www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Articles > Entraide généalogique ou historique > Qui pourrait m’aider à retrouver la trace de mes arrières-arrières grands-parents ?

Qui pourrait m’aider à retrouver la trace de mes arrières-arrières grands-parents ?

Le jeudi 19 janvier 2017, par Nicole Vitte

Je suis à la recherche de mes arrières-arrières grands-parents : François Antoine PETER et Marie Anne FICHTER.

François Antoine PETER et Marie Anne FICHTER ont un fils, le 1er mars 1837, Il naît à Moosch (68).

Lui est journalier, je situe sa naissance aux environs de 1797, elle, ouvrière de filature et je situe sa naissance vers 1812.

Au moment de la naissance de son fils, elle est ouvrière de filature.
Est-ce la filature de la famille KOECHLIN ? Auquel cas, peut-être reste-t-il des archives quelque part ?
En tout cas, elles ne sont ni à Moosch, ni aux AD 68.

Ils lui donnent les prénoms de François Antoine et d’après son acte de naissance, il semble que ses parents ne soient pas mariés, lui a 40 ans, elle 25 ans mais le père reconnaît son fils.

Après de nombreuses recherches, quand il a 20 ans en 1857, il est apte au service militaire.

JPEG - 284 ko
Son dossier militaire

À cette époque, il vit à Avost en Côte d’or, certainement avec sa mère qui y est recensée en 1866.

François Antoine, fils se marie à Paris, le 20 décembre 1866 avec Joséphine ZOELTNER et décède à Paris le 5 juin 1890.

Joséphine ZOELTNER opte pour la nationalité française, le 28 septembre 1872.

Grâce au CRHF de Guebwiller, peut-être ai-je situé le décès de François Antoine PETER à Moosch, le 17 juin 1858 (sans être certaine de la filiation) et il serait de Goldbach.

Quant à Marie Anne Fichter, je ne trouve aucune trace ni de son lieu de naissance, ni de son lieu de décès.

Qui pourrait m’aider à les retrouver ?

Merci par avance...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

38 Messages

  • Bonjour,

    Deux pistes à exploiter :
    Vous citez le recensement d’Avost en 1866. Il est indiqué que Marie Fichter est l’épouse de Charles Terrier ; information confirmée par l’acte de mariage de son fils en 1866 à Paris.
    Avez-vous retrouvé l’acte de mariage en secondes noces de sa mère ?
    Même question en ce qui concerne le contrat de mariage du fils en 1865 ?
    Enfon, je crois qu’il y a une erreur : « décès de François Antoine PETER à Moosch, le 17 juin 1858 » D’après l’acte, c’est 1838.

    Bon courage pour vos recherches.
    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

    • Merci de répondre à ma demande.

      Tout d’abord, Marie-Anne FICHTER n’est pas l’épouse de Charles TERRIER.

      Il n’y a donc pas, semble t’il, de second mariage, d’après mes recherches, Charles TERRIER était veuf et avait de son épouse, décédèe peuaprès la naissance, une petite fille : Claudine âgée de 13 ans en 1861.

      D’après le recensement de 1861, elle vit à Avot avec son père et Marie-Anne FICHTER.

      Charles TERRIER se marie avec Anne BAILLOIS,à Saint Bernard (21), le 4 novembre 1846, il déclare la ° de sa fille, le 11 mai 1848 à Saint Bernard et le décès de son épouse, le 3 juin 1848.

      Je n’ai, hélas pas pu trouver les actes déposés chez les notaires lors de X de son fils, ce ne sont que des autorisations pour le X, il semblerait que ces documents n’aient pas été conservés aux AD de Paris.

      Quant au décès du père, vous avez raison, c’est bien 1838 et non 1858, désolée, mais là encore, si les dates correspondent, je ne suis pas certaine de la filiation.

      Je cherche depuis plusieurs années sans trouver trace de Marie-Anne FICHTER, elle était ouvrière de filature à la naissance de son fils, si je pouvais trouver son dossier, d’après mes recherches, je crois que c’est la famille KOECHLIN qui possédait la filature de Moosch.

      Il n’y a pas d’archives, ni à Moosch, ni aux AD 68.

      Voilà, une véritable enquête policière qui j’espère débouchera un jour prochain.

      Cordialement à vous. Nicole VITTE

      Répondre à ce message

    • Recensement Avot 1861 21 janvier 2017 18:51, par suzanne

      A AVOT en 1861, Charles Terrier (berger) est déjà recensé avec Marie Anne Fichter, son épouse et « leur fille » Claudine Terrier
      Leur mariage a déjà eu lieu ( mais pas à Avot je l’ai vérifié)

      La grand-mère maternelle de Claudine habite à Saint Bernard (... née ROY épouse Baillos)

      Répondre à ce message

  • Bonjour ,Pour ma part ,d’après la rédaction de l’acte de naissance de François Antoine ,je ne pense pas qu’il y ait eu un premier mariage entre son père Peter et sa mère Marie Anne Fichter(ils ne semblent pas habiter ensemble ) mais plutôt une reconnaissance de l’enfant par le père qui meurt d’ailleurs peu de temps après.
    Bien cordialement,
    Martine

    Répondre à ce message

    • Bonsoir,

      Après avoir visionné l’acte de naissance de 1837, je partage votre avis : ce couple n’est pas marié si je me fie au libellé des autres actes de naissance.
      Je me suis amusé à vérifier toutes les naissances Peter de Moosch entre 1800 et 1840 : il y a deux ou trois couples Peter mais aucune piste au sujet de François Antoine (le père)
      A noter que l’on ne trouve sa signature que sur 3 actes en 1837 ! Je l’ai cherché de 1835 à 1840 sans la rencontrer sauf ces 3 fois....Et s’il n’était que de passage à Moosch ?

      Une question : de quelle archive vient le « dossier militaire » de 1857 ? Le savoir peut m’ouvrir des pistes.

      Cordialement.
      Michel Guironnet

      Répondre à ce message

  • dans les Tables Décennales François Antoine est né
    le19/9/1815
    à Moosch
    je vais vérifier de suite
    à suivre

    cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour ,

    Avez-vous regardé dans les villages voisins de Moosch dans la vallée de la Thur ? A Thann il y a de très nombreux Fichter dont une Anne Marie née le 6 Août 1811.(registre de thann 1811 page 26/441)
    Martine

    Répondre à ce message

  • Charles TERRIER, berger, né à Chalmessin (Haute-Marne) d’après son acte de décès [fils d’Antoine et d’Agathe MAGNOTTE] est décédé le 12 septembre 1870 à l’hospice de Chaumont (Haute-Marne), domicilié à Chalmessin, âgé d’environ 46 ans, époux de Marie-Anne FICHTER.

    Dans les tables décennales de Chalmessin, aucun TERRIER n’est né/marié/décédé entre 1803 et 1902. Pas de décès de Marie Anne FICHTER non plus, qui ne figure pas au recensement de 1872 de Chalmessin.

    Pierre alias Charles TERRIER, né le 15 avril 1824 à Sainte-Reine (Haute-Saône) se marie effectivement le 4 novembre 1846 à Saint-Bernard (Côte-d’Or) avec Anne BAILLOT, qui décède le 3 juin 1848 au même lieu, comme vous l’indiquiez.

    Pourquoi doutez-vous d’un remariage de Pierre Charles TERRIER avec Marie Anne FICHTER ? Sauf erreur, nous ignorons où tous deux se trouvent entre 1848 - date du veuvage de Pierre Charles TERRIER [qui ne figure pas sur le recensement de Saint-Bernard en 1851] - et 1861 - date à laquelle le couple TERRIER-FICHTER apparaît au recensement d’Avot (Côte-d’Or) [ils n’y sont pas en 1856]. Le mariage n’a pas été célébré à Dijon entre 1843 et 1862 selon les tables décennales, ce qui aurait pu être le cas (à mi-chemin entre Saint-Bernard et Avot).

    Le couple TERRIER-FICHTER habite à Chambain (Côte-d’Or) en 1869, date du mariage de Claudine TERRIER, fille du premier lit de Pierre Charles TERRIER.

    Il faudrait contrôler l’éventuelle déclaration de succession de Charles TERRIER aux Archives Départementales de Haute-Marne [série Q], sans grand espoir compte-tenu de sa profession (berger).

    Répondre à ce message

  • Mon arrière-arrière grand-père ROHR Nicolas est né en Bavière allemande, c’est ce qui est écrit sur son acte de décès
    Il serait né vers 1807
    Je ne sais pas à quoi correspond ce terme « Bavière allemande »à cette époque.
    N’est-ce pas ce qui correspond maintenant à la Rhénanie,au Palatinat ??

    Il s’est marié à St DIé dans les Vosges la 21-04-1836 avec Marie Anne Lemasson
    Il est mort le 24 -01-1864 à La Grabbe, Bourg Bruche , Bas Rhin
    Il était meunier

    Enfants connus

    Rohr Marie Eugénie née le 7-04-1838 à Saales

    Rohr Joseph mort à FRaize Le 30-08-1842

    Rohr Jules Joseph né le 28-07-1847 à Saales (88)

    Mon arrière grand-père Rohr Auguste né le 28-08-1850 à Saales qui est mort en 1899 ou 1900, je ne sais où en rentrant d’Argentine

    Répondre à ce message

  • Bonjour , il y a à Thann une Marie-Anne Fichter née le 28 Novembre 1810 mais comme le nom de famille et les prénoms sont très répandus dans la région ,il vous faudrait retrouver soit l’acte de mariage de Marie Anne avec Charles Terrier ou à défaut son acte de décès pour vérifier cette hypothèse . La recherche est d’autant plus difficile que le métier de Charles Terrier est berger ,donc un métier d’itinérant.
    Bon courage ,
    Martine

    Répondre à ce message

  • Qui a noté la différence d’âge entre
    Charles Terrier
    et son épouse Marie Anne Fichter en 1866 lors du recensement ?
    12 ans les séparent s’il n’y a pas erreur
    lui est donc 12 ans plus jeune qu’elle...

    Répondre à ce message

  • Il faudrait chercher dans les recensements d’Avost en Côte d’Or entre 1848 et 1866 ( entre le décès de la première épouse de Charles Terrier et le recensement montré dans l’article) :
    un homme seul avec un bb de quelques jours se remarie rapidement (en plus on a la preuve que ce bb a vécu au moins jusqu’en 1861)

    En 1866, Claudine n’est pas recensée avec eux mais elle a 18 ans ( elle travaille ailleurs ou est mariée ou déjà décédée)
    Rechercher alors un éventuel mariage de Claudine ? (y trouver alors indications sur le domicile de son père)

    Ou sa trace dans un autre foyer à Avost..... chez un époux ou chez ses beaux-pères...

    Ou son acte de décès...

    Plus tard elle aurait pu recueillir son père ou sa « belle-mère »

    Avec sa fiche militaire (celle de Charles Terrier) on aurait ses adresses successives et peut-être une piste pour le lieu d’un éventuel 2e mariage avec Marie Anne Fichter

    Répondre à ce message

  • Date du décès de Charles Terrier : Septembre 1870 à l’hospice Chaumont Haute-Marne-> soit au coeur de la guerre franco-prussienne !!!
    Son épouse peut être du coup n’importe où ailleurs... lors de ses événements

    Répondre à ce message

  • Je pense que vous savez que le couple PETER/ZOELTNER a eu au moins 2 enfants, nés à Paris....

    Répondre à ce message

  • Encore moi...

    Cette histoire se déroule aux confins de 3 départements : Côte d’Or (Avot, domicile du couple TERRIER/FISCHTER, Saint-
    Bernard, mariage fille Claudine Terrier), Haute Marne et Haute Saône ( Sainte -Reine, lieu de naissance de Pierre/Charles Terrier)

    Répondre à ce message

  • Bonjour ,

    Pour le mariage Terrier Fichter vous pourriez peut-être regarder sur la haute -Saône : d’après filae.com une Marie- Anne Fichter s’y est mariée vers 1850 et il y a aussi un mariage Charles Terrier . Celui qui nous intéresse est né dans ce département à Sainte- Reine
    Peut-être une piste
    Martine

    Répondre à ce message

  • Lors du mariage de son fils, Marie Fichter habite la Côte d’or. Après 1870 elle a dû opter pour la nationalité de son choix. Vous trouverez ce document ainsi que la liste des optant aux AD (probablement de la Côte d’or). Ces documents indiquent les lieux et date de naissance de chaque optant.
    S’ils n’ont pas été conservés aux AD. Faites la même recherche sur le bulletin des lois conservé aux archives nationales.
    Bonne recherche

    Répondre à ce message

    • On doit pouvoir trouver aussi pas mal de ces renseignements sur le nouveau site « Filae »
      Mais il faut être abonné...

      Après avoir fait une synthèse de tous les renseignements, je trouve quelques pistes à creuser :

      1. recherche du berceau de la famille de François Antoine PETER (père) grâce à son acte de décès -parents suspectés PETER Thiebaut et ZIMMERMANN Catherine à Goldbach)

      2. Maria Anne a-t-elle effectué une reconnaissance de son fils après sa naissance ?

      3. rechercher la succession de François Antoine Peter après son décès en 1838

      4. Marie Anne rencontre son futur mari Charles Terrier. Où peut-elle se trouver ? A Saint Bernard (21) ? A Sainte-Reine (Haute Saône) ? Rechercher dans lesrecensements entre 1837 et 1850

      5. Le noeud c’est bien-sur le mariage Anne Marie/ Charles Terrier à retrouver en priorité !!! suivre la piste de la Haute-Saône conseillée...

      Une question : s’il n’y a pas erreur sur l’acte de mariage de son fils, elle AURAIT DONNé SON CONSENTEMENT plus d’UN AN AVANT LE MARIAGE ! Est-ce seulement possible ?
      Donc bien retrouver ce document fait par le notaire cité par un lecteur

      Après la naissance de son fils (qu’elle a bien élevé, nourrit, soigné puisqu’il parvient à l’âge adulte) elle s’est déplacée de plus de 250 km ( de Moorch à Avod..) Pourquoi ? Avec qui ? Pour se rapprocher un membre de sa famille ? Comment êtes-vous arrivé vous-même à la retrouver, elle et son fils, en Côte d’Or ?

      N’oublions pas qu’elle est seule et que nous sommes en 1840 environ...

      Elle devait travailler forcément. J’ai regardé s’il existait des filatures en Côte D’or vers 1850, visiblement oui. Recherches à creuser de ce côté-là ;
      Ou bien elle était domestique ( peut-être voisine de son futur époux)
      Lui se retrouve veuf à 25 ans avec un bb de 3 semaines en 1848. Qui s’en occupe et correctement ? (Car Claudine arrive elle aussi à l’âge adulte...) Une soeur à lui, sa mère, sa belle-mère ? Ou Anne-Marie ????

      Ensuite voir ce qui se passe « historiquement » dans ces villages à partir de 1970... la guerre.... pendant laquelle de nombreuses archives vont disparaître à jamais

      Bonnes recherches Nicole
      Faites-vous aider par les cercles de généalogie des 3 départements cités (connaissez-vous GénéaBank ?)

      Et donnez-nous les réponses une fois trouvées
      Suzanne

      Répondre à ce message

      • Je vais essayer de vous répondre dans l’ordre :

        • Marie Anne FICHTER a t’elle besoin de reconnaître son enfant puisque son père le reconnaît ?
        • Je doute qu’il existe une succession du père, il était manoeuvrier...
        • J’ai retrouvé la trace de Marie-Anne FICHTER en lisant simplement l’acte de X de son fils, son lieu de résidence y est indiqué en 1866, c’est pourquoi je suis allée chercher dans les recensements.
        • Chez le notaire, il n’y a pas contrat de X, elle donne simplement son accord pour le X de son fils, idem pour sa belle-fille qui opte pour la nationalité française en 1872
        • A noter, les deux époux ont 12 ans de différence d’âge, c’est elle la + âgée
        • Charles TERRIER meurt à Chaumont le 12/09/1870, sur l’acte il est dit « époux de Marie Anne FICHTER », donc elle est encore en vie en 1870
        • Au X de Claudine TERRIER, le 18/03/1869 à Chambain (21),
          Marie Anne FICHTER n’est pas nommée
        • Claudine TERRIER décède à Chambain, le 12/01/1872
          Voilà, je continue mes recherches...merci de m’aider.
          Cordialement. Nicole VITTE

        Répondre à ce message

        • Bonjour,
          Même s’il n’y a rien à « céder » tous les décès, apparaissent dans « TABLES DE SUCCESSION ET D’ABSENCES » ( parfois numérisées)
          Il serait bien de trouver celles des 2 « hommes » de Marie-Anne Fichter

          • celle de Peter
          • celle de Terrier

          Aviez-vous remarqué qu’ à 20 ans, son fils est « berger » sur sa fiche militaire ? Comme celui que sa mère épousera ? La ville où il demeure à 20 ans peut être une indication, pour le mariage...

          Il faut toujours vérifier en généalogie, ne négliger aucune piste
           ; n’avoir ni idée préconçue, ni doute, ni hésitation

          Répondre à ce message

  • Bonjour,
    En cherchant ce qu’avait pu devenir Marie-Anne Fichter, j’ai découvert qu’elle a eu un autre enfant à Moosch. C’est une fille prénommée Joséphine FISCHTER, née le 07/01/1839. Elle est née dans la même maison que son frère François Antoine, celle de Antoine Ringenbach. A aucun moment il n’est fait mention de son père. Ceci pourrait vous confirmer la thèse du décès de François Antoine (père) en 1838. Et vous confirmer également, qu’elle n’était pas mariée avec lui, car sinon l’enfant porterait le nom de Peter(naissance - de 9 mois après le décès).

    Il faudrait maintenant savoir si cette enfant a vécu...et trouver son mariage ! Il est tout à fait possible que sa mère Marie-Anne soit parti vivre auprès d’elle après le décès de Charles Terrier, plutôt que de rejoindre son fils sur Paris. Pure supposition, bien sûr !

    Autre info, mais vous l’avez peut-être trouvée : Claudine Terrier a eu une fille Justine Victorine FEBRE, née le 29/12/1869 à Chambain. Je ne pense pas que cette piste vous mènera quelque part. Son père, Joseph Febre, va sans doute se remarier après le décès de son épouse Claudine en 1872. Cela m’étonnerait que son ex-belle-mère vive dans leur foyer !

    Bonne soirée,
    Corinne

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Il y a une naissance d’une Marie Anne Fitcher le 10 octobre 1813 à ROTHAU, à tout hasard, ce serais chouette que ce soit la bonne.
    Marie France

    Répondre à ce message

  • Sur les déclarations de citoyenneté française, nous avons :
    Marie Anne Fichter, née le 12 mai 1813 à Thann, se déclare à Paris, elle est veuve Rich
    > ce n’est pas une possibilité
    (source : Ancestry)
    Avez-vous pensé aux actes de baptême ? C’est à voir au diocèse à Thann ou à Strasbourg peut-être.

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP