www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Documents > Au fil des registres paroissiaux et des registres d’état civil > Les mentions insolites > Le difficile hiver 1783/1784 (Loiret)

Le difficile hiver 1783/1784 (Loiret)

Le jeudi 1er mars 2001, par Michel Guneau

« Le dernier jour de l’an de cette année le froid a été si excessif que le pain, le vin l’eau et la viande ont été gelés sur ma table en compagnie avec mes confrères. La neige en janvier et février d’après en 1784 de la hauteur de trois à quatre pieds sur terre a resté pendant sept semaines juges de la rigueur de la saison en ce tems la. Bernard chan.Curé »

Texte trouvé dans les registres paroissiaux (année 1783) de Notre Dame de Cléry (45).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

4 Messages

  • Liens croisés 16 novembre 2004 20:26, par Patrice Legoux

    J’ai effectué une citation et créé un lien vers cet article depuis le site [ Legoux.org ]. Ce froid est la manifestation des conséquences du volcan Laki. Conséquences qui causeront quelques années plus tard la révolution française !

    Voir en ligne : Le Laki : le volcan de la révolution

    Répondre à ce message

    • > Liens croisés 17 novembre 2004 14:06, par Thierry Sabot

      Quel audacieux raccourci ! Il ne faut pas oublier que les causes de la Révolution française sont évidemment multiples et complexes et ne peuvent s’expliquer par de seules considérations climatiques ou par une catastrophe naturelle.
      Je cite Pascal Ascot (Histoire du climat, chez Perrin, 2003, page 163) : « A partir de 1782, survient une nouvelle et terrible dégradation, parce qu’elle est durable : les années sont fraîches dans l’ensemble ; les gelées tardives, ce qui est catastrophique, et les étés pluvieux, ce qui ne l’est pas moins. Beaucoup d’historiens considèrent que cet épisode climatique a joué un rôle important dans le déclenchement de la Révolution française. Il se reproduit en 1783, 1784, 1786, 1787 et 1789. »
      Plus loin, le même auteur ajoute : « La Révolution française commence au cours de l’été 1789 et (...) cette fois, les historiens les plus scrupuleux et les plus antidéterministes considèrent que le climat a joué un rôle non négligeable dans son déclenchement. Certes, « non négligeable » est une expression bien vague. C’est que l’Histoire n’est pas une science dans laquelle l’expérimentation permet de faire varier les paramètres. Il est donc vraisemblablement impossible d’être plus précis. »

      Répondre à ce message

    • > Liens croisés 24 février 2006 13:57, par Carel Wijngaards

      J’ai lu avec interret votre article sur le refroidissement du climat et la révolution Française .
      D’après l’historien Le roy ladurie ce phénomène n’a pas trop d’importance parce que le prix du pain n’augmente presque pas .
      Ce qu’on sous estime est la surmortalité de 500 000 personnes qui correspond au dernier plaie d’egypte mort celles qui sont née le premier donc les vieux et nouveau nées y comprise les bêtes et surtout la grêle dans tout l’Europe qui détruit les recoltes en 1788 et correspond également au plaie d’égypte qui sont provoqué par l’éruption de Santorini et fut également la fin de l’Atlantide ou civilisation minoën.
      Voir plus sur le site « nomdundieu.com »
      Salutations Carel Wijngaards

      Répondre à ce message

  • Le difficile hiver 1783/1784 (Loiret) 26 mars 2011 21:47, par Eric HENRY

    la projection sur Arte du film sur l’éruption du volcan Laki montre que les catastrophes se sont enchainées à partir de l’été (septembre) 1783 qui a provoqué 20 000 morts en grande Bretagne par maladie pulmonaire causée par l’ingestion des gaz sulfuriques ; cette hécatombe a certainement été comparable dans les états allemands et en France ; et cette catastrophe a été suivie par un hiver particulièrement froid dans le monde entier (effet de réflexion du rayonnement solaire dans la stratosphère) . Ces catastrophes ne pourraient elles avoir contribué à la révolte humaine contre le roi et son régime ?
    Eric HENRY

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP