www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Entraide - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Éditions Thisa


Accueil » Vient de paraître » « IIIe République et Taolennoù » Cléricaux contre laïcs en Basse-Bretagne

« IIIe République et Taolennoù » Cléricaux contre laïcs en Basse-Bretagne

par Pierrick Chuto


mercredi 17 février 2016, par Pierrick Chuto

Répondre à cet article

Résumé : « Dans ce quatrième livre, je raconte l’histoire vraie d’Auguste Chuto (petit-fils du Maître de Guengat) ancien petit séminariste, catalogué de clérical et de réactionnaire par la préfecture.

Témoin et acteur d’une période troublée, ce petit cultivateur de Penhars (commune voisine de Quimper à l’époque) a consacré sa vie et ses forces à lutter contre les Laïcs, alors au pouvoir (pour lui, ce sont les francs-maçons, les juifs, les dreyfusards, les socialistes, etc…).

Georges Le Bail (député radical-socialiste et maire de Plozévet), écrira à son propos : "Nul ne s’est agité plus que lui au cours de l’application de la loi sur les congrégations. Son âme inquiète n’a pas cessé d’errer autour des églises menacées d’inventaires".
Des deux hommes qui ne s’aimaient guère, seul G. Le Bail est resté dans l’Histoire. Il m’a paru juste de faire renaître Auguste Chuto et, avec lui, des faits méconnus ou oubliés qui se sont déroulés dans le Pays Glazik, le Cap-Sizun, le Pays Bigouden etc...
Il est entre autre question du petit séminaire et de l’expulsion des sœurs de Pont Croix en 1902.

Ce livre commence en 1880 et prend fin en décembre 1905 (Loi de séparation des Églises et de l’État). »

Extraits de l’introduction :
Soutenu par Josèphe, son épouse discrète et handicapée, Auguste Chuto, indifférent à la fatigue, critiquait dans ses discours en breton l’école du diable, l’action néfaste des francs-maçons au pouvoir, le traître Dreyfus, les expulsions des congrégations, la laïcisation des écoles catholiques, et, suprême provocation, la volonté gouvernementale d’éradiquer par tous les moyens la langue bretonne.

Tous les faits rapportés dans cet ouvrage sont exacts, même ceux qui peuvent sembler invraisemblables. Fidèle au style qui est le mien, je me suis contenté de mettre en scène des personnages bien réels, sans jamais les juger.

25 communes concernées :
Bénodet. Briec. Concarneau. Douarnenez. Ergué-Gabéric. Guengat. Gouézec. Kerfeunteun. Landudec. Lannilis. Le Juch. Penhars. Plobannalec-Lesconil. Plogastel-Saint-Germain. Plogonnec. Plomelin. Plonéis. Plonévez-du-Faou. Plouhinec. Plozévet. Pluguffan. Pont-Croix. Pouldreuzic. Quimper. Treffiagat.

Fil directeur : la vie d’Auguste Chuto, mon grand-père.
D’après Georges Le Bail, député-maire de Plozévet, radical-socialiste, l’homme fort du département : "Nul ne s’est agité plus que lui (Chuto) au cours de l’application de la loi sur les congrégations.
Son âme inquiète n’a pas cessé d’errer autour des églises menacées d’inventaires".

Principaux événements racontés :
1. juin 1880 : expulsion des jésuites de la maison St-Joseph (actuel évêché, rue de Rosmadec)
2. la vie au petit séminaire de Pont-Croix.
3. La 1re femme décorée en France du Mérite agricole (Penhars)
4. Le choléra à Guengat en 1885-1886
5. L’affaire Dreyfus
6. Le recteur de Penhars enterre à la va-vite une fille naturelle
7. Visite du président Félix Faure à Quimper.
8. Briec : l’affaire des bancs à l’église
9. Émile Combes, président du conseil.
10. Loi sur les congrégations
11. Les sœurs chassées des écoles.
12. Les prêtres doivent abandonner la langue bretonne à l’église et au catéchisme.
13. Début de laïcisation des écoles catholiques.
14. Inauguration de la statue de Notre-Dame des Naufragés (Pointe du Raz).
15. Affaire des fiches au plus haut de l’État.
16. Landudec : statue du Christ installée dans la mairie à la place du buste de Marianne
17. Décembre 1905 : Vote de la loi de séparation des Églises et de l’État. (Aristide Briand)

+ Les nombreuses campagnes électorales : municipales, départementales ou législatives qui voient s’opposer les républicains de gauche (au pouvoir) aux conservateurs qui se disent aussi républicains (opposition qualifiée de réactionnaire)
(réunions électorales houleuses, campagnes acharnées, intimidations, procédés douteux etc…).

Livres précédents :

  • Le maître de Guengat (2010, réédité en 2012)
  • La terre aux sabots (2012). Finaliste pour cet ouvrage du prix du livre d’Histoire de Bretagne 2013 (décerné fin novembre 2013).
  • Les exposés de Creac’h-Euzen. Les enfants trouvés de l’hospice de Quimper au XIXe siècle (fin 2013).

Livre en vente également : dans une douzaine de librairies en Cornouaille
ou par courrier : association de Saint-Alouarn, 19, Porrajenn. 29700 Plomelin.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

2 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2017 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Ours | Charte | Logo | Espace privé | Logiciels | édité avec SPIP