www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Album photo > Photos historiques > Une ville bombardée pendant la première guerre mondiale

Une ville bombardée pendant la première guerre mondiale

Le samedi 1er février 2003, par Michel Guironnet, Thierry Sabot

Durant la Grande Guerre, les dommages matériels ont surtout affecté les régions envahies et les zones de combat, c’est-à-dire essentiellement la France du Nord et de l’Est.
Le géographe Albert Demangeon, dans son livre paru en 1920, « Le Déclin de l’Europe », parle d’une « zone de mort » longue de 500 km, large de 10 à 25. « Partout où le cyclone a passé, il faut recréer toute la vie économique ».

JPEG - 171.4 ko
Evacuation d’une ville bombardée.

Cette carte du 25 9bre (c’est-à-dire novembre) 1914 est adressée à Mademoiselle Marie Thérèse Dechelette à Roanne. Le tampon « Trésor et Postes » est du 24.11.14. Conservée depuis dans notre famille, elle est longtemps restée sans être précisément localisée.
Après plusieurs « investigations » nous savons aujourd’hui qu’il s’agit de la ville de La Ferté sous Jouarre, plus exactement de la rue des Pelletiers.

La Ferté-sous-Jouarre s’étant illustrée, lors de la guerre de 14-18, a reçu la Croix de Guerre, le 14 août 1921, par Monsieur Cugol, sous-secrétaire d’État aux régions libérées, accompagnée de la citation : « Occupée dès le début de la guerre, La Ferté a vu sa population gravement molestée par les Allemands. La Ferté a été l’objet, en 1914 et en 1918, de violents bombardements qui ont détruit nombre de ses maisons. Malgré ses deuils, La Ferté a donné un bel exemple de sang-froid et d’endurance. »

JPEG - 108.6 ko
Maison en ruines à La Ferté sous Jouarre
JPEG - 257.4 ko
Maisons dévastées par le bombardement des 8 et 9 septembre 1914

Du 3 au 9 septembre 1914 La Ferté fut l’objet de vifs combats, lors de son occupation par l’armée britannique, dont l’État Major s’était établi au Château de Tarterel (l’État Major français, quant à lui, avait choisi de s’installer au château de Condé)
Rappelons, pour mémoire, la destruction de plusieurs immeubles de la rue des Pelletiers  ; du pont de pierre (« …le 4 septembre, à 4 heures du matin, le « Pont de l’Europe » est détruit, les deux arches se sont effondrées … ») ; du château de l’Île (le 8 septembre) ; du pont de fer (« …le 8 septembre, battant en retraite, les soldats allemands, avant de quitter la ville, font sauter son arche centrale pour freiner l’avance des troupes britanniques … ») ; de l’Église (le 9 septembre) ; et n’oublions pas la prise d’otages (encore le 9 septembre) de M. Paul Lallier, Maire, et de M. Augustin Duburcq, Conseiller-général, lesquels furent emmenés vers Bécart, sans doute pour répondre, sur leur vie, des attentats qui pourraient être commis contre les allemands. Le 10 septembre, la ville fut libérée, les allemands ayant été repoussés à 40 kilomètres.

Les 3888 noms inscrits sur le Mémorial (érigé par le gouvernement anglais, en souvenir des héros disparus durant la Bataille de la Marne du 6 au 13 septembre 1914) révèlent l’intensité des engagements qui eurent lieu dans ce coin de Brie.
Extrait de l’histoire de La Ferté sous Jouarre

JPEG - 170 ko
La rue des Pelletiers avant la Grande Guerre.

A droite, on reconnaît le magasin Danesi « meubles tapisserie » La maison de l’artisan zingueur, qui subira de gros dégâts par le bombardement d’artillerie, est donc à la hauteur de la dame au chapeau portant des colis (à droite du groupe d’enfants)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP