www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Histoire des émigrés haut-marnais et haut-saônois aux États Unis de 1830 à 1870


mercredi 14 décembre 2011, par Didier Desnouvaux

Répondre à cet article

Les auteurs, Didier Desnouvaux, contributeur du magazine-web et Lionel Fontaine, journaliste, tous deux amateurs d’histoire locale et de généalogie viennent de faire paraître un ouvrage intitulé "Keskidees émigrés bassignots et comtois aux États Unis de 1830 à 1870"

Présentation de l’ouvrage : Aux confins de la Haute-Marne et de la Haute-Saône, des hommes, des femmes et des enfants, cultivateurs en majorité, parfois vignerons ou ouvriers, quittèrent leurs villages avec pour destination le Nouveau-Monde. “Partir c’est mourir un peu” a dit le poète Edmond Haraucourt. Mais si plusieurs centaines de Haut-marno-saônois ont fait ce choix, dès les années 1830, c’était, au contraire, pour « vivre » mieux.

Les migrants originaires d’un triangle formé par les bourgs de Fayl-Billot, Jussey et Combeaufontaine se fixeront à Frenchville, en Pennsylvanie, où, il y a peu encore, les plus anciens parlaient un français très riche mais quelque peu désuet. Les habitants s’y réunissent annuellement, et font revenir dans leur village les descendants des premiers colons pour partager leur « pic-nic » à la française. Certains de leurs compatriotes feront « mieux », fondant, dans l’Etat de New-York, à la frontière canadienne, un village, auquel ils donneront, tout simplement, le nom de Rosière, parce qu’ils étaient pour la plupart originaires de Rosières-sur-Mance, en Haute-Saône ! D’autres, encore, s’implanteront en divers comtés d’Amérique. Ainsi, au milieu du XIXe siècle, plusieurs familles de Serqueux sont en Louisiane et en Californie, des habitants de Bonnecourt dans l’Ohio, ceux de Guyonvelle dans le Wisconsin… C’était aussi l’époque de la Conquête de l’Ouest, et notamment de la ruée vers l’or, page mythique de l’histoire des Etats-Unis pour laquelle un Langrois, Ernest de Massey, s’est fait le chroniqueur…

Pour acheter : Cette captivante page d’histoire sous forme de tranches de vies de haut-marnais et de haut-saônois anonymes est disponible dans toutes les bonnes librairies de Haute-Marne ou de Haute-Saône.

Vous pouvez également le commander par correspondance à l’adresse suivante : Club Mémoires 52 28 rue de Verdun 52100 Bettancourt la Ferrée en envoyant un chèque de 27,70 euros (port compris).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

1 Message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP