www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Album photo > Entraide photographique > Un curieux objet à identifier

Un curieux objet à identifier

Le jeudi 10 mars 2011, par Marie-Thérèse Noury

Voici les photos d’un objet trouvé dans les « affaires de famille » dont je ne puis à coup sûr en préciser le nom et son usage.

Il viendrait suivant l’ordre généalogique de la famille du Poitou, de la Touraine ou du Berry, alors que je suis bretonne !

J’imagine seulement qu’il est employé lorsqu’on file la laine avant ou après le passage au rouet. Du jamais vu chez nous, nous n’avions pas de moutons, et j’aimerais savoir son nom et son utilisation exacte.

Merci par avance pour vos réponses,

Marie-Thérèse

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

79 Messages

  • Un curieux objet à identifier 11 mars 2011 09:13, par g.p. Roman

    une première « impression »,pour une utilisation quelque peu farfelue:chtit battoir manuel pour « tenter » de faire du beurre,dans un chtit récipient ? —résultat pas garanti-
    une deuxième:fuseau(expérimental,prototype)pour filer de la laine ,:la partie,basse,en engrenage,ferait le « poids » ;mais en partie haute il faudrait avoir un « guide »(encoche) pour le fil ,issu de la laine encore brute-
    histoire de lancer le débat-

    Répondre à ce message

    • Un curieux objet à identifier 11 mars 2011 10:55, par Tabellion70

      Chez nous on appellerait cet objet un « touilleur » ou mélangeur de produit liquide utilisé peut être par un fromager, un cuisinier pour les sauces, un vigneron pour la préparation de sa mixture à ajouter au vin ou un peintre pour mélanger ses pigments ou encore teinturier.
      On l’actionnerait en frottant les deux mains qui enserreraient le manche !!!!!!
      Autre hypothèse plus technique un bloqueur de rouage d’une grosse horloge pendant une intervention de maintenance......

      Répondre à ce message

      • Un curieux objet à identifier 11 mars 2011 14:39, par g.p. Roman

        effectivement,on a pu s’en servir pour briser le caillé d’un fromage encore très frais,pour en faire sortir encore et encore le « petit lait »-

        Répondre à ce message

      • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 10:52, par gerardupas

        Je crois que tu as raison Tabellion70 il s’agit d’un touilleur de chocolatière. Dont le manche passait dans l’orifice supérieur de la chocolatière et dont le mouvement rapide fait avec les deux mains permettait de goûter un excellent chocolat mousseux. Voir le lien sur Ebay où il s’agit de l’exemple d’une chocolatière de luxe au touilleur ouvragé.

        Voir en ligne : Superbe chocolatière ancienne porcelaine

        Répondre à ce message

      • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 11:12, par GAIDA Marie-Claude

        Je n’avais pas lu les réponses proposées et je vois que j’ai une idée assez proche de la vôtre, tout cela dépend de la taille de cet objet.
        Une champenoise

        Répondre à ce message

      • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 12:58, par mbicaismuller

        Je suis tentée de penser à un « touilleur » pour liquide.

        J’ai un objet qui ressemble beaucoup à celui-ci, sans la pointe du bas.

        Dans l’argenterie familiale il y a une cafetière, une théière et une chocolatière.
        Le couvercle de la chocolatière est percé d’un trou dans lequel on passait le manche de cet ustensile, la partie a ailettes étant plongée dans la chocolatière. Le couvercle refermé, on faisait tourner l’ustensile à 2 mains, pour bien mélanger et faire mousser le chocolat qui, à l’époque était fait avec de la poudre de cacao.

        Cordialement
        Marie Louise

        Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 11 mars 2011 10:47, par roland1942

    Bonjour,
    Cet objet est-il en bois ou métallique ?

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 11 mars 2011 14:02, par dbrejgenea

    avez-vous essayé le musée de l’outil de Troyes ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 11 mars 2011 17:45, par crozonenberry

    Je n’ai pas prétention à tout connaitre, mais puisque vous parlez du Berry, en ce qui concerne la région de La Chatre, je n’ai jamais vu ni entendu parler de cet outil

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 02:08, par Lanthanide

    Bonjour à tous,

    Vu la forme, et l’usure du côté de la partie conique tout près des ailettes, ne s’agit-il pas de l’axe d’une crécelle.
    Cet accessoire utilisé lors de la mi-carême que nous agitions dans les rues pour faire du bruit.
    Dans ce cas, il manquerait le bâti principal tenant la lame qui claque entre ces ailettes.

    Salutations à tous

    Lanthanide

    Voir en ligne : Crécelle

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 02:14, par marie Cazein

    si comme vous le dîtes il s’agit d’un objet pour le filage de la laine ce pourrait être un fuseau de bergère. Elles filaient la laine sans rouet directement depuis la quenouille. Le fuseau qui était une simple tige était lesté d’un poids qui le tenait vertical et permettait de lui imprimer un mouvement de rotation sur lui-même et ainsi de torsader la laine au fur et à mesure que la fileuse la sortait de la masse cardée et l’étirait en fil.

    celui-ci semble avoir été forgé ou moulé d’une seule pièce.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 07:14, par Joseph

    peut être un fuseau à filer

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 07:23, par christa

    on trouve un outil similair dans de chocolatieres anciennes pour melanger chocolat et lait

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 08:41, par COLLIN

    Bonjour, j’ai vu confectionner des cordages (en Bretagne) à partir de plusieurs brins eux-mêmes préalablement torsadés ; un objet cônique muni de plusieurs gorges permettait de guider ces brins pour les tresser. L’objet présenté ici pourrait remplir cette fonction.

    Répondre à ce message

    • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 10:29, par Juliette

      Bonjour
      Non, je peux certifier qu’il ne s’agit pas de cet objet que je connais bien, mon père était cordier. L’objet utilisé pour confectionner les cordes n’a pas de manche mais un trou au centre qui permet de passer un brin de fil, « l’âme », et autour duquel les autres brins de fil se torsadent. De plus, les « gorges » sont arrondies pour un meilleur passage des fils ... et par l’usure de ces mêmes fils.

      Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 09:45, par gerardupas

    Bonjour,

    Sous toute réserve, il est bien possible que cet instrument fasse partie d’une chocolatière. Il s’agit d’une sorte de cafetière en pichet avec un manche horizontal, mais réservée à la préparation du chocolat. Dans le couvercle rabattant, existait un trou qui laissait passer le manche d’une sorte de fouet en bois. Lorsque le chocolat était chaud, on remuait vivement le fouet par un mouvement de va-et-vient entre les mains, et en même temps de haut en bas. Le résultat était un succulant chocolat bien mousseux.
    Votre objet me semble bien correspondre à cet instrument.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 10:41, par Osmond

    Madame,

    L’objet sur lequel vous vous interrogez à peut être bien peu à voir avec les moutons, la laine ou une bergerie.
    C’est à mon avis un ustensile culinaire appelé un moussoir, qui servait aux XVIIIe et XIXe siècle à la préparation du chocolat.
    Ce n’est donc pas un « objet de région » mais un ustensile qui s’est répandu dans toute l’Europe, à partir du moment où celle ci s’est mise à boire du chocolat.
    Ce fouet, généralement réalisé dans des bois durs comme le buis ou le palissandre servait à faire mousser le chocolat que l’on réchauffait dans la chocolatière avant de le servir.
    Vous trouverez un lien vers l’exemple le plus somptueux de chocolatière réalisé pour Marie Leczinska, à l’occasion de la naissance du Dauphin. Il est présenté avec son moussoir.
    Les chocolatières en métal ou en céramique, sont toujours percées d’un orifice dans le couvercle, qui permettait de faire passer le manche du moussoir et de le faire tourner dans le récipient par des frictions sur le manche entre les paumes des deux mains.

    Bien à vous

    Voir en ligne : Chocolatière et son moussoir

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 10:46, par derupieter

    Je pense à l’ancien régime ou l’on consommer du chocolat, qu’il fallait mélanger, d’où peut être un malaxeur de chocolatière ?

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 10:52, par Osmond

    Madame,

    L’objet sur lequel vous vous interrogez à peut être bien peu à voir avec les moutons, la laine ou une bergerie.
    C’est à mon avis un ustensile culinaire appelé un moussoir, qui servait aux XVIIIe et XIXe siècle à la préparation du chocolat.
    Ce n’est donc pas un « objet de région » mais un ustensile qui s’est répandu dans toute l’Europe, à partir du moment où celle ci s’est mise à boire du chocolat.
    Ce fouet, généralement réalisé dans des bois durs comme le buis ou le palissandre servait à faire mousser le chocolat que l’on réchauffait dans la chocolatière avant de le servir.
    Vous trouverez un lien vers l’exemple le plus somptueux de chocolatière réalisé pour Marie Leczinska, à l’occasion de la naissance du Dauphin. Il est présenté avec son moussoir.
    Les chocolatières en métal ou en céramique, sont toujours percées d’un orifice dans le couvercle, qui permettait de faire passer le manche du moussoir et de le faire tourner dans le récipient par des frictions sur le manche entre les paumes des deux mains.

    Bien à vous

    Voir en ligne : Chocolatière et son moussoir

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 10:54

    Bonjour,

    A priori, cela ressemble beaucoup à un fouet ou moussoir (branche pour diviser entre autre le caillé, le chocolat...)

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 10:57, par SVPJVL

    Je penserais à un axe de crécelle, il manquerait la partie mobile avec la lame qui est responsable du bruit.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 10:59, par Claude Leclerc

    je pense qu’il s’agit d’un « moussoir », objet que l’on utilise dans une chocolatière pour faire mousser comme son nom l’indique le chocolat. Les chocolatières en question ont un couvercle percé pour laisser passer la tige et on l’a fait tourner en la frottant entre les deux mains. ce type de chocolatières se trouve encore dans les productions de faienceries, limoges, malicorne etc...

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 11:08, par GAIDA Marie-Claude

    J’aimerai connaître la taille de cet ustensil ou « outil », car en champagne il existait des petits « touilleur » pour retirer les bulles dans les verres de Champagne pour les personnes n’aimant ou ne supportant pas le « gazeux » quel dommage !
    Merci de me tenir au courant

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 11:22, par Jdan

    Si cet objet est en métal,-ce qu’il semble être-, il pourrait s’agir d’un agitateur rotatif. Il présente des traces d’usinage sur sa partie étoilée et des traces d’usure concentriques sur les parties cylindriques. Une recherche des métiers de vos encêtres pourrait en expliquer la présence. Son mode de fabrication me fait penser à un produit de fin 19°, début 20°S. J’ai rencontré ce type d’outil en industrie chimique pour homogénéiser les composés d’une réaction.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 11:54, par DENIS

    cet objet semble en bois, chose curieuse il doit avoir 7 dents d’après les photos. Donc se doit être une sorte de pignon d’entrainement ou peut-être une clé pour remonter ou ouvrir quelque chose ??

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 12:10, par marek2

    Bonjour,

    Mon hypothèse est qu’il s’agit d’une « baratte » à chocolat. Je possède un objet équivalent qui me sert à faire mousser le chocolat par rotation entre les mains dans une chocolatière : l’axe est posé au fond et la partie supérieure dépasse du couvercle par un trou ad hoc.

    Le plus : le bois de l’objet est un bois parfumé (bois de campèche chez moi).

    Bonne dégustation

    Marek2

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 12:13, par Hélion

    Il s’agit d’un agitateur pour chocolat qui était utilisé dans une chocolatière, le manche sortait par l’orifice supérieur du récipient ce qui permettait de le faire tourner en le frottant entre les deux mains.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 12:16

    J’ai vu le même objet dans une chocolatière en porcelaine. Il servait à agiter le chocolat au lait pour le faire mousser avant de le servir.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 12:52, par rando49

    Je pense aussi à un batteur de petite baratte familliale ancienne en bois cônique ou en pot de terre style vinaigrier mais sans certitude.
    Vous pouvez aussi vous rendre sur ce site :

    http://outils-anciens.xooit.fr/index.php

    mettre votre photo et poser votre question dans la rubrique « vous avez un problème d’identification d’outil ? » .Ce site est très intéressant en ce qui concerne tous les outils anciens et vous obtiendrez peut-être une réponse.
    Bien cordialement.
    Martine.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 12:57, par Dentellière

    Avis d’un ami orfèvre de métier et bricoleur universel : pièce en métal,usinée,portant des traces de tournage, peut-être une pièce d’horlogerie,pour horloge de grande dimension (genre horloge d’église) la partie à ailettes devant s’emboîter dans le mécanisme, sans doute en relation avec une grande aiguille.

    Je ne vois pas de rapport avec un rouet classique.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 12:58, par fbancu

    probablement une « canette » de rouet -

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 13:54, par lenele21

    Si cet objet est en métal,il aurait pu servir à souder des pièces délicates.
    Sous toutes réserves
    Amicalement
    Giselle

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 14:16

    Un magnifique objet , en bois de qualité ( lequel ? ). Parfaitement bien réalisé , avec géométrie et précision pour les ailettes ! La pointe de la partie basse , sous les ailettes ,est évidée pour prendre appui sur un axe/pivot en pointe arrondie ( l’ inverse était plus couramment pratiqué parce que plus facile à réaliser ).
    Je pense aussi à un « mélangeur » destiné à un « réservoir » à liquides étroit qu’ on faisait tourner par la longue tige par un mouvement d’ aller-et-vient entre les mains à plat . Mais ce n’est qu’une intuition ....
    De toute façon , un précieux outil d’ artisan qui avait une destination bien précise .

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 14:58, par Auge1898

    Il me semble avoir vu un instrument semblable chez ma grand-mère en Basse-Normandie. Il était en bois plus clair que celui-ci mais le bois foncé en vieillissant ou par imprégnation de liquide comme il arrive facilement suivant le liquide dans lequel il est plongé. A première vue j’ ai pensé qu’ il pouvait avoir servi à faire une mayonnaise. un de vos lecteur dit à peu près la même chose, il parle de sauces, en fait de n’ importe quelle sauce et pas seulement de mayonnaise comme je viens de le dire. En tous cas il n’ a pu servir que pour des liquides en petite quantité.Il ajoute que l’ instrument pourrait avoir servi lors de la fabrication du fromage. Je suis d’ accord aussi. Ce serait intéressant de regarder dans des musée locaux bien que le musée de Troyes que je ne connais pas puisse être d’un grand intérêt.

    Voir en ligne : Un curieux objet à identifier

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 15:26

    Bonjour,
    J’ai une chocolatiere,en gros cela ressemble à une théiere assez haute avec un couvercle qui a en son centre une petite ouverture(qui est refermable par un petit couvercle) dans laquelle on insere un objet en bois ,du moins dans la mienne et qui ressemble beaucoup au votre.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 15:47

    A mon avis, ce n’est pas un objet ancien. Rien à voir avec la laine.
    Tout simplement cet objet sert à bien mélanger un liquide en tenant le manche entre les paumes des 2 mains que l’on frotte l’une contre l’autre, de manière alternative ce qui le fait vivement tourner sur lui même.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 16:22, par mateos

    Je pense qu’il s’agit de l’instrument qui sert à battre le chocolat chaud et qui devient bien mousseux en le battant.
    Ma mère avait cet appareil.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 16:55

    celà ressemble à un batteur de chocolatiere

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 17:12, par PTIDEJ

    Bonjour
    Personellement(attention je ne suis specialiste de rien du tout,ceci est une hypothese)cela me rappelle les outils pour faire des cordages(musee de Rochefort:corderie)mais en version menagere et non pre-industrielle,juste pour des petites cordes et ficelles du quotidien(filage),y avait t’il un corps de metiers,corporation(cordiers ??cela a t’il existe,cordeliers etant reserve a des moines) qui s’attachait a en fabriquer ou cela dependait il d’une profession ,qui en extra(ou part ses apprentis,arpette)s’occupait de cette fonction.
    Desole:autant de question et meme pas de reponse
    En tout cas bel objet,la matiere SVP(merite que vous en fassiez des copies)

    Cordialement

    DJP

    Répondre à ce message

    • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 10:39, par Juliette

      Bonjour
      Non, comme je l’ai répondu plus haut, cet objet n’est pas celui qui est utilisé pour faire les cordes. Je connais bien le sujet, mon père était cordier.
      Je pense aussi à une baratte de chocolatière mais ses dimensions n’ont pas été indiquées, ce qui pourrait aider à l’identifier.

      Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 17:13, par Jean1935

    Bonsoir,
    Le ‘toutim’ en question, qui est métallique (oxydation), devait faire partie d’un ensemble. Il ressemble à un pignon denté dont l’axe devait être accouplé à une autre pièce qui, peut être, servait à ‘touiller’. Trouvez l’autre pièce, elle vous donnera la réponse.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 17:35, par Quenetain

    Bonjour
    Est-ce un objet en lui-même ou une partie d’objet, car cela ressemble à un axe avec un engrenage en bout ?
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 17:51, par rbarbier11

    {{}}Ce pourrait être un moussoir à chocolat...cela y ressemble.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 17:55, par dadou 13

    j"ai vu au Sénégal le même genre d’objet mais à la place de la partie scultée,il y a une boule de ceramique de 3 cm de diamètre environ.C’est un fuseau pour filer le coton ;l’otilisarion n’en est pas si commode : !!!

    Voir en ligne : un curieux objet à identifier

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 12 mars 2011 18:45, par Chambrion

    Je penserais plutot à un instrument pour tresser des cordages J’ai vu mon père faire des cordes avec un appareil qui ressemblait à ça.. avec une tige moins longue cependant !

    Répondre à ce message

    • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 10:44, par Juliette

      Bonjour,
      Non, ce n’est pas un objet utilisé pour faire les cordages. Il n’y a pas de tige mais, en général, un trou à l’intérieur et selon la grosseur de l’objet, 2 poignées latérales pour aider à sa manipulation.

      Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 07:59, par APC

    Bonjour,
    Je suis bretonne et j’ai à peu près le même qui servait à mon arrière-grand-mère pour battre la crème dans la baratte afin d’en faire du beurre

    Il y a plusieurs sortes de barattes

    Respectueusement
    APC

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:29, par awell sant patern

    bonjour
    pour moi,il s’agit d’un appareil servant à tresser des fils de laine. la laine de mouton est cardée, mise bout à bout et puis plusieurs brins sont alors mis ensemble . cet appareil sert à transformer les cardes en fil ( même principe que les fabricants de corde) à la différence que pour les cordes, les appareils n’ont que quatre gorges et sont plus grands

    allez bonne journée

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:30, par JC Larousse

    Cela ressemble a un engrenage débrayage.
    Afin de pouvoir faire tourner la tige en position verticale, on place le centreur conique dans un logement ou un trou a coté d’un engrenage qui, tournant permet la rotation de la tige. A quoi sert la tige ?
    çà c’est une autre histoire. Je penses que ce n’est pas si ancien que cela.
    JCL

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:31, par marie-agnès

    Bonjour,
    votre instrument ressemble à la« crécelle » que les enfants de choeur agitaient devant le prêtre qui allait porter le st-sacrement à pied aux mourants,et aussi les 3 jours avt Pâques,où l’on ne devait pas sonner les cloches,il y manque le petit taquet qui rebondissait sur chaque sillon,d’où l’expression parler ,faire du bruit comme une crécelle......Tout ceci avec tte réserve..Bien à vous.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:31, par phandres

    Bonjour. Cet objet ne ressemble en rien à quelque pièce que ce soit d’un rouet ou d’un dévidoir à fil. Si c’est un pignon, il est trop petit (trop rapide) pour ce genre d’outil.
    Si c’est un batteur de cuisinier, il est neuf ????

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:33, par msudre

    cet objet ressemble aux « fends-paille » que l’on utilisait jadis dans la Creuse pour faire les chapeaux de paille.
    On insérait la pointe de l’objet dans le haut d’une paille que l’on fendait ainsi en plusieurs brins, que l’on tressait ensuite pour faire le chapeau.

    Il en existe de tailles diverses avec des encoches plus ou moins larges.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:34, par carmen

    cet obje est peut-être un porte quenouille(laine brute enroulée autour du baton et filée ensuite à la main ou avec un rouet) ;en Roumanie ce baton était sculpté et décoré par un garçon qui l’offrait à la jeune fille qu’il aimait ;une sorte de déclaration pour une future épouse et femme au foyer.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:35, par mlavigne

    Il doit s’agir en effet d’un « touilleur » pour prendre et mélanger le miel liquide

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:36, par vicky

    Je pense qu’il s’agit d« un »touilleur ou « mélangeur » pour une chocolatière
    En effet le couvercle d’une chocolatière possède un trou ou on introduit ce genre d’objet pour y ménager le lait et le chocolat. je possède une
    chocolatière mais pas cet objet ; Cela vous dçnnera peut-être une piste ;
    Bonne journée.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 08:37, par Richard

    Si l’objet est en métal, il s’agit peut être d’une pièce d’un ensemble mécanique, pourquoi pas une horloge.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 09:16, par Papy37

    Cela pourrait effectivement ressembler à un Moussoir à chocolat.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 09:31, par Papy37

    Voici un autre modèle de Moussoir à chocolat en faïence de Moustier qui ressemble beaucoup au vôtre en bois, peu ouvragé, qui pourrait signifier qu’il s’agisse d’une fabrication exécutée par son usager.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 11:05, par phandres

    Bonjour. Les moussoirs de chocolatière ont des pales moins marquées, le bloc moussoir n’a pas de tige dessous. Les pales tournent au fond de la chocolatière. Voir tous les sites sur les moussoirs de chocolatière.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 11:06, par scarrier33

    mon père a trouvé avec photo a l’appui : oignon en bois d’horloge
    horloge en bois avec pignon à queue
    je peux vous faire parvenir l’image
    cordialement
    scarrier 33

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 11:29

    Hah ! Hah ! Hah ! Hah ! supens.........
    Ustensile pour le chocolat ou pour filer la laine ?
    A quand la vérité ?
    Je penche maintenant pour le chocolat et je crois me souvenir avoir vu un objet à peu près semblable (mais plus petit) à la maison familiale dans le tiroir du buffet.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 11:42, par gerardupas

    Je me suis déjà exprimé 2 fois, mais je juge utile d’ajouter que :
    1/ manifestement cet objet n’est pas métallique, il possède bien l’éclat, la couleur et la patine du vieux bois. Donc adieu horloge, et autres objets métalliques.
    2/ il possède exactement la longueur nécessaire d’un moussoir (31 cm) soit la hauteur de la chocolatière + la hauteur de prise en main.
    3/ le « téton » de base n’exclue pas du tout que ce soit un mousseur. Au contraire il prouve que certains moussoirs avaient évolué dans le bon sens (c’est plus pratique pour l’utiliser, il y a moins de frottements). J’ai rarement vu 2 moussoirs identiques. Quant au diamètre de la roue dentée, il est très variable d’un modèle à l’autre, la roue peut être étroite et longue ou large et courte
    4/ ce ne peut être l’axe d’une crécelle : trop long et trop (frêle)il faut tout de même prendre en compte les proportions de l’objet. En bref, reportez vous aux liens qui ont été fournis, il y a des photographies non équivoques.

    gerardupas

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 11:55, par gencat (sur geneanet)

    Pourquoi pas une pièce d’horloge ?il a existé des horloges aux rouages fabriqués en bois (commentaire de mon mari féru d’horloges anciennes)

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 15:26, par gérard371

    bonjour
    c’est bien un brasseur de chocolatière
    la mienne est en cuivre étamé , elle me vient d’une amie tourangelle qui en avait hérité

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 15:30, par sergio77

    Bonjour, celà resemble pour ma part à une pièce d’engrenage.
    A part pour un système de mécanisme de pignonnerie de bois,
    en pousser action la machinerie soit à une vitesse définie où dans un sens de rotation, tirer rotation inverse où une vitesse superieure où inférieure. Bon courrage à tous

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 17:18, par diduyt

    Moi, ce qui m’interpelle c’est le nombre d’ailettes, 7, ce qui n’est pas la découpe la plus facile à réaliser pour un objet somme toute usuel s’il s’agit d’un moussoir à chocolat.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 13 mars 2011 19:12, par jocelyn odiau

    bonjour,
    cela ressemble a l’engrenage des premieres machines à laver le linge dont le reste etait en bois,il y avait chez mes grands parents paternels ce genre de pièce,cela passait au travers d’un couvercle de bois qui se soulevait ,etait fixé sur cet axe une roue en bois d’une quarantaine de centimètres pleine en sapin ou epicéa sur laquelle se trouvait des doigts en bois de vingt centimètres de long et cinq à six de diamètre
    cela tournait dans un tonneau evasé vers le bas et posé sur pieds(3)sur l’engrenage un même axe avec manivelle et engrenage permettait de faire tourner l’ensemble.Enfant,je joujouais avec cette machine dans la buanderie.Il y avait dans un local adjacent le même engin pour faire le beurre mais les pales etaient verticales et plates de presque toute la hauteur du bidon.
    ceci n’est qu’un possible usage je ne peux pretendre en avoir la certitude.
    cordialement

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 14 mars 2011 01:45, par Mithirina

    Je penche aussi pour le moussoir à chocolat. Pour avoir une réponse plus sûre, adressez-vous au MUSEE BASQUE DE BAYONNE : Le chocolat est entré en France par cette ville et le musée possède beaucoup d’objets tournants autour du chocolat et aussi de la documentation. Ils pourront sûrement vous donner des renseignements.
    Quand vous aurez une réponse, faites-nous en part SVP
    Bonne recherche

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 14 mars 2011 09:09, par tristri

    je penserais effectivement à un battoir de chocolat placé dans une chocolatière en métal (argenté ou argent massif) ou en porcelaine.

    Répondre à ce message

  • Un curieux objet à identifier 14 mars 2011 15:03, par danyjeanne

    Il s’agit d’un moussoir, objet utilisé dans les chocolatières particulièrement au 18è siècle. Le haut du bâton était roulé entre les mains, permettant à la partie crantée de faire mousser le chocolat très prisé à cette époque et préparé de cette façon

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP