www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Album photo » Entraide photographique » Les quatre personnages de cette vieille photographie m’intriguent ! Qui (...)

Les quatre personnages de cette vieille photographie m’intriguent ! Qui sont-ils ?


jeudi 16 novembre 2017, par Marc Bertin

Répondre à cet article

J’ai acheté cette photographie sur une brocante aux Rousses (Jura) dans les années 80.

Je ne cherche donc pas d’origines familiales mais ces quatre personnages m’intriguent.
Qui sont-ils ? Ça ne donne pas l’impression d’une photo familiale.

Peut-être ne sont-ils pas des personnages ordinaires. Ces quatre hommes, habillés de façon bourgeoise, dont deux jouent aux cartes, pourraient être des gens connus. Des politiques ? je ne pense pas, mais pourquoi pas des hommes de lettres, des peintres, des musiciens...

La photo mesure 19,2 cm x 15,3 cm avec des coins arrondis. Le papier photographique est très fin, collé sur un carton léger. Aucune signature, aucune marque de studio photographique.

On distingue à gauche une silhouette qui tient une structure verticale (peut-être un éclairage ! )

Alors voici les questions que je vous soumets :

  • S’agit-il de personnages connus ?
  • Si oui, qui sont-ils ?
  • De quelle époque précise date cette photo ?

Merci pour vos idées...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

67 Messages

  • bonjour,vous ne précisez pas s’il y a une adresse de photographe.Je penserais à un marchand de tableaux payant une tournée à ses peintres sous contrat. cherchez dans les portraits de peintres.La photo doit etre prise avant 1910.
    le personnage à l’arrière plan fait penser à un joueur de billard appuyé sur sa queue en attendant son tour de jouer.
    a titre de comparaison voici un lien
    http://images.google.fr/imgres?imgurl=http://www.lamerecatherine.com/wp-content/uploads/2013/11/ob_d1f89d_mere-catherine-carte-postale.jpg&imgrefurl=http://www.lamerecatherine.com/fr/lhistoire/&h=649&w=961&tbnid=X0HbnHQmeiyL1M:&docid=1O__S6JrPHG0vM&ei=ljRZVtXwLYKEatnQopgO&tbm=isch&iact=rc&uact=3&page=2&start=20&ved=0ahUKEwjVk8XVqrLJAhUCghoKHVmoCOMQrQMIjwEwIw

    Répondre à ce message

  • On dirait vraiment une mise en scène, une pièce de théâtre peut-être...

    Répondre à ce message

  • partie de cartes 28 novembre 2015 08:42, par alainchmielewski

    4 amis jouant aux cartes devant un verre d’absinthe
    alcool d’origine du jura

    Répondre à ce message

    • partie de cartes 28 novembre 2015 09:04, par supermamy

      ça me semble un peu foncé pour de l’absinthe (verte et qui devient blanche quand on y ajoute l’eau)

      Répondre à ce message

    • partie de cartes 29 novembre 2015 20:35, par gestin Isabelle

      bonsoir... pourquoi de l’asbsinthe précisément ?? vous m’intriguez !!:-)):-)):-))
      bonne soirée Isabelle

      Répondre à ce message

      • partie de cartes 30 novembre 2015 17:22, par alain chmielewski

        si la photo a été achetée dans le jura l’absinthe était la boisson régionale qui fut l’ancetre du pernod (suisse) puis du ricard mais je ne suis pas contre une autre hypothèse

        Répondre à ce message

  • Bonjour,
    La Franche Comté région d’origine de Courbet et de Clésinger !
    Un regroupement possible du fameux club des haschischins ?
    les regards sont étranges ...
    période .. fin second empire ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Les personnages donnent l’impression d’être sur une estrade (le pied du plus vieux semble reposer sur le bord de celle-ci.

    Derrière eux ne serait-ce pas un décor de théâtre ?

    Bizarre ces joueurs de cartes entourés de non joueurs, cela accentue l’effet théâtral.

    Monique

    Répondre à ce message

  • Je pencherai volontiers vers la suggestion de Françoise Cuzon.
    Les personnages sont sur une estrade, bien étroite pour dire que l’on peut y joue une pièce de théâtre. De plus, on pourrait imaginer la mise en scène pour la photo avec les verres qui viennent d’être remplis (tous au même niveau).
    La forme de la bouteille fait penser à une bouteille de Cinzano ou quelque chose comme ça, un apéritif. Et le personnage en arrière plan serait bien là pour l’éclairage de la scène. Peut-être que des lecteurs trouveront sur cette photo l’un de leurs ancêtres ?

    Répondre à ce message

    • Bonjour,
      Cette photo est composée de telle sorte que les participants bougent le moins possible (personnages assis, mains ou coudes posées, etc...)
      Ceci indique une époque où le temps de pose était long (plusieurs secondes voire minutes)donc antérieure à 1860.
      Ceci est confirmé par le « fantôme » de personnage à gauche qui s’est rapproché au cours de la pose, peut être pour augmenter l’éclairage.
      Je pencherai pour 1850 environ, ce que conforte également les costumes.
      Les personnages ne sont pas forcément connus. Le photographe a voulu créer une composition, comme s’il peignait un tableau.

      Répondre à ce message

      • Il doit s’agir d’une photographie de studio (estrade, éclairage, long temps de pose cf « fantôme à l’arrière », toile de fond). Par rapport à des photos de studio « professionnelles », on doit pourtant noter des faiblesses : une toile de fond rudimentaire (pas de décor et pas assez large), la présence du « fantôme », l’estrade trop petite...

        Il doit s’agir d’un groupe d’amis, qui se sont mis d’accord pour reproduire une scène « habituelle » de leurs rencontres.
        Le jeu de cartes doit être un jeu qui se joue à deux.

        En ce qui concerne la mise en scène, il est surprenant que tous regardent le photographe, sauf le joueur de droite.
        Par ailleurs, le verre de gauche est entre le joueur de gauche et celui de droite : inconfortable pour jouer !

        L’ovale correspond sans doute à un passe-partout qui ne laissait voir que la zone centrale.
        Les vêtements semblent être leurs vêtements personnels et non des vêtements prêtés par le photographe.

        Répondre à ce message

      • Pour la date, il y a simple : le mobilier. Les chaises paraissent relever de l’art nouveau. Art nouveau = à partir de 1890 et jusqu’à 1910 pour la fabrication. Mais on n’a pas balancé à la poubelle tout ce qui existait déjà en passant à l’art déco ! Aussi pour dater la scène, disons à partir de 1890.

        Répondre à ce message

  • Les photographes en cabinet à la fin 19e début 20e avait l’habitude de photographier leur modèle devant des décors « type décors de théâtre ». Je possède nombre de clichés pris ainsi. Certains même reproduisaient des pièces de mobilier. C’est sûrement le cas ici. Le personnage debout à gauche fait probablement partie d’une tenture peinte.

    Répondre à ce message

  • on pourrait penser que le personnage du fond arrive en haut d’un escalier et se tient à la rambarde. Ce pourrait être un étage de café (salle du haut d’un café)

    Répondre à ce message

  • Pas d’info à vous donner, mais un avis : ils ont une sale tête !
    Pour le cas où ils auraient posé pour faire de la pub à l’absinthe ou autre liqueur forte, de nos jours, cette photo serait un plaidoyer pour arrêter l’alcool !
    Je pense à des comédiens, même si la scène paraît petite.

    Répondre à ce message

  • Pour le personnage à l’arrière-plan, j’opterai pour une béquille.
    Ce ne peut être un dispositif d’éclairage : il y aurait une tache claire
    Pour la queue de billard, à moins d’une coïncidence et d’un effet involontaire, que représente alors la barre supérieure horizontale ?
    Je ne pense pas que les habits (de dimanche) puissent apprendre quelque chose. Mais la pipe peut-être ?

    Répondre à ce message

  • Je suis assez en accord avec Françoise et Monique.
    N’a-t-on pas cherché à “gommer, effacer“ le 5e personnage de gauche ou fait-il parti du décor sur ce qui semble être un paravent.
    Les 4 personnages du devant sont contenus dans une ellipse plus foncée et jouent aux cartes.
    Celui de droite a également le pied à moitié dans le vide.
    Je pencherais donc pour une belle mise en scène.
    Ah, je ne vois que 3 verres.
    La carte à jouer du personnage de droite n’est pas trouble du tout ni la main d’ailleurs alors que le mouvement est fait pour lancer la carte.Trop net pour une photo prise sur le vif.

    Répondre à ce message

  • Le personnage de gauche, plus âgé, semble vêtu comme sous la monarchie de juillet, ce qui me fait penser que cette photo doit avoir été prise vers 1860-1870. Trois artistes avec leur marchand ou leur éditeur ?
    Il n’y en a que deux qui jouent aux cartes, et trois qui boivent ! mise en scène

    Répondre à ce message

  • bonjour Marc,

    je ne sais pas donc je ne peux pas vous aider mais je vais suivre cette « aventure » de près car ça va être passionnant, j’en suis certaine !! Belle journée à vous, cordialement Isabelle (j’ai hâte de savoir !!!)

    Répondre à ce message

  • le manteau du personnage de gauche(en cuir ?) m’ intrigue.La facture en est originale et les effets décoratifs me font penser à un armateur, un homme d’ affaires, quelqu’ un qui voyage.Quel motif a réuni ces 4 hommes ? Comme le disait 1 internaute le regard du 2e personnage à gauche est très étrange, un peu « illuminé ». L’ attitude des 2 personnages de droite semblent indiquer 1 proximité. Sont-ils frères, amis ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Il me semble effectivement que c’est une mise en scène (estrade et paravent)la perche du personnage de gauche (flou) ressemble bien à une perche à magnésium ancêtre du flash.
    Une photo sur verre c’est probable donc voir la démocratisation de la pellicule argentique sur celluloïd ç’a doit être antérieur. Je pense à un tirage pour un programme de théâtre une pièce peut-être « le joueur » de Dostoïevski (sortie en 1867)seul le personnage de droite ne regarde pas l’objectif seul le jeu le passionne

    Répondre à ce message

  • Une Pièce de Théatre ?, je ne connais pas cette photo, mais il me semble que les personnages sont assis confortablement, autour d’une table , l’ensemble monté sur une estrade.
    Apparemment ils jouent une partie de carte, et commentent en même temps qu’ils jouent. Cela me fait penser à la pièce de la trilogie de Raimu avec son fameux « tu me fends le coeur, j’ai le coeur fendu par toi ».
    Il me semble qu’ils sont fort bien habillés, jusqu’au noeud papillon, vraisemblablement des notables ou de gros marchands.
    Je suis désolé, je n’ai pas d’autre indice, n’étant pas de la région. Je vous souhaite bonne pêche.
    Alain PETTA.

    Répondre à ce message

  • Avec cette qualité de photo, et le lieu où elle a été trouvée, j’ai une hypothèse pour les trois personnages les plus âgés : les frères Lumière et leur père. Pour le quatrième, il s’agit peut être dun de leurs opérateurs ou projectionnistes...
    Ce n’est qu’une hypothèse bien fragile.

    Répondre à ce message

  • Bonsoir à tous
    Le 2e homme à gauche semble être une photo montage avec Sa tête dans un angle étrange.
    je pense que c est une photo de mise en scène,,,,et pourrait N être personne de connu,
    ce n est bien sûre pas de L absinthe,,,car il y manque le sucre et LE passé thé,,,,((000)))
    effectivement il N y a QUE 3 verres,,,,UN des personnages a été rajouté,...
    leur regards est assez étrange,,,EST ce une séance D occultisme ?assez en vogue à cette époque ?
    Navree de ne pouvoir aider mais moi aussi suis intriguée par cette photo,cordialement,Lorraine

    Répondre à ce message

  • Le personnage à l’arrière-plan tient une torche à magnésium, utilisé pour les photos d’intérieur.
    Je cris reconnaitre des verre d’absinthe dont la forme est caractéristique. Pour le reste, cigare et pipe. Ce doit être des bourgeois.
    Une toile tendue pour former un décor et masquer des murs lépreux et renvoyer la lumière !

    Répondre à ce message

  • Deux points à ajouter :
    - Le support - papier très fin, indique probablement un tirage exécuté entre 1870 et 1890. Il faudrait connaitre l’épaisseur exacte du papier, cela permettrait de donner plus de précision quant à l’époque. A mesurer avec un micromètre ou « Palmer ». L’épaisseur du support sur lequel est contrecollé le cliché peut aussi donner une idée de la date. Idem pour les « enluminures » ou entourage en couleur. En tous cas, c’est postérieur à 1850. Il n’y avait guère, à cette époque, dans ce format que des daguerréotypes, je pense.

    - Quant au lieu, je pense qu’il s’agit d’un intérieur bourgeois ou d’une brasserie huppée. Pas d’un théâtre ni d’un débit de boissons ordinaire. Ce sont les lourdes chaises cannées (fragiles) qui me font dire cela.

    Répondre à ce message

  • Bonsoir,
    pour le personnage au fond, j’opterai bien pour un assistant, tenant à la main, la règlette dans laquelle on mettait le magnésium, pour l’éclairage de la photo. https://www.google.fr/search?q=flash+au+magn%C3%A9sium+ancienne+photo&ie=utf-8&oe=utf-8&channel=fs&gws_rd=cr,ssl&ei=0uhZVq3IGIPYaJvrhpgI

    Répondre à ce message

  • un indice les deux personnages de droite ne portent pas d’alliance. d’après la position ces personnages posent dans un atelier de peintre .celui qui se fait portraîtiser serait celui de gauche . Celui qui a la barbe pourrait être le Photographe vu son air inquiet, la photo pouvant être en automatique.a droite un des deux serait l’artiste .

    Répondre à ce message

  • je crois que le 5e personnage n’est que le reflet de l’opérateur sur une surface réfléchissante : la droite du bas de son corps semble inscrit dans une surface courbe.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    photo très inquiétante !...
    Cependant on peut se permettre quelques réflexions :
    - c’est une photo probablement fin 19e/début 20e siècle au plus tard.
    - la scène est composée chez le photographe vraisemblablement. C’est une mise en scène dont la signification nous échappe aujourd’hui mais avait du sens pour les participants. Il ne faut pas exclure une plaisanterie, car nos aînés s’amusaient avec cette technique encore relativement nouvelle de la photographie. Un de mes ancêtres photographes de sa ville de Grandvillars en Franche-Comté (près de Belfort), à cette époque, outre des photos sérieuses, a photographié des scénettes à visée comique. On a peut-être voulu caricaturé ici des comportements de personnages locaux ou célèbres de l’ époque.
    - en ce qui concerne le personnage « fantomatique » à gauche, j’ai 2 hypothèses : soit il s’agit d’une photo loupée issue du fonds d’atelier du photographe, et qui a survécu dans des archives ensuite dispersées (cas avéré chez mon ancêtre photographe). Soit il s’agit de ces fameuses photos « médiumniques » un moment à la mode où le photographe cherchait à démontrer qu’un médium pouvait faire apparaître un esprit. Il y a eu cet été une exposition à Brantôme en Périgord sur ce sujet ; cette photo collerait assez bien dans ce cadre, les cartes et les 3 verres auraient alors un rapport avec l’esprit du défunt sollicité.

    Voici tout en vrac ce que m’évoque cette photo.
    Amitiés à tous.

    Répondre à ce message

    • Effectivement, le personnage flou qui tient une perche ressemble bien à un opérateur qui tient un flash au magnésium ; mais le tout fait penser aux fameuses escroqueries de certains photographes qui prétendaient faire apparaître les esprits... et le faisaient avec des plaques déjà en partie exposées ; du reste, les autres personnages ne semblent pas très détendus. S’agit-t-il d’une photo de (faux) spiritisme ?

      Répondre à ce message

    • Belfort en Alsace : 29 novembre 2015 10:29, par Warenghien

      Si c’est un de vos ancêtres qui était photographe, cela veut dire que Belfort (est ses environs) était Alsacien (sa région d’origine) et non Franc-Comtois à cette époque...!

      Répondre à ce message

      • Belfort en Alsace : 29 novembre 2015 14:46, par Sylvie Cauche-Laouchez

        Félicitations ! :-))

        Mon ancêtre était effectivement un Alsacien réfugié dans la dernière poche de résistance alsacienne de l’époque, prêt à retourner dans sa ville natale plus au nord ; malheureusement il est mort avant 1918.
        M’adressant aujourd’hui à des personnes qui n’ont pas forcément suivi l’histoire du Territoire de Belfort, j’ai simplifié en situant Grandvillars dans sa région actuelle qui se trouve être la Franche-Comté.

        Ne vous inquiétez pas je sais que nos régions vont encore changer de physionomie. L’ Histoire nous apprend qu’il vaut mieux éviter d’être « en retard d’une guerre ». ;-)

        Que vous inspire cette mystérieuse photo ?

        Répondre à ce message

  • Bonjour.
    Cette photo très « posée » est surprenante ! Le personnage de face au fond à gauche me ferait penser à Van Gogh avec à côté de lui Courbet. Je mets tout ça au conditionnel...
    Il serait peut-être intéressant de montrer cette photo à des spécialistes ?
    Merci de nous tenir au courant de vos recherches.
    Cordialement
    Maxante

    Répondre à ce message

    • Bonjour,
      A mon tour de vous faire part de mes observations et hypothèses : malgré la mise en scène, il s’git selon moi d’une photo de famille. Le personnage le + âgé, à gauche, est le grand-père, celui qui a son bras sur les épaules de son voisin est le père et le dernier, à gauche, le fils (et petit-fils). Grand-père et père ont encore des « favoris », à la mode de Jules Ferry, alors que le fils est plus moderne. Le père porte des guêtres sur ses chaussures (au élément de datation).
      Le personnage « inquiétant » qui fixe l’objectif est très probablement le photographe qui a déclenché la prise de vue.
      A noter : une ombre ovale cerne les personnages, dans la photo du haut : le cliché a été encadré et exposé.
      Où le brocanteur a-t-il acheté la photo ? la maison d’origine pourrait renseigner sur l’identité des personnes.
      A + pour la suite de cette énigme. Amitiés. Christiane

      Répondre à ce message

  • Le personnage deuxième à gauche me fait penser à Rimbaud. Non pas pour l’absinthe, mais pour le bleu infini de ses yeux, la forme de ses oreilles et surtout cette souffrance dans ce regard. Peut-être avait-il déjà le mal dans son genou qui l’a fait ensuite amputer, ou bien ne mangeait-il pas à sa faim...
    tout est possible...??!!
    Il a d’ailleurs posé quelques fois de cette façon (à table, entouré de connaissances). Dans ce cas, les trois autres personnages pourraient être plus ou moins célèbres
    qui sait ?

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Voilà encore un thème de recherches bien intéressant que nous offre la Gazette web !
    Pour tenter de comprendre cette image, je crois qu’il faut la décomposer 3 parties : le contexte, la scène et les personnages.
    Le contexte :

    • Les personnages sont sur une estrade dont on aperçoit 3 côtés,
    • Un fond de toile, obligatoire dans un studio photo, semble tendu derrière eux puisque l’on en perçoit un montant du cadre à droite. A ce sujet-là, il est curieux qu’on le voit : en effet, la photo devrait être cadrée, centrée pour ne pas le voir, ce qui n’est pas le cas. Ou alors, c’est l’écran qu’il faut déplacer pour bien le caler derrière la scène. Cela me fait donc penser que nous serions en présence d’une épreuve de travail et non pas de la photo définitive.
    • L’intriguant personnage « derrière » la scène, en réalité, ne fait pas partie de cette photo mais d’une autre. En effet, il s’agit ici d’une superposition de cette photo qui nous intrigue tant sur une autre déjà prise où se trouvait ce personnage à la perche, réutilisation sans doute due à une économie de plaque, ce qui pourrait confirmer l’hypothèse précédente (le cadrage).
    • Effectivement, ce « fantôme » semble tenir une perche d’éclairage au magnésium. Je le répète, il ne nous concerne pas puisqu’il ne fait pas partie de « notre » photo.
    • Ensuite cet ovale placé au centre d’un « carré » aux angles arrondis. Il s’agit de la zone privilégiée de la photo, elle a été placée au contact d’une plaque de verre ou de métal au séchage afin de lui donner une finition vernie, glacée finale. Ce qui lui donne un aspect différent du restant de la surface de la photo.
      La zone de la photo ovale est ensuite destinée à être placée dans un cadre ovale correspondant à celui-ci.

    La scène :
    Mon opinion est qu’il s’agit clairement d’une composition cherchant à rappeler les scènes de ce type existant en peinture, il suffit de taper sur Google image joueurs de cartes : la réponse est édifiante.
    Donc pour moi, il y a la volonté de ces gens-là de créer un « tableau » photographique comme d’autres l’ont fait, en peinture notamment. Mais eux jouent d’une technique nouvelle, la photographie. C’est ce qu’il cherchent à réaliser : la scène classique des joueurs de cartes mais dans une composition actuelle avec des tenues vestimentaires, un décorum tels qu’ils se pratiquent au moment de la photo. Autrement dit, une scène classique remise au goût du jour notamment grâce à la technique photographique.

    • Pour le détail de la scène proprement dite, je vois 3 grands verres à pied remplis de vin rouge (3 seulement), une bouteille pleine non ouverte à côté ; 3 hommes fixent l’opérateur alors qu’un seul a les yeux tournés vers un collègue ; 2 hommes jouant aux cartes (2 seulement), un homme à droite qui fait semblant de jouer, mais la carte (un as de carreau) est simplement posée sur la table et contre le doigt (essayez !).
    • Ce détail apporte la preuve, si cela était nécessaire, que cette scène est complètement figée pendant la prise de vue, le groupe pose !
    • Les 4 personnages sont disposés autour de la table pour la photo, mais pas pour jouer sinon ils seraient répartis autour d’elle.
    • Le tissu dissimule un guéridon rond à 4 pieds.
    • Quant aux chaises, elles comportent un dossier ovale de style néo Louis XVI et les pieds révèlent un travail déjà influencé par l’Art Nouveau. Ce qui permettrait de dater cette image de la fin du XIXe siècle ou du début du XXe. Le décor du tissu posé sur le guéridon semble confirmer cette datation d’ailleurs.
    • Je m’interroge sur le papier tombé à gauche, ce n’est pas une carte d’atout tombée au sol, c’est sûr ! En tout cas, ce détail ne sera pas sur la photo finale.

    Les personnages :
    Ils semblent bien vêtus, sans plus. Ce ne sont pas de grands bourgeois opulents, comme pourraient le laisser penser le personnage de gauche. Si ma théorie est exacte, nous serions plutôt dans un milieu d’artistes. Il est vrai que l’homme du centre gauche présente un regard un peu halluciné, est-ce pour autant un buveur d’absinthe ? Et pourquoi pas d’ailleurs ? Si l’on retient le fait que les 3 autres personnages sont bien joufflus et que lui est maigre, c’est peut-être lui l’artiste ! Certes, c’est un « cliché », mais tout à fait possible.
    Mais les 2 autres de droite appartiennent peut-être aussi au milieu artistique.
    Sont-ils pour autant des personnages connus ? Une recherche approfondie sur les faciès peut certainement y répondre.

    Conclusion :
    Ma lecture de cette photo datable de la fin du XIXe est qu’elle présente 4 hommes voulant réaliser un tableau photographique de la très classique scène des joueurs de cartes. Cette photo n’est qu’une épreuve avant l’image finale qui fixera définitivement la scène sans éléments perturbateurs.
    Quant aux personnages, il se peut que l’on soit, par exemple, devant un mécène à gauche et 3 artistes à droite...

    Bien cordialement,
    Philippe Lafon

    Répondre à ce message

    • Un petit mot encore pour aller dans le sens de la photo « médiumnique » : le guéridon est l’outil de travail de l’époque pour les médiums ; l’ as de carreau, qui apparaît dans la main du joueur de droite, est (merci les moteurs de recherche internet) sensé annoncer un message (car signe d’un lien ou d’une bonne nouvelle) pour l’art de la divination par les tarots.

      Le personnage aux yeux magnétiques pourraient être le médium siégeant devant son guéridon. Le lien est souligné par l’as de carreau ; le médium a réussi à créer le lien avec l’esprit du disparu puisqu’il « apparaît » fantomatiquement sur la photo.

      Le photographe, qui a des notions d’art pictural, s’est souvenu et inspiré du tableau de Georges de La Tour pour sa composition (Le Tricheur, qui sort de derrière son dos un as de carreau)

      Possible ? ... ou plus prosaïquement photo manquée que l’on recadre par la suite ?

      Répondre à ce message

    • Peut-être y as t-il seulement 3 personnages vivants ,puisque 3 verres ,le 4e est le fantôme invoqué qui apparait seulement sur la photo.C’est vrai qu’il à une apparence famelique ,voire tuberculeux ;et triste comme on peut imaginer un trepassé.Les barbes me font penser aux années 1890-19010.

      Répondre à ce message

  • cette photographie semble bien,d’après les vêtements portés,dater des années 1850/1860 ..vraisemblablement dans un atelier de photographe professionnel..quant à la classe sociale certainement à la bourgeoisie aisée..pour le reste ? qui sont-ils ..il faudrait un coup de chance afin qu’un internaute possédant une photographie d’au moins un des personnages et en fasse le rapprochement !..amicalement JPM

    Répondre à ce message

  • Bonsoir..J’ai oublié de mentionner qu’en province,dans le moindre chef-lieu de canton les notables se fréquentaient : la notaire,le médecin,le juge de paix etc..bref des personnes issus du même milieu ...Amicalement à tous, JPM

    Répondre à ce message

  • La pipe que tient du bout des doigts un des acteurs de la photo représente une main ou une patte d’oiseau griffue et retournée supportant le fourneau de la pipe.On distingue, par ailleurs, sur la bouteille le reflet de l’éclairage illuminant la scène.

    Répondre à ce message

  • religieux ? 29 novembre 2015 20:53

    Chacun y va de son idée je donne donc la mienne pour moi le personnage central est un religieux prêtre ou plutôt moine et doit être abstinent d ou la présence de trois verres seulement il a l air d.être vêtu de noir uniquement les autres portent des lavallieres et des favoris très fournis donc fin du 19 ème voire début 20 ème pour moi ce sont des artistes...peintres ou écrivains et la photo peut avoir été prise n.importe ou rien n.Est significatif d.une region

    Répondre à ce message

  • bonjour. cette photo a été prise dans un studio de photographie.
    d ou la toile de fond l estrade et l assistant du photographe
    certainement une mise en scéne de 4 personnes prenant la pose. d ou la nettetée entre autre des cartes.
    bonnes recherches

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Pour le personnage de droite, ce pourrait être Georges Ponsot député du Jura au début du XXe siècle, mais sans aucune certitude ??

    Répondre à ce message

  • je regarde la photo et pour des bourgeois les chaussures ne sont pas très propres !

    Répondre à ce message

  • Je pense que sur cette photo sont :
    Pierre Bonnard Peintre
    Claude terrasse son beau frère peintre
    Lamartine écrivain
    Alfred Jarry écrivain
    Cette photo a dû inspirer Pierre Bonnard pour faire le tableau « La fée Verte »

    http://www.a-fresco.com/pages/fee_verte.html

    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous,

    Sans vouloir casse l’ambiance, cette photo m’a tout de suite fait penser à une photo prise post mortem. Je m’explique. Dans les années 1860, 1880, on ne prenait pas de photos aussi couramment que de nos jours. Aussi, quand un être cher disparaissait, on se depechait de l’immortaliser afin d’en garder un souvenir. Pour cela, on le mettait en situation au sein de sa famille, seul ou avec ses amis. Il y avait des techniques très aboutis pour faire croire qu’il était encore en vie.
    Je vous joins quelques liens afin d’illustrer mes propos.
    Quant au personnage debout, je pense que c’est l’assistant du photographe qui suite au temps d’exposition, jusqu’à 30 minutes à l’époque, c’est retrouver en surimpression sur la plaque du photographe.

    Voilà, je ne suis absolument pas sûre de ma théorie mais c’est ce que m’a inspirée cette photo dès que je l’ai vue !

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Photographie_post-mortem

    http://www.racontemoilhistoire.com/2015/10/30/photographies-post-mortem/

    https://leschroniquesdelart.wordpress.com/2014/08/29/le-xixeme-siecle-et-lart-delicat-de-la-photographie-post-mortem/

    Cordialement

    Sophie-Gwen

    Répondre à ce message

  • une partie de cartes qui va finir en « tu me fends le coeur »

    Répondre à ce message

  • Je pencherais pour une publicité pour une boisson pourquoi pas l’absinthe. Ce qui motive ma réflexion c’est la position des personnages mettant bien en évidence les verres et leurs mines savourant la boisson en questions. La photo a peut être été découpée et recollée puisque le nom de la boisson n’apparait pas

    Répondre à ce message

  • Je pense que le 5° personnage à gauche arrive au sommet d’un escalier. On voit un vide à gauche de la barricade.

    Répondre à ce message

  • Bonjour,
    Une hypothèse : à droite Courbet et son ami Proudhon ,tous deux d’origine franc-comtoise,après la chute de la commune ,vers 1871 .
    Cordiaement,
    Martine

    Répondre à ce message

  • Bonjour
    Les queues de billard font en moyenne 1,43 à 1,46m sans règle fixe donc trop petites pour arriver aux yeux du personnage qui la tient, c’est un autre objet

    Les chaises sont clairement du second Empire

    La tenue vestimentaire, redingotte, papillon et barbes
    sont également très mode au second Empire

    Ces détails pourraient dater la photo entre 1850 et 1870

    l’un des quatre personnages n’a pas d’air de famille avec les trois autres, morphologie, nez et regard

    Cordialement

    Répondre à ce message

    • Michel WALLER
      Eh bien chers amis, quelle imagination, mais l’histoire vraie ne sera jamais connue , évidemment. Nous devrions suggérer à l’ami Thierry d’organiser un concours littéraire.
      La meilleure nouvelle imaginée à partir de ce document, serait choisie et couronnée par nous même lecteurs et contributeurs du site. Le gagnant aurait droit aux palmes ou couronne de lauriers académiques virtuelles et son oeuvre serait publiée sur ce site par notre ami Thierry, mentor et animateur admiré et respecté de notre salon de rendez vous virtuel hebdomadaire.

      Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP