’il n’avait peut être pas de bien à transmettre ne dispense pas de l’ouverture d’une procédure de succession.

    Certes la période était particulièrement troublée mais l’administration fonctionne (presque) toujours en France et se remet très vite en route.

    Bonne recherche

    Pierre BOITON

    Répondre à ce message

    • À la recherche de Jules Emile Jourdain 10 février 2017 18:41, par JOURDAIN

      Bonsoir Pierre

      Je n’avais pas pensée à cette éventualité. Jules était placé, son épouse vivait toujours dans leur maison en compagnie ou du moins proche de ses fils.
      Auprès de qui peut-on consulter ces tables ?
      Le successeur du notaire de l’époque ?

      Cordialement
      Isabelle

      Répondre à ce message

      • À la recherche de Jules Emile Jourdain 10 février 2017 20:26, par Pierre BOITON

        Aux archives des départements concernés et surtout aux archives départementales de son département de résidence.

        A titre d’exemple, vous pouvez consulter les tables d’enregistrement dont celles de succession sur le site des AD69
        http://archives.rhone.fr/#recherche_table_enregistrement
        ou celles des AD21
        http://www.archinoe.net/console/ir_ead_visu.php?PHPSID=61cef842ac8672e1624774d362805b15&ir=5629#.WJ4SAjvhDIU

        Rien en ligne aux AD76. Aux AD61, les années vous intéressant ne sont pas en ligne pour le bureau d’Alençon (sauf erreur en ligne jusqu’à 1904)

        Ce sont des tables alphabétiques (sur l’initiale) mais à l’intérieur de l’initiale, les dossiers sont classés par dates d’ouverture (normalement 6 mois maxi après la date de décès). Il peut se produire que le délai soit plus long surtout dans une période comme celle qui vous concerne.

        Bonnes recherches

        Pierre BOITON

        Répondre à ce message

        • À la recherche de Jules Emile Jourdain 11 février 2017 07:58, par JOURDAIN

          Merci beaucoup Mr BOITON, pour les informations.Je vais y regarder de plus près.Peut-on le faire par courrier aux différentes archives ?

          Je viens de constater une énorme bêtise de ma part, un peu plus haut , l’épouse de Jules Emile , Marie Eugénie VéNIER est décédée avant lui, soit en date du 23 janvier 1934 à Ponts et Marais , Seine Maritime. Celà change t,il beaucoup de chose pour ma recherche ?Son épouse étant décédée avant lui , dois-je chercher JOURDAIN/VéNIER où JOURDAIN/JOURDAIN (pour ses enfants en succession) sur les tables d’enregistrement ?

          Cordialement
          Isabelle

          Répondre à ce message

          • À la recherche de Jules Emile Jourdain 11 février 2017 09:58, par mhautot

            Vous pouvez interroger les archives départementales pour cette recherche mais je crains qu’elles ne se chargent pas de la recherche .Je peux essayer de regarder pour vous mais je ne vous promets pas une réponse rapide . Je vous enverrai la réponse par geneanet si je la trouve tardivement .
            Bonne fin de semaine ,
            Martine

            Répondre à ce message

            • À la recherche de Jules Emile Jourdain 12 février 2017 19:58, par JOURDAIN

              Bonsoir Martine

              Merci beaucoup Martine pour votre proposition.Avec l’espoir que vous trouviez le décès de Jules Emile Jourdain.

              En attendant de vous lire

              Très cordialement
              Isabelle

              Répondre à ce message

              • À la recherche de Jules Emile Jourdain 16 février 2017 14:46, par martine hautot

                Bonjour,Isabelle

                Je suis passée aux archives départementales , sur le portail de la salle de lecture les tables de successions ne sont accessibles que jusqu’en 1939 . Pas de chance !Pour celles postérieures elles ne sont pas communicables avant un mois minimum. Toutefois on m’a dit qu’une demande par mail pour que la recherche soit faite par le personnel des archives est possible
                archives chez seinemaritime.fr
                en précisant la commune et l’intervalle de dates 1940-1945
                Vous pouvez toujours essayer .Pour ma part je pourrai y retourner après le 15 Mars .
                Patience et longueur de temps font plus que force et que rage !
                Bien cordialement,
                Martine hautot

                Répondre à ce message

          • À la recherche de Jules Emile Jourdain 11 février 2017 12:56, par Pierre BOITON

            La plupart des AD inscrivent sur leur page d’accueil qu’il n’entre pas dans leurs attributions de réaliser des recherches généalogiques.
            Je pense que le mieux, si vous ne pouvez vous déplacer, est de compter sur un des lecteurs de votre article ou de recourir aux associations d’entraide.
            FGW http://www.francegenweb.org/entraide/egw_accueil_france.php
            ou Fil d’Ariane
            http://www.entraide-genealogique.net/

            L’une ou l’autre association mais pas les deux, ces deux associations étant surchargées de demandes.

            Vous devez chercher les informations concernant cet arrière grand père. Sur la ligne où je vous souhaite de trouver son nom, il sera désigné comme veuf.

            Bonnes recherches

            Pierre BOITON

            Répondre à ce message

  • À la recherche de Jules Emile Jourdain 10 février 2017 15:35, par mhautot

    Bonjour,
    Suite à mon précédent message ,j’ai consulté les services de la mairie de Rouen :les tables décennales de décès pour la période concernée ne sont pas aux archives municipales mais encore au service de l’état -civil : momentanément elles ne sont pas accessibles en raison de travaux dans le service mais devraient l’être à la mi-mars. Patience donc...
    Martine

    Répondre à ce message

  • À la recherche de Jules Emile Jourdain 10 février 2017 17:10, par Serge Bouvart

    Bonjour,
    Il est normal qu’il n’y ait pas eu de transcription de l’acte décès si cette personne est décédée vers 1940.

    Les transcriptions des décès existent après l’ordonnance du 29/03/1945.

    Bien cordialement
    Serge

    Répondre à ce message

  • À la recherche de Jules Emile Jourdain 18 février 2017 08:24, par Renée FRUGIER

    Bonjour,

    Allez voir sur Marne archives, il y a beaucoup de renseignements , par village ou par canton, peut-être trouverez vous quelques indices

    SLTS Renée

    Répondre à ce message

    • À la recherche de Jules Emile Jourdain 20 février 2017 19:15, par JOURDAIN

      Bonsoir Renée ,

      Merci pour votre réponse mais la question que je me pose est pourquoi me dirigez-vous sur Marne archives ?

      Notre recherche part de EU 76 pour se retrouver probablement vers Rouen et où Alençon puis retour à Rouen (ou pas)
      Mais j’ai depuis bien avancé dans ma réflexion et acheté le livre « les hospices civils de Rouen d 1939 à 1945 »
      Après lecture faite il va de soit que l’exode a été une partie de vie assez trouble et troublante. Nous avons le point de vue des internes des hospices (pour moi un peu édulcoré).
      Existe-t’il des commentaires ou histoires relatées sur cette époque par les patients eux mêmes ?

      Une autre question me taraude aussi Jules Emile JOURDAIN avait 3 filles mais nous ne les avons pas toutes connues. Celles que nous ne connaissons pas se nomment

      Clarice (Clarisse) Hélène, Amélie JOURDAIN née le 05/09/1889 à Saint-Pierre en Val 76
      et Aline Raymonde Isabelle née le 24/oct/1892 à Ponts et Marais 76
      Pour les deux filles de Jules Emile nous ne connaissons pas leur nom d’épouse.Peut_être y aurait-il des renseignements de ce côté.?

      Je lance là une bouteille à la mer ...et c’est peu de le dire ....

      Très cordialement
      Isabelle

      Répondre à ce message

      • À la recherche de Jules Emile Jourdain 22 février 2017 09:09, par martine hautot

        Bonjour ,Isabelle

        J’ai retrouvé Clarisse Jourdain ,elle s’est mariée à Pont et Marais le 29 juillet 1916 avec Julien Irénée Jolly , un voyageur de commerce. Un contrat de mariage a été fait à Envermeu .L’acte de mariage est en ligne sur le site des AD 76 .

        Bien cordialement,

        Martine

        Répondre à ce message

        • À la recherche de Jules Emile Jourdain 22 février 2017 10:27, par JOURDAIN

          Bonjour Martine,

          Merci beaucoup Martine vous êtes tout simplement géniale.
          Je vais approfondir le contrat de mariage.
          J’ai de mon côté fait la demande de succession au décès de Mme Vénier épouse ,décédée avant Jules Emile Jourdain pour voir apparaître les noms de mariées de ses filles . Pour le moment pas de réponse mais je ne désespère pas.
          Je vais rechercher des JOLLY dans le secteur descendant de Clarice .

          Merci beaucoup Martine nous avançons à pas de géant.

          Très cordialement
          Isabelle

          Répondre à ce message

      • À la recherche de Jules Emile Jourdain 22 février 2017 09:29, par martine hautot

        Et je complète avec les mentions marginales sur les actes de naissance :

        Pour Clarisse, une seule mention,décédée à Dieppe , le 7/12/1972 .

        Pour Aline ,deux mentions :mariée à Paris (19e )le 4 (ou 14 ?) Février 14 avec Auguste Retailleau et décédée à Paris 4e le 31 Décembre 1968.
        Reste à trouver les descendants !
        Martine

        Répondre à ce message

        • À la recherche de Jules Emile Jourdain 22 février 2017 10:54, par JOURDAIN

          Merci beaucoup Martine,
          Je viens de voir sur l’acte de mariage à la fin en tant que témoins et amies de l’époux les deux soeurs de Clarice.C’est étonnant !

          Raymonde étant épouse RETAILLEAU ET Susanne JOURDAIN qui elle ne se mariera jamais et travaillera toute sa vie à EU 76 dans une noble maison.

          Comment faites vous pour aller aussi vite ? vous m’impressionnez.Me voici à Paris maintenant ... c’est extra .
          Encore merci Martine pour votre dévouement
          Très cordialement
          Isabelle

          Répondre à ce message

        • À la recherche de Jules Emile Jourdain 25 février 2017 08:51, par JOURDAIN

          Bonjour Martine

          Je ne trouve pas l’acte de mariage de Auguste RETAILLEAU avec JOURDAIN RAYMONDE ,
          Paris 19 ème le 4 ou 14 /02/1914 ?

          Pourriez-vous m’envoyer un lien ? la page des archives de paris n’ouvre pas dans cette recherche !

          Par avance merci

          Très cordialement

          Isabelle

          Répondre à ce message

  • À la recherche de Jules Emile Jourdain 25 février 2017 09:49, par Martine Hautot

    Bonjour, Isabelle,

    Je m’étais contentée de relever la mention marginale sur l’acte de naissance d’Aline .
    Je viens de regarder les tables décennales de Paris (VII E 674 19 ème arrondissement 1913-1922 page 15/21) qui confirme la date du 14 Février 1914 .Mais les actes de mariage ne sont numérisés que jusqu’en 1902 .Pour les années ultérieures ,vous pouvez vous adresser à la mairie d’arrondissement ou faire une demande en ligne .

    http://archives.paris.fr/r/124/-at-civil-de-paris/

    Bon week- end ,

    Martine

    Répondre à ce message

    • À la recherche de Jules Emile Jourdain 27 février 2017 10:57, par JOURDAIN

      Bonjour Martine

      Merci pour ces renseignements ils viennent de me permettre de demander une copie courrier de cet acte de mariage à Paris 19 ème. en date du 14/02/1914

      En cliquant sur votre lien DIRECTION LES ARCHIVES DE PARIS en bas de la page , nous pouvons demander des copies d’actes en ligne directement à la Mairie . C’est très rapide . Il faut renseigner un questionnaire et ils nous envoient une copie à notre domicile.C’est super !!
      Je suis donc dans l’attente de ce document.
      Je n’ai pas perdue de temps depuis notre dernier échange. Je viens de retrouver une petite fille de Clarisse JOURDAIN .Elle ne sait pas ce qu’est devenu notre Jules Emile mais me promet de me faire passer des photos de Clarisse et de la famille « chouette ».Pour y parvenir,j’ai pris les nom et numéros de téléphone en ligne puis la localité la plus proche et je suis tombée sur elle au premier coup de téléphone.
      Appelez cela comme vous voulez chance où persévérance mais peu importe puisque le résultat est là.

      A bientôt pour vous faire part de mes trouvailles.

      Très cordialement
      Isabelle

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP