www.histoire-genealogie.com


----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil > Articles > Entraide généalogique ou historique > A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère

A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère

Le vendredi 4 décembre 2020, par Jean-Luc Peaudeau

Je suis à la recherche d’un couple dont j’ignore le nom de famille : Jean et Jacotte (Jacqueline ?) se sont mariés le 8 avril 1943 à Duras, Lot et Garonne. Ils ont eu à ma connaissance (au moins) une fille, Annie, et un garçon.
Annie est la filleule de ma mère Renée Peaudeau, née Pedoussaut (1919-1996).

Jacotte et ma mère, toutes deux infirmières , se sont connues à la Croix Rouge française pendant la dernière guerre... peut-être à l’hôpital Saint-Jean de Bassel en Moselle. Je pense que ma mère, alors non encore mariée, a assisté à leur mariage à Duras avec une autre amie, infirmière elle aussi : Marie Louise Linas (1918-2006).

JPEG - 115.4 ko
Cortège à la sortie de la mairie

Je possède une photo de la mariée au bras d’un homme (son père ?) au sortir de la mairie (que l’on voit à l’arrière-plan).

J’ai aussi les portraits d’elle et de Jean, ainsi qu’une photo du couple avec leurs deux enfants datant environ des années 50.

JPEG - 130.1 ko
Jacotte et Jean ??

Ces photos sont sur carton blanc à bords dentelés comme on les faisait à l’époque, au format 4 X 5,5 ou 6 X 8, 5. Mais aucune plus récente.

Mes parents ont gardé longtemps le contact avec ce couple, venu les voir dans leur maison à Saint-Gaudens (31) ou dans la maison natale de ma mère, à Picarrou près de Cintegabelle (31).

Je n’ai pas le souvenir de les avoir rencontrés mais je suis intrigué par ces photos bien rangées dans l’album de famille ; avec, au recto de l’une d’entre elles, le texte suivant : « En souvenir de nombreuses bonnes soirées auprès du poêle. Avec l’espoir d’en vivre d’autres. Votre ami Jean », photo sans date malheureusement.

Policier ? Jean aurait travaillé pour les (anciens) Renseignements Généraux, ce dont je ne suis pas sûr.

J’aimerais donc retrouver cette Annie, la filleule de ma mère...ou ses descendants. Si elle est encore vivante, elle doit avoir à peu près mon âge, autour de 75 ans.

JPEG - 50.9 ko
Le couple et ses deux enfants

J’espère que quelqu’un (ami, parent, descendant ?) les reconnaitra et pourra au moins me donner leur nom pour me permettre de poursuivre mes recherches, difficiles sans connaitre le patronyme !

J’ai cherché...mais n’ai rien trouvé dans les annonces des mariages dans « La Dépêche » de 1943. Il doit y avoir d’autres titres de la presse régionale en cette période de guerre mais je ne les connais pas.

Merci d’avance pour votre aide.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

57 Messages

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 07:55, par Roland Carrier

    Bonjour,
    En aucun cas, la mariée n’est au bras de son père à la sortie de la mairie. Je pense que c’est une photo prise à l’entrée de la mairie ou de l’église.
    Pourquoi ne pas demander l’acte de mariage de 1943 (plus de 75 ans)
    Bonne recherche
    Roland

    Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 08:00, par SINTURET Jean-Marie

    Bonjour, et pourquoi tout simplement ne pas consulter les registres de la mairie de Duras de 1943 où leur mariage doit forcément figurer ?

    Répondre à ce message

    • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 09:42, par Christiane CONVERT

      Obtenir l’acte de mariage est la meilleure solution mais comment le demander quand on ne connaît pas les patronymes des mariés ? Seule la consultation sur place est possible en passant en revue tous les actes ayant les mêmes prénoms (à condition que l’on vous y autorise). Bon courage !

      Par ailleurs il me semble que la mariée est encore au bras de son père (ou d’un oncle ou d’un tuteur) si, après la mairie, le cortège est en train de se rendre à l’église.

      Christiane Convert

      Répondre à ce message

    • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 09:43, par Jean-Luc Peaudeau

      Bonjour je n’ai pas consulté l’acte à la mairie de Duras parce que j’habite loin de Duras et ne peux me déplacer et ne l’ai pas demandé l’acte tout simplement parce que j’ignore leur patronyme mais je vais essayer en ne donnant que leurs prénoms et la date du mariage.
      Merci.

      Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 09:29, par Marlie Toussaint

    Bonjour Jean-Luc,

    Aucune Jacqueline sur le recensement de population de DURAS en 1936. La solution : demander aux bénévoles du Fil d’Ariane de vous faire une photo de l’acte de mariage voici le lien http://www.entraide-genealogique.net/

    Ensuite, quand vous aurez les patronymes avec les dates de naissance demandez « copie intégrale » des actes en mairie.

    Il vous faudra récupérer la fiche matricule militaire de Jean qui vous donnera les adresses du couple pendant la période de ses obligations militaires. Cette fiche est soit aux archives départementales de son lieu de vie à ses 20 ans (jusqu’à la classe 1940) soit à réclamer auprès du CAPM de PAU pour la classe à partir de 1941.

    Avec ces éléments, vous devriez trouver trace de leurs enfants.
    Bonnes suites à vous. Cordialement Marlie

    Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 09:40, par Jean-Luc Peaudeau

    Bonjour vous avez raison ce n’est pas parce qu’ils tournent le dos à la mairie qu’ils en sortent !

    Je n’ai pas demandé l’acte à la mairie de Duras tout simplement parce que j’ignore leur patronyme mais je vais essayer en ne donnant que leurs prénoms et la date de mariage.

    Répondre à ce message

    • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 12:11, par Christiane CONVERT

      S’il y a eu mariage à l’église, les registres sont probablement encore dans la paroisse du mariage pas forcément aux archives diocésaines (ceux de mon baptême en 1946 y sont encore). Faire intervenir quelqu’un sur place pour la recherche car les prêtres sont trop débordés pour s’en occuper.
      Rechercher l’annonce du mariage dans les journaux me semble une bonne piste. Voir sur le site des archives départementales et sur Gallica les journaux locaux existant à l’époque. Il y en avait souvent plus que maintenant et sont en général numérisés.

      Christiane Convert

      Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 15:03, par JOURDAIN Isabelle

    Bonjour,

    Je viens d’avoir la Mairie de DURAS VOUS POUVEZ FAIRE VOTRE DEMANDE PAR COURRIEL à l’adresse ci-dessous

    mairie-de-duras chez wanadoo.fr

    Très cordialement
    Isabelle JOURDAIN

    Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 15:48, par Danielle Zbinden

    Bonjour ,
    La Mairie de Duras (47120 ) Place du chateau -
    en plus des coordonnées Tel en clair sur son site a une adresse mail où il est possible de formuler par cette voie là une recherche d’acte mariage dont la date exacte est connue ,
    Les 2 prénoms connus des mariés , une bonne source pour les
    Cibler le couple il me semble .
    mairie-de-duras chez wanadoo.fr
    Le tenter ou pas par ce moyen sans passer par les archives départementales éloignées...En faire état dans la demande par mail , à titre exceptionnel.
    L’année 1943 pas si éloignée dans le temps.
    On doit y parvenir . Les Mairies en province sont souvent
    compréhensives.
    Tel a été mon cas dans des mairies d’anciens bourgs du 41 près de Blois avec des échanges positifs .
    Bon courage ,
    Danielle Puyal

    Répondre à ce message

    • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 18:10, par Jean-Luc Peaudeau

      Bonjour je préfère envoyer une lettre plus explicite avec une enveloppe timbrée pour la réponse. Car vous avez raison les mairies des villages sont souvent plus compréhensives que celles des grandes agglomérations je l’ai déjà vérifié pour des recherches dans les cimetières.
      Merci de m’avoir répondu. Jean Luc

      Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 4 décembre 2020 17:22, par Jean-Marie SINTURET

    Pourquoi chercher autant de complexité ? Il suffit simplement de téléphoner à la mairie de Duras et de demander quels sont les noms des mariés du 8 Avril 1943, il ne doit pas y en avoir eu des milliers ce jour-là et de demander l’envoi de la copie de l’acte de mariage.

    Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 6 décembre 2020 08:18, par vaidis

    Bonjour,
    je pense que le plus simple est de rédiger une demande d’acte de mariage à la mairie de Duras en expliquant la situation.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

    • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 6 décembre 2020 08:51, par Jean-Luc Peaudeau

      C’est bien ce que je compte finir par faire sur les conseils de beaucoup d’entre vous et que je n’avais pas fait puisque j’ignore le nom des époux.
      Merci de m’avoir répondu.
      Cordialement Jean Luc

      Répondre à ce message

      • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 6 décembre 2020 10:43, par colette Boulard

        Bonjour,
        Vous avez raison, envoyer une lettre est une bonne solution, même si cela implique un délai d’attente ensuite. En effet, même si la mairie et ses services disposent d’une adresse mail et d’un numéro de téléphone, il est effectivement bien plus courtois et aussi personnel d’envoyer un courrier postal à cette collectivité. Le courrier sera signé à la main, voire écrit à la main si très lisible. Un timbre poste joint pour la réponse sera une correction appréciée, même si la réponse vous est envoyée par courriel, puisque vous aurez indiqué votre adresse mail sur votre lettre. Imagine t-on le nombre d’appels téléphoniques et de courriels que reçoivent les mairies, ce qui oblige souvent les employés à interrompre leur travail en cours, ou à faire attendre une personne qui est devant eux, présente en chair et en os ? Imaginons-nous à leur place un instant... En outre, il faut rappeler que les services n’ont pas pour rôle de faire des recherches. Seule leur éventuelle disponibilité et leur gentillesse peut y répondre.
        Et pourquoi pas joindre copie d’une partie de vos photos, pour illustrer et agrémenter votre courrier et rendre votre démarche plus vivante et sympathique, pour associer votre interlocuteur(trice) à votre recherche ?
        Le fil d’Ariane est une autre piste, ainsi que, pourquoi pas, un bénévole généalogiste amateur pouvant se déplacer à la mairie. Il doit y avoir des utilisateurs de Généanet habitant à ou près de Duras !

        Répondre à ce message

        • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 6 décembre 2020 11:46, par Jean-Luc Peaudeau

          Bonjour voilà plus de 10 ans que je fais ce que vous dites avec beaucoup de mairies et je n’ai jamais été déçu recevant la copie de l’acte demandé dans l’enveloppe timbrée prévue pour leur réponse. Mais je connaissais toujours le patronyme des futurs conjoints, ce qui n’est pas le cas cette fois. Je vais donc commencer par un appel téléphonique et si l’entretien se passe bien j’y ajouterai un courrier plus officiel avec enveloppe timbrée pour la réponse.
          Merci de m’avoir répondu. Bon WE. Cordialement. Jean Luc

          Répondre à ce message

          • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 6 décembre 2020 13:48, par colette Boulard

            Bonjour,
            J’avais bien compris cette difficulté du fait de votre méconnaissance des patronymes. Mais Duras, c’est, grosso modo, entre 1500 et 1200 habitants selon les recensements tout au long du 20e siècle (source : wikipedia). Le nombre de mariages par jour ne sera pas énorme, même si on « balaie » sur trois jours pour prendre en compte non seulement la date que vous connaissez mais les jours qui l’encadrent, voire même un peu plus. Il me semble que pour cette commune, un mariage dont vous connaissez la date et les prénoms des mariés, ça ne devrait pas poser de problème. Je vous le souhaite en tous cas !
            Bon dimanche,

            Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 6 décembre 2020 15:24, par Andrée Vergain

    Bonjour,
    Dans tous les cas, tenez-nous au courant de cette recherche très intrigante.
    Bon dimanche.
    Andrée

    Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 9 décembre 2020 10:05, par monique labonne

    Bonjour,

    Trouvé une naissance à Duras 47 le 28 octobre 1943 d’une
    Annie SOUCAL cette personne + 26 JUIN 2020 à Marseille 5e
    demander cet acte de ° à la mairie pour avoir les parents...

    Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 9 décembre 2020 11:38, par Danielle Zbinden

    Bonjour,
    Sur le site Geneanet , le patronyme SOUCAL comme évoqué a été étudié par un de ces membres dans la construction de son arbre généalogique. Il est parfois possible de communiquer entre membres inscrits sous pseudo pour élargir son champ de recherche et trouver des informations .
    Cordialement

    Répondre à ce message

    • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 9 décembre 2020 11:49, par Jean-Luc Peaudeau

      Bonjour Danielle la mairie de Duras ayant accepté de m’envoyer copie de l’acte je vais pouvoir, si le patronyme SOUCAL est le bon, faire ce que vous me conseillez. J’ai l’habitude de correspondre avec plusieurs membres de geneanet
      Merci de vous intéresser à cette recherche.

      Répondre à ce message

      • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 9 décembre 2020 18:03, par Danielle Zbinden

        Hypothèse patronyme SOUCAL
        L’acte décès d Annie / 2020 à obtenir de MARSEILLE 5e arrondissement sera facile à obtenir de la Mairie .
        La filiation du demandeur n’est pas demandée.
        Peut-être figureront dessus le(s) noms et liens d’un ou deux déclarants , Au mieux celui d’un descendant avec info domicile . En vue de le retrouver détenteur lui aussi de photos souvenirs à échanger.
        Le site « les copainsdavant » procurent de belles surprises.
        Pour les femmes la recherche sous le nom de jeune fille.

        Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 9 décembre 2020 18:41, par monique labonne

    Bonsoir,

    Toujours sous réserve que le patronyme SOUCAL soit le bon une autre naissance à Duras le 21 janvier 1947 de Soucal Gisèle et + à Marseille 5e le 12 février 2019 ( peut-être une soeur à Annie )

    Répondre à ce message

    • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 11 décembre 2020 15:16, par PEAUDEAU

      Bonjour la mairie de Duras m’a envoyée la copie de l’acte de mariage. Les patronymes sont Jacqueline BIDEAU et Jean BOULIN. J’ai trouvé sur génénanet les ancêtres de Jacqueline.
      Encore merci.
      jean Luc

      Répondre à ce message

      • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 11 décembre 2020 16:24, par monique labonne

        Bonjour,
        Décès de Jacqueline Bideau ° la Rochelle 12/11/1919 et + à Clairac 47 le 25/10/02003

        Répondre à ce message

      • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 11 décembre 2020 16:38, par monique labonne

        rebonjour,

        Trouvé Jean Léon Bernard BOULIN né 28/07/1921 à Duras 47 et + à Clairac 47 le 16/02/2002 ( acte 8)

        Est-ce la personne recherchée ?
        Bonne soirée

        Répondre à ce message

      • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 11 décembre 2020 18:40, par Danielle Zbinden

        Bonsoir,
        Annie- fille de BOULIN Jean X BIDEAU Jacqueline dite Jacote (mariés en avril 1943) - est peut-être née aussi sur DURAS avant ou après 1943 sous un des 2 patronymes. Son frère peut être l’aîné sur le registre des naissances .
        Sur l’acte de mariage du couple BOULIN/BIDEAU - leur date naissance est en clair avec leur domicile respectif, indice important pour le lieu de naissance du 1er enfant . Si Annie ? Ou son frère,
        L’acte naissance trouvé indiquera en marge date et lieu du mariage et surtout le nom d’épouse d’Annie , recherchée rapport aux photographies de l’époque.

        Répondre à ce message

        • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 11 décembre 2020 18:58, par Danielle Zbinden

          La photo de famille montre bien Annie l’aînée des enfants

          Répondre à ce message

        • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 12 décembre 2020 10:19, par PEAUDEAU

          Bonjour Danielle Je ne trouve pas son acte de naissance à La Rochelle le 12/11, ni en 1919 date donnée sur son acte de mariage et dans le fichier INSEE, ni en 1917 date donnée par les TD.
          Merci

          Répondre à ce message

          • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 12 décembre 2020 11:26, par Danielle Zbinden

            Bonjour,
            La Mairie de la Rochelle délivre des actes en ligne papiers gratuits via internet comme vérifié sur cette grande ville.
            Idem dans mon cas sur le 47 , acte obtenu sur Agen (naissance en 1919 soeur aînée de ma mère née en 1924 d’où mon intérêt pour ce département de 2 soeurs ayant vécu toute leur jeunesse sur Dijon )

            • Il convient de renseigner dans le pavé de la demande
              « acte en ligne / demande d’acte de naissance » - les noms , dates et lieux de naissance des parents d Annie figurant sur
              AM 1943 reçu .
            • Sous le motif ( qui est demandé ) « recherche généalogique familiale »
            • L’ acte papier signé par un officier état civil est envoyé au demandeur par voie postale sous 8 jpurs env à l’adresse indiquée du demandeur .
              Bonne continuation

            Répondre à ce message

            • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 13 décembre 2020 09:34, par PEAUDEAU

              Bonjour Danielle c’est bon à savoir, merci.
              J’a pu remonter la généalogie du couple 4 générations avant leur fille Annie, entre le 47 et le 17, grâce aux Recensements et Regitres matricules..
              Cordialement. Jean Luc

              Répondre à ce message

              • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 13 décembre 2020 11:57, par Danielle Zbinden

                Bonjour ,
                 !Bravo . Cette rapidité à remonter les branches ascendantes des parents d Annie . Les Charentes , pays du cognac pas si loin du 47 .
                Les recensements difficiles à éplucher parfois illisibles , souvent par rue / quartiers n’ont jamais décoincé une de mes énigmes .
                Je connais Mémoire des Hommes pour des recherches précises de collatéraux de mes GParents ( lieux de décès guerre 14/18 âge / grade
                Les registres matricules , une source Départementale
                rapport au domicile ( âge 20a) à explorer effectivement.

                Répondre à ce message

                • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 13 décembre 2020 18:54, par PEAUDEAU

                  Merci, voilà plus de 15 ans que je fais de la généalogie de toute ma famille (et de quelques amis) surtout dans le 12, le 31, le 44, le 85 ou à Paris ou les ANOM et les Recensements ou les registres matricules ou les listes électorales pour certaines villes ou même la base Leonore m’ont souvent aidé à débloquer une branche.
                  Bonne soirée. Jean Luc

                  Répondre à ce message

                  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 13 décembre 2020 20:49, par Danielle Zbinden

                    Merci des infos dont les listes électorales, piste pas encore explorée.
                    La base Leonore sur les medailles me parle rapport au SHD VINCENNES (stand journées du patrimoine )
                    J’ai travaillé depuis 2000 sur les depts 75/41/37/77/62 .
                    +la Suisse , branche peu développée - quelques éléments papiers familiaux de départ hérités . Des hypothèses trouvées sur FamilySearch depuis longtemps sans acte .
                    Les depts 35/14/64 à développer pour la famille .
                    Un cas d’enfant abandonné dans un tour à l’hospice st Vincent de Paul en 1846 sur Paris .Le dossier référencé d’abandon et d’ enfant assisté à retrouver en archives .
                    Internet un booster pour progresser . Écrire l’histoire de sa famille (metiers , lieux regions , etc ) une autre façon de valoriser ses ancêtres .
                    Bonne soirée

                    Répondre à ce message

                    • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 14 décembre 2020 10:24, par PEAUDEAU

                      Bonjour eh oui faire de la généalogie permet d’explorer beaucoup de champs sociaux et historiques. Ce n’est pas qu’une collection de noms et de dates. J’ai rédigé plus de 600 pages que mes petits-enfants ne liront probablement jamais, même la version résumée faite expressément pour eux, mais ça ne fait rien.. Le plaisir est pour moi..
                      Bonne journée. Pour Annie je ne vais pas faire les registres paroissiaux et je me suis arrêté à la Révolution ce qui fait 5 à 6 générations avant elle. Cela me suffira car je crains que je ne pourrai jamais entrer en contact avec elle ou ses enfants, ce que j’espérais en laissant cette recherche. Bonne journée à vous. Cordialement. Jean Luc

                      Répondre à ce message

                      • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 14 décembre 2020 12:47, par Danielle Zbinden

                        Bonjour à vous
                        Je réponds à cela qu’avec le temps il y aura quand même un transmetteur familial d’un travail de recherche sur x générations. J’y crois ferme . Malgré tout , une recherche ciblée non aboutie dans l’immédiat laisse amer .
                        Annie BOULIN ne ressort pas dans le fichier INSEE dcd depuis 1970 . Peut être avant .
                        La Mairie de DURAS doit pouvoir dans les recensements depuis 1943 si elle n’a pas jeté un œil dans les naissances un peu avant et après 1943 - retrouver la famille BOULIN .
                        Ou bien écrire aux archives départementales du 47 sur AGEN (recensement dans fonds d’archives numérisées )
                        Annie née ailleurs que sur DURAS ?
                        Bonne journee à vous
                        Danielle PUYAL

                        Répondre à ce message

                        • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 15 décembre 2020 09:26, par PEAUDEAU

                          Bonjour je sais par expérience que les mairies n’aiment pas chercher dans leurs archives si on ne leur donne pas une date précise (mais le patronyme n’est pas indispensable je viens de le constater). Je vais m’adresser aux associations de généalogie locales. La généalogie est affaire de patience et il y a un mois je ne savais même pas le patronyme des parents d’Annie.
                          Bonne journée. Jean Luc

                          Répondre à ce message

                      • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 14 décembre 2020 12:51, par Danielle Zbinden

                        Annie née peut être sur la Rochelle si sa mère Jacqueline a vécu dans cette ville depuis sa naissance / 1919

                        Répondre à ce message

  • A la recherche d’Annie, la filleule de ma mère 2 janvier 16:11, par Blancher Chantal

    Bonjour !
    1°) Avez-vous contacté les derniers photographes autour de Saint-Gaudens ou de Cintegabelle ? Ils gardent des archives.
    2°) Avez-vous pensé à envoyer ces photos dans des maisons de retraite ? A des clubs du Troisième Age ? Ces visages peuvent peut-être réveiller des souvenirs...
    3°) Avez-vous regardé le nom des témoins pour les baptèmes : peutêtre y trouverez-vous le nom de votre mère et vous saurez le nom des parents !
    Bon courage ! Et bonne Année 2021 !

    Répondre à ce message

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2021 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP