www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Culture et mentalité » Instruction morale et civique » Instruction morale et civique (1re leçon 1887)

Instruction morale et civique (1re leçon 1887)

1re leçon - 1887


jeudi 1er mars 2007, par Alain Morinais

Répondre à cet article

« Que faut-il que les enfants apprennent ?
Ce qu’ils doivent faire étant hommes. »
P.-L. Courier

« Nombre de Français ignorent les lois et la constitution de leur pays, et cette ignorance est déplorable. Pour qu’elle cesse, il faut se résoudre enfin à enseigner à l’écolier ce que l’homme doit savoir. Or, il n’est pas plus difficile de donner aux enfants des notions de législation usuelle et d’instruction civique que de leur apprendre la grammaire et l’arithmétique : le tout est d’employer la bonne méthode [1]. »

JPEG - 113.1 ko
Illustration tirée de « Le livre de l’école » 35è édition de 1899

1re leçon :

I - LA FAMILLE

1. Vous devez aimer vos parents, qui vous aiment, vous nourrissent et vous élèvent.

2. Vous devez les respecter. Ne soyez pas familiers avec eux, comme vous l’êtes avec vos camarades.

3. Vous devez leur obéir. Ne discutez pas avec eux. On discute avec des égaux, non avec ses père et mère.

4. La loi consacre l’autorité des parents en leur donnant le droit de punir.

LOI - Un père a le droit, lorsque son enfant a commis une faute grave (vol, coups et blessures, faux en écritures [2], débauche), de le faire arrêter et emprisonner pour une durée de un à six mois.

5. Vous devez être reconnaissants envers vos parents, pour tous les soins qu’ils vous donnent.

6. Vous devez leur confier vos peines et vos joies, leur avouer les fautes que vous avez commises, leur en demander pardon.

7. Quand vous serez grands et forts, vous aiderez vos parents, s’ils sont pauvres et incapables de travailler. Vous les nourrirez comme ils vous ont nourris.

8. Vous soignerez leur vieillesse comme ils ont soigné votre enfance. Vous ne vous plaindrez jamais de leurs infirmités ; vous ne donnerez jamais de marque d’impatience, quand les soins qu’ils réclameront seraient pénibles.

LOI : Les enfants lorsqu’ils sont devenus grands, doivent la nourriture, le logement, les vêtements à leurs père et mère, grand-père et grand-mère, aïeuls, et s’ils sont mariés à leur beau-père et belle-mère.

Questions :

1-2 et 3 - Dites les principaux devoirs des enfants envers leurs parents.

4 - Comment la loi consacre-t-elle l’autorité des parents ?

5 - Pourquoi devez-vous être reconnaissants envers vos parents ?

6 - Que devez-vous confier à vos parents ?

7 - Que ferez-vous, quand vous serez grands et forts ?

8 - Que ferez-vous, pendant la vieillesse de vos parents ?

RÉSUMÉ :

1. J’aimerai mon père et ma mère ; je les respecterai, je leur obéirai.

2. Je serai reconnaissant envers eux ; je leur rendrai dans leur vieillesse les soins qu’ils m’ont donnés.

DEVOIRS ET RÉDACTION :

Exposez vos devoirs envers vos parents et dites les raisons de ces devoirs.

Ceci est la première leçon d’instruction morale et civique.

Huit points pris parmi les quatre cent cinquante et un que compte le livre D’INSTRUCTION MORALE ET CIVIQUE, Pour répondre à la Loi du 28 mars 1882 sur l’enseignement primaire obligatoire, par Pierre LALOI, DIX-SEPTIÈME ÉDITION (1887).

Ouvrage compris dans la liste annexée à la Circulaire ministérielle du 17 novembre 1883 et inscrit parmi les ouvrages fournis gratuitement par la Ville de PARIS, à ses écoles communales.

PARIS, LIBRAIRIE CLASSIQUE ARMAND COLIN ET Cie, CERTIFICAT D’ÉTUDES PRIMAIRES.

Lire la suite

Notes

[1MODE D’EMPLOI :

Le maître fera d’abord lire le texte, subdivision par subdivision, plusieurs fois, comme s’il s’agissait d’une leçon de grammaire. À la fin de chaque subdivision, le maître s’assurera, en posant les questions placées au bas des pages, que l’élève a compris et retenu. Le mot à mot ne devra pas être exigé. Arrivé à la fin du chapitre, le maître fera lire les récits, que les enfants devront reproduire oralement, sans être tenus à une reproduction textuelle. Les récits lus et racontés, le résumé sera appris par cœur.

Après le résumé, il y a deux sortes de devoirs à faire :

  • 1er, des devoirs de rédaction, donnés de façon à résumer les notions contenues dans le chapitre.
  • 2e, un devoir qui consiste à copier des articles du supplément où l’élève trouvera des notions nouvelles. Le maître questionnera les élèves sur ces articles, après qu’ils les auront copiés.

[2Faux en écriture : (Note tirée du lexique de fin d’ouvrage) Celui qui appose au bas d’un écrit une signature autre que la sienne, ou qui altère un acte quelconque, commet un faux en écriture. Les faux en écriture sont très sévèrement punis.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2019 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP