www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Album photo > Entraide photographique > Qui pourrait m’aider à identifier mon grand-père sur cette photo ?

Qui pourrait m’aider à identifier mon grand-père sur cette photo ?

Le jeudi 1er octobre 2015, par Mireille Vidal

Cette photo a été prise entre 1911 et 1917.

Je cherche à identifier mon ancêtre BERTRAND Édouard Albert qui répondait cependant au prénom d’Albert. Il était né à Gournay (76700 Gonfreville l’Orcher) le 20 juin 1890. Il était le fils de BERTRAND Charles Édouard et DAGORNE Albertine Charlotte. Ses parents se sont mariés à Gainneville (canton de montivilliers 76700). Ils habitaient, au moment de l’envoi, comme il est indiqué au dos de la carte : 14, rue Lefèvreville - 76600 LE HAVRE. Ses sœurs sont nées à Gonfreville l’Orcher (76700) section de Gournay.

Mon ancêtre BERTRAND Édouard Albert avait adressé cette carte photo à son père BERTRAND Charles Édouard dont je joins ci-dessous la photo :

JPEG - 86.8 ko
Son père, Charles Édouard BERTRAND

BERTRAND Édouard Albert est là parmi les soldats du 1er Régiment de Génie - Cie 4/2 - matricule 6414 - numéro recrutement : 86 au recrutement de Rouen sud.

Mobilisé le 1er août 1914, il est arrivé au corps le 02 août1914 où il occupait le poste de sapeur-mineur.

Il a été tué le 1er janvier 1917 à Rosières (Somme).

PDF - 725.2 ko
Fiches des 6 victimes du bombardement de Rosières en Santerre le 1er janvier 1917
Ces soldats de la Compagnie 4/2 du 1er Génie étaient occupés à creuser des tranchées en première ligne et vraisemblablement à poser des voies de chemin de fer Decauville.

L’acte de décès a été retranscrit sur les registres d’état-civil de Montivilliers.

Il figure sur cette photo, mais je ne sais pas lequel il s’agit.

Voici son signalement tel qu’il est reproduit sur le registre des matricules :

  • cheveux : roux blond
  • yeux bleu clair
  • largeur front : grand
  • nez : dos rectiligne sinueux ; base horizontale ; hauteur moyen
  • visage long osseu
  • taille 1.68 m.
JPEG - 741.3 ko
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Qui pourrait m’aider à l’identifier ?

JPEG - 111.3 ko
Un exemple de l’écriture d’Edouard Albert
JPEG - 76 ko
Détail de l’oblitération
JPEG - 58.2 ko
Un détail de son képi
JPEG - 57.7 ko
Un détail de son col

Connaissez-vous des personnes figurant sur cette photo ? Je pourrais ainsi procéder par élimination en isolant les signalements qui ne correspondent pas à cette description ainsi que les soldats qui ont été reconnus par d’autres familles.

Par ailleurs, qui aurait des informations sur cette compagnie ?
Savez-vous si des photos ont été prises lors de l’incorporation ?

Je vous remercie pour toutes les informations que vous pourrez m’apporter.

Enfin, si quelqu’un de Rosières pouvait m’adresser une photo de sa sépulture au cimetière civil, ce serait magnifique !

JPEG - 133.3 ko
Merci à Jacques H. qui a fait un détour par Rosière et m’a expédié ce document précieux...
JPEG - 54.9 ko

Par avance, un immense merci pour votre aide si minime soit-elle...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

52 Messages

  • Qui pourrait m’aider à identifier mon grand-père sur cette photo ? 30 septembre 2015 07:50, par Michel Guironnet

    Bonjour,

    Vous avez sans doute remarqué le nombre 178 que certains de ces soldats ont inscrit à la craie sur leur capote.

    Cela me fait inévitablement penser au nombre de jours restants avant leur libération du Service Militaire, probablement 3 ans à l’époque de la photo.

    Avez-vous la fiche matricule de votre grand-père pour savoir où il a fait son armée ? L’année d’incorporation et le numéro du régiment peuvent orienter le lecteur.

    Cette photo date à priori de cette période militaire. Les insignes sur le col de la capote de ces soldats, scannés en haute définition et insérés dans votre article, peuvent être une piste précieuse dans votre recherche.
    A première vue, ce n’est pas l’insigne du Génie...mais la photo est trop petite pour bien juger.

    En ce qui concerne sa Compagnie du Génie, il est assez compliqué de retrouver son parcours car il faut trouver la division d’infanterie à laquelle elle était rattachée durant 14-18

    Je peux vous aider si vous me fournissez ces quelques éléments.

    Cordialement.
    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Merci pour l’intérêt que vous manifestez à ma recherche.

      Pour le nombre 178 je me suis effectivement posé la question sur sa signification sans réponse...

      J’ai la fiche matricule et en plus des éléments que j’ai mentionnés :

      • localités successives : 10-11-1913 rue Lefreville - LE HAVRE / 29-07-1914 rue de la verrerie Gonfreville l’Orcher (76700)
      • Résidant Petit Quevilly (76)
      • conseil révision : classé dans la 1re partie de la liste en 1911.
      • Corps d’affectation 1er régiment génie mle 6339 (sur la fiche décès il est mentionné matricule 6414 classe 1910)
      • Services et mutations diverses :
        .inscrit sous le n° 97 de la liste
        .incorporé à partir du 7 octobre 1911
        .arrivé au corps et soldat 2è classe le 8 du dit
        .maintenu au cors par applic de l’art 33 de la loi du 21 mars 1905.
        .Passé dans la réserve le 8-11-1913
        .mobilisé par décret présidentiel le 01-08-1914
        .Cité à l’ordre de la ....du 24-04-1919 "très bon et très courageux sapeur tu& en se rendant à son poste de travail le 1er janvier 1917 à Rosières (somme) la médaille militaire a été conférée par mme citation.
        .Campagne contre l’Allemagne du 2-08-1914 au 01-01-1917.

      Voici les quelques éléments supplémentaires en ma possession.

      Cordialement
      Mireille Vidal

      Répondre à ce message

  • Qui pourrait m’aider à identifier mon grand-père sur cette photo ? 30 septembre 2015 21:18, par Michel Guironnet

    Bonsoir,

    Merci pour les nouveaux éléments concernant votre grand-père.

    J’ai consulté la fiche matricule « en ligne » et je dois apporter quelques (petites) corrections à votre lecture.
    Je rédige cela au propre et vous l’envoie.

    D’autre part, l’historique de la Cie 4/2 du 1er Génie est disponible sur Gallica....et page 7, on lit le nom du Sapeur Bertrand, tué à Rozières en janvier 1917 !

    Je vous envoie tout cela sur votre boite mail.
    De quoi étoffer votre demande.

    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

    • Bonjour,
      Bravo pour vos recherches, c’est super.
      je suis moi aussi à la recherche de soldats de ma famille ayant participés à cette guerre, et je ne connaissais pas Gallica. J’ai été sur le site, mais je ne trouve pas d’info sur les soldats tués ou bléssés, juste les journaux de guerre, pouvez vous me donner quelques info pour trouver des info sur les soldats de la guerre 14/18 ?
      Merci
      Dominique

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Un grand merci pour vos recherches...Ces documents sont FABULEUX....

    Je suis néophyte en matière de généalogie et recherches militaires et j’ai cherché longtemps sans pouvoir trouver ces récits de bataille.

    C’est vraiment palpitant et très triste à la fois de découvrir l’historique de cette Compagnie et la cerise sur la gâteau la carte des positions.

    Toujours dans mon souci d’identification, savez vous si l’on pourrait-on isoler quelques soldats par leur grade ? je vois que les képis ne sont pas tous exactement les mêmes...

    Encore un immense merci et toute ma gratitude pour ces documents.

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Bonsoir,

      Sur le rang du haut, le troisième soldat en partant de la droite porte un képi avec un galon (peut être est-ce un caporal ?) et n’a pas sur le col de sa capote, comme l’ont les autres, ce que je pense être le numéro 1 du 1er Génie.

      Avez-vous remarqué que le soldat en dessous de lui,un peu à droite, a le nombre 500 marqué à la craie sur son vêtement ?

      Cela me conforte dans l’idée que cette photo fut prise durant le service militaire et non durant la guerre : c’est le nombre de jours qu’il leur reste avant leur libération : 2 ans de service à l’époque.
      Ce nombre de 178 jours peut permettre de dater la photo de 6 mois avant la libération, vers fin avril 1913.

      A suivre...
      Michel Guironnet

      Répondre à ce message

  • Qui pourrait m’aider à identifier mon grand-père sur cette photo ? 1er octobre 2015 19:17, par Michel Guironnet

    Bonsoir,

    La citation de votre grand-père est parue au Journal Officiel du 21 novembre 1919 page 13159.
    Ce journal disponible sur Gallica. Je vous envoie la page concernée sur votre boite mail.

    Cordialement.
    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

  • Qui pourrait m’aider à identifier mon grand-père sur cette photo ? 1er octobre 2015 21:00, par Michel Guironnet

    Bonsoir,

    En cherchant sur Mémoire des Hommes les 6 noms des Sapeurs tués à Rosières en 1917 cités page 7 de l’historique de la 4/2 du Génie, je me suis aperçu que tous sont morts le 1er janvier 1917.
    Dans le JMO du Service de Santé divisionnaire de la 8e Division, pour la période concernée, on trouve l’explication : ce jour là il y a eu un bombardement de Rosières en Santerre causant la mort de 6 soldats :

    • Bertrand Edouard Albert
    • Maros Georges
    • Fontaines Louis
    • Wolf André François Baltazart
    • Queille Germain Antoine
    • Chevalier ? (introuvable)

    La plupart de ces Sapeurs reposent dans le carré militaire du cimetière de Rosières. Ce carré est indexé sur Mémorial GenWeb.

    Cordialement.
    Michel Guironnet

    Répondre à ce message

    • Bonsoir,

      Même si vous savez où aller chercher, vous avec effectué un travail de fourmi !!!!

      La mention « tué glorieusement en se rendant à son poste de travail » nous avait intérrogé... en apprenant ce bombardement, nous comprenons maintenant ce qui s’est passé !

      Encore merci.

      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Bonsoir,

        En lisant l’historique du 1er Régiment du Génie, qui reprend l’historique de ses Bataillons et Compagnies (sur Gallica) ; j’ai trouvé le 6e soldat tué lors du bombardement de Rosières.

        Il s’agit de Léon Alfred Joseph Chevalier, de la classe 1905 à Mamers (Sarthe)
        Il est dit, sur sa fiche Mémoire des Hommes, « mort à l’Ambulance 1/91...de blessures de guerre » alors que les 5 autres sont marqués « tué à l’ennemi »

        C’est probablement de lui dont il est question dans le JMO du service de santé de la 8e division. A la date du 2 janvier 1917,à propos du bombardement de Rosières, il est noté : « 5 tués, 1 mort avant d’arriver à l’Ambulance »
        Si je lis bien ce court passage, il y a eu aussi 7 blessés.

        Cordialement.
        Michel Guironnet

        Répondre à ce message

  • Bonjour Mireille,
    En lisant le descriptif de votre grand-père, il me semble que le plus approchant est le soldat dans le rang du milieu, 2e à partir de la gauche : moustache claire, yeux clairs, arrête du nez droite mais le nez est légèrement dévié vers sa gauche. De plus, c’est le seul qui semble avoir été marqué par une pointe (de couteau ? de ciseaux ? d’épingle ?) au niveau du col. Je ne pense pas que ce soit le hasard, les autres marques de vieillesse étant rectilignes.
    Qu’en pensez-vous ?
    Bonne journée
    I. Querleux

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      ce visage pourrait effectivement correspondre....l’entraide est précieuse car personnellement je ne l’avais pas isolé. En y regardant de plus près, ce n’est pas à exclure !

      Pour la marque de vieillesse de la carte, elle correspond plus à un froissage qui part du cou du 1er soldat debout à gauche en passant par le képi du 1er soldat à gauche assis jusqu’au col du 2e soldat.

      Merci pour votre avis

      Cordialement

      Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je trouve que la personne assise en bout de banc à droite lorsque l’on regarde la photo ressemble à votre grand-père, pardonnez moi, mais c’est le seul qui possède les oreilles autant décollées. De plus le visage est de la même forme. Il a aussi la petite fossette creusée dans le menton, en moins prononcé car il est plus jeune que sur le portrait.
    Je vous souhaite une bonne journée.
    José

    Répondre à ce message

  • Bonjour :
    Je suis de l’avis de « querleux ». Le deuxième à grandes moustaches, assis au 2e rang, le nombre 178 est écrit sur sa droite, il semble avoir la même fossette au menton que son père ; or cette particularité est héréditaire… !

    Bien à vous

    O-H de W.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Tout-à-fait d’accord avec Mme Fransois, au niveau ressemblance, je parierai aussi sur l’homme du rang du milieu à l’extrême droite : mêmes oreilles, même fossette, même pli au-dessus du nez, même forme de visage. Ce sont vraiment des caractéristiques qui se transmettent de père en fils.

    J’ai agrandi la tête de cet homme et de son « éventuel » père et je trouve que les 2 mis côte-à-côte se ressemblent beaucoup (si vous voulez, je peux vous envoyer un pdf).

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      D’après les caractéristique données par la fiche, je mettrais bien une petite pièce sur le deuxième soldat en partant de la gauche dans le rang du milieu.

      Il est le seul à avoir les yeux clairs qui ressortent transparents en noir et blanc, sa figure est la seule qui est plus haute que large (allongée),la fossette est présente( et peut être héréditaire) le nez est devié (c’est le seul)enfin les arcades semblent arrondies (comme son père)et non horizontales commecelles desautres soldats ;
      Plus subjectif ses cheveux semblent également ressortir plus clairement sur la photo en noir et blanc.

      En espérant pouvoir vérifier que mon intuition est la bonne, bonnes recherches.
      Cpordialement,

      CP

      Répondre à ce message

  • Bonjour, d’après le descriptif morphologique, celui qui me semble le plus ressemblant est le 2° en partant de la gauche au 2° rang. Celui-là a un visage plus osseux que les autres, un nez qui semble plus long et légèrement « sinueux » et des yeux clairs....maintenant ce n’est que mon impression.
    J’espère vivement que quelqu’un pourra vous renseigner d’une façon formel.
    Bien cordialement.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    J’ai longuement regardé la photo et il semblerait qu’au 2e rang, en partant de la gauche, le 3e soldat porte un « X » sous le n° 178. A première vue, il est le seul à avoir ce signe.

    Cordialement
    Ps Vous pouvez consulter aussi www.chtimiste.com (photos,historiques etc..)

    Répondre à ce message

  • Qui pourrait m’aider à identifier mon grand-père sur cette photo ? 3 octobre 2015 09:14, par Lebouteiller Jean-claude

    Bonjour,
    Reconnaissance du soldat
    Je penche pour le premier soldat à droite au deuxième rang, pour trois raisons : la forme des oreilles, le regard, et la forme du menton. Ces trois éléments réunis sur un seul soldat donnent un indice.
    Cordialement,
    J-C Lebouteiller

    Répondre à ce message

  • bonjour, ce pourrait être celui de l’extrême droite qui a la même fossette sur le menton et les oreilles décollées.

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Pour essayer de trouver la personne recherchée, il est difficile selon moi de se fier à la ressemblance avec son père ET à la description donnée, ces deux éléments divergent trop. De plus, rien ne nous dit que le soldat n’était pas le portrait craché de sa mère !
    Il me semble plus raisonnable de se fier à la description donnée ; je me joins à ceux des généanautes qui trouvent que le soldat qui y correspond le mieux est le deuxième au deuxième rang en partant de la gauche : visage long et « osseux », yeux bleu clair, nez droit puis « sinueux », cheveux clairs...
    Ces éléments ne me semblent pas s’appliquer en revanche au 1er soldat assis à droite, mentionné par plusieurs généanautes...

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Avez-vous pensé à consulter les archives militaires ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Ce deuxième soldat au 2e rang, remarqué par plusieurs intervenants, porte le 178 à droite. Peut-être était-il gaucher, si ce sont eux-mêmes qui ont écrit sur leur veste ? Ce détail figure peut-être quelque part.
    Je ne sais pas si ma remarque est pertinente, mais on ne sait jamais.

    J’espère que vous pourrez mettre un visage sur ce nom.

    Cordialement
    Nicole

    Répondre à ce message

  • Bonjour Mireille,

    Je suppose que vous n’avez que cette photo de votre ancêtre ? Et vous n’avez pas non plus celle de sa mère si non vous nous l’auriez montrée ?

    En revanche vous avez probablement des photos de ses descendants. Fils filles neveux ou nièces ont parfois des ressemblances étonnantes avec père et oncles, voire même petit-fils avec grand-père, comme c’est le cas dans ma famille ! Il pourrait être intéressant de les comparer avec votre photo de groupe. De la parenté âgée pourrait peut-être aussi vous dire s’il existait des ressemblances des uns avec les autres. Ce sont juste des idées je n’ai malheureusement rien de plus précis à vous offrir...

    C’est épatant tout ce que vous a trouvé Mr Guironnet ! Quelle chance ce serait que des descendants des soldats cités se signalent !
    Bonne chance

    Isabelle

    Répondre à ce message

    • Bonjour,

      Malheureusement je n’ai pas de photo de mon arrière grand mère...Dagorne Albertine. J’ai des photos des demi-frères de Edouard et une de sa soeur qui ne m’a pas apporté de réponse formelle.

      Je suis émerveillée par l’entraide des personnes qui ont lu ma recherche.

      Monsieur Guironnet a réalisé un fantastique travail, il m’a transmis des documents que je n’ai jamais réussi à trouver et qui sont pour moi d’un grand intérêt.

      Un dénommé Jacques vient de faire un crochet par la ville de Rosières et m’a adressé les photos de la sépulture d’Edouard Bertrand, ce qui m’a fait un énorme plaisir.

      Les Internautes me donnent leur sentiment sur les ressemblances et les traits communs et c’est super.

      L’idéal serait effectivement que des personnes reconnaissent des soldats de la photo ou que des documents photographiques existent ou ressortent de quelque part....

      Les infos données par les uns et les autres me permettent d’avancer et de reconsidérer certains éléments.

      Merci

      Cordialement

      Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    Votre arrière-grand-père avait une fossette très marquée au menton ; ce signe distinctif se transmet de génération en génération. Votre grand-père doit en avoir hérité de son père ; si la photo est assez nette, ce peut être une piste pour l’identifier.
    Bon courage !

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je pense que l’inscription « 178 » a été écrite par une autre personne que le soldat lui-même... d’ailleurs je remarque que les numéros sont relativement identiques... sauf sur le n° 500 relevé par M.Guironnet.

    L’écriture d’Edouart penche à droite de façon régulière... celà ne fait pas penser à une écriture de gaucher !

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,

    Je viens d’ajouter 3 photos pour aider à la compréhension de cette photo :

    • un détail de l’écriture d’Edouard Albert
    • un détail de son col
    • un détail de son képi.

    Bien cordialement,

    Thierry

    Répondre à ce message

  • Bonjour Mireille,

    Dans certaines communes ou cantons, les conscrits faisaient des photos de groupe lors des classes. Certains passionnés collectionnent ces clichés qui comportent parfois les noms des conscrits. Voyez dans le canton de naissance de votre aïeul si une telle opportunité s’y présente.

    Je suis dans la même situation que vous pour un grand-oncle, mais je ne trouve pas la photo des classes alors que j’ai obtenu celle de son frère aîné.

    Cordialement
    René

    Répondre à ce message

    • Oui, c’est une idée, j’explore cette piste sur LE HAVRE....Je ne pense pas que cette tâche sera aisée.

      Je vais regarder aussi du côté des écoles de Gournay en Caux.

      Merci
      Cordialement

      Répondre à ce message

      • Bonjour,
        Quelle aventure, et que c’est sympa toute cette entraide, je trouve ça formidable. Seul bémol vous ne nous faites pas partager tous les documents trouvés par les autres internautes, dommage !!! Bon c’est peut-être trop personnel.
        Moi je trouve que le 2e en partant de la droite, rang du milieu à la même forme de visage que votre arrière grand-père et une petite fossette au menton, mais ce n’est pas évident, plusieurs de ces soldats pourraient correspondre.
        Bon courage pour la suite et faite nous partager votre aventure, j’espère vraiment que vous aller trouver.
        Dominique

        Répondre à ce message

        • Je trouve également formidable toute cette entraide.... que de choses j’ai pu apprendre en peu de temps.

          Pour le partage des documents, ce n’est pas que ce soit personnel, les internautes m’ont permis de trouver des documents qu’ils détaillent dans leur annonce ou parfois celà fait référence à d’autres soldats...

          Il ne manque que la base du document mais il y a le contenu. Je ne sais d’ailleurs pas si je peux les intégrer !

          N’hésitez pas à me demander si l’un de ces documents vous interpelle ou si quelquechose m’a échappé.

          Ce qui est surprenant également c’est que les avis tournent autour des mêmes soldats alors que moi, à la base je n’avais sélectionné aucun de ceux qui ont retenus l’attention.... là je reconsidère la question....

          Cordialement

          Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,

    Je viens d’ajouter la photo de la tombe d’Edouard.

    Bien cordialement,

    Thierry

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je cherche dans toutes les directions...
    Il semblerait que la photo ait été prise vers mars ou avril 1913, pendant le service.

    Le 1er Régiment du génie était regroupé à Versailles et occupait la caserne des Petites Ecuries.

    J’ai aussi retrouvé des infos sur une possibilité au Corps d’Armée du Mans (la Compagnie 4/2 était rattachée à la 8e division d’infanterie).

    Avez vous remarqué l’oblitération de la carte ?

    Quelqu’un sait-il déchiffrer ce qui aurait pu être inscrit ?

    Je fais parvenir le timbre en scan plus fin.

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,

    J’ai ajouté une image du détail de l’oblitération.

    Thierry

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    L’oblitération du timbre pourrait être « Saint Germain en Laye »
    Après la guerre de 1870, le 1er Régiment de Génie a stationné à Versailles aux petites écuries jusqu’en 1914. Il semblerait que la photo a été prise avant guerre (1910-1912).

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • DAGORNE
    BONJOUR MME Vidal
    voyant le nom de Dagorne dans votre mail. ALBERTINE CHARLOTTE DAGORNE,,,CELA M A AMUSÉ DE CHERCHER ICI À L ÎLE MAURICE DANS NOS ARCHIVES SI CE PATRONYME Y ÉTAIT CAR JE SAIS QU IL EUT UNE FAMILLE DAGORNE QUI VIVAIT ICI,
    J AI DONC TROUVE. JE PENSE , QU IL FUT LE 1 et Dagorne a venir ici,,sans certitude,IVES DAGORNE AN 13«  »" PROFESSEUR DE LETTRE ET GRAMMAIRE AU LYCÉE DE L ÎLE DE FRANCE. QUI ÉTAIT ENCORE UNE ÎLE FRANÇAISE BIEN SÛRE,
    PUIS JE TROUVE UN JACQUES DAGORNE EN 1811 qui habite à bois rouge ,,,,,et affranchit ses esclaves
    Une autre demoiselle Alcidonie D. Qui touche des compensations pour l affranchissements de ses esclaves en 1835«  »
    On voit bien que la lignée Dagorne se perpétue ici avec plus tard des mariages dont un Léon Dagorne X Antonin ELISAE,,,
    ET UNE AMÉLIE D X UN MR FLORENS ( famille qui existe encore. Ici de nos jours)
    TRÈS CORDIALEMENT LORRAINE

    Répondre à ce message

    • Merci beaucoup pour ces recherches que vous avez effectuées à l’ïle Maurice...hummmm celà fait rêver !

      La généalogie de la branche Dagorne s’est cantonnée jusqu’en 1800 env en Seine Maritime. Puis jusqu’en 1660 (mes dernières trouvailles) dans les Cotes d’Armor (Bretagne).

      Encore merci pour ce petit moment d’évasion.

      Très cordialement
      Mireille

      Répondre à ce message

  • Bonsoir,

    Nous avançons à grands pas avec cette nouvelle piste de St Germain en Laye et le camp d’entrainement des Loges.

    Malheureusement, à ce jour je n’ai pas trouvé de photo ou de nouvel indice pour mon identification.

    Un grand merci à N.Agullo, M. Guironnet et Balaye

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Je reviens vers vous pour vous donner les nouveaux résultats de mes recherches.

    J’ai essayé d’en savoir un peu plus sur la famille d’Edouard.

    Il s’est marié le 11-07-1914 avec FONTEBONNE Marthe. L’acte je l’ai enfin trouvé sur le hameau de « la Pecherie ».

    Je n’ai jamais entendu parlé de ce hameau de Gonfreville l’Orcher, où est il ? il me faudra faire des recherches...

    Je n’ai pas retrouvé de descendance entre 1914 et 1918 ni sur Gonfreville l’Orcher, ni sur Gournay en Caux ni sur ce fameux « la Pecherie ».

    Par contre sur l’acte de mariage, il y a eu reconnaissance et légitimation de Fontebonne Augustine Joséphine. Cette dernière s’est mariée à Gonfreville l’Orcher le 13 juillet 1949 avec Emile Lambiel. Elle est décédée au Havre le 26-01-1974.

    Une nouvelle piste vient de s’ouvrir à force de persévérance.... Si j’arrive à retrouver cette descendance je pourrais probablement en apprendre davantage sur mes racines. Mais voilà d’ici là, il y a encore du chemin à faire !

    A suivre...

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP