www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » Napoléon & Sarzane

Napoléon & Sarzane

par Federico Galantini


mercredi 3 novembre 2004

Répondre à cet article

Les premiers ancêtres de Napoléon Ier ? Des Italiens. Emigrés de Florence, suite aux guerres entre Guelfes et Gibelins, les Bonaparte ou Buonaparte (littéralement « ceux qui sont du bon parti, du bon côté »), s’installent à Sarzane, à l’extrême nord de la Toscane. Nous sommes à la fin du XII° siècle.

A Sarzane, fortifiée par Laurent le Magnifique, les Bonaparte vont vite occuper d’importantes charges, au point de se lier familialement avec le page Nicolas V, le fondateur de la Bibliothèque Vaticane, lui aussi originaire de la ville. Joseph Bonaparte, l’aîné - ou le « généalogiste » commme l’appellera son frère Napoléon -, mènera plus tard l’enquête, trouvera des preuves : ce n’est qu’à la fin du XIV° siècle que les ancêtres de l’Empereur se sont implantés en Corse.

Federico Galantini ne se borne pas ici à raconter cette aventure généalogique, presque inconnue du public. Preuves à l’appui (elles sont toutes réunis dans l’ouvrage), il nous explique les dessous du Concordat de 1801, dont le premier artisan est encore un Sarzanais, le cardinal Spina. Sarzane, où se dresse encore aujourd’hui la maison-tout des Bonaparte, est aussi le théâtre de la mort romantique de Charlotte, nièce de Napoléon, confidente de Leopardi mais impossible amour du peintre Léopold Robert qui s’égorgea pour elle, à Venise...

Un avis : Il manquait une étude récente pour faire le point sur la généalogie de Napoléon. Federico Galantini nous la propose. On trouvera ici réuni l’essentiel des documents attestant les origines sarzanaises des premiers Bonaparte : notamment la généalogie établie par Bernucci, difficilement accessible. Elément important : tous les documents sont commentés. Bref, cet ouvrage met pour la première fois en lumière la « sarzanité » de ces Bonaparte qui ont changé l’Europe. La préface de l’italianiste Bertrand Levergeois en souligne toute l’importance.

L’éditeur : l’ouvrage est publié aux éditions Michel de Maule, Paris, 2004, 144 pages, format 150 x 215. 20 €.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP