www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Album photo > Entraide photographique > Quel est l’usage de cet objet en os ?

Quel est l’usage de cet objet en os ?

Le jeudi 1er décembre 2011, par Gilbert Brassart

Cet objet en os a été trouvé sur le plateau de Beille en Ariège.

Personne jusqu’à présent n’a pu déterminer son usage.

Il me fait penser à une sorte de gros sifflet...

En moyenne, les dimensions de l’objet sont :

  • hauteur 59 mm,
  • petit trou oblong : 20 mm x 15 mm,
  • gros trou oblong : 35 mm x 20 mm.

Qui pourra me dire quel est l’usage de cet objet ?

Merci par avance...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

29 Messages

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 2 décembre 2011 08:35, par Madeleine

    Il faudrait déjà savoir l’époque où cet objet a été élaboré De plus, y en a t’il eu d’autres similaires de retrouver ? On pourrait penser à un porte bouteille fantaisiste de présentation pour mettre sur table mais tout dépend de l’époque où il servait bien sûr...
    Peut-être un objet de culte druidique pour y déposer la serpe du Druide (mais j’ai peut être trop lu d’Axtérix ;o))
    Cette fente en son milieu doit bien servir à quelque chose...
    Peut être aussi une corne d’appel à défaut d’être un sifflet mais je n’ose pas imaginer la bouche qui soufflait dedans ou tout simplement un porte-bougie avec fente pour laisser écouler la cire...
    On peut tout imaginer..
    Madeleine

    Voir en ligne : http://histoiremantois.canalblog.com/

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 2 décembre 2011 09:55, par Henri Magnin

    N’est ce pas le battant d’une sonnaille ? Ils étaient traditionnellement fabriqués en os. Le lien pouvait entre d’un côté, sortir par le trou central pour laisser frapper l’autre côté de l’os...

    Répondre à ce message

    • Quel est l’usage de cet objet en os ? 2 décembre 2011 12:02, par brassart

      Bonjour.

      Merci pour cette explication qui semble vraisemblable car le plateau de Beille est un lieu d’estive. Reste à savoir pourquoi le biseau sur le côté et pourquoi pas simplement les 2 orifices...En tout cas bel exemple de la patience qu’avaient nos aînés pour travailler ce genre d’objet...

      Cordialement.

      Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 2 décembre 2011 13:58, par vialard2

    Je pense aussi à un système de blocage de cordes pour les maintenir croisées.

    Répondre à ce message

    • Bonjour.

      Plusieurs intervenants pensent également à un objet servant à bloquer une corde mais pour quel usage ? S’agissait-il de remplacer un noeud ? Si je pouvais avoir des précisions quant à ce système de blocage...L’hypothèse que cet objet puisse être un battant de sonnaille me paraît également très séduisante. Evidemment le biseau peut faire penser à un appeau...
      En tout cas merci pour toutes les réponses apportées à ce petit mystère.

      Cordialement.

      Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 2 décembre 2011 20:35, par letchiot

    il doit s’agir d’un appeau du 18° siècle

    Répondre à ce message

    • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 02:13, par Harpie

      J’ai trouvé un objet similaire sur le lien ci-joint.

      Ne serait-ce pas un sifflet de berger comme celui présenté sur le lien ?

      Voir en ligne : http://www.la-detection.com/dp/mess...

      Répondre à ce message

      • Quel est l’usage de cet objet en os ? 6 décembre 2011 21:03, par Harpie

        Une de mes réponses ne vous est pas parvenue, je réitère cette dernière.
        Un de mes amis naturaliste m’écrit ceci :



        "Pour ma part, je pencherais plutôt pour un percuteur de cloche à brebis. J’en trouve de temps en temps lorsque je me balade sur les Causses et dans les Cévennes ; il s’agit bien souvent d’objets en os taillé ayant une forme assez semblable à celle-ci.
        Le trou servant à passer le crochet en métal qui fait office de balancier."


        Le trou par usure reçoit un crochet ou un tortillon de fil de fer dont la boucle bloque un petit morceau de bois glissé dans l’espace évidé de sa moelle.

        Répondre à ce message

    • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 09:27, par Barbier Michel

      Cela me fait penser aussi à un appeau ! Reste à savoir de quelle époque ?

      Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 01:44, par Harpie

    Vous dites : Personne jusqu’à présent ..."
    De quand date cette découverte ?
    Une étude biologique a-t-elle été faite ?
    Et la datation au carbone 14 ?
    Os d’animal ! Fémur ?
    On ne voit pas l’autre orifice.

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 07:59, par Andre Barascud

    Bonjour,

    Sur des chantiers de fouilles ,j’ai découvert pas mal de pièces assez ressemblantes ,il pourrait s’agir d’une des parties d’une charnière de coffre en bois Gallo-Romain,dont certaines sont souvent très décorées .

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 09:17, par Patrick ETIENNE

    Pour ma part cela me fait penser à une espèce de boucle pour réunir les deux extrémités supérieures (coins) d’une cape.

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 09:19, par nymphea

    Bonjour,
    Cet objet ressemble beaucoup à un battant usagé.
    Pour en avoir confirmation il faudrait observer le côté opposé au trou latéral.
    Depuis des temps très ancien jusqu’à tout récemment, les battants de sonnailles étaient en os enfilé dans une lanière de cuir. Lorsque la bête bouge la tête, la sonnaille bouge et fait taper le battant, toujours au même endroit sur le bord de la bouche de la sonnaille. Ceci provoque une usure qui normalement est circulaire autour de l’os. Quelques fois, si la sonnaille n’est pas bien équilibrée, l’usure ne se fait que d’un côté provoquant parfois une perforation latérale. Néanmoins même dans ce cas là on observe toujours une légère usure tout autour de l’os.

    Répondre à ce message

    • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 17:52, par Cathy

      Bonjour,
      Je suis d’accord avec votre réponse. Le trou latéral est certainement dû à l’usure du battant de la cloche.
      On peut encore trouver ces objets, généralement fabriqués par les bergers lors des estives, sur les marchés artisanaux
      Les objets en corne sont une des spécialités ariègeoises.
      ( voir musée de Lavalanet ).
      Bonne recherche.
      Cathy

      Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 09:21, par Albos

    Bonjour,
    J’ai moi-même trouvé un objet similaire, pouvant faire penser à un sifflet lors d’une promenade en montagne à la limite de l’Aude et des Pyrénées Orientales. L’objet est également découpé en biseau, mais en deux parties inégales, et un fil de fer, passant par deux orifices latéraux, se termine en forme de crochet, vraisemblablement pour être suspendu.
    Il faudrait que je puisse faire parvenir des photographies de cet objet pour le comparer à celui qui nous est proposé

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 18:45, par Bernard CAUWET

    Bonsoir, j’ai collecté des appeaux pour rales qui ressemblent fortement à l’objet présenté. L’avez-vous montré à des chasseurs ? Cordialement,
    B Cauwet

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 20:46, par rchauvet1

    Je pense aussi qu’il s’agit d’un battant de sonnaille, le trou sur le côté est sûrement dû au frottement et si le battant est tombé c’est qu’il s’est fendu.Cet objet n’est pas forcement ancien car nous utilisons et fabriquons toujours nos battants de sonnaille avec des os, qui prennent une certaine patine avec le suif des toisons ( eleveur transhumant). Je suis allée voir le site concernant « le sifflet » et là aussi il s’agit de battant de sonnaille avec toujours une trace d’usure à l’endroit où le battant frappe sur le bord de la sonnaille et le bois qui retient l’os au centre.

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 3 décembre 2011 23:13, par cogeac

    Bonjour
    Ne serait-ce pas un sifflet de GALOUBET cette flûte méridionale dont le fût en bois d’environ 30 à 40 cmù s’emboîte dans l’ouverture inférieure.Les bergers fabriquaient ces sifflets dans un os de bovin qu’ils usaient , grattaient, polissaient jusqu’à en faire de petits bijoux prècieux...(très ancien..)
    La fente longitudinale est probablement accidentelle par gonflement du fût en bois introduit en force

    cordialement...JAC

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 4 décembre 2011 00:54, par mamoun

    bonjour rien a voir avec votre objet mais moi j ai trouvé dans mon jardin un os bizarre j ai mené une enquête ! me suis rapproché du muséum d’histoire naturelle et mon nonos a été identifié il s’agit d’un epissoir « cela servait à réparer les filets de pêche »
    peut être que le muséum proche de chez vous pourrai vous aider !

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 5 décembre 2011 14:04, par Jean Pol VILLEMAUX

    En l’absence d’ un contexte probant de la découverte, l’objet me fait penser spontanément à un élément de charnière en os tel qu’il s’en rencontre à l’époque gallo-romaine voire de l’indépendance gauloise.

    Répondre à ce message

  • M.brassart gilbert 9 décembre 2011 19:01, par Gilbert Brassart

    Bonjour.

    Merci à tous ceux qui ont bien voulu m’aider à déterminer l’usage de cet objet.
    Finalement, et compte-tenu du pourcentage important de réponses pour dire que cela était un battant de sonnaille, je me rallie à cette explication.
    Merci particulier à l’internaute qui m’a envoyé un croquis explicatif concernant cet objet qui m’a définitivement convaincu.

    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 10 décembre 2011 01:28, par Harpie

    Bonsoir et merci à tous pour vos investigations.

    Je n’ai pas le mérite de recevoir cet honneur, il faut rendre à César ce qui appartient à César.

    Il s’agit de Marc NAMBLARD, naturaliste à qui j’ai exposé le problème et si j’ai fais ce croquis, c’est suite à notre entretien à ce sujet.
    Encore une énigme d’élucidée.

    Bonne continuation à tous.

    NB : Visitez son site

    Voir en ligne : http://marcnamblard.fr

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 11 décembre 2011 09:11, par Jean Pierre Chazel

    Bonjour
    Vraiment , pour avoir cotoyé des bergers qui fabriquaient les battants de sonnailles, je ne crois pas à cette explication c’est soit un element d’assemblage de cordage style tendeur, soit comme nous les fabriquions quand j’étais jeune dans les mouvements scout des bagues pour serrer notre foulard.
    Jean pierre Chazel

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 11 décembre 2011 23:07, par Roger Potvin

    Se peut-il que ce soit une pièce de bijou ou décoration pour tenir un foulard au cou ? L’os me semble poli et serait, selon moi, un objet décoratif pour enjoliver une pièce de vêtement.

    Si nous avions un indice en rapport avec l’animal dont est issu cet os, par exemple un ours ou un loup pourrait témoigner de l’adresse et du courage de son détenteur...

    Au Québec, les autochtones, par respect pour l’animal abattu mais aussi pour démontrer leur bravoure, avait l’habitude d’en prélever une dent ou un griffe pour s’en parer. Comme l’objet présenté me semble très ancien, certains comportements pourraient s’apparenter à ce que je viens de décrire.

    Répondre à ce message

  • Quel est l’usage de cet objet en os ? 17 décembre 2011 19:14, par Zajac

    Bonsoir Monsieur,

    Il pourrait s’agir d’un touret de fauconnerie, c.à.d d’un anneau double dans lequel courent les courroies, les jets ou les longes des oiseaux pour les empêcher de se tordres ou de se nouer. Le lieu de découverte n’est pas anodin et si l’on pense à l’époque du moyen-âge ou a Gaston Phoebus qui a écrit un traité sur la chasse, ceci peut être une piste.

    Bonne chasse. Zajac

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP