www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Culture et mentalité » Instruction morale et civique » Instruction morale et civique (2e leçon 1887)

Instruction morale et civique (2e leçon 1887)

« Que faut-il que les enfants apprennent ? Ce qu’ils doivent faire étant hommes." P.-L. Courier


samedi 1er décembre 2007, par Alain Morinais

Répondre à cet article

« Nombre de Français ignorent les lois et la constitution de leur pays, et cette ignorance est déplorable. Pour qu’elle cesse, il faut se résoudre enfin à enseigner à l’écolier ce que l’homme doit savoir. Or, il n’est pas plus difficile de donner aux enfants des notions de législation usuelle et d’instruction civique que de leur apprendre la grammaire et l’arithmétique : le tout est d’employer la bonne méthode [1] ».

JPEG - 118.5 ko
À la sortie de l’école de Sartrouville (Seine et Oise)
Photo de carte postale antérieure à 1912 Collection Alain MORINAIS

2e leçon :

II - L’École

16 - Vous devez travailler à l’école de toutes vos forces.

17 - Si vous ne travaillez pas à l’école, vous manquez à vos devoirs envers vos parents et envers votre patrie, qui fait de grands sacrifices pour l’instruction de ses enfants.

18 - Si vous ne travaillez pas à l’école, vous manquez à vos devoirs envers vous-mêmes.

19 - Faites avec intelligence tout ce que vous avez à faire. Ne faites rien machinalement.

20 - Lisez de manière à faire voir que vous comprenez ce que vous lisez.

21 - Mettez tout votre soin à ce que vous faites ; écrivez proprement, lisiblement.

22 - Aimez votre travail ; on ne fait bien que ce qu’on fait de bon cœur.

23 - Ne savoir ni lire, ni écrire, ni compter, quand on peut l’apprendre, c’est une honte ; c’est aussi une sottise, car on en a besoin dans tous les métiers.

24 - Un Français doit encore savoir l’histoire et la géographie de son pays, en connaître les lois et les institutions ; autrement, il est incapable de le bien aimer et de le bien servir.

Questions :

16 - Comment devez-vous travailler à l’école ?

17 - À quels devoirs manquez-vous, si vous ne travaillez pas à l’école ?

18 - À qui manquerez-vous encore en ne travaillant pas ?

19 - Comment faut-il faire ce que vous avez à faire ?

20 - Comment faut-il lire ?

21 - Que faut-il mettre à ce que vous faites ?

22 - Pourquoi faut-il aimer votre travail ?

23 - Qu’est-ce que ne pas savoir, ni lire, ni écrire, ni compter ?

23 - Que doit savoir un Français et pourquoi ?

RÉSUMÉ :

À l’école, je travaillerai de toutes mes forces ; je mettrai toute mon attention et toute mon intelligence dans tout ce que je ferai.

DEVOIRS ET RÉDACTION :

Dites à quels devoirs manquent ceux qui ne travaillent pas à l’école, et pourquoi un paresseux est un sot.

Ceci est la deuxième leçon d’instruction morale et civique.

Neuf points pris parmi les quatre cent cinquante et un que compte le livre D’INSTRUCTION MORALE ET CIVIQUE, Pour répondre à la Loi du 28 mars 1882 sur l’enseignement primaire obligatoire, par Pierre LALOI, DIX-SEPTIÈME ÉDITION (1887).

Ouvrage compris dans la liste annexée à la Circulaire ministérielle du 17 novembre 1883 et inscrit parmi les ouvrages fournis gratuitement par la Ville de PARIS, à ses écoles communales.

PARIS, LIBRAIRIE CLASSIQUE ARMAND COLIN ET Cie, CERTIFICAT D’ÉTUDES PRIMAIRES.

Lire la suite

Notes

[1Mode de d’emploi :

Le maître fera d’abord lire le texte, subdivision par subdivision, plusieurs fois, comme s’il s’agissait d’une leçon de grammaire. À la fin de chaque subdivision, le maître s’assurera, en posant les questions placées au bas des pages, que l’élève a compris et retenu. Le mot à mot ne devra pas être exigé. Arrivé à la fin du chapitre, le maître fera lire les récits, que les enfants devront reproduire oralement, sans être tenus à une reproduction textuelle. Les récits lus et racontés, le résumé sera appris par cœur.

Après le résumé, il y a deux sortes de devoirs à faire :

  • 1er, des devoirs de rédaction, donnés de façon à résumer les notions contenues dans le chapitre.
  • 2e, un devoir qui consiste à copier des articles du supplément où l’élève trouvera des notions nouvelles. Le maître questionnera les élèves sur ces articles, après qu’ils les auront copiés.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 Message

  • Instruction morale et civique (2è leçon 1887) 4 décembre 2007 19:59, par Elsa MORINAIS

    Flash-back sur la fin du 19è siècle où l’instruction morale et civique était considérée comme la valeur de l’enseignement nouveau. Ce serait le cas aujourd’hui.
    D’ailleurs, c’est la lettre de Jules Ferry aux instituteurs que l’on devrait lire dans les écoles, aussi bien pour les élèves que pour les enseignants. Bon nombre de ces derniers aurait bien besoin d’un rappel de ce qu’est l’enseignement moral et civique, ainsi que de l’enseignement en général d’ailleurs : « Il est impossible que vous voyiez chaque jour tous ces enfants qui se pressent autour de vous, écoutant vos leçons, observant votre conduite, s’inspirant de vos exemples, à l’âge où l’esprit s’éveille, où le cœur s’ouvre, où la mémoire s’enrichit, sans que l’idée vous vienne aussitôt de profiter de cette docilité, de cette confiance, pour leur transmettre, avec les connaissances scolaires proprement dites, les principes mêmes de la morale, j’entends simplement de cette bonne et antique morale que nous avons reçue de nos pères et que nous nous honorons tous de suivre dans les relations de la vie sans nous mettre en peine d’en discuter les bases philosophiques...
    .... Il dépend de vous, Monsieur, j’en ai la certitude, de hâter par votre manière d’agir le moment où cet enseignement sera partout non seulement accepté, mais apprécié, honoré, aimé, comme il mérite de l’être. Les populations mêmes dont on a cherché à exciter les inquiétudes ne résisteront pas longtemps à l’expérience qui se fera sous leurs yeux. Quand elles vous auront vu à l’œuvre, quand elles reconnaîtront que vous n’avez d’autre arrière-pensée que de leur rendre leurs enfants plus instruits et meilleurs, quand elles remarqueront que vos leçons de morale commencent à produire de l’effet, que leurs enfants rapportent de votre classe de meilleures habitudes, des manières plus douces et plus respectueuses, plus de droiture, plus d’obéissance, plus de goût pour le travail, plus de soumission au devoir, enfin tous les signes d’une incessante amélioration morale, alors la cause de l’école laïque sera gagnée, le bon sens du père et le cœur de la mère ne s’y tromperont pas, et ils n’auront pas besoin qu’on leur apprenne ce qu’ils vous doivent d’estime, de confiance et de gratitude ».

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP